1807

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Années :
1804 1805 1806  1807  1808 1809 1810

Décennies :
1770 1780 1790  1800  1810 1820 1830
Siècles :
XVIIIe siècle  XIXe siècle  XXe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire


Chronologies géographiques :
Afrique • Amérique (Canada (Alberta, Colombie-Britannique, Nouveau-Brunswick, Ontario, Québec), États-Unis) • Asie • Europe (France (Paris), Italie, Suisse) • Océanie


Chronologies thématiques :
Architecture Chemins de fer Droit Littérature Musique populaire Musique classique Photographie Science Sociologie Théâtre


Calendriers :
Romain Chinois Grégorien Hébraïque Hindou Musulman Persan Républicain

Cette page concerne l'année 1807 du calendrier grégorien.

Événements[modifier | modifier le code]

  • 2 mars : interdiction de l’importation d’esclaves, sans abolition de l’esclavage aux États-Unis[2]. La loi n’est pas appliquée et 250 000 esclaves auraient été débarqués illégalement avant la guerre de Sécession.
Caricature de 1807 contre l'Embargo Act


Afrique[modifier | modifier le code]

  • 14 mars : cyclone à La Réunion. Les Grandes avalasses de décembre 1806 et janvier 1807, la sécheresse qui suit et le cyclone du 14 mars mettent fin aux cultures du caféier et du giroflier à l'île de la Réunion. Elles sont remplacées par la canne à sucre[9].
  • 19 mars : la flotte britannique, sous les ordres du général Fraser (en) occupe Alexandrie pour aider les Mamelouks opposés à Méhémet Ali et empêcher un rapprochement franco-égyptien[10].
  • 4 avril : mort de l'Almamy du Fouta-Toro Abdoul Kader Kane[11] Évincé du pouvoir par les grands dignitaires du Fouta (Jaggorde), il s'allie au Gajaaga et au Khasso mais est tué par les forces du Bundu et du Kaarta, avec la complicité du parti torodo de la deuxième génération[12]. Sa mort donne le pouvoir aux membres du Jaggorde, jusqu'à la fin du Royaume en 1881. Les Almamy suivants ne sont plus nommés par l'ensemble de la population mais par ces jagoordo, chefs des cinq grandes familles. La stratification sociale perdure sous d'autres formes. La révolution torodo n'a donc pas atteint ses objectifs majeurs. La féodalité torodo se substitue à celle des Denyankobé.
  • 21 avril : les troupes de Fraser sont battues à Rosette par Méhémet Ali[10].


Europe[modifier | modifier le code]

