1876

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page concerne l'année 1876 (MDCCCLXXVI en chiffres romains) du calendrier grégorien.

Années :
1873 1874 1875  1876  1877 1878 1879

Décennies :
1840 1850 1860  1870  1880 1890 1900
Siècles :
XVIIIe siècle  XIXe siècle  XXe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire


Chronologies géographiques :
Afrique • Amérique (Canada (Nouveau-Brunswick, Ontario, Québec), États-Unis) • Asie • Europe (France (Paris), Italie, Suisse) • Océanie


Chronologies thématiques :
Architecture Chemins de fer Droit Football Littérature Musique populaire Musique classique Parcs de loisirs Photographie Science Sociologie Sport Théâtre


Calendriers :
Romain Chinois Grégorien Hébraïque Hindou Musulman Persan Républicain

Événements[modifier | modifier le code]

Afrique[modifier | modifier le code]

  • 7 - 9 mars : les troupes éthiopiennes infligent deux défaites consécutives aux troupes égyptiennes près de Gura. Yohannès IV s’empare d’une trentaine de canons et de 20 000 fusils modernes Remington. La bataille marque le coup d'arrêt de l’expansionnisme égyptien dans la Corne de l’Afrique.


  • Le suffrage universel est accordé à quatre communes « françaises » du Sénégal : Dakar, Saint-Louis, Gorée et Rufisque. Leurs députés siègeront à l’Assemblée nationale.
  • Traité anglo-omani interdisant la traite continentale en Afrique.
  • Libye : l'Allemagne envoie un émissaire auprès des Sanussis pour obtenir des voies d’exportation dans le Sahara.
  • Le sultan Hassan Ier du Maroc se rend à Oujda. Alors que les troubles persistent à la frontière algéro-marocaine, les autorités françaises insistent pour que le Makhzen y crée des postes de fonctionnaires chérifiens.

Amérique[modifier | modifier le code]

  • 10 mars : dictature militaire qui met fin aux troubles en Uruguay avec Lorenzo Latorre comme gouverneur provisoire (1876-1879), puis président de la République (1879-1880). Pour la première fois, un militaire de carrière et non un caudillo rural va diriger l’Uruguay. Avec le soutien de l’oligarchie foncière et des commerçants exportateurs de Montevideo, la dictateur favorisera l’extension des grandes estancias vouées à l’élevage bovin.
  • 1er août : le Colorado devient le trente-huitième État de l'Union américaine.
  • 27 août : Marco Aurelio Soto est élu président de la République du Honduras (fin en 1883). Succédant dans un climat d’anarchie au général José Medina, Aurelio Soto réorganise les finances publiques, mise à mal par ce dernier, et mettre en chantier la rédaction d’un Code pénal, d’un Code de procédure et d’un Code du commerce.


  • Les Indiens Yaqui fondent un État dans le Sonora, au Mexique. Ayant acquis une certaine expérience dans les armées fédérales, ils résisteront pendant dix ans aux troupes de Porfirio Díaz. Leurs incursions dans les haciendas se poursuivront jusqu'au début du XXe siècle.

Asie[modifier | modifier le code]

  • 19 février (calendrier julien) : le khanat de Kokand se soumet aux Russes. La Kirghizie est rattachée à l’Empire russe. La région fait partie de la province (kray) du Turkestan.
  • 27 février : traité de Kanghwa. Les Japonais obligent la Corée à établir des relations diplomatiques avec eux, par la signature d’un traité d’amitié et de commerce, affaiblissant ainsi les liens traditionnels avec la Chine. Dans les faits, il s’agit d’un traité inégal. Plusieurs ports, dont Pusan, sont ouverts au commerce japonais. Les ressortissants japonais bénéficient du privilège d’exterritorialité. La Corée se déclare indépendante de la Chine.
  • Mars, Japon :
    • suppression de la classe des bushi et des rentes des samouraïs;
    • le gouvernement japonais interdit le port du sabre et du costume traditionnel. Cette mesure qui vise les samouraïs provoque la révolte d’anciens guerriers de la région de Kumamoto.
  • Avril :
    • Japon : révolte des paysans japonais déçus par les orientations de la réforme foncière qui consolident la couche des propriétaires fonciers au détriment des couches subalternes.
    • Chine : ouverture de la liaison ferroviaire Shanghai-Wusong, par Jardine Matheson & Co. Elle est confisquée par les autorités chinoises qui entreprennent de la démanteler.
  • 21 août : la convention de Chefoo ou Traité de Zhifu entre la Chine et la Grande-Bretagne, obtenu après la mort d’un Britannique le 21 février 1875, Augustus Raymond Margary, qui avait tenté de pénétrer dans le Yunnan avec 200 soldats : la Grande-Bretagne pourra mener des « investigations commerciales » au Yunnan, ou se rendre en Inde à partir de la Chine intérieure, via le Tibet. Cinq nouveaux ports sont ouverts au commerce britannique.
  • Famine en Inde du Sud.

