Empire toucouleur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
L'Empire toucouleur vers 1864

L’Empire toucouleur a été fondé au XIXe siècle par El Hadj Oumar Tall, de l’ethnie toucouleur, sur une partie de l’actuel Mali.

Oumar Tall revient d’un pèlerinage à La Mecque en 1836 avec les titres d’El Hadj et de Khalife de la confrérie Tidjania pour le Soudan. Après avoir séjourné dans le Fouta-Djalon (actuelle Guinée), son pays natal est au Fouta-Toro (actuel Sénégal), d’où il démarre son djihad (guerre sainte) en 1850.

Ne réussissant pas à vaincre l’armée coloniale française, il va, après l’échec du siège du fort de Médine en juillet 1857, déplacer son empire vers l’est en attaquant les royaumes Bambaras. Conquérant Ségou le 10 mars 1861, il en fait la capitale de son empire, en laissant la gestion un an plus tard à son fils Ahmadou Tall pour partir conquérir Hamdallaye, capitale de l’Empire peul du Macina. Il se réfugiera à Deguembéré, près de Bandiagara. En 1864, il meurt mystérieusement dans les montagnes de Bandiagara.

Son neveu Tidiani Tall prend la succession et installe la capitale de l’Empire Toucouleur à Bandiagara.

A Ségou, Ahmadou Tall continue de régner mais entre en conflit avec ses frères. En 1890, les Français entrent à Ségou en s’alliant avec les bambaras. Ahmadou est obligé de s’enfuir à Sokoto, dans le nord du Nigeria.