Article détaillé : 1807 en France.
25 juin : entrevue de Tilsit
22 juillet : Napoléon remet la Constitution au Grand duché de Varsovie (1807). Peinture de Marcello Bacciarelli, Musée national, Varsovie.
  • 25 juin : entrevue de Tilsit, sur le Niémen, entre le tsar Alexandre Ier de Russie et Napoléon Ier (fin le 9 juillet)[3]. Par cet accord secret, Napoléon laisse au tsar les mains libres en Suède. En échange de quoi, la Russie accepte d’adhérer au blocus continental contre le Royaume-Uni. Une clause prévoit également le démembrement des possessions européennes de la Turquie et leur partage entre la Russie et la France. La Russie reconnaît la création du grand-duché de Varsovie au détriment de la Prusse, que l’on confie au roi de Saxe.
  • 7 juillet : traité de Tilsit. Fin de la quatrième coalition. Paix entre la France et la Russie, puis entre la France et la Prusse (9 juillet)[24]. La Russie cède à la France les îles Ioniennes, occupées depuis 1799, et signe une paix blanche avec la Turquie (elle évacue la Moldavie et la Valachie mais conserve la Bessarabie). La Prusse voit son territoire réduit et perd la moitié de sa population (Royaume de Westphalie, sur lequel règne Jérôme Bonaparte et Grand-duché de Varsovie). Son armée est réduite à 42 000 hommes. La Russie et la Prusse adhèrent au Blocus continental.
    • Napoléon fonde le grand duché de Varsovie à la paix de Tilsit avec des provinces enlevées à la Prusse (Mazovie, Cujavie, Posnanie). Dantzig devient ville libre (fin en 1814). Le Grand Duché est doté d’une constitution libérale inspirée par le Code civil français. Le roi Frédéric-Auguste Ier de Saxe gouverne avec six ministres et dispose de pouvoirs étendus ; un Parlement (Sejm) à deux chambres réunit les députés nobles et non-nobles. Le pays est divisé en six départements avec des préfets et des sous-préfets. C’est un État centralisé, loin de l’ancienne « anarchie polonaise ». Le roi de Saxe ne se rendra que quatre fois dans le duché et laisse gouverner ses ministres, dont les principaux sont le ministre de la justice Félix Łubienski (1758-1848) et le ministre de la guerre Józef Poniatowski. Ils sont étroitement surveillés par le maréchal Davout qui commande les troupes impériales. Les cercles dirigeants sont dominés par les réformateurs du 3 mai, tandis que les radicaux comme Hugo Kołłątaj sont écartés des responsabilités et que les conservateurs hostiles au code Napoléon regardent vers la Russie. Les partisans du système sont les bourgeois, les militaires et les fonctionnaires. Le grand-duché héréditaire de Varsovie compte 2,6 millions d’habitants sur une superficie de 103 000 km2. Il comprend les territoires pris par la Prusse lors des deux derniers partages et le district de Białystok donné par le tsar. Le port de Danzig reste une ville libre sous contrôle de la France en raison du blocus continental.
  • 13 juillet : reprise des hostilités entre la France et la Suède[24].
  • 22 juillet : promulgation de la Constitution du duché de Varsovie[29]. Les patriotes polonais souhaitent le rétablissement de la Constitution de 1791, mais Napoléon impose un « statut constitutionnel du grand-duché de Varsovie » tenant compte des spécificités du pays.
  • 25 juillet : le roi de Prusse désigne une commission de réorganisation militaire présidée par le général Scharnhorst[30] ; avec notamment Neithardt von Gneisenau, elle réorganisent l’armée prussienne (service national obligatoire), qui devient l’une des plus importantes forces armées de l’Europe (1807-1809).
  • 28 juillet, Dresde : Napoléon somme le Portugal d’appliquer le Blocus continental[31].
2-5 septembre : bombardement de Copenhague
  • 9 octobre : décret proclamant la liberté individuelle et le droit de propriété, mettant un terme au servage héréditaire en Prusse[33].
    • Rappelé en septembre après Tilsit, Stein poursuit son œuvre de réformes et contribue à la modernisation de l’État prussien : le système des castes et le servage sont abolis, les restrictions sur la vente des terres aux roturiers sont levées et l’administration du royaume est totalement réorganisée selon les préceptes mis en place par la Révolution française.
  • 22 octobre : la France déclare la guerre au Portugal[31].
  • 27 octobre : traité de Fontainebleau. Projet de partage du Portugal entre la France et l’Espagne[31].
  • 28 octobre, Espagne : arrestation du prince héritier Ferdinand[34]. À la cour d'Espagne, des intrigues dirigées par le prince héritier Ferdinand se nouent contre Godoy, accusé d’avoir livré le pays. Ferdinand est arrêté pour rébellion sur ordre du roi. Napoléon intervient pour que le roi pardonne à son fils, mais l’impopularité de Godoy grandit.
  • 31 octobre : le Danemark contracte une alliance avec la France à Fontainebleau[24]. Il rejoint le Blocus continental. Les relations sont coupées avec la Norvège, qui se dotera d’une Constitution (celle d’Eidsvold, en 1814) et d’un roi.
27 novembre : embarquement de la famille royale portugaise à Belém pour le Brésil
  • 17 décembre : décret de Milan ; saisie de tout navire ayant touché au Royaume-Uni et payé la taxe de 25 % exigée par les Britanniques pour autoriser les neutres à entrer dans les ports européens[21].
  • 25 décembre : abolition du servage dans le duché de Varsovie par un décret royal, en application du statut constitutionnel du 22 juillet[39]. Les paysans obtiennent le droit de quitter leurs terres, mais le seigneur en garde la propriété. Peu d’entre eux partent, sauf ceux qui s’engagent dans l’armée.


