Royaume de Bavière

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Royaume de Bavière
Königreich Bayern (de)

18051918

Drapeau
Drapeau
Blason
Grandes armoiries
alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Le royaume de Bavière en 1815.

Informations générales
Statut Monarchie constitutionnelle, puis État de l'Empire allemand
Capitale Munich
Démographie
Population 6 524 372 (1910)
Superficie
Superficie 75 865 km2 (1910)
Histoire et événements
26 décembre 1805 Fondation (traité de Presbourg)
18 janvier 1871 Intégration à l'Empire allemand
7 novembre 1918 Abdication de Louis III
Rois
1806-1825 Maximilien Ier
1825-1848 Louis Ier
1848-1864 Maximilien II
1864-1886 Louis II
1913-1918 Louis III
1913-1918 Louis III

Entités précédentes :

Entités suivantes :

Le royaume de Bavière (en allemand : Königreich Bayern) est un État allemand qui exista de 1805 à 1918. L'électeur Maximilien Ier Joseph, de la maison de Wittelsbach, devint le premier roi de Bavière en 1805 par le traité de Presbourg, et le titre resta dans sa maison jusqu'à la disparition du royaume, en 1918.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1805, le Saint-Empire romain germanique, sous la pression de Napoléon Ier, reconnaît la revendication de l'électeur Maximilien : la transformation de l'électorat de Bavière en royaume. Ce nouveau royaume a besoin du soutien de l'empire napoléonien et entre dans la Confédération du Rhin. En 1813, la Bavière change de camp et lutte contre la France avant de rejoindre la Confédération germanique. En vertu du traité de Paris de 1814, la Bavière cède le Tyrol et le Voralberg à l'empire d'Autriche, recevant en échange Aschaffenburg et des portions de la Hesse-Darmstadt.

Le 26 mai 1818, la Bavière se dote d'une constitution. Le parlement a deux chambres, une chambre haute, comprenant l'aristocratie, la noblesse, les grands propriétaires terriens et des hommes choisis par la Couronne et une chambre basse comprenant les représentants des petits propriétaires terriens, des villes et des paysans. Les droits des protestants sont garantis par l'égalité de toutes les religions en dépit des protestations de l'Église catholique. L'armée doit prêter serment à la constitution.

La Bavière a demandé l'avis de la Prusse et de l'Autriche, mais ces deux puissances refusèrent d'intervenir dans les affaires internes du pays.[Quoi ?]

Après l'entrée en guerre des États allemands réunis par la Prusse contre la France, le royaume de Bavière rejoint la Confédération de l'Allemagne du Nord le 23 novembre 1870, puis l'Empire allemand lors de sa proclamation en 1871. Il en est le deuxième État le plus étendu, derrière le royaume de Prusse.

Le dernier roi de Bavière, Louis III, abdique au même moment que Guillaume II d'Allemagne, en novembre 1918, mettant un terme à la monarchie bavaroise.

Villes principales[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]