1969

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Icône de redirection Cette page concerne l'année 1969 (MCMLXIX en chiffres romains) du calendrier grégorien. Pour les autres significations, voir 1969 (Chronologie de Dada et du surréalisme).


Années :
1966 1967 1968  1969  1970 1971 1972

Décennies :
1930 1940 1950  1960  1970 1980 1990
Siècles :
XIXe siècle  XXe siècle  XXIe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire


Chronologies géographiques :
Afrique, Amérique (Canada (Alberta, Colombie-Britannique, Île-du-Prince-Édouard, Manitoba, Nouvelle-Écosse, Nouveau-Brunswick, Ontario, Québec, Saskatchewan, Terre-Neuve-et-Labrador, Territoires du Nord-Ouest et Yukon) et États-Unis (Louisiane)) et Europe (Belgique, France, Italie et Suisse)


Chronologies thématiques :
Aéronautique Architecture Astronautique Automobile Bande dessinée Chemins de fer Cinéma Disney Droit Économie Fantasy Football Informatique Jeu Jeu vidéo Littérature Musique populaire Musique classique Numismatique Parcs de loisirs Photographie Radio (France) Santé et médecine Science Science-fiction Sociologie Sport Télévision Théâtre


Calendriers :
Romain Chinois Grégorien Hébraïque Hindou Musulman Persan Républicain

Événements[modifier | modifier le code]

21 juillet : Apollo 11. Premier pas sur la Lune

Afrique[modifier | modifier le code]

  • 11 juin : proclamation de l'état d'urgence au Sénégal à la suite des grèves estudiantines et à l'agitation sociale commencée en avril[2]. Adoption d’un projet de réforme constitutionnelle mis en vigueur en 1970.
  • 5 juillet :
    • Le Ministre de la planification économique et du développement du Kenya Tom Mboya est assassiné en pleine rue à Nairobi.
    • Première édition du festival panafricain qui s'est déroulé à Alger. De grands défilés artistiques dans les rues de la ville et des représentations musicales venant de tous les coins de l'Afrique sous le signe des mouvements de libération des pays africains oppressés à l'époque.
  • 29 juillet[3] : accords de Yaoundé (II) sur le développement.
  • 1er septembre : déposition du roi Idris de Libye. Le capitaine Mouammar Kadhafi prend le pouvoir et proclame la République arabe libyenne.
    • Kadhafi modifie les termes des contrats passés avec les compagnies pétrolières. Il obtient une hausse des prix, impose un contrôle et une limitation de la production.

Amérique[modifier | modifier le code]

  • 27 avril (Bolivie) : la mort de Barrientos dans un accident d’hélicoptère permet aux factions rivales au sein de l’armée de s’opposer librement jusqu’en 1971.
  • 24 juin : loi de Réforme agraire au Pérou[6]. Le président Velasco déclare aux paysans que les grands propriétaires « ne se nourriraient plus de leur misère ». Les grandes plantations de canne à sucre de la côte sont expropriées et confiées à des Coopératives agricoles de production (CAPS). Elles ne sont pas démantelées dans un souci de productivité. Dans la sierra, Velasco veut favoriser les petites et moyennes propriétés. Les terres, aussi bien celles des grands domaines que celles des communautés indiennes, passent sous le contrôle de Sociétés agricoles d’intérêt social (SAIS) dans lesquelles se côtoient d’anciens peones et des Indiens. En quelques années, les trois quart des terres cultivables sont administrées par des coopératives et la grande propriété a quasiment disparue.
  • 18 décembre : échec d'un coup d'État au Panama. Le général Omar Torrijos met un terme à l’existence de la junte et assume seul les pouvoirs dictatoriaux.

Asie[modifier | modifier le code]

  • Instauration des communes populaires au Tibet.
  • Révolte de Nyemo au Tibet, menée par une femme, Trinley Chödron. Capturée, elle est exécutée publiquement à Lhassa avec ses partisans.
  • Accord entre le Japon et l’Union soviétique sur la mise en valeur de la Sibérie.
  • Taïwan : Ouverture de deux nouvelles zones franches industrielles après le succès de celle du port de Kaohsiung en 1966.

