Saint-Martin-le-Nœud

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Martin.

Saint-Martin-le-Nœud
Saint-Martin-le-Nœud
La mairie.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Oise
Arrondissement Beauvais
Canton Beauvais-2
Intercommunalité Beauvaisis
Maire
Mandat
Jean-Marie Duriez
2014-2020
Code postal 60000
Code commune 60586
Démographie
Population
municipale
1 047 hab. (2015 en diminution de 0,76 % par rapport à 2010)
Densité 192 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 23′ 48″ nord, 2° 03′ 41″ est
Altitude Min. 86 m
Max. 170 m
Superficie 5,46 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Hauts-de-France

Voir sur la carte administrative des Nord-Pas-de-Calais-Picardie
City locator 14.svg
Saint-Martin-le-Nœud

Géolocalisation sur la carte : Oise

Voir sur la carte topographique de l'Oise
City locator 14.svg
Saint-Martin-le-Nœud

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saint-Martin-le-Nœud

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saint-Martin-le-Nœud

Saint-Martin-le-Nœud est une commune française située dans le département de l'Oise en région Hauts-de-France.

Géographie[modifier | modifier le code]

Sud de Beauvais.

Géologie[modifier | modifier le code]

Le substrat géologique calcaire a donné lieu à une exploitation par l'homme qui a laissé des carrières souterraines où la remontée de la nappe phréatique après l'exploitation a créé une vingtaine de petits lacs souterrains artificiels, à surveiller, car le retour de l'eau peut dégrader les piles de soutènement, et parce que de tels lacs peuvent être accidentellement pollués à partir de la surface et alors polluer la nappe qui les alimente[1]. Certains de ces lacs, ont été utilisés pour étudier et mieux comprendre les comportements des nappes phréatiques par exemple en France dans les cavités souterraines laissées par une carrière de craie qui s'étendait sur 1,2 km de long et 150 m de large, à 30 m de profondeur environ[2].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Accueil depuis 2004 le festival international francophone d'improvisation théâtrale, l'Improvination, ce festival est créé par l'Improthéo et se déroule souvent entre le 20 et le 25 mai. Il se déroule alors plusieurs match d'improvisation opposant la France, le Québec, la Belgique, la Suisse et autres pays francophones.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 avril 2014[3] Jean-Michel Foucher    
avril 2014[3] en cours
(au 6 juin 2014)
Jean-Marie Duriez    

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[5].

En 2015, la commune comptait 1 047 habitants[Note 1], en diminution de 0,76 % par rapport à 2010 (Oise : +2,23 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
620610649676774863819839835
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
818756786701711716698727748
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
756700669655694694662738370
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
4215177278731 0069401 0421 0571 035
2015 - - - - - - - -
1 047--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

La population de la commune est relativement jeune. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (16,1 %) est en effet inférieur au taux national (21,6 %) et au taux départemental (17,5 %). Contrairement aux répartitions nationale et départementale, la population masculine de la commune est supérieure à la population féminine (50,4 % contre 48,4 % au niveau national et 49,3 % au niveau départemental).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 50,4 % d’hommes (0 à 14 ans = 18,9 %, 15 à 29 ans = 15,9 %, 30 à 44 ans = 24,2 %, 45 à 59 ans = 25,7 %, plus de 60 ans = 15,2 %) ;
  • 49,6 % de femmes (0 à 14 ans = 18,3 %, 15 à 29 ans = 14,5 %, 30 à 44 ans = 23,5 %, 45 à 59 ans = 26,7 %, plus de 60 ans = 17 %).
Pyramide des âges à Saint-Martin-le-Nœud en 2007 en pourcentage[8]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,2 
90  ans ou +
0,0 
3,9 
75 à 89 ans
5,7 
11,1 
60 à 74 ans
11,3 
25,7 
45 à 59 ans
26,7 
24,2 
30 à 44 ans
23,5 
15,9 
15 à 29 ans
14,5 
18,9 
0 à 14 ans
18,3 
Pyramide des âges du département de l'Oise en 2007 en pourcentage[9]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,2 
90  ans ou +
0,8 
4,5 
75 à 89 ans
7,1 
11,0 
60 à 74 ans
11,5 
21,1 
45 à 59 ans
20,7 
22,0 
30 à 44 ans
21,6 
20,0 
15 à 29 ans
18,5 
21,3 
0 à 14 ans
19,9 

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Le château de Flambermont.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Gombert P & Cherkaoui A (2013) Rôle de l'eau dans la stabilité des carrières souterraines abandonnées et partiellement ou temporairement ennoyées et impact attendu du changement climatique. Tunnels et espace souterrain, (240), 468-483.
  2. Barhoum, S., Valdés-Lao, D., Guérin, R., Gombert, P., & Benmamar, J. (2013) Comment les variations spatiales de la géochimie des eaux souterraines de la craie sont-elles liées aux processus d’infiltration et aux formations superficielles dans la ZNS ? ; 19e journées techniques du Comité Français d’Hydrogéologie de l’Association Internationale des Hydrogéologues. « Les eaux souterraines : hydrologie dynamique et chimique, recherche, exploitation et évaluation des ressources. Quoi de neuf ?» Bordeaux (30 mai–2 juin 2013)
  3. a et b « Réforme des rythmes scolaires : « Ce sera une année d’expérimentation » : Successeur de Jean-Michel Foucher, dont il était l’un des adjoints lors du précédent mandat municipal, le maire Jean- Marie Duriez, évoque les projets communaux. », L'Observateur de Beauvais, no 845,‎ , p. 16 (ISSN 1287-7565)
  4. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  5. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  8. « Évolution et structure de la population à Saint-Martin-le-Nœud en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 14 novembre 2010)
  9. « Résultats du recensement de la population de l'Oise en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 14 novembre 2010)