1858

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page concerne l'année 1858 (MDCCCLVIII en chiffres romains) du calendrier grégorien.

Années :
1855 1856 1857  1858  1859 1860 1861

Décennies :
1820 1830 1840  1850  1860 1870 1880
Siècles :
XVIIIe siècle  XIXe siècle  XXe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire


Chronologies géographiques :
Afrique, Amérique (Canada (, Nouveau-Brunswick et Québec) et États-Unis (Louisiane)) et Europe (Belgique, France, Italie et Suisse)


Chronologies thématiques :
Architecture Chemins de fer Droit Littérature Musique populaire Musique classique Parcs de loisirs Photographie Science Sociologie Sport Théâtre


Calendriers :
Romain Chinois Grégorien Hébraïque Hindou Musulman Persan Républicain

Événements[modifier | modifier le code]

Afrique[modifier | modifier le code]

  • 9 juin, Cameroun : Alfred Saker fonde de la ville de Victoria. Le 23 août, les Britanniques signent un traité avec roi William de Bimbia[7]. Une cour d’équité est installée.
  • 24 juin : Napoléon III supprime le Gouvernement général de l’Algérie et le remplace par un ministère de l’Algérie et des Colonies confié à son cousin, Jérôme Napoléon[8], qui tente quelques réformes dont certaines auraient dû aboutir à une politique d’assimilation, mais se heurte, sur de nombreux points, aux militaires et donne sa démission en 1859[9].
  • 3 août : l’explorateur britannique John Hanning Speke, en recherchant les sources du Nil découvre le lac Victoria en Afrique orientale mais ne pénètre pas dans les terres[1].
  • 5 août : un décret modifie le régime de la propriété privée en Égypte[10]. Il abolit le monopole d’État sur le sol et donnera naissance à une classe de propriétaires terriens puissants. Par ailleurs, les carrières d’officiers supérieurs sont ouvertes aux Égyptiens : désormais, l’armée sera le vivier d’officiers nationalistes.
  • 9 août : le maréchal Jacques Louis Randon démissionne de son poste de gouverneur de l’Algérie[11]. Le poste est supprimé le 31 août jusqu’en 1860. Le même jour, le général de Mac-Mahon est nommé commandant en chef des forces de terre et de mer de l’Algérie[12].
  • 30 août : un conseil municipal est réuni à Tunis avec pour mission l’élaboration de réformes politiques et administratives[13]. Parmi ses membres, Kheireddine Pacha, un réformateur qui a voyagé en Europe mais qui se réfère plus volontiers à l’expérience démocratique connue sous le gouvernement du prophète.
  • 27 octobre : décret centralisant à Paris l’administration de l’Algérie et attribuant aux préfets les pouvoirs que détenait le gouverneur général[14].


  • Mort de Ghézo, roi d’Abomey. Au cours de son règne, il a reformé l’administration et introduit de nouvelles cultures, sentant que le trafic des esclaves était condamné à terme. Début du règne de Glèlè (fin en 1889). Il se dresse contre l’influence française au Dahomey[17].
  • Début du règne de Mohammed Abou Sekkine, mbang du Baguirmi (1858-1870 et 1874-1884)[18].
  • Début du règne d’Ali, fils de Mohammed Chérif, sultan du Ouadaï (fin en 1874). Sous son règne le Ouadaï recouvre sa richesse et sa prospérité. Dès son avènement, Ali fait crever les yeux de ses frères. Il rétablit la paix intérieure, puis s’efforce d’assurer la sécurité des voies de communication avec la Cyrénaïque et la vallée du Nil[18]. Ali multiplie les conquêtes politiques et militaires dans toutes les directions, étend son autorité sur le Dar Runga et le Dar Rachid, puis sur le mbang du Baguirmi à qui il impose un tribut annuel (1870) et l’Ennedi.

Amérique[modifier | modifier le code]

6-7 mars, Guerre civile au Pérou : prise d’Arequipa
Billy Bowlegs
13 septembre : incendie de l'Austria, toile de Josef Püttner

Asie et Pacifique[modifier | modifier le code]

  • Printemps, Liban : insurrection de Tannous Chahine[33]. l’application du hatt-i Humayoun provoque une réaction populaire : les notables et les grandes familles druzes et maronites, qui récusent l’égalité entre tous les sujets ottomans (charte de 1839), se réfugient sous la protection des Français à Beyrouth. Le forgeron Tannous Chahine, qui dirige la révolte, proclame une république du peuple qui se maintient à Kesrouan jusqu’à la fin des années 1860[34].
  • 26 - 27 juin : le traité de Tianjin renforce considérablement la puissance commerciale des Français et des Britanniques en Chine. Les Européens se retirent. Le gouvernement de Pékin refuse de ratifier le traité qui prévoit la résidence d’ambassadeurs à Pékin, l’ouverture de nouveaux ports au commerce, le droit des navires de guerre à mouiller librement dans les ports du Zhejiang et légalise le commerce de l’opium[36].


