1866

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Icône de redirection Cette page concerne l'année 1866 (MDCCCLXVI en chiffres romains) du calendrier grégorien. Pour l'année -1866, voir -1866.

Années :
1863 1864 1865  1866  1867 1868 1869

Décennies :
1830 1840 1850  1860  1870 1880 1890
Siècles :
XVIIIe siècle  XIXe siècle  XXe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire


Chronologies géographiques :
Afrique • Amérique (Canada (Nouveau-Brunswick, Québec), États-Unis) • Asie • Europe (France (Paris), Italie, Suisse) • Océanie


Chronologies thématiques :
Architecture Chemins de fer Droit Littérature Musique populaire Musique classique Parcs de loisirs Photographie Science Sociologie Sport Théâtre


Calendriers :
Romain Chinois Grégorien Hébraïque Hindou Musulman Persan Républicain

Événements[modifier | modifier le code]

Afrique[modifier | modifier le code]

  • 11 février : le sultan d'Oman Thuwaini ibn Sultan est assassiné par son fils. Le sultan de Zanzibar Madjid refuse de payer le tribut annuel au nouveau sultan de Mascate et Oman, Sélim. Il entreprend la construction de Dar es-Salaam, dont il veut faire sa capitale. Encouragé par son ami le commerçant écossais Mac Kinnon, il octroie à des négociants européens l’autorisation d’un courrier régulier entre Zanzibar et Aden. En échange, il reçoit un appui matériel pour l’édification de la ville et, plus discret, un appui du consul britannique Kirk, soucieux de maintenir la prépondérance anglaise dans la région.
  • Décembre : en Éthiopie, le négus Théodoros II décide le dépouillement total de l’ancienne capitale Gondar, déjà délabrée. Il fait retirer leurs trésors de 44 églises. Neuf cent manuscrits précieux sont emportés à Magdala, et la ville est livrée à l’incendie.


  • Égypte : un firman du sultan d’Istanbul accorde aux descendants d’Isma'il Pacha l’hérédité directe de père en fils selon la règle de primogéniture et le titre de khédive. Par ailleurs, la première Chambre des députés, ou Conseil des notables d’Égypte, est inaugurée. Cette assemblée consultative élue au second degré assure la représentation des différentes circonscriptions du pays.
  • Début du règne de Tiéba, roi du Kenedugu (fin en 1893). Sous Tiéba, le Kenedugu devient le plus grand État sur la rive droite du Niger entre Ségou et le pays Mossi. La capitale Sikasso est fortifiée avec des murailles de 8 à 9 km, hautes de 3 à 5 mètres et flanquée de tours.
  • Le frère du bey de Tunis, Sidi-el-Abel, prend la tête de la révolte des Kroumirs. Les autorités de Tunis le capturent, mais ne peuvent mettre un terme à l’anarchie qui règne dans tout le pays.
  • Au Cap-Vert, abolition définitive de la traite des esclaves.
  • Expédition de Rohlfs au Sahara et au Soudan central (1866-1867).
  • Fondation de la maison Lasnier, Daumas et Cie. La maison Régis perd son quasi-monopole commercial au Dahomey.
  • Anjouan devient protectorat français.
  • Invasion de sauterelles en Algérie, qui ravage les récoltes.

Amérique[modifier | modifier le code]

  • 27 juillet : premier câble transatlantique reliant les États-Unis à l’Europe posé par l’industriel américain Cyrus W. Field.
  • 10 août : signature d’un accord frontalier entre le Chili et la Bolivie, qui fixe la frontière commune au 24° parallèle sud et permet l’exploitation commune des gisements de nitrate, de cuivre et d’argent dans une région jusqu’alors mal délimitée.
  • 20 août : Johnson déclare officiellement la fin de la Guerre de Sécession.
  • 21 décembre, États-Unis : massacre Fetterman, ou Battle of a Hundred Slain. Attirés par une ruse des Sioux, Fetterman et son détachement sont massacrés ; il y a 81 morts.


