1971

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page concerne l'année 1971 (MCMLXXI en chiffres romains) du calendrier grégorien.

Années :
1968 1969 1970  1971  1972 1973 1974

Décennies :
1940 1950 1960  1970  1980 1990 2000
Siècles :
XIXe siècle  XXe siècle  XXIe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire


Chronologies géographiques :
Afrique, Amérique (Canada (Alberta, Colombie-Britannique, Île-du-Prince-Édouard, Manitoba, Nouvelle-Écosse, Nouveau-Brunswick, Ontario, Québec, Saskatchewan, Terre-Neuve-et-Labrador et Yukon) et États-Unis (Louisiane)) et Europe (Belgique, France, Italie et Suisse)


Chronologies thématiques :
Aéronautique Architecture Astronautique Automobile Bande dessinée Chemins de fer Cinéma Disney Droit Économie Fantasy Football Informatique Jeu Jeu vidéo Littérature Musique populaire Musique classique Numismatique Parcs de loisirs Photographie Santé et médecine Science Science-fiction Sociologie Sport Télévision Théâtre


Calendriers :
Romain Chinois Grégorien Hébraïque Hindou Musulman Persan Républicain

Événements[modifier | modifier le code]

Afrique[modifier | modifier le code]

Amérique[modifier | modifier le code]

Articles détaillés : 1971 au Canada et 1971 au Québec.
  • 7 janvier (Honduras) : répondant aux appels pressant du patronat et des syndicats, les deux partis dominant signent un accord politique d’union nationale, le pacto, scellant leur volonté de gouverner ensemble. Le régime d’union nationale issu des élections est de courte durée et n’engage aucune réforme.
  • 8 janvier, Uruguay : les Tupamaros enlèvent l'ambassadeur du Royaume-Uni Geoffrey Jackson. Devant les violences redoublées des Tupamaros, l’armée intervient pour remettre de l’ordre.
  • Janvier (Chili) :
    • Nationalisation des premières banques et des premières industries (fabrique de ciment, mines de fer et de salpêtre).
    • Accélération de la réforme agraire : la plus grande propriété du pays (730 000 ha) est expropriée. En un an, l’Unité populaire exproprie autant que le gouvernement de Frei en six ans.
  • 21 avril : dictature de Jean-Claude Duvalier en Haïti (fin en 1985).
  • Avril : l’Unité populaire remporte les élections municipales au Chili avec 49,75 % des voix. La démocratie chrétienne se rapproche de la droite et le paysage politique devient bipolaire.
  • 24 juin (Pérou)[6] : création du Sistema nacional de apoyo a la movilización social. Le gouvernement révolutionnaire du Pérou cherche des appuis plus larges parmi les ouvriers et les paysans. Une loi de mobilisation sociale est votée et donne naissance à un Système national d’appui à la mobilisation sociale (SINAMOS), qui distribue des aides et encadre ou coopte les organisations populaires.
  • 11 juillet (Chili) : nationalisation des mines de cuivre décidée par le gouvernement de l'Unité populaire de Salvador Allende. L’État contrôle la quasi-totalité de l’industrie minière (dont le cuivre) et toutes les activités jugées stratégiques (métallurgie notamment).
  • 19 - 21 août : coup d'État en Bolivie. Le colonel Hugo Banzer Suárez s’impose par la force pour huit ans. Il lance une vague de répression contre la gauche, notamment dans les secteurs étudiants. Son objectif est de dépolitiser le corps social et de relancer l’économie. La stricte application du programme économique du FMI (suppression des prix subventionnés, dévaluation, etc.) provoque une hausse massive du coût de la vie. Devant la montée du mécontentement, le régime se durcit, réprimant violemment toutes les manifestations.
  • Chili :
    • Le gouvernement chilien procède à une redistribution de pouvoir d’achat en faveur des couches défavorisées par l’augmentation des salaires.
    • En 1971, la croissance atteint 7,7 % contre 3,6 % en 1970 et l’inflation baisse à 22 %. Dans le même temps, la hausse de la consommation excède celle de la production, ce qui provoque d’importants déséquilibres financiers.
    • La chute des cours du cuivre prive le gouvernement socialiste du Chili d’importantes rentrées fiscales alors que les dépenses de l’État sont en pleine augmentation (hausses de salaires). Le déficit est couvert par une création monétaire, ce qui alimente l’inflation. La masse monétaire augmente de plus de 1600 % pendant les trois ans du gouvernement Allende.

États-Unis[modifier | modifier le code]

Article détaillé : 1971 aux États-Unis.
  • 13 mai : acquittement des Panther 21 à New York, membres des Black Panthers accusés d'« association de malfaiteurs en vue de commettre des actes terroristes ».
  • 5 juillet : 26e amendement, abaissant l’âge de la majorité à 18 ans.
  • La balance commerciale américaine est déficitaire (0,1 % du PIB) pour la première fois depuis 1893.
  • 1046 milliards de dollars de PNB.
  • Le budget fédéral atteint 196 milliards de dollars
  • Les États-Unis importent 25 % du pétrole qu’ils consomment.
  • Mesures protectionnistes provisoires.
  • 5,9 % de chômeurs
  • 18,4 milliards de déficit budgétaire (1,8 % du PIB).
  • Forte baisse des dépenses militaires (69 milliards de dollars).
  • Fusion de ITT avec la Hartford fire Insurence Company.
  • Loi sur les campagnes électorales fédérales.
  • Le retrait militaire américain se poursuit : 160 000 hommes engagés au Viêt Nam.

