Mouchy-le-Châtel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une commune de l’Oise
Cet article est une ébauche concernant une commune de l’Oise.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?). Le bandeau {{ébauche}} peut être enlevé et l’article évalué comme étant au stade « Bon début » quand il comporte assez de renseignements encyclopédiques concernant la commune.
Si vous avez un doute, l’atelier de lecture du projet Communes de France est à votre disposition pour vous aider. Consultez également la page d’aide à la rédaction d’un article de commune.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Chatel.
Mouchy-le-Châtel
La mairie.
La mairie.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Oise
Arrondissement Beauvais
Canton Chaumont-en-Vexin
Intercommunalité Communauté de communes du pays de Thelle
Maire
Mandat
Charles-Antoine de Noailles
2014-2020
Code postal 60250
Code commune 60437
Démographie
Population
municipale
80 hab. (2014)
Densité 25 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 19′ 36″ nord, 2° 15′ 04″ est
Altitude Min. 56 m – Max. 125 m
Superficie 3,22 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Oise

Voir sur la carte administrative de l'Oise
City locator 14.svg
Mouchy-le-Châtel

Géolocalisation sur la carte : Oise

Voir sur la carte topographique de l'Oise
City locator 14.svg
Mouchy-le-Châtel

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Mouchy-le-Châtel

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Mouchy-le-Châtel

Mouchy-le-Châtel est une commune française située dans le département de l'Oise, en région Hauts-de-France.

Géographie[modifier | modifier le code]

En 2016, la commune est constituée pour la moitié de son territoire de bois et forêts[1].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le lieu fut désigné Monchiacum Castrum[1].

Durant la Révolution, la commune porte le nom de Mouchy-la-Réunion[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Des ossements humains qui ne purent être datés furent découverts en 1822, dénotant l'ancienneté de l'occupation du lieu par les hommes[1].

Mouchy-le-Châtel fut le siège d'une des plus importantes baronnies de Picardie. Sa forteresse fut assiégée en 1101 par Louis VI le Gros. La seigneurie appartint à Jean de Brosse en 1430, puis à la maison de Trie. La famille de Maricourt fut seigneur de Mouchy jusqu'à la fin du XVIe siècle, qui revint ensuite à la maison de Noailles[1].

Le village fut le lieu de batailles durant les Guerres de Religion[1].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

La communauté de communes du pays de Thelle dans le département de l'Oise.

Rattachements administratifs et électoraux[modifier | modifier le code]

La commune se trouve dans l'arrondissement de Beauvais du département de l'Oise. Pour l'élection des députés, elle fait partie de la deuxième circonscription de l'Oise.

Elle faisait partie depuis 1801 du canton de Noailles[2]. Dans le cadre du redécoupage cantonal de 2014 en France, la commune fait désormais partie du canton de Chaumont-en-Vexin.

Intercommunalité[modifier | modifier le code]

La commune est membre de la Communauté de communes du pays de Thelle, créée en 1996.

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs[1]
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
  1983 Philippe de Noailles   8e duc de Mouchy
1983 2014 Antoine de Noailles   9e duc de Mouchy
2014 en cours
(au 7 septembre 2016)
Charles-Antoine de Noailles   Fils du précédent
Cadre du secteur privé

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du début des années 2000, les populations légales des communes sont publiées annuellement. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[4],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 80 habitants, en augmentation de 0 % par rapport à 2009 (Oise : 2,1 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
183 207 192 167 147 146 162 161 178
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
178 128 127 119 148 165 157 155 164
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
164 169 131 131 132 120 90 114 106
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2007 2011 2014
115 119 120 87 80 67 72 79 80
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[2] puis Insee à partir de 2006 [5].)
Histogramme de l'évolution démographique
Pyramide des âges

La population de la commune est relativement jeune. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (11,1 %) est en effet inférieur au taux national (21,6 %) et au taux départemental (17,5 %). Contrairement aux répartitions nationale et départementale, la population masculine de la commune est supérieure à la population féminine (51,4 % contre 48,4 % au niveau national et 49,3 % au niveau départemental).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 51,4 % d’hommes (0 à 14 ans = 13,5 %, 15 à 29 ans = 29,7 %, 30 à 44 ans = 18,9 %, 45 à 59 ans = 27 %, plus de 60 ans = 10,8 %) ;
  • 48,6 % de femmes (0 à 14 ans = 20 %, 15 à 29 ans = 22,9 %, 30 à 44 ans = 20 %, 45 à 59 ans = 25,7 %, plus de 60 ans = 11,5 %).
Pyramide des âges à Mouchy-le-Châtel en 2007 en pourcentage[6]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,0 
90  ans ou +
0,0 
5,4 
75 à 89 ans
2,9 
5,4 
60 à 74 ans
8,6 
27,0 
45 à 59 ans
25,7 
18,9 
30 à 44 ans
20,0 
29,7 
15 à 29 ans
22,9 
13,5 
0 à 14 ans
20,0 
Pyramide des âges du département de l'Oise en 2007 en pourcentage[7]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,2 
90  ans ou +
0,8 
4,5 
75 à 89 ans
7,1 
11,0 
60 à 74 ans
11,5 
21,1 
45 à 59 ans
20,7 
22,0 
30 à 44 ans
21,6 
20,0 
15 à 29 ans
18,5 
21,3 
0 à 14 ans
19,9 

Enseignement[modifier | modifier le code]

La commune compte en 2016 une école à classe unique, qui scolarise une vingtaine d'enfants[1].

Économie[modifier | modifier le code]

Le village était habité en 1934 par des tabletiers et comptait alors deux cafés.

En 2016, il est le siège de deux exploitations agricoles[1].

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église Saint-Étienne. XIeXVe siècle, reconstruite de 1857 à 1865 dans son style initial et inaugurée par Napoléon III en 1865[1]..
  • Parc de l’ancien château XIIeXIXe siècle.
    Ancien château endommagé pendant la Seconde Guerre mondiale et démoli en 1961[1], dont il reste la terrasse, une tour circulaire, les constructions comprises comme des fabriques (écuries), le caveau familial, la statuaire, quelques bâtiments d'habitation, qui ont été restaurés au XIXe siècle par l'architecte Hippolyte Destailleur, dans le style troubadour. Inscrit au titre des Monuments historiques: [8]. Le parc comporte un ha-ha à l'une de ses extrémités.
Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f, g, h, i et j Philippe Delattre, « Un riche passé historique : Tout savoir sur le village de Mouchy-le-Châtel
    Vingt-cinquième opus de notre série d'articles consacrés aux villages de la Communauté de communes du Pays de Thelle et de la Ruraloise, qui vont fusionner
     », L’Écho du Thelle, no 664,‎ , p. 16
    .
  2. a, b et c Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  3. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  4. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  5. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  6. « Évolution et structure de la population à Mouchy-le-Châtel en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 13 novembre 2010)
  7. « Résultats du recensement de la population de l'Oise en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 13 novembre 2010)
  8. « Notice no PA60000079 », base Mérimée, ministère français de la Culture. Consulté le 02/03/2012.