Turco-mongol

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le terme turco-mongol rend compte du haut degré de mélange de ces deux familles de peuples et de langues au départ voisines et originaires de l'Asie du nord-est. Le terme tatar-mongol est également utilisé.

Bien que les langues turques et les langues mongoles soient considérées comme deux branches de la famille des langues altaïques, un abondant stock de vocabulaire commun ou très voisin fait qu'il est souvent difficile de déterminer l'origine turque ou mongole des mots concernés.

Quant aux peuples turcs, ils constituèrent une bonne partie des armées mongoles et contribuèrent à « retourner » les soldats également turcs des États attaqués par Gengis Khan (1155~1162 - 1227), contribuant ainsi à ses succès foudroyants.

Houlagou Khan (1217 - 1265) gouverne l'Irak et la Perse.

Mahmud Ghazan Khan (Casanus, 1271 - 1304) gouverne la province de Khorassan, au Nord-Est de l'Iran, puis la ville de Tabriz, au Nord Ouest.

Tamerlan (1336 - 1405) était issu d'un clan mongol installé en Transoxiane, une région de langue turque également influencée par la culture persane. Dans son cas, le terme d'empereur turco-mongol est particulièrement adapté.

Voir[modifier | modifier le code]