Amérique du Sud

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

13° 00′ S 59° 24′ O / -13, -59.4 ()

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Amérique (homonymie).
Amérique du Sud
Carte de localisation de l'Amérique du Sud.
Carte de localisation de l'Amérique du Sud.
Superficie 17 840 000 km2
Population 404 903 000 hab. (2013)
Densité 23 hab./km2
Pays 12
Dépendances 3
Principales langues Portugais, Espagnol, Anglais, Néerlandais, Français, Créole
Fuseaux horaires UTC-2 (Brésil) à UTC-5 (Équateur)
Plus grandes villes São Paulo, Buenos Aires, Rio de Janeiro, Bogota, Lima, Santiago, Caracas

L’Amérique du Sud est un sous-continent ou bien la partie méridionale de l'Amérique, selon le point de vue. Le continent est situé entièrement dans l'hémisphère ouest et principalement dans l'hémisphère sud. Il est bordé à l'ouest par l'océan Pacifique et au nord et à l'est par l'océan Atlantique. L'Amérique centrale, qui relie le sous-continent à l'Amérique du Nord, et les Caraïbes sont situées au nord-ouest.

Le portugais et l'espagnol sont les deux langues dénombrant le plus grand nombre de locuteurs en Amérique du Sud.

L'Amérique du Sud fut nommée, à Saint-Dié-des-Vosges en 1507, par les cartographes Martin Waldseemüller et Mathias Ringmann d'après Amerigo Vespucci, qui fut le premier Européen à suggérer que l'Amérique n'était pas les Indes mais un Nouveau Monde inconnu des Européens.

L'Amérique du Sud a une superficie de 17 840 000 km2, soit 11,9 % de la surface des terres émergées de la Terre. En 2012, sa population est d'environ 400 millions d'habitants[1]. Le gentilé de ses habitants est les « Sud-Américains ». L'Amérique du Sud est classée quatrième continent en superficie (après l'Asie, l'Afrique et l'Amérique du Nord) et cinquième en nombre d'habitants (après l'Asie, l'Afrique, l'Europe, et l'Amérique du Nord).

Géographie[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Géographie de l'Amérique du Sud.
Localisation des pays de l'Amérique du Sud.
Image satellite de l'Amérique du Sud.

L'Amérique du Sud constitue la majeure partie australe des terres émergées de ce qui est généralement désigné comme le Nouveau Monde, l'hémisphère ouest, les Amériques, ou simplement l'Amérique (qui est parfois considérée comme un seul continent[2] et l'Amérique du Sud un sous-continent)[3]. Il se trouve au Sud et à l'Est du canal du Panama, qui traverse l'isthme de Panamá. Géographiquement, presque tout le territoire sud-américain est situé sur la plaque sud-américaine. Géopolitiquement, tout le Panama – y compris le segment à l'est du canal de Panama de l'isthme – est souvent considéré comme faisant partie de l'Amérique du Nord et un pays d'Amérique centrale.

Géologiquement, le continent n'est rattaché à l'Amérique du Nord que tout récemment avec la formation de l'isthme panaméen il y a environ 3 millions d'années, ce qui provoqua le Grand échange américain. De même, les Andes sont des chaînes de montagnes relativement jeunes et sismiquement instables, descendent du nord au sud en suivant la bordure occidentale du continent ; le territoire à l'est des Andes est principalement occupé par la forêt tropicale humide, le vaste bassin de l'Amazonie. Le continent présente aussi des régions plus sèches telle la Patagonie orientale ou l'Atacama.

Le continent sud-américain comprend aussi de nombreuses îles, dont beaucoup appartiennent aux pays du continent. Beaucoup d'îles des Caraïbes (les Antilles) – par exemple, les Grandes Antilles et les Petites Antilles – sont situées au-dessus de la plaque caraïbe, une plaque tectonique avec une topographie diffuse. Aruba, les Barbades, Trinité-et-Tobago sont situées sur plateau continental sud-américain. Les Antilles néerlandaises et les dépendances du Venezuela sont situées au nord du continent. Géopolitiquement, les îles-États et les territoires d'outre-mer des Caraïbes sont généralement regroupés et considérés comme une partie ou une sous-région d'Amérique du Nord. Les nations d'Amérique du Sud qui bordent la mer des Caraïbes – dont la Colombie, le Venezuela, le Guyana, le Suriname et la Guyane – forment l'Amérique du Sud caribéenne. Les autres îles sont les Galapagos, l'île de Pâques (en Océanie mais qui appartient au Chili), l'île Robinson Crusoe, l'île de Chiloé, la Terre de Feu, et les îles Malouines.