Océanie[modifier | modifier le code]

  • 5 août : création du Forum du Pacifique Sud, sous-groupe de la Fondation de la Commission du Pacifique Sud, composé de seize membres. Il traite de la protection des ressources marines surexploitées par les pêcheurs japonais et taïwanais, du réchauffement terrestre qui menace de submerger les atolls, de la décolonisation, de la création d’une zone dénucléarisée.
Article détaillé : 1971 en Nouvelle-Calédonie.

Asie[modifier | modifier le code]

  • 18 décembre : réévaluation du yen de 16,9 % par rapport au dollar[13].
  • 26 décembre : offensive aérienne US d'envergure sur le nord Viêt Nam.
  • Malaisie : Abdul Razak annonce une nouvelle politique économique destinée à lutter contre la pauvreté et à améliorer la situation sociale des Malais. Il élargit la coalition de l’Alliance au pouvoir (qui avait déjà intégré des partis du Sarawak et du Sabah) pour former un Front national, qui regroupe les principaux partis d’opposition au niveau fédéral et au niveau des États.

Sous-continent indien[modifier | modifier le code]

Zulfikar Alî Bhutto devient Président du Pakistan en 1971.

Proche-Orient[modifier | modifier le code]

  • 4 février : Sadate propose une réouverture du canal de Suez conditionnée par un retrait partiel des forces israéliennes. Le projet, soutenu par les États-Unis, échoue sur la question de la démilitarisation du Sinaï et sur celle des frontières. Rogers, qui a soutenu ce plan, est définitivement écarté des affaires moyen-orientales.
  • 22 février : Hafez el-Assad prend les pouvoirs présidentiels en Syrie, approuvé par plébiscite le 12 mai. Il se rapproche de l’Égypte et envisage un projet de fédération arabe.
  • 2 mai : tentative de coup d’État contre Sadate, qui fait arrêter ses adversaires.
  • 29 mai : l’Union soviétique s’inquiète de l’élimination des éléments les plus à gauche, dont les militaires, par le régime égyptien. Une délégation de Moscou est reçue au Caire par Sadate et débouche sur un traité d’amitié et de coopération, assurant la poursuite des livraisons militaires à l’Égypte.
  • 20 juillet : indépendance des émirats du Golfe vis-à-vis du Royaume-Uni.
  • 15 août :
    • Indépendance de Bahreïn.
    • Richard Nixon annonce l’inconvertibilité du dollar en or. Cette dévaluation masquée perturbe le marché pétrolier, où les ventes se font en dollars. Les pays producteurs demandent une nouvelle augmentation des prix.
  • 2 septembre : Sadate abandonne le terme de RAU pour désigner l’Égypte pour celui de République arabe d’Égypte. Il lance une vaste campagne d’amnistie des prisonniers politiques, se traduisant par la libération de nombreux opposants, dont les Frères musulmans. Il soutient la renaissance des organisations islamiques pour faire pièce à la gauche. La nouvelle Constitution réaffirme la place de l’islam dans le régime, comme religion d’État et source de législation.
  • 3 septembre : indépendance du Qatar.
  • 12 octobre au 16 octobre : le Chah organise sur les sites antiques de Persépolis et Pasargades des cérémonies fastueuses à l'occasion de la Célébration des 2500 ans de la monarchie iranienne. Des dizaines de têtes couronnées, princes, présidents et chefs de gouvernement sont présents.
  • 30 novembre : l’Iran s’empare de trois îlots dans le détroit d'Ormuz et contrôle ainsi la sortie du Golfe Persique[15].
  • 2 décembre : indépendance des Émirats arabes unis.
  • 9 décembre : les émirats du Golfe sont admis à l’ONU.
  • L’armée israélienne parvient à mettre fin à la résistance palestinienne (FPLP) dans la bande de Gaza. Une administration civile est établie, sous la direction d’un notable palestinien, Rashid Shawa, maire de Gaza.

Europe[modifier | modifier le code]

Articles détaillés : 1971 en France, 1971 en Italie et 1971 en Suisse.
  • Allemagne : le kebab est inventé à Berlin.
  • Espagne : contestation ouvrière. L’assemblée ecclésiastique critique ouvertement le régime comme antidémocratique et le caractère archaïque de sa protection de l’Église.
  • Découverte de gisements de pétrole en mer du Nord. En 1979, ils produisent 78 millions de tonnes.

Chronologies thématiques[modifier | modifier le code]

Arts et culture[modifier | modifier le code]

Naissances en 1971[modifier | modifier le code]

Le mannequin Adriana Karembeu, née le 17 septembre 1971.

Décès en 1971[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]