République socialiste soviétique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Une république socialiste soviétique (abrégées en RSS ; en russe : Сове́тская Социалисти́ческая Респу́блика, littéralement « république socialiste des conseils » ; aussi союзные республики, soïouznye respoubliki, littéralement "républiques de l'Union") étaient des unités administratives de l'Union des républiques socialistes soviétiques (URSS) qui exista de 1922 à 1991. Au nombre de quinze, ces républiques étaient généralement basées sur des critères ethniques et directement subordonnées au gouvernement de la fédération.

Généralités[modifier | modifier le code]

D'une manière générale, chaque république fédérée était au minimum divisée en oblasts.

À l'exception des républiques socialistes soviétiques d'Arménie, d'Estonie, du Kazakhstan, du Kirghizistan, de Lettonie, de Lituanie, de Moldavie et du Turkménistan, qui ont toujours possédé une structure unitaire, les autres Républiques soviétiques avaient, à une époque ou une autre, sur leur territoire au moins une entité ayant un certain degré d'autonomie.

Ainsi, dans la République socialiste fédérative soviétique de Russie, de Géorgie, d'Azerbaïdjan, d'Ouzbékistan et de Tadjikistan) on comptait en leur sein des républiques socialistes soviétiques autonomes. En Russie, les républiques autonomes étaient intégrées au sein de kraïs.

La Russie, tout comme les républiques d'Azerbaïdjan, Biélorussie, de Géorgie, du Tadjikistan, d'Ukraine, possédaient (ou ont possédé) des oblasts autonomes.

En Russie, il existait aussi des districts autonomes à l'intérieur des oblasts et des kraïs.

À la suite de la proclamation de leur souveraineté dans le courant de l'année 1991, onze des républiques qui constituent l'URSS se regroupent le 21 décembre 1991 au sein de la Communauté des États indépendants (CEI) par le traité d'Almaty. Les trois républiques baltes (Estonie, Lettonie et Lituanie) ont toujours refusé de rejoindre la CEI.

Liste[modifier | modifier le code]

Principales RSS[modifier | modifier le code]

Carte de l'URSS indiquant sa subdivision en 15 républiques socialistes soviétiques fédérées au moment de la dissolution en 1991.

La liste suivante recense les quinze républiques socialistes soviétiques fédérées en 1991, juste avant la dissolution des l'URSS.

La première colonne fait référence à la carte ci-contre.

# République Intégration Population (1989) Pop./URSS (%) Superficie (km², 1991) Sup./URSS (%) Capitale État actuel
1 RSS d'Arménie 1936 3 287 700 1,15 29 800 0,13 Erevan Arménie
2 RSS d'Azerbaïdjan 1936 7 037 900 2,45 86 600 0,39 Bakou Azerbaïdjan
3 RSS de Biélorussie 1922 10 151 806 3,54 207 600 0,93 Minsk Biélorussie
4 RSS d'Estonie 1940 1 565 662 0,55 45 226 0,20 Tallinn Estonie
5 RSS de Géorgie 1936 5 400 841 1,88 69 700 0,31 Tbilissi Géorgie
6 RSS kazakhe 1936 16 711 900 5,83 2 727 300 12,24 Alma-Ata Kazakhstan
7 RSS kirghize 1936 4 257 800 1,48 198 500 0,89 Frounzé Kirghizistan
8 RSS de Lettonie 1940 2 666 567 0,93 64 589 0,29 Riga Lettonie
9 RSS de Lituanie 1940 3 689 779 1,29 65 200 0,29 Vilnius Lituanie
10 RSS de Moldavie 1940 4 337 600 1,51 33 843 0,15 Kishinev Moldavie
11 RSFS de Russie 1922 147 386 000 51,40 17 075 200 76,62 Moscou Russie
12 RSS du Tadjikistan 1929 5 112 000 1,78 143 100 0,64 Douchanbé Tadjikistan
13 RSS du Turkménistan 1924 3 522 700 1,23 488 100 2,19 Achgabat Turkménistan
14 RSS d'Ukraine 1922 51 706 746 18,03 603 700 2,71 Kiev (Kharkov avant 1934) Ukraine
15 RSS d'Ouzbékistan 1924 19 906 000 6,94 447 400 2,01 Tachkent (Samarcande avant 1930) Ouzbékistan

Autres RSS[modifier | modifier le code]

En plus des quinze républiques socialistes soviétiques qui existent jusqu'en 1991, plusieurs autres Républiques socialistes soviétiques (Républiques soviétiques) ont existé à un moment donné :

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]