Les Andes
Une rivière dans la forêt amazonienne
Le centre de l'Amérique du Sud est un des points chauds d'émission de méthane, gaz à effet de serre facteur de dérèglement climatique

L'Amérique du Sud est la terre des plus hautes chutes d'eau, Salto Angel, du fleuve au débit le plus important, l'Amazone, de la chaîne de montagne la plus longue, les Andes, du désert le plus aride, le désert d'Atacama, de la voie ferrée la plus élevée, Ticlio, de la capitale la plus haute, La Paz, du plus haut lac commercialement navigable, le lac Titicaca, et de la ville la plus australe, Puerto Toro.

Les ressources naturelles de l'Amérique du Sud sont l'or, le cuivre, le minerai de fer, l'étain et le pétrole.

L'Amérique du Sud abrite de nombreuses espèces d'animaux uniques comme le lama, l'anaconda, les piranha, le jaguar, la vigogne et le tapir. La forêt tropicale humide d'Amazonie possède une biodiversité élevée, contenant une fraction importante des espèces de la planète.

Le plus grand pays d'Amérique du Sud est de loin le Brésil, à la fois du point de vue de sa superficie et de sa population.

En Amérique du Sud, on distingue plusieurs sous-régions : les États andins, les Guyanes, le cône Sud et le Brésil.

Histoire[modifier | modifier le code]

Environnement[modifier | modifier le code]

Le nord de l'Amérique du Sud abrite une grande partie de la biodiversité planétaire des terres émergées. Les forêts y sont cependant en forte régression au profit des prairies d'élevage (bovin notamment, destiné à l'exportation) et cultures industrielles (de soja notamment, pour partie transgénique). Les feux de forêts, la dégradation des sols, et l'élevage et l'agriculture industrielle sont à l'origine d'émissions importantes de gaz à effet de serre (qui font par exemple du Brésil un des premiers émetteurs mondiaux). Par ailleurs le sud du continent est situé sous le trou de la couche d'ozone de l'antarctique, qui a conduit à une forte hausse des taux d'UV (cancérigènes, mutagènes).

Économie[modifier | modifier le code]

São Paulo, au Brésil, est le centre financier du pays et la 5e plus grande ville du monde par agglomération.
Article détaillé : Économie de l'Amérique du Sud.

L'agriculture reste le secteur d'activité le plus important de l'Amérique du Sud, même si le chômage rural et la pauvreté chassent la population vers les énormes villes côtières. Les ressources minières et pétrolières, bien que substantielles, sont inégalement réparties selon les pays. Pour limiter l'importation de matières premières, relancer la production et renforcer les infrastructures, les gouvernements se sont lourdement endettés auprès de la Banque mondiale dans les années 1960 et 1970. Aujourd'hui, le Brésil est la première puissance économique, suivie de loin par l'Argentine, qui est, à son tour, suivie de près par la Colombie et le Venezuela[4]. L'ouest de l'Amérique du Sud, moins développé, a récemment su tirer parti de sa position géographique. Ainsi, le Chili exporte de plus en plus de matières premières vers le Japon.

PIB par habitant (PPA) 2008

Rang mondial Pays PIB
par habitant[5] (USD)
Drapeau de la Guyane Guyane (France) 18 143
54 Drapeau du Venezuela Venezuela 11 388
58 Drapeau du Chili Chili 10 117
60 Drapeau de l'Uruguay Uruguay 9 654
64 Drapeau du Brésil Brésil 8 295
65 Drapeau de l’Argentine Argentine 8 171
78 Suriname Suriname 5 504
84 Drapeau de la Colombie Colombie 4 989
89 Drapeau du Pérou Pérou 4 448
96 Drapeau de l'Équateur Équateur 3 928
113 Drapeau du Paraguay Paraguay 2 601
124 Drapeau de la Bolivie Bolivie 1 656
126 Drapeau du Guyana Guyana 1 509

Source : Liste des pays par PIB (PPA)

PIB (PPA) 2005

Rang mondial Pays PIB (milliards de USD)
9e Drapeau du Brésil Brésil 2 013
22e Drapeau de l’Argentine Argentine 533,7
29e Drapeau de la Colombie Colombie 337,2
43e Drapeau du Chili Chili 193,2
50e Drapeau du Pérou Pérou 167,2
51e Drapeau du Venezuela Venezuela 163,5
70e Drapeau de l'Équateur Équateur 57,0
90e Drapeau de l'Uruguay Uruguay 34,3
96e Drapeau du Paraguay Paraguay 28,3
101e Drapeau de la Bolivie Bolivie 25,6
Drapeau de la Guyane Guyane (France) 4,15
157e Drapeau du Guyana Guyana 3,4
162e Suriname Suriname 2,8