Proche-Orient[modifier | modifier le code]

  • 31 août : le sort des musulmans pris dans la guerre civile des Balkans pousse la population d’Istanbul à se révolter. Murad V, atteint de troubles mentaux, est déposé et interné. Son frère, Abdülhamid II devient sultan ottoman (fin en 1909).
  • Novembre : condominium franco-britannique en Égypte.
    • Banqueroute de l’État égyptien : alors qu’il envoie des contingents rejoindre les armées turques en guerre contre les Russes, le khédive Isma'il est obligé d’annoncer la faillite du Trésor. Les créanciers européens gèrent désormais les finances nationales placées sous le contrôle commun de la France et de la Grande-Bretagne. Isma’il doit céder 180 000 actions égyptiennes de la Compagnie du canal aux Britanniques qui obtiennent trois sièges au conseil d’administration, où prédomine encore largement la représentation française. La caisse internationale de la dette, à laquelle sont dès lors affectés les impôts de l’Égypte, est composée de quatre commissaires (français, anglais, italien et autrichien) choisis par les créanciers et nommés par le khédive.
  • 23 décembre : Abdül-Hamid II accorde une Constitution à la Turquie en réponse à la pression croissante des puissances européennes. Le Premier ministre Midhat Pacha présente des institutions calquées sur le modèle occidental. Elle prévoit une Chambre haute, dont les membres seront nommés à vie par le Sultan, et une Assemblée, chargée de voter le budget, élue par la population.


  • Opposition nationaliste arabe aux Ottomans : des intellectuels des provinces arabes de l’empire dénoncent dans des publications diffusées à partir de Londres l’usurpation du titre de calife par les Turcs ottomans et réclament sa restitution à un souverain arabe, qui doit appartenir, selon certains, à la descendance du prophète.
  • Création du Croissant-Rouge, équivalent musulman de la Croix-Rouge.

Europe[modifier | modifier le code]

Articles détaillés : 1876 en France, 1876 en Italie et 1876 en Suisse.
Les chiens de guerre, caricature du journal Punch sur la guerre dans les Balkans publiée le 17 juin
  • 18 mai : répression du mouvement national Ukrainien : l’oukase d’Ems interdit l’emploi de l’ukrainien dans toutes les publications n’ayant pas un caractère historique ou philologique.
  • Mai : la ligue des trois empereurs adresse un mémorandum au sultan ottoman le pressant d’accomplir des réformes dans les provinces ottomanes balkaniques.
  • Juin :
    • mémoire adressé à la Turquie et aux puissances garantes par le gouvernement de Bucarest réclamant la reconnaissance de « l'individualité de l'État roumain » et du nom de Roumanie;
    • constitution en Espagne établissant une monarchie parlementaire bicaméraliste (Sénat et Cortes) en vigueur jusqu’en 1923. Échec des Carlistes.
  • 7 juin (Allemagne) : formation du Deutschkonservative Partei (parti conservateur), rapprochement du Deutsche Reichpartei et du parti conservateur. Il obtient de 23 à 25 % des voix lors des élections au Reichstag.
  • Novembre : mobilisation partielle de l’armée russe contre la Turquie.


  • Léo Fränkel, ancien commissaire de la commune de Paris, rentre en Hongrie pour constituer un parti socialiste.
  • Le déficit commercial Britannique atteint 100 millions de livres. Il oscillera en 120 et 180 millions entre 1890 et 1913. Il est largement compensé par la fourniture de capitaux et la prestation de services (fret, assurances, banques).
  • L'allemand devient la seule langue de l'administration et de la justice du Reich.
  • Francisco Giner de los Ríos fonde l’Institution libre d'enseignement (ILE, Institución Libre de Enseñanza) de Madrid, centre de culture laïque et progressiste.

Chronologies thématiques[modifier | modifier le code]

Salomé dansant devant Hérode, toile de Gustave Moreau.

Naissances en 1876[modifier | modifier le code]

Décès en 1876[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]