Asie[modifier | modifier le code]

  • 7 mars : signature d’une alliance secrète des fiefs pro-impériaux et xénophobes Satsuma-Chôshù-Tosa pour abattre le régime shogunal et moderniser les structures du pays.
  • Août : en Corée un navire de commerce armé battant pavillon américain, le General Sherman, s'échoue en remontant le fleuve Taedong qui mène à Pyongyang. Incident entre les marins qui cherchent à commercer avec des fonctionnaires coréens. Le navire américain est incendié et l’équipage massacré. Les Américains monteront une expédition de représailles en 1871.
  • Septembre à Novembre : pour la première fois de son histoire, la Corée est attaquée par une puissance occidentale, la France. En représailles au massacre de neuf missionnaires en février-mars, les Français montent une expédition punitive limitée, commandée par le contre-amiral Pierre-Gustave Roze. La phase principale de ce coup de main se déroule du 11 octobre au 12 novembre. La forteresse de l'île de Kanghwa, à l’embouchure du fleuve Han est conquise le 16 octobre. Ne pouvant obtenir les réparations qu'ils demandent, les Français poursuivent leur action face à une forte et intelligente résistance des Coréens, et, le 11 novembre, la capitale Séoul est méthodiquement bombardée. Estimant ses objectifs atteints et ne disposant pas de moyens suffisants pour contraindre les Coréens, l'amiral Roze ordonne l'évacuation le 12 et regagne sa base chinoise, au grand mécontentement des Européens résidant en Chine lesquels souhaitent une expédition lourde pour le printemps suivant. Celle-ci n'aura jamais lieu.


  • La Chine se dote d’un arsenal naval construit à Fuzhou avec l’aide des Français. Il est capable de construire deux vaisseaux modernes par an.
  • Indonésie : le Cultuurstelsel est abandonné pour les cultures de tabac.
  • Transfert de la capitale cambodgienne d’Oudong à Phnom Penh.
  • Le khanat de Boukhara est vassal des russes.
  • Liban : soulèvement contre l’occupation ottomane. Alors que les partisans de Joseph Karam affrontent les soldats de la Porte, l’arrivée de renforts ottomans donne rapidement un caractère national au soulèvement. Mais faute du soutien de l’aristocratie, fidèle à Da'ud, et des Français, le mouvement s’épuise et Da'ud Pacha rétablit l’ordre.

Europe[modifier | modifier le code]

Articles détaillés : 1866 en France, 1866 en Italie et 1866 en Suisse.
8 mai : tentative d'attentat contre Bismarck
  • 16 avril : attentat manqué de Dmitri Karakozov contre le tsar Alexandre II à Kiev, suivi de répressions : suppression du Contemporain et de la Parole russe. Arrêt des réformes avec l'arrivée au pouvoir de conservateurs.
  • 28 juillet : nouvelle Constitution au Danemark : douze membres de la Chambre haute sont nommés par le roi, les vingt-sept autres sont élus au suffrage censitaire. Les Conservateurs, favorables au pouvoir royal, gardent le pouvoir jusqu’en 1901.
  • Septembre : les Ottomans répriment une révolte en Crète : des chrétiens ayant demandé un allègement fiscal, la Porte dépêche des troupes pour protéger les musulmans.
  • 23 octobre (Roumanie) : investi du titre de prince héréditaire par le sultan ottoman, Karl de Hohenzollern-Sigmaringen prend ses fonctions de prince sous le nom de Carol Ier de Roumanie et promulgue immédiatement une constitution libérale (13 juillet). Un régime parlementaire à deux chambres élues au suffrage censitaire assure les libertés fondamentales (presse, réunions, égalité des citoyens). La religion orthodoxe devient religion d’État. Les chrétiens seuls peuvent obtenir la qualité de Roumain (article 7), ce qui pose le problème des Juifs et des musulmans de la Dobroudja.
    • Les conservateurs dominants profitent de l’interrègne pour faire voter une loi sur les contrats agricoles favorable aux propriétaires, ce qui provoque une vive agitation dans les campagnes roumaines au printemps.
    • Les Juifs, exclus du droit de propriété de la terre, se regroupent dans les villes où ils représentent à la fin du siècle 19 % de la population.
  • 30 octobre : Beust devient chancelier d’Autriche.
  • 6 décembre : nouveau statut des paysans d’État en Russie : usufruit perpétuel confirmé, possibilité théorique de rachat.


  • Le penseur britannique John Stuart Mill réclame le droit de vote pour les femmes.
  • Création au Royaume-Uni de la Société pour l’organisation de la charité pour coordonner l’action des nombreuses associations caritatives à l’échelle nationale.
  • D. Tostoï, ministre de l’Instruction publique en Russie.

Guerre austro-prussienne[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Guerre austro-prussienne.
  • 12 mai : décret de mobilisation générale en Prusse. Napoléon III propose une conférence internationale pour aboutir au désarmement général.

Chronologies thématiques[modifier | modifier le code]

Le sommeil (detail), de Gustave Courbet

Naissances en 1866[modifier | modifier le code]

Décès en 1866[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :