Azerbaïdjan iranien

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Azerbaïdjan (homonymie).
Distribution des Azéris en Iran

L'Azerbaïdjan iranien est une région située au nord-ouest de l'Iran, qui comporte plusieurs grandes villes historiques de ce pays comme Maragha, Tabriz, Zanjan, Ardabil, Ourmia. L’Azerbaïdjan iranien est peuplé de 12 ou 15 à 30 millions d'Azéris (selon les estimations de la CIA, du gouvernement iranien dans le second cas, et enfin des nationalistes azéris dans le second)[1],[2]. Ce territoire est divisé aujourd’hui en plusieurs provinces (Ostan en persan) comme l’Azerbaïdjan oriental, de l’Azerbaïdjan occidental, la province d'Ardabil, la province de Zanjan et une partie des provinces d’Hamadān et Qazvin.

Depuis le XIe siècle cette partie de l’Iran, l'ancienne province d'Atropatène, est peuplée de tribus persanophones et turcophones[réf. nécessaire].

La partie nord-ouest de la région faisait partie du royaume historique de l'Arménie (province de Persarménie), comme en témoignent les monastères de Dzordzor, de Saint-Stepanos de Jolfa et de Kara Kelisa (« église noire » en turc), inscrits au patrimoine mondial.

Modern Period

L'armée tsariste de Russie a occupé l'Azerbaidjan iranien en 1909, puis entre 1912 et 1914 et de nouveau entre 1915 et 1918, alors que les ottomans l'ont occupé entre 1914 et 1915 et 1918 et 1919. Ce seront ensuite les armées de l'URSS qui vont l'occuper entre 120 et 1921 puis de nouveau en 1941, en créant une petite république autonome entre novembre 1945 et 1946.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. https://www.cia.gov/library/publications/the-world-factbook/geos/ir.html
  2. (en) Svante Cornell, Iranian Azerbaijan: A Brewing Hotspot, Présentation au Symposium intitulé « Human Rights and Ethnicity in Iran », organisé par un parti politique suédois au Parlement, Stockholm, 22 novembre 2004, p. 1 (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]