Sultanat de Delhi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Sultanat de Deli.

Sultanat de Delhi
दिल्ली सलतनत (hn)

دلی سلطنت (pnb)

12061526

Description de cette image, également commentée ci-après

Évolution du territoire contrôlé par les sultans de Delhi

Informations générales
Capitale Delhi
Religion Islam
Histoire et événements
1206 Oybeck se proclame sultan de Delhi et fonde sa dynastie
1290 Début de la dynastie des Khaldjî
1320 Début de la dynastie de Tughlûq
vers 1330 Apogée du sultanat, qui contrôle quasiment l'ensemble du sous-continent
1398 Incursion de Tamerlan
1414 Début de la dynastie des Sayyîd
1451 Début de la dynastie des Lodi
1526 Défaite contre les Moghols
Sultans
(1er) 1206-1210 Oybeck
(Der) 1517-1526 Ibrâhîm Lodî

Entités précédentes :

Entités suivantes :

Le sultanat de Delhi est le royaume musulman qui s'étend sur le nord de l'Inde de 1210 à 1526 à partir de sa capitale, Delhi. Plusieurs dynasties turco-afghanes règnent successivement sur le sultanat, la dynastie des esclaves ou dynastie des Muizzî (1206-1290), la dynastie des Khaldjî (1290-1320), la dynastie de Tughlûq (1320-1413), la dynastie des Sayyîd (1414-1451), et les Lodî (1451-1526).

Histoire[modifier | modifier le code]

Pendant le dernier tiers du XIIe siècle, Muhammad Ghûrî envahit la plaine indo-gangétique, faisant la conquête de Ghaznî, de Multân, du Sind, de Lâhore et de Delhi. Oybeck, un de ses généraux, vendu comme esclave durant son enfance, se proclame sultan de Delhi en 1206 et établit la première dynastie du sultanat de Delhi, la dynastie des esclaves.

Le territoire sous le contrôle des musulmans de Delhi s'agrandit rapidement et vers le milieu du siècle, les musulmans ont mis la main sur le Bengale et une grande partie de l'Inde centrale. Îltutmish (1211-1236) et Balbân (1266-1287) sont les sultans les plus connus de cette dynastie. Confronté aux révoltes des territoires conquis et de familles rivales, la dynastie des esclaves s'éteint en 1290.

Les musulmans étendent ensuite leur pouvoir en Inde méridionale, seul résiste le royaume hindou de Vijayanâgara qui finit par tomber en 1565. Quelques royaumes demeurent indépendants de Delhi dans le Deccan et au Gujarat, au Mâlvâ et au Bengale, tout ce qui constitue l'actuel Pakistan est soumis à Delhi.

Les sultans de Delhi entretiennent des relations cordiales, bien que superficielles, avec les dirigeants musulmans du Proche-Orient mais ne leur concèdent aucune allégeance. Ils basent leur législation sur le Coran et la charia et permettent à leurs sujets non-musulmans de pratiquer leur religion à condition de payer la jizya.

La plus grande contribution du sultanat de Delhi est peut-être d'avoir protégé au moins provisoirement le sous-continent indien des dévastations de l'envahisseur mongol au cours du XIIIe siècle. Le sultanat connaît cependant la mise à sac de sa capitale par Tamerlan en 1398 avant l'établissement des Lodî qui tomberont cependant devant les Moghols à la première bataille de Pânipat.

Chronologie[modifier | modifier le code]

Dynastie des esclaves (1206-1290)[modifier | modifier le code]

Muhammad Ghûrî défait Prithiviraj III, en 1192, et s'empare de Delhi. En 1194, débute la construction du Qutb Minar à Delhi. Le monastère de Nalanda, important centre d'études bouddhiques, est détruit par les musulmans en 1197. En 1206, Oybeck (1206-1210) se déclare sultan de Delhi et fonde la dynastie des esclaves à la mort de Muhammad.

Dynastie des Khaljî (1290-1320)[modifier | modifier le code]

En 1290, Jalâl ud-Dîn Fîrûz Khaljî (1290-1294) fonde, à Delhi, la dynastie des Khaljî qui succède à la dynastie des esclaves.

Dynastie des Tughlûq (1321-1398)[modifier | modifier le code]

En 1320, Ghiyath al-Din Tughlûq (1321-1325) fonde, à Delhi, la dynastie des Tughlûq qui succède à la dynastie des Khalji.

Dynastie des Sayyîd (1414-1451)[modifier | modifier le code]

Khizr Khân Sayyîd (1414-1421) fonde la dynastie des Sayyîd.

Dynastie des Lodî (1451-1526)[modifier | modifier le code]

En 1451, la dynastie dynastie des Lodî est fondée à Delhi par Buhlûl Lodî (1451-1489).