Source : Liste des pays par PIB (PPA)

Index du développement humain 2006 (Les flèches indiquent les changements de l'IDH depuis les valeurs de 2006) [5]

Rang mondial Pays IDH
38 Drapeau de l’Argentine Argentine en diminution 0.870 (-4)
43 Drapeau de l'Uruguay Uruguay en augmentation 0.861 (+3)
69 Drapeau du Chili Chili en augmentation 0.860
70 Drapeau de la Colombie Colombie en augmentation 0.790
72 Drapeau du Venezuela Venezuela en augmentation 0.784
75 Drapeau du Brésil Brésil en augmentation 0.813 (+6)
78 Drapeau du Pérou Pérou en augmentation 0.806
83 Drapeau de l'Équateur Équateur en augmentation 0.765
88 Suriname Suriname en augmentation 0.759
91 Drapeau du Paraguay Paraguay en augmentation 0.757
103 Drapeau du Guyana Guyana en augmentation 0.725
115 Drapeau de la Bolivie Bolivie en augmentation 0.692

Source : Liste des pays par classement IDH

Langues[modifier | modifier le code]

La langue la plus utilisée en Amérique du Sud est le portugais, qui est la langue officielle du Brésil. L'Amérique du Sud présente un très grand nombre de langues minoritaires : on dénombre près de 600 langues qui appartiennent à 118 familles linguistiques. Par exemple, les 32 langues de Bolivie sont de 15 familles différentes, y compris 6 isolats. Les 68 langues de Colombie appartiennent à 13 familles différentes, dont 10 sont des isolats. Toutefois, le contraste est marqué entre les « grandes » langues (andennes et guarani) et les petites langues amazoniennes.

Les langues européennes[modifier | modifier le code]

Les cinq langues d'origine coloniale de l'Amérique du Sud sont le portugais, l'espagnol, l'anglais, le néerlandais et le français.

Langues européennes et nombre de locuteurs
Langue Nombre de locuteurs
Drapeau du Portugal Portugal Portugais 191 908 598
Drapeau de l'Espagne Espagne Espagnol 191 225 429
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Anglais 800 000
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Néerlandais 510 000
Drapeau de la France France Français 230 000

Les langues autochtones[modifier | modifier le code]

La population indienne ou amérindienne, chiffrée par millions, a été progressivement refoulée vers l'intérieur du continent. Paradoxalement, l'importance de cette population locutrice ne garantit en rien la pérennité des langues amérindiennes, qui sont pour la plupart menacées d'extinction.

On distingue habituellement les langues d'Amérique du Sud selon l'importance recensée de la population locutrice. On dénombre ainsi habituellement quatre «grandes» langues :

Langues autochtones et nombre de locuteurs
Nombre de locuteurs
Quéchua 9 600 000
Guarani 6 000 000
Aimara 2 000 000
Mapudungun ~ 800 000

Les langues amazoniennes sont parlées par des groupes minoritaires dans les neuf pays du bassin amazonien :

Beaucoup de ces langues sont parlées à cheval sur les frontières, en zones marginales des pays, pour beaucoup parce que les populations indigènes des côtes et du centre, exploitées par les européens, ont été exterminées. Ce sont dans leur ensemble des langues très menacées.

La région amazonienne constitue un «trou noir» linguistique, au même titre que la Nouvelle-Guinée. Le travail linguistique sur ces langues, qui se sont révélées être très intéressantes dans leur diversité pour le développement de la linguistique, est encore très limité.

Langues significatives, mais non officielles[modifier | modifier le code]

Religion[modifier | modifier le code]

La religion principale en Amérique du Sud est le catholicisme. Cependant, les églises protestantes (principalement évangéliques) se développent rapidement en nombre de pratiquants, notamment au Brésil (voir Religions au Brésil) et au Suriname[6]. Dans de nombreux pays la pratique de ces religions, en particulier le catholicisme, se mêlent avec des rites et pratiques de religions précolombiennes[7].