Europe[modifier | modifier le code]

  • 25 juin : dans la traversée des Pays-Bas, les eaux du Rhin sont polluées par un insecticide, ce qui provoque la mort de 40 millions de poissons.


  • Royaume-Uni : échec d’un projet de loi donnant à l’État des pouvoirs d’intervention accrus dans les conflits du travail. Divorce Reform Act, simplifiant les procédures de divorce.

Proche-Orient[modifier | modifier le code]

Membres du Front populaire de libération de la Palestine, photographie publiée le 13 mai
  • 1er janvier : le Fatah donne sa définition d’un futur État palestinien indépendant et démocratique, dont tous les citoyens serait égaux, quelle que soit leur religion.
  • 1er février : Yasser Arafat est nommé président de l'OLP lors du Ve CNP. Sous son impulsion, l’OLP développe un ensemble de services civils (santé, enseignement, finances). Des pensions sont versées aux familles des martyrs. L’OLP se transforme en un véritable État, financé par la diaspora et les monarchies pétrolières du Golfe.
  • Février :
    • Syrie : Hafez el-Assad, ministre de la Défense, place ses proches aux postes clés de l’armée. En février, il entame une première procédure d’élimination de ses adversaires.
    • Irak : relance de la question de la revendication du Chatt-el-Arab par l’Iran et l’Irak. L’Iran dénonce le traité de 1937 et remet en cause les règles de navigation sur le fleuve[13]. L’Irak répond en finançant l’opposition au régime de Téhéran. Les Kurdes d’Irak sont soutenus en retour par l’Iran.
  • 26 février : mort de Levi Eshkol d'une crise cardiaque. Il est le, troisième premier ministre de l'État d'Israël aux affaires depuis 1963.
  • 17 mars : Golda Meir devient premier ministre d'Israël à la suite de la mort de Levi Eshkol.
  • Avril : le Ba’th irakien crée le Front de libération arabe (FLA).
  • 30 mai : la Tapline (Trans-Arabian Pipeline Company) est sabotée en Syrie par le FPLP.
  • 23 juin : Nasser déclenche une guerre d'usure contre Israël dans la région du canal de Suez. Il met en place le plan « Granit », qui doit neutraliser l’aviation israélienne et permettre la reconquête du Sinaï. Israël réplique par des raids aéroportés puis des bombardements massifs sur le canal et le golfe de Suez. Il parvient à détruire les matériels anti-aériens de l’Égypte.
  • 3 novembre : accords du Caire. À la suite des opérations de commando de groupes palestiniens du sud du Liban contre Israël, la question de la place des Palestiniens devient un sujet de division politique majeur. Nasser propose une médiation qui aboutit à l’accord du Caire. Le Liban accepte la présence armée dans les camps palestiniens et autorise les opérations de guérilla dans le sud.
  • 9 décembre : plan Rogers. William P. Rogers, secrétaire d’État de Richard Nixon, présente un plan de paix : évacuation du Sinaï selon un calendrier déterminé par Israël et l’Égypte, instauration de la paix entre les deux pays, création de zones démilitarisées près des frontières.
  • 18 décembre : Rogers soumet un plan de règlement de règlement de la question cisjordanienne selon les mêmes principes. Le projet est refusé par Israël qui impulse une campagne d’opinion américaine contre le plan Rogers, qui perd l’appui de Nixon. Sous l’influence de Kissinger, Nixon s’engage vers une politique de force contre l’Égypte, menée par Israël.
  • Destruction de la partie est de la mosquée al-Aqsa à Jérusalem.

Chronologies thématiques[modifier | modifier le code]

Arts et culture[modifier | modifier le code]

Prix Nobel[modifier | modifier le code]

Naissances en 1969[modifier | modifier le code]

voir aussi:Catégorie:Naissance en 1969

Décès en 1969[modifier | modifier le code]

Voir aussi : Catégorie:Décès en 1969

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]