  • Itō Gemboku crée une école de vaccination à l’origine d’une école de médecine « hollandaise » au Japon[44].

Inde[modifier | modifier le code]

21 mars : reprise de Lucknow par les Britanniques ; photographie du Secundra Bagh. Répression de la révolte contre la présence britannique. Les Britanniques reprennent la situation en main sous la direction de lord Canning, grâce à l’arrivée de renforts importants.
  • 20 juin : défaite des derniers rebelles à Gwalior[45]. Les combats se poursuivent dans certaines régions pendant plus d’un an. Les Britanniques renforcent leur domination par de sévères représailles (notamment à Delhi où des milliers de personnes sont tuées, souvent sans jugement) et une réorganisation de l’administration.
  • 2 août : à la suite du soulèvement anti-britannique, le Parlement britannique vote l’Act for the Better Government of India. Il transfère au secrétaire d’État à l’Inde (India Office), indépendant du ministère des Colonies, les pouvoirs jusque-là dévolus au Board of Control[45]. Le gouvernement des Indes passe de la Compagnie britannique des Indes orientales à la Couronne britannique et l’empereur moghol est déposé. Le pouvoir est entre les mains du secrétaire d’état pour les affaires de l’Inde, à Londres, assisté du conseil de l’Inde, qui perdra ses pouvoirs en 1869. La réorganisation de l’État se fait en s’appuyant sur l’aristocratie foncière, en particulier sur les princes (la reine s’engage à respecter leur souveraineté et l’intégrité de leur territoire, en les intégrant dans un système d’honneurs typiquement britannique). Après la révolte des cipayes, les Britanniques se séparent complètement des Indiens. Les contacts avec la population sont strictement administratifs et autoritaires. Le système anglais d’éducation et la langue anglaise sont les seuls reconnus pour les examens d’administration, notamment. Les centres de culture hindoue sont progressivement annihilés.
  • 1er novembre, Allahabad : Lord Canning annonce l’abolition de la Compagnie britannique des Indes orientales[45]. Il devient vice-roi des Indes (fin en 1862).

Europe[modifier | modifier le code]

  • 1er mars, Russie (17 février du calendrier julien) : création du Comité principal pour les affaires paysannes (ex-comité secret)[51]. En province, discussion de la noblesse sur les modalités de la réforme : libération avec la terre (terres pauvres du Nord) ou sans terre (« terres noires »).
  • Novembre : les conservateurs perdent la majorité à la Diète prussienne au profit de la bourgeoisie[62].

Chronologies thématiques[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Naissances en 1858[modifier | modifier le code]

