1940

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Icône de redirection Cette page concerne l'année 1940 (MCMXL en chiffres romains) du calendrier grégorien. Pour l'année -1940, voir -1940. Pour les autres significations, voir 1940 (Chronologie de Dada et du surréalisme).

Années :
1937 1938 1939  1940  1941 1942 1943

Décennies :
1910 1920 1930  1940  1950 1960 1970
Siècles :
XIXe siècle  XXe siècle  XXIe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire


Chronologie de la Seconde Guerre mondiale :
Jan - Fév - Mar - Avr - Mai - Jun
Jul - Aou -Sep- Oct - Nov - Déc


Chronologies géographiques :
Afrique • Amérique (Canada (Alberta, Colombie-Britannique, Île-du-Prince-Édouard, Manitoba, Nouvelle-Écosse, Nouveau-Brunswick, Nunavut, Ontario, Québec, Saskatchewan, Terre-Neuve-et-Labrador, Territoires du Nord-Ouest, Yukon), États-Unis) • Asie • Europe (Belgique, France (Paris), Italie, Suisse) • Océanie


Chronologies thématiques :
Aéronautique Architecture Automobile Bande dessinée Chemins de fer Cinéma Disney Droit Économie Fantasy Football Littérature Musique populaire Musique classique Numismatique Parcs de loisirs Photographie Santé et médecine Science Science-fiction Sociologie Sport Télévision Théâtre


Calendriers :
Romain Chinois Grégorien Hébraïque Hindou Musulman Persan Républicain

Événements[modifier | modifier le code]

Afrique[modifier | modifier le code]


  • Expulsion des Italiens de Somalie, d’Érythrée et d’Éthiopie (1940-1941). Les Italiens s’appuient sur les Éthiopiens hostiles au retour du négus, tel le ras Hailu et l’intellectuel Afä-Warq, ainsi que sur des rebelles et bandits qui profitent des combats pour se livrer à des razzias et semer un désordre qui ralentit l’avance des Alliés. Ceux-ci cernent l’Éthiopie de toutes parts, les Britanniques par les Somalies en coupant l’accès à la mer, les Belges par le sud de l'Ethiopie, les Sud-Africains par le Kenya et les troupes du négus depuis le Soudan.
  • Le Nigeria compte cinq syndicats avec 3 500 membres ; ils seront 62 avec 21 000 membres en 1942.
  • Grève dans les mines en Rhodésie du Nord.
  • Le Cours Secondaire de Dakar devient Lycée Van Vollenhoven.
  • Colonial Development and Welfare Act.
  • L’AOF fournit 63 000 « tirailleurs sénégalais » engagés dans la guerre en Europe.

Amérique[modifier | modifier le code]

Asie[modifier | modifier le code]

23 mars : le comité de travail de la Ligue musulmane adopte la résolution de Lahore qui demande la partition des Indes.


  • Thaïlande : encouragé et soutenu par le Japon, le gouvernement Phibun demande à la France les territoires qui lui avaient été cédés en 1893 et au cours des années suivantes.

Proche-Orient[modifier | modifier le code]

  • 21 mars (royaume d'Irak) : le Premier ministre Nuri as-Said démissionne et entre dans un nouveau gouvernement dirigé par Rashid Ali en tant que ministre des Affaires étrangères. Il refuse de rompre les relations diplomatiques avec l’Italie en juin, marquant ainsi l’indépendance de l’Irak par rapport à la Grande-Bretagne. Après la défaite française, l’Irak cherche un accord avec l’Allemagne. Le mufti de Jérusalem, réfugié en Irak, entre en contact avec l’Axe en été. Berlin répond de manière vague.
  • 13 mai (Palestine mandataire) : l’arrivée de Churchill au pouvoir modifie la politique britannique en Palestine. Favorable à la cause sioniste, il est hostile au Livre Blanc de 1939. Mais Eden, au Foreign Office à partir du 22 décembre, défend la politique du gouvernement précédent. L’immigration juive est limitée comme les transferts de terres arabes. En revanche, aucun transfert de pouvoir n’est opéré en faveur des Arabes palestiniens. Les sionistes encouragent les Juifs de Palestine à s’enrôler dans l’armée britannique et organisent des réseaux d’immigration clandestine. Les Arabes qui s’engagent sont cantonnés à des tâches non-combattantes.
  • 1940 (Syrie) : l’homme politique islamiste syrien Abd ar-Rahman Chahbandar est assassiné. L’enquête fait porter les soupçons sur Jamil Mardam Bey. Devant les risques de répression, les principaux membres du Bloc national se réfugient en Irak. Seul Quwwatli reste en Syrie et entre en contact avec les représentants de l’Axe. Quand la France s’effondre en juin, le haut-commissaire français en Syrie Gabriel Puaux envisage de poursuivre la lutte. Les Britanniques imposent néanmoins un blocus sur la Syrie et le Liban et encouragent les premiers Français libres. Les envoyés de Vichy imposent une épuration des cadres soupçonnés de gaullisme. Puaux est rappelé en novembre et remplacé par le général Henri Dentz.
  • 13 septembre : l’Italie envahit l’Égypte.
    • L’Égypte refuse de déclarer la guerre à l’Allemagne. En vertu du traité de 1936, l’État de siège est proclamé et les troupes britanniques se déploient dans le pays. Les Britanniques obtiennent le renvoie du chef d’état-major qui leur est hostile. Le 10 juin, l’Italie entre en guerre. Les assemblées égyptiennes votent la rupture des relations diplomatiques avec Rome mais refusent d’engager des troupes contre l’Italie. La première offensive italienne à l’automne se solde par un échec.

