1924

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Icône de redirection Cette page concerne l'année 1924 (MCMXXIV en chiffres romains) du calendrier grégorien. Pour l'année -1924, voir -1924. Pour les autres significations, voir 1924 (Chronologie de Dada et du surréalisme).

Années :
1921 1922 1923  1924  1925 1926 1927

Décennies :
1890 1900 1910  1920  1930 1940 1950
Siècles :
XIXe siècle  XXe siècle  XXIe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire


Chronologies géographiques :
Afrique • Amérique (Canada (Nouveau-Brunswick, Québec), États-Unis) • Asie • Europe (France (Paris), Italie, Suisse) • Océanie


Chronologies thématiques :
Aéronautique Architecture Automobile Bande dessinée Chemins de fer Cinéma Disney Droit Économie Football Littérature Musique populaire Musique classique Numismatique Parcs de loisirs Photographie Santé et médecine Science Science-fiction Sociologie Sport Théâtre


Calendriers :
Romain Chinois Grégorien Hébraïque Hindou Musulman Persan Républicain

Événements[modifier | modifier le code]

Afrique[modifier | modifier le code]

  • Répression du kimbanguisme au Congo belge. Le mouvement se développe dans la clandestinité et devient de plus en plus anticolonialiste.
  • Premiers sondages démographiques au Congo belge, qui compterait de 7 à 10 millions d’habitants.

Amérique[modifier | modifier le code]


  • Retour de la croissance des exportations au Chili.
  • Le président du Paraguay Eligio Ayala lance un projet de colonisation du désert du Chaco afin de protéger sa souveraineté.

Asie[modifier | modifier le code]

Sun Yat-sen à Canton en 1924

Océanie et Pacifique[modifier | modifier le code]

Proche-Orient[modifier | modifier le code]

  • 12 janvier[6] : victoire du Wafd aux premières élections législatives en Égypte. Il remporte 195 des 214 sièges à pourvoir. Saad Zaghloul devient Premier ministre.
  • 3 mars : abolition de l'institution caliphale par Mustapha Kemal.
  • Mars : Abdelaziz Ibn Sa'ud laisse l’Ikhwan lancer ses raids dans le Hedjaz au moment où Hussein, chef des Hachémites, se proclame calife.
    • Bien que tentant une médiation, les Britanniques abandonnent progressivement Hussein, jugé trop intransigeant et refusant de ratifier les traités de paix organisant le Moyen-Orient. En juin, les saoudiens dénient publiquement à Hussein toute prétentions califale et se présentent comme les exécutants du monde arabe et musulman pour le châtier. L’offensive est déclenchée durant l’été.
  • 19 juin : le Premier ministre égyptien Saad Zaghloul pacha déclare que le Soudan est une partie indivisible du Royaume d'Égypte.
  • 2 octobre : Hussein abdique.
  • 13 octobre : les forces wahhabites d’Ibn Sa'ud entrent à La Mecque et contraignent Hussein à l’exil.
  • Octobre : la mutinerie des troupes égyptiennes au Soudan est durement réprimée par les Britanniques, qui refusent désormais la présence égyptienne au Soudan et revendiquent la protection exclusive du pays. En revanche, l’État égyptien est tenu de participer financièrement aux frais d’occupation.
  • 24 novembre : à la suite de l’assassinat au Caire du gouverneur du Soudan sir Lee Stark, la Grande-Bretagne contraint Saad Zaghloul pacha à démissionner. Ahmed Ziwar pacha lui succède comme Premier ministre. Le roi Fouad Ier dissout la chambre et tente de faire pression sur les électeurs pour obtenir la défaite du Wafd aux élections de 1925.
  • Projet Nansen, prévoyant l’établissement en Arménie soviétique de 50 000 réfugiés. Il sera abandonné en 1929.
  • Arrivée en Palestine mandataire de nombreux Juifs fuyant les mesures antisémites adoptés en Pologne (1924-1926). Ces arrivées provoquent une situation de crise économique dans le Yichouv (présence juive en Palestine), tant son organisation manque de rentabilité.

Europe[modifier | modifier le code]

Articles détaillés : 1924 en France, 1924 en Suisse et 1924 en Italie.
  • Portugal : mouvements de force à droite (monarchiste, nationalistes appuyés par l’armée et certains milieux ouvriers). Actions anarchistes. La CGT (40 000 syndiqués) adhère à l’Internationale anarchiste.
  • Hongrie : le gouvernement d'István Bethlen obtient de la SDN un prêt de 250 millions de couronnes or.

Allemagne[modifier | modifier le code]

22 février : Reichsbanner Schwarz-Rot-Gold
  • 14 janvier - 9 avril : première réunion du comité Dawes pour les dettes allemandes. Réduction des dommages de guerre dus par l’Allemagne.
  • 22 février : fondation de la formation de combat socialiste, Bannière d’empire (Reichsbanner Schwarz-Rot-Gold), destinée à s’opposer au Casque d’acier et au SA.
  • 1er avril : condamnation d'Adolf Hitler à cinq ans de forteresse, à la suite du putsch de la brasserie.
  • 4 mai : élections législatives. Le NSDAP entre au Reichstag. Wilhelm Marx (Zentrum) forme un nouveau gouvernement.
  • 30 août : adoption du Reichsmark.
    • Redressement économique de l’Allemagne (1924-1929). Assainissement et rationalisation de l’industrie. En février, le gouvernement impose une revalorisation des anciens titres, ce qui est en réalité, une véritable banqueroute. En avril, la Reichsbank refuse tout nouveau crédit, ce qui oblige les industriels et les commerçants à rapatrier leurs avoirs de l’étranger. Le 30 août, le Rentenmark est remplacé par le Reichsmark (RM), gagé sur l’or. Ces mesures radicales ont ruiné une partie importante de la population.
  • 1er septembre : entrée en vigueur du plan Dawes rééchelonnant le paiement des réparations par l'Allemagne sur cinq ans, les troupes belges et françaises évacuent la Ruhr. L’Allemagne verse entre 7 et 8 milliards de marks entre 1924 et 1928 mais bénéficie d’emprunts et d’investissement américains considérables (25 milliards).
  • 2 décembre[11] : traité de commerce avec la Grande-Bretagne.
  • 7 décembre : élections législatives
  • 20 décembre : Adolf Hitler, amnistié par le gouvernement bavarois, sort de prison après 13 mois au lieu des 5 ans prévus. Il y a rédigé son manifeste Mein Kampf (Mon combat) qui paraîtra en 1925.


  • Grèves contre l’augmentation de la durée du travail en Allemagne (9 heures au minimum).
  • Traité de commerce avec l’Espagne.
  • Entrée dans la SDN.

Union soviétique[modifier | modifier le code]

21 janvier : mort de Lénine

Chronologies thématiques[modifier | modifier le code]

Naissances en 1924[modifier | modifier le code]

Voir aussi: Catégorie:Naissance en 1924

Décès en 1924[modifier | modifier le code]

Voir aussi: Catégorie:Décès en 1924

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]