Décès en 1858[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • x

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Louis Figuier, L'annee scientifique et industrielle, Paris, L. Hacette,‎ 1864 (présentation en ligne)
  2. Justus Perthes, Almanach de Gotha, vol. 122,‎ 1885 (présentation en ligne)
  3. J. F. Ade Ajayi, Histoire générale de l'Afrique : L'Afrique au XIXe siècle jusque vers les années 1880, UNESCO,‎ 1996 (ISBN 9789232017123, présentation en ligne)
  4. Scott Rosenberg, Richard F. Weisfelder, Historical Dictionary of Lesotho, Scarecrow Press,‎ 2013 (ISBN 9780810879829, présentation en ligne)
  5. Lawrence Dritsas, Zambesi : David Livingstone and Expeditionary Science in Africa, vol. 1, I.B.Tauris,‎ 2010 (ISBN 9780857718082, présentation en ligne)
  6. M. de Clercq, Recueil des traités de la France, vol. 7, Paris, Amyot,‎ 1866 (présentation en ligne)
  7. Carlson Anyangwe, Betrayal of too trusting a People : The UN, the UK and the trust territory of the Southern Cameroons, African Books Collective,‎ 2009 (ISBN 9789956558810, présentation en ligne)
  8. Jean-Philippe Zanco, Dictionnaire des ministres de la Marine (1689-1958) : Kronos N° 58, SPM,‎ 2011 (ISBN 9782296472389, présentation en ligne)
  9. Jean Jolly, Histoire du continent africain : du XVIIe siècle à 1939, vol. 2, Éditions L'Harmattan,‎ 1996 (ISBN 9782738446886, présentation en ligne)
  10. J. F. Ade Ajayi, op. cit, p. 378.
  11. Jacques Louis César Alexandre Randon, Mémoires du maréchal Randon, vol. 1, Typographie Lahure,‎ 1875 (présentation en ligne)
  12. Jean Baptiste Duvergier, Collection complète des lois, décrets d'intérêt général, traités internationaux, arrêtés, circulaires, instructions, etc., vol. 57, Sirey,‎ 1858 (présentation en ligne)
  13. Collectif sous direction de Yamina Mathlouthi, Les économies émergentes : trajectoires asiatiques, latino-américaines, est-européennes et perspectives maghrébines, L'Harmattan,‎ 2009 (ISBN 9782296076624, présentation en ligne)
  14. Jean Baptiste Duvergier, Collection complète des lois, décrets d’intérêt général, traités internationaux, arrêtés, circulaires, instructions, etc., vol. 58, Paris,‎ 1858 (présentation en ligne)
  15. Ferdinand Marie de Lesseps, Compagnie Universelle du Canal Maritime de Suez. Première assemblée générale des actionnaires 15 mai, 1860. Rapport de M. Ferdinand de Lesseps au nom du Conseil d'administration., Paris, Henri Plon,‎ 1860 (présentation en ligne)
  16. Christophe Dutrône, La victoire taboue : Algérie, la réussite tactique de l'armée française, Éditions Toucan,‎ 2012 (ISBN 9782810005208, présentation en ligne)
  17. Josy Michalon, Le Ladjia, origines et pratiques, Éditions L'Harmattan (ISBN 9782296140776, présentation en ligne)
  18. a et b Jean Jolly, Histoire du continent africain : de la préhistoire à 1600, vol. 1, Éditions L'Harmattan,‎ 1996 (ISBN 9782738446886, présentation en ligne)
  19. Almanach de Gotha : annuaire généalogique, diplomatique et statistique, J. Perthes (présentation en ligne)
  20. François Buloz, Annuaire des deux mondes : histoire générale des divers états, vol. 8, Bureau de la Revue des deux mondes,‎ 1858 (présentation en ligne)
  21. Revue des deux mondes, vol. 27, Au bureau de la Revue des deux mondes,‎ 1860 (présentation en ligne)
  22. Adam Wasserman, A People's History of Florida, 1513-1876 : How Africans, Seminoles, Women, and Lower Class Whites Shaped the Sunshine State, Revised Edition,‎ 2009 (ISBN 9781442167094, présentation en ligne)
  23. Christian Rudel, La Bolivie, Karthala Éditions,‎ 2010 (ISBN 9782811132804, présentation en ligne)
  24. Corpus constitutionnel : recueil universel des constitutions en vigueur, vol. 3, BRILL,‎ 1984 (ISBN 9789004073111, présentation en ligne)
  25. Philip Sheldon Foner, History of the Labor Movement in the United States, International Publishers,‎ 1962 (présentation en ligne)
  26. Louis Strauss, Les États-Unis : Renseignements historiques, renseignements géographiques, industrie agricole, Paris, Librairie internationale,‎ 1867 (présentation en ligne)
  27. Annuaire des deux mondes : histoire générale des divers états, vol. 8, Revue des Deux Mondes,‎ 1858 (présentation en ligne)
  28. Richard W. Etulain, Western Lives : A Biographical History of the American West, UNM Press,‎ 2004 (ISBN 9780826334725, présentation en ligne)
  29. Jacques Lacoursière, Claude Bouchard, Notre histoire : Québec-Canada, vol. 6, Éditions Format,‎ 1864 (présentation en ligne)
  30. Explication des ouvrages de peinture, sculpture, architecture, gravure, et lithographie des artistes vivants exposés au Palais des Champs-Elysées, Paris, Société des artistes français,‎ 1859 (présentation en ligne)
