Lamanai

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Lamanai
Pyramide aux masques de jaguars, Lamanai
Pyramide aux masques de jaguars, Lamanai
Localisation
Pays Drapeau du Belize Belize
Coordonnées 17° 45′ 09″ N 88° 39′ 16″ O / 17.752567, -88.654469 ()17° 45′ 09″ Nord 88° 39′ 16″ Ouest / 17.752567, -88.654469 ()  

Géolocalisation sur la carte : Belize

(Voir situation sur carte : Belize)
Lamanai
Lamanai

Lamanai (de « Lama'anayin », crocodile sous l'eau en langue maya, est un site archéologique maya localisé dans le nord du Bélize à l'embouchure de la New River dans le district d'Orange Walk. Le nom du site est d'origine précolombienne. Il a été repris par les missionnaires espagnols et se retrouve sur une inscription maya sous la forme Lama'an'ain.

Histoire[modifier | modifier le code]

Lamanai a été occupée de façon continue depuis l'Époque préclassique jusqu'au début de l'époque coloniale[1]. Sa situation à l'embouchure de la New River en a fait un important centre d'échanges commerciaux avec les cités du Petén, ainsi qu'avec le Yucatan et le Mexique central et même l'amérique centrale. Lamanai est un des rares sites mayas de la région à avoir survécu à l'«effondrement classique» au XIe siècle[2]. Les moines espagnols fondèrent une première église en 1570, puis une deuxième, mais les Mayas se révoltèrent et chassèrent les Espagnols.

Description du site[modifier | modifier le code]

La plus grande partie du site est restée inexplorée jusqu'au milieu des années 1970. Le travail de recherche et de restauration des archéologues s'est concentré sur les plus grandes structures, principalement le temple aux masques de jaguar (structure N10-9) et le grand temple. La vue du sommet de ce dernier temple donne sur la jungle et le lagon voisin de la New River. Face à la Structure N10-27 se trouve la Stéle 9 érigée en 625 commémorant l'accession d'un souverain[3].

Recherches archéologiques[modifier | modifier le code]

La première description détaillée de ces ruines par Thomas Gann date de 1970. Les fouilles ont été faites de 1974 à 1988 sous la direction de David M. Pendergast du Royal Ontario Museum. D'autres fouilles et restaurations ont été faites depuis 2004. Les ruines ont été fouillées par les villageois de l'église indienne du Bélise et de l'organisation San Carlos. Le projet actuel est codirigé par le Dr Elizabeth Graham et le Dr Scott Simmons.

Tourisme[modifier | modifier le code]

Lamanai est accessible aux touristes sous forme d'une excursion en bateau d'une journée organisé depuis ville de Orange Walk Town sur la « New River ». Un petit musée local expose les découvertes faites sur le site.

Références[modifier | modifier le code]

  1. David Drew, The Lost Chronicles of Maya Kings, Phoenix, 1999, p. 136
  2. Lynn V. Foster, Handbook to Life in the Ancient Maya world, Oxford University Press, 2002, p. 110
  3. Michael P. Closs The Hieroglyphic Text of Stela 9, Lamanai, Belize, Retrieved 6/26/2009

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]