Part des religions dans les pays d'Amérique du Sud (2010)[8]

Pays Catholicisme
(%)
Protestantisme
(%)
Autres religions
ou sans religion
(%)
Drapeau de l’Argentine Argentine 76,8 7,3 15,9
Drapeau de la Bolivie Bolivie 79,0 13,7 7,3
Drapeau du Brésil Brésil 68,6 20,8 10,6
Drapeau du Chili Chili 71,8 15,5 12,7
Drapeau de la Colombie Colombie 82,3 10,0 7,7
Drapeau de l'Équateur Équateur 83,4 9,6 7,0
Drapeau du Guyana Guyana 13,2 48,9 37,9
Drapeau de la Guyane Guyane (France) 76,9 5,9 17,2
Drapeau du Paraguay Paraguay 89,6 6,3 4,1
Drapeau du Pérou Pérou 81,3 12,5 6,2
Suriname Suriname 29,0 21,0 50,0
Drapeau de l'Uruguay Uruguay 47,1 6,3 46,6
Drapeau du Venezuela Venezuela 77,6 10,1 12,3

Peuples[modifier | modifier le code]

Existants[modifier | modifier le code]

Les groupes ethniques et indigènes de l'Amérique du Sud incluent :

Le chef Kayapo Raoni Metuktire

Disparus[modifier | modifier le code]

États et territoires[modifier | modifier le code]

Carte politique de l'Amérique du Sud

Les pays (et territoires dépendants) dans cette table sont catégorisés d'après le schéma pour les régions et subrégions géographiques utilisé par les Nations unies.

Nom du pays (ou territoire) Superficie
Population[9]
estimations 2010
Densité de population
par km2
Capitale
Drapeau de l’Argentine Argentine 2 766 890 km2 41 343 200 14,9/km2 Buenos Aires
Drapeau de la Bolivie Bolivie 1 098 580 km2 9 947 420 9,1/km2 La Paz, Sucre[10]
Drapeau du Brésil Brésil 8 514 877 km2 201 103 330 23,6/km2 Brasilia
Drapeau du Chili Chili[11] 756 050 km2 16 746 490 22,1/km2 Santiago
Drapeau de la Colombie Colombie 1 138 910 km2 44 205 290 38,8/km2 Bogota
Drapeau de l'Équateur Équateur 283 560 km2 14 790 610 52,2/km2 Quito
Drapeau des Îles Malouines Malouines (R.-U.) 12 173 km2 3 140 0,26/km2 Port Stanley
Drapeau de la Guyane Guyane (France) 86 504 km2 229 000[12] 2,6/km2 Cayenne
Drapeau du Guyana Guyana 214 970 km2 748 490 3,5/km2 Georgetown
Drapeau du Paraguay Paraguay 406 750 km2 6 375 830 15,7/km2 Asuncion
Drapeau du Pérou Pérou 1 285 220 km2 29 907 000 23,3/km2 Lima
Drapeau de la Géorgie du Sud-et-les Îles Sandwich du Sud Géorgie du Sud-et-les Îles Sandwich du Sud (R.-U.) 4 190 km2 30 0,007/km2 Grytviken
Suriname Suriname 163 270 km2 486 620 3,0/km2 Paramaribo
Drapeau de l'Uruguay Uruguay 176 220 km2 3 510 390 19,9/km2 Montevideo
Drapeau du Venezuela Venezuela 912 050 km2 27 223 230 29,8/km2 Caracas

Les douze pays indépendants du tableau ci-dessus ont lancé le 8 décembre 2004 (déclaration de Cuzco) un projet de Communauté sud-américaine de nations (CSN) sur le modèle de l'Union européenne.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en)World Population Prospects, the 2010 Revision
  2. Les cinq anneaux du drapeau olympique représentent les cinq continents habités, Afrique, Amérique, Asie, Europe, et Océanie.
  3. (en) Ambassadeur du Brésil à Washington Rubens A. Barbosa, « MERCOSUL IN THE REGIONAL CONTEXT » (consulté le 2007-05-19)
  4. Produit intérieur brut en parité de pouvoir d'achat respectif du Brésil, de l'Argentine, de la Colombie et du Venezuela donné par le CIA World Factbook.
  5. a et b Source
  6. Graziano Manlio, « L'Église catholique et la « théologie de la prospérité » en Amérique latine », Outre-Terre, 2007/1 no 18, p. 85
  7. Syncrétisme en Amérique du sud
  8. (en)The Pew Forum - Global Christianity
  9. cia.gov
  10. La Paz est la capitale administrative de la Bolivie ; Sucre la capitale constitutionnelle.
  11. En comprenant l'île de Pâques dans l'océan Pacifique, un territoire chilien souvent compté dans l'Océanie. Santiago est la capitale administrative du Chili; Valparaíso le siège de l'assemblée législative.
  12. Combien sommes-nous en 2010 ? - Toute l'actualité de la Guyane sur Internet - FranceGuyane.fr

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]