République socialiste soviétique carélo-finnoise

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

République socialiste soviétique carélo-finnoise
Karjalais-suomalainen sosialistinen neuvostotasavalta fi

1940 – 1956

Drapeau
Drapeau de la RSSCF
Blason
Sceau de l'État

Devise : Kaikkien maiden proletaarit, liittykää yhteen!

Hymne : Hymne de la République socialiste soviétique carélo-finnoise

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Localisation de la république au sein de l'URSS

Informations générales
Statut république soviétique
Capitale Petrozavodsk
Monnaie Rouble soviétique ou rupla
Fuseau horaire UTC +3
Démographie
Population 651300
Superficie
Superficie 172400
Histoire et événements
31 mars 1940 Création
Président du Soviet Suprême
1956 Otto Wille Kuusinen

Entités précédentes :

Entités suivantes :

La République socialiste soviétique carélo-finnoise (en finnois : Karjalais-suomalainen sosialistinen neuvostotasavalta ; en russe : Карело-Финская Советская Социалистическая Республика, Karelo-Finskaïa Sovetskaïa Sotsialistitcheskaïa Respoublika), est une république socialiste de l'Union soviétique qui exista de 1940 à 1956.

Historique[modifier | modifier le code]

La République socialiste soviétique carélo-finnoise a été créée le 31 mars 1940, issue de la fusion de la première RSSA de Carélie avec la République démocratique finlandaise. Celle-ci avait été créée à partir des territoires cédés par la Finlande à l'URSS à la suite de la Guerre d'Hiver, conflit terminé par le traité de Moscou de 1940 ; à savoir l'isthme de Carélie et la Carélie-Ladoga, comportant notamment les villes de Sortavala et Vyborg (appelée alors Viipuri, qui était la deuxième ville de Finlande). Lors de cet épisode, l'ensemble de la population de la Carélie finlandaise passant sous contrôle soviétique, soit 422 000 personnes, a été évacué vers le reste de la Finlande, et ces territoires ont été repeuplés par des familles venues d'autres régions de l'Union soviétique.

La RSS carélo-finnoise en 1940.

Au cours de la Guerre de Continuation, à partir de 1941, la Finlande réoccupe ces territoires. En 1944, l'Union soviétique se réapproprie la zone, ce qui a été reconnu par la Finlande lors de l'armistice de Moscou (19 septembre 1944 et lors du Traité de paix de Paris de 1947. Les Caréliens sont à nouveau évacués, pour ceux qui le souhaitent. L'isthme de Carélie et Vyborg sont alors incorporés à l'oblast de Léningrad, mais pas la Carélie-Ladoga, qui demeure dans le giron de la RSS carélo-finnoise.

Le 16 juillet 1956, la république fut incorporée à la RSFS de Russie, avec le statut de république socialiste soviétique autonome (RSSA de Carélie).

Elle est devenue la République de Carélie, subdivision de la Fédération de Russie, depuis le 13 novembre 1991. Caréliens et Finnois constituaient toujours une minorité ethnique, représentant environ 10 % de la population de la république socialiste soviétique carélo-finnoise. Cela constituait une exception, puisqu'au crépuscule de l'URSS, il s'agissait de la seule RSS où la nationalité titulaire était mise en minorité dans sa propre république (la RSS du Kazakhstan était aussi dans ce cas après la Grande guerre patriotique. Cela constitue une des raisons qui ont mené à ce que la RSS carélo-finnoise soit dissoute et incorporée à la RSFS de Russie. Une blague soviétique dit qu'il n'y avait en fait que deux Finnois en Carélie, Finkelstein et Fininspektor, qui n'étaient en fait qu'une seule personne : le juif Finkelstein, inspecteur des finances[1].

Politique[modifier | modifier le code]

Le président du Soviet suprême de la république carélo-finnoise (1940-1956) était le dirigeant communiste finlandais Otto Wille Kuusinen. Au sein de la république, il existait également un parti communiste distinct de celui de Moscou, le Parti communiste carélo-finnois, dirigé dans les années 1940 par G. N. Koupriyanov

Présidents du Præsidium du Soviet suprême[modifier | modifier le code]

Nom Entrée en fonction Fin d'exercice
Mark Vassiliévitch Gorbatchev 31 mars 1940 11 juillet 1940
Otto Vilgelmovitch Kuusinen 11 juillet 1940 16 juillet 1956

Présidents du Conseil des Commissaires du Peuple (à partir de 1946 présidents du Conseil des ministres)[modifier | modifier le code]

Nom Entrée en fonction Fin d'exercice
I.P. Babkine (de facto) 31 mars 1940 1940
Pavel Stepanovitch Prokkonen 1940 février 1947
Voldemar Virolainen février 1947 24 février 1950
Pavel Stepanovitch Prokkonen 1950 16 juillet 1956

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]