Chronologies thématiques[modifier | modifier le code]

Hendrik Voogd - Paysage italien avec pins parasol.

Naissances en 1807[modifier | modifier le code]

Décès en 1807[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Jean Edmond Tournachon de Montvéran, Histoire critique et raisonnée de la situation de l'Angleterre au 1er janvier 1816, vol. 4, Paris, Barrois l'Aîné,‎ 1820 (résumé)
  2. Serge Daget, La répression de la traite des Noirs au XIXe siècle : l'action des croisières françaises sur les côtes occidentales de l'Afrique, 1817-1850, Karthala Éditions,‎ 1997 (ISBN 9782865377718, résumé)
  3. a, b et c Jean Tulard, Le Grand Empire, Albin Michel (ISBN 9782226211446, résumé)
  4. a, b et c Alain Ruzé, Ukrainiens et roumains : IXe-XXe siècle : rivalités carpatho-pontiques, Éditions L'Harmattan,‎ 1999 (ISBN 9782738484239, lire en ligne)
  5. M. S. Vysokov, A Brief History of Sakhalin and the Kurils, Sakhalin Book Publishing House,‎ 1996 (ISBN 9785884531222, résumé)
  6. Peter C. Phan, Christianities in Asia, John Wiley & Sons,‎ 2011 (ISBN 9781405160896, résumé)
  7. David Stephen Heidler, Jeanne T. Heidler, Encyclopedia of the War of 1812, Naval Institute Press,‎ 2004 (ISBN 9781591143628, résumé)
  8. Denis Twitchett, The Cambridge history of China ; Late Ch'ing 1800-1911, vol. 10, Cambridge University Press,‎ 1990 (ISBN 9780521214476, résumé)
  9. Jean-Claude Félix Fontaine, Deux siècles et demi de l'histoire d'une famille réunionnaise, 1665-1915 : Jacques et Gilles Fontaine, les aventuriers, 1664-1729, vol. 1, Éditions L'Harmattan,‎ 2001 (ISBN 9782747511667, résumé)
  10. a et b Guy Fargette, Méhémet Ali, le fondateur de l’Égypte moderne, Éditions L'Harmattan,‎ 1996 (ISBN 9782738440648, résumé)
  11. Oumar Kane, Amadou Mahtar Mbow, La première hégémonie peule, KARTHALA Editions,‎ 2004 (ISBN 9782845865211, lire en ligne)
  12. B. A. Ogot, Histoire générale de l'Afrique, vol. 5, UNESCO,‎ 1999 (ISBN 978-92-3-201711-6, résumé)
  13. Robert Shadle, Historical dictionary of the British empire, vol. 1, Greenwood Publishing Group,‎ 1996 (ISBN 9780313293665, résumé)
  14. J. F. Ade Ajayi, Histoire générale de l'Afrique : L'Afrique au XIXe siècle jusque vers les années 1880, UNESCO,‎ 1996 (ISBN 9789232017123, résumé)
  15. Thierry Lentz, Napoléon diplomate, CNRS (ISBN 9782271075284, résumé)
  16. Jean Jolly, Histoire du continent africain : du XVIIe siècle à 1939, vol. 2, Éditions L'Harmattan,‎ 1996 (ISBN 9782738446886, résumé)
  17. Gabriel Hanotaux, Histoire de la nation égyptienne, vol. 6, Société de l'histoire nationale (résumé)
  18. Djibo Hamani, L'Adar précolonial (République du Niger): Contribution à l'étude de l'histoire des états Hausa, Éditions L'Harmattan,‎ 2006 (ISBN 9782296143173, résumé)
  19. Georg Gottfried Gervinus, Histoire du dix-neuvième siècle depuis les traités de Vienne, vol. 5, A. Lacroix,‎ 1864 (résumé)