Europe[modifier | modifier le code]

Articles détaillés : 1940 en France, 1940 en Italie et 1940 en Suisse.
La Seconde Guerre mondiale en Europe (1939-1941)
  • 5 février : le Conseil suprême interallié, qui réunit ministres français et britanniques, adopte un plan de débarquement en Norvège dans le but de soutenir les forces finlandaises.
  • 12 février : l'Union soviétique et l'Allemagne signent un accord commercial pour contrer le blocus maritime franco-britannique.
  • 23 février : les Alliés mettent en place le blocus de l’Atlantique Nord pour empêcher le convoyage par les Allemands de minerais scandinaves.
  • 24 février : mise au point du plan jaune (Fall Gelb) d’offensive sur le front de l’Ouest.
  • 28 février : le paquebot Queen Mary appareille pour sa première traversée de l'Atlantique.

Le gouvernement d’Hubert Pierlot, réfugié en France, décide de poursuivre la lutte.

14 juin : les troupes allemandes occupent Paris

« Foudroyés aujourd'hui par la force mécanique, nous pourrons vaincre dans l'avenir par une force mécanique supérieure. Le destin du monde est là. »

  • 5 août : bataille d'Angleterre (fin en 1941). Début du Blitz : la Grande-Bretagne est soumise à des attaques aériennes intenses (23 000 victimes civiles).
  • 15 août : le croiseur grec Elli est torpillé par un sous-marin non indentifié (italien) dans le port de Tinos, au moment du grand pèlerinage annuel. C'est le prélude à l'attaque italienne.
  • 20 août : première déportation vers l'Allemagne nazie de l'histoire en France: 927 civils espagnols sont envoyés d'Angoulême vers Mauthausen. La plupart des hommes mourront, les femmes et les enfants seront livrés à Franco.
  • 28 août : premier bombardement nocturne sur Londres, puis premier bombardement sur Berlin en réplique.
  • 30 août : à la suite du second arbitrage de Vienne, sous la pression de l’Allemagne et de l’Italie, la Roumanie est contrainte de céder la Transylvanie à la Hongrie, soit 43 590 km2 et 2 185 500 habitants.
  • Malgré sa neutralité, la Suède est contrainte d’accepter le passage de trains de permissionnaires allemands sur son territoire (1940 et 1941).

Chronologies thématiques[modifier | modifier le code]

Arts et culture[modifier | modifier le code]

Économie et société[modifier | modifier le code]

  • De 1940 à 1942, les sous-marins allemands coulent pour plus de 15 millions de tonnes de vaisseaux de marchandises dans l’Atlantique. Cela ne suffit pas à soumettre l’Angleterre à un blocus total.
  • Royaume-Uni : gel des loyers au taux de 1939 pour toute la durée du conflit. Déplacement massif de la population des villes vers les campagnes : 60 millions de personnes changent d’adresse entre 1939 et 1945.
  • 5 200 000 postes de radio en France.
  • Depuis 1928, l’extraction de charbon en Union soviétique est passé de 35 à 166 millions de tonnes, la production d’électricité de 5 à 48 milliards de kilowattheures et celle d’acier de 4 à 18 millions de tonnes.
  • Le Brésil compte 41 millions d’habitants. 3 250 000 élèves fréquentent les établissements d’enseignement primaire, secondaire et supérieur. Depuis 1918, le Brésil a reçu 100 000 émigrants allemands dont 30 000 dans le Rio Grande do Sul (18 000 s’y fixent définitivement).
  • De 1940 à 1945, l’Afrique du Nord, privée de moyens de transport, voit surgir de nouveau les transports nomades. Le blé circule à dos de chameau. Cette poussée a sans doute contribué à rediffuser dans le Maghreb des épidémies, dont le typhus exanthématique.

Naissances en 1940[modifier | modifier le code]


Décès en 1940[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]