  31. Claudia Donoso Moreno Donoso, Ecuador-Perú : evaluación de una década de paz y desarrollo, Flacso-Sede Ecuador,‎ 2009 (ISBN 9789978672044, présentation en ligne)
  32. Bernard Baudouin, Sonia Alfuera Fernández, Verdades sobre el Tíbet, los dalái lamas y el budismo : filosofía de paz contra la violencia en el mundo, Parkstone International,‎ 2012 (ISBN 9788431554064, présentation en ligne)
  33. Nadine Picaudou, La déchirure libanaise, Éditions Complexe,‎ 1989 (ISBN 9782870272732, présentation en ligne)
  34. Denise Ammoun, Histoire du Liban contemporain : 1860-1943, Fayard,‎ 1997 (ISBN 9782213649122, présentation en ligne)
  35. William Hung Kan Lee, Herbert Meyers, Kunihiko Shimazaki, Historical seismograms and earthquakes of the world, Academic Press,‎ 1988 (ISBN 9780124408708, présentation en ligne)
  36. a et b James Z. Gao, Historical Dictionary of Modern China (1800-1949), Scarecrow Press,‎ 2009 (ISBN 9780810863088, présentation en ligne)
  37. Vladimir Iosifovič Gurko, Features and Figures Out of the Past, Stanford University Press,‎ 1967 (ISBN 9780804708722, présentation en ligne)
  38. Sophie Kerignard, 100 fiches d'histoire du XIXe siècle, Éditions Bréal,‎ 2004 (ISBN 9782749503400, présentation en ligne)
  39. a et b William G. Beasley, The Perry Mission to Japan, 1853-1854, vol. 1, Psychology Press,‎ 2002 (ISBN 9781903350133, présentation en ligne)
  40. Charles Montblanc, Le Japon, J. Claye,‎ 1865 (présentation en ligne)
  41. E Avalle, Notices sur les colonies françaises, Paris, Challamel,‎ 1866 (présentation en ligne)
  42. Almanach de Gotha : annuaire généalogique, diplomatique et statistique, Justus Perthes,‎ 1860 (présentation en ligne)
  43. Annales des voyages, de la géographie, de l'histoire et de l'archéologie : avec cartes et planches, Challamel aîné,‎ 1859 (présentation en ligne)
  44. Médecine et société au Japon, Éditions L'Harmattan,‎ 1994 (ISBN 9782296282728, présentation en ligne)
  45. a, b, c, d, e, f et g John F. Riddick, The history of British India : a chronology, Greenwood Publishing Group,‎ 2006 (ISBN 9780313322808, présentation en ligne)
  46. Arun Bhattacharjee, Assam in Indian Independence, Mittal Publications,‎ 1993 (ISBN 9788170994763, présentation en ligne)
  47. Amaresh Datta, Encyclopaedia of Indian Literature : devraj to jyoti, vol. 2, Sahitya Akademi,‎ 1988 (ISBN 9788126011940, présentation en ligne)
  48. Max Gallo, Histoire du monde, de la Révolution française à nos jours en 212 épisodes : Les clés de l'histoire contemporaine, Fayard,‎ 2001 (ISBN 9782213642161, présentation en ligne)
  49. Georges Weill, L'Europe du XIXe siècle et l'idée de nationalité, Éd. Albin Michel,‎ 1938 (présentation en ligne)
  50. François Buloz, op. cit, p. 426.
  51. Le socialisme en Russie : étude contemporaine, Paris, Guiraudet,‎ 1860 (présentation en ligne)
  52. John Ranelagh, A Short History of Ireland, Cambridge University Press,‎ 2012 (ISBN 9781107009233, présentation en ligne)
  53. Dictionnaire de la Conversation et de la Lecture, vol. 3, Paris, Firin Didot,‎ 1872 (présentation en ligne)
  54. Archives Diplomatiques, vol. 2, Paris, Amyot,‎ 1866 (présentation en ligne)
  55. Charles-Louis Lesur, Ulysse Tencé, Victor Rosenwald, Hippolyte Desprez, Armand Fouquier, A. Thoisnier Desplaces, Annuaire historique universel, A. Thoisnier-Desplaces,‎ 1862 (présentation en ligne)
  56. Roberts Callum, Océans : La Grande alarme, Éditions Flammarion (ISBN 9782081315181, présentation en ligne)
  57. Th Thorner, Études sur la question de l'abolition du servage en Russie, Paris, Librairie internationale de l’office du nord,‎ 1859 (présentation en ligne)
  58. Philippe Gut, L'Italie de la renaissance à l'unité : XIXe - XXe siècle, Hachette Éducation,‎ 2001 (ISBN 9782011814548, présentation en ligne)
  59. http://legislation.data.gov.uk/ukpga/Vict/21-22/49/enacted/data.htm?wrap=true
  60. Lewis Hertslet, A complete collection of the treaties and conventions and reciprocal regulations, vol. 10, London, Butterworth,‎ 1859 (présentation en ligne)
  61. Gustave Vapereau, Dictionnaire universel des contemporains, vol. 1, Hachette et Cie,‎ 1870 (présentation en ligne)
  62. Jean-Paul Bled, Bismarck, EDI8 - PLON (ISBN 9782262043506, présentation en ligne)
  63. Jacques-Olivier Boudon, Religion et politique en France depuis 1789, Armand Colin,‎ 2007 (ISBN 9782200356095, présentation en ligne)
  64. Dusan-T Batakovic, Histoire du peuple serbe, Éditions L'Âge d'Homme,‎ 2005 (ISBN 9782825119587, présentation en ligne)