  20. Françoise Knopper, Jean Mondot, L'Allemagne face au modèle français de 1789 à 1815, Presses Univ. du Mirail,‎ 2008 (ISBN 9782858169634, résumé)
  21. a et b Charles Calvo, Le droit international théorique et pratique précédé d'un exposé historique des progrès de la science du droit des gens, vol. 2, A. Durand,‎ 1872 (résumé)
  22. Oleg Sokolov, Le Combat de deux Empires : La Russie d'Alexandre Ier contre la France de Napoléon,1805-1812, Fayard,‎ 2012 (ISBN 9782213672786, résumé)
  23. Histoire des campagnes de l'empereur Napoléon dans la Bavière et l'Autriche en 1805, dans la Prusse et la Pologne en 1806 et 1807, dans la Bavière et l'Autriche en 1809, Paris, Ch. Piquet,‎ 1843 (résumé)
  24. a, b, c, d, e, f et g François Clément, Nicolas Viton de Saint-Allais, Jean-Baptiste-Pierre Jullien de Courcelles, L'art de vérifier les dates des faits historiques, des inscriptions, et autres anciens monuments, chez Moreau,‎ 1824 (résumé)
  25. Tony Jaques, Dictionary of Battles and Sieges : F-O, vol. 2, Greenwood Publishing Group,‎ 2007 (ISBN 9780313335389, résumé)
  26. Joseph Cummins, History's Great Untold Stories : Obscure Events of Lasting Importance, Pier 9,‎ 2006 (ISBN 9781740458085, résumé)
  27. Encyclopædia Britannica
  28. Alexandre Fursy Guesdon, Histoire des campagnes d'Allemagne : depuis 1807 jusqu'en 1809, vol. 5, A. Dupont,‎ 1827 (résumé)
  29. Thierry Lentz, Nouvelle histoire du Premier Empire : La France et l'Europe de Napoléon (1804-1814), vol. 3, Fayard,‎ 2007 (ISBN 9782213640235, résumé)
  30. L'armée prussienne en 1870, Amyot,‎ 1870 (résumé)
  31. a, b, c et d Jean-Claude Lorblanchès, Les soldats de Napoléon en Espagne et au Portugal, 1807-1814, Éditions L'Harmattan,‎ 2007 (ISBN 9782296024779, résumé)
  32. Philippe Meyer, Baltiques : Histoire d'une mer d'ambre, PLON,‎ 2013 (ISBN 9782262042158, résumé)
  33. Jean-Paul Bled, Histoire de la Prusse, Fayard,‎ 2007 (ISBN 9782213640938, résumé)
  34. Edouard Guillon, Les guerres d'Espagne sous Napoléon Ier, vol. 1, PyréMonde (Ed.Régionalismes),‎ 2005 (ISBN 9782846189873, résumé)
  35. Charles Knight, A History of England. 1760-1814, vol. 7, Bradbury Evans,‎ 1814 (résumé)
  36. Thiébaut, Naylies, Gingret, Aperçu nouveau sur les campagnes des Français en Portugal : en 1807, 1808, 1809, 1810 et 1811, Paris, Delaunay,‎ 1818 (résumé)
  37. a et b Joseph Fr. Michaud, Louis Gabriel Michaud, Biographie universelle, ancienne et moderne, vol. 68, Paris, Michaud frères,‎ 1841 (résumé)
  38. Jean Tulard, op. cit, p. 171.
  39. Albert Soboul, Problèmes paysans de la Révolution : 1789-1848 : études d'histoire révolutionnaire, François Maspero,‎ 1946 (ISBN 9782707108722, résumé)
  40. Hélène Carrère d'Encausse, Les Romanov : Une dynastie sous le règne du sang, Fayard,‎ 2013 (ISBN 9782213679976, résumé)