Russy-Bémont

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Russy-Bémont
Russy-Bémont
L'église Saint-Laurent de Russy-Bémont.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Oise
Arrondissement Senlis
Canton Crépy-en-Valois
Intercommunalité Communauté de communes du pays de Valois
Maire
Mandat
François Philipon
2014-2020
Code postal 60117
Code commune 60561
Démographie
Gentilé Rusciens, Rusciennes
Population
municipale
204 hab. (2016 en augmentation de 7,37 % par rapport à 2011)
Densité 21 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 14′ 38″ nord, 2° 57′ 57″ est
Altitude Min. 58 m
Max. 153 m
Superficie 9,75 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Oise

Voir sur la carte administrative de l'Oise
City locator 14.svg
Russy-Bémont

Géolocalisation sur la carte : Oise

Voir sur la carte topographique de l'Oise
City locator 14.svg
Russy-Bémont

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Russy-Bémont

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Russy-Bémont

Russy-Bémont est une commune française située dans le département de l'Oise, en région Hauts-de-France.

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Russy-Bémont
Fresnoy-la-Rivière Bonneuil-en-Valois
Feigneux Russy-Bémont Vez
Crépy-en-Valois Gondreville Vaumoise

Toponymie[modifier | modifier le code]

Pour Russy : Rossiacum, Russiacum, Roissy (1286), Roissi[1].

Pour Montigny-le-Sec, siège de la paroisse dont dépendait Russy, village abandonné après 1740 : Montigniacum siccum, Montiniacum (1210), Montegniacus (1241), Montegni[2].

Pour Haudrival, village abandonné : Haudrivallis, Hodrivallis, Audrival, Holdrival, Oldrival[2].

Pour Bémont : Bovismons, Bonismons, Bonimons, Bomons, Baimont, Beufmont-les-Valois, Bœufmont, Boemons, Boemont, Besmont (1836)[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

La commune de Russy-Bémont est issue de la fusion en 1825 des communes de Russy et de "Besmont". Cette dernière comprenait alors le territoire de Vaumoise, ancienne commune qui a été reconstituée en 1832[1].

Antérieurement, la paroisse Saint-Laurent de Bémont appartenait au diocèse de Senlis et la paroisse Saint-Maur de Russy au diocèse de Soissons. Cette dernière n'était d'ailleurs à l'origine qu'une simple chapelle de la paroisse Saint-Martin du village de Montigny-le-Sec, disparu au cours du XVIIe siècle, mais dont Russy n'était alors qu'un hameau. De cet ancien village de Montigny ne subsistent aujourd'hui, sur la butte de Montigny (152 m d'altitude, à l'ouest de la commune), que le château de Montigny et les ruines d'une chapelle.

Au XIVe siècle existait à Bémont un manoir de l'évêque de Senlis dont on peut encore deviner les traces dans certains ornements architecturaux de la ferme de Bémont. Au XXIe siècle, le 27 mars 2010 lors des élections cantonales, 74,7 % des électeurs ont voté pour le candidat du Front National.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 En cours
(au 28 septembre 2014)
François Philipon   Réélu pour le mandat 2014-2020[3],[4]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[5]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[6].

En 2016, la commune comptait 204 habitants[Note 1], en augmentation de 7,37 % par rapport à 2011 (Oise : +2,22 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1836 1841 1846 1851 1856
888611896284276260271277
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901
265268249290261271265207235
1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962
264231211256257255281264252
1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008 2013
265259210149150176180183205
2016 - - - - - - - -
204--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[7] puis Insee à partir de 2006[8].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

La population de la commune est relativement jeune. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (10,9 %) est en effet inférieur au taux national (21,6 %) et au taux départemental (17,5 %). Contrairement aux répartitions nationale et départementale, la population masculine de la commune est supérieure à la population féminine (54,6 % contre 48,4 % au niveau national et 49,3 % au niveau départemental).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 54,6 % d’hommes (0 à 14 ans = 17 %, 15 à 29 ans = 24 %, 30 à 44 ans = 28 %, 45 à 59 ans = 20 %, plus de 60 ans = 11 %) ;
  • 45,4 % de femmes (0 à 14 ans = 24,1 %, 15 à 29 ans = 16,9 %, 30 à 44 ans = 24,1 %, 45 à 59 ans = 24,1 %, plus de 60 ans = 10,8 %).
Pyramide des âges à Russy-Bémont en 2007 en pourcentage[9]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,0 
90  ans ou +
0,0 
1,0 
75 à 89 ans
4,8 
10,0 
60 à 74 ans
6,0 
20,0 
45 à 59 ans
24,1 
28,0 
30 à 44 ans
24,1 
24,0 
15 à 29 ans
16,9 
17,0 
0 à 14 ans
24,1 
Pyramide des âges du département de l'Oise en 2007 en pourcentage[10]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,2 
90  ans ou +
0,8 
4,5 
75 à 89 ans
7,1 
11,0 
60 à 74 ans
11,5 
21,1 
45 à 59 ans
20,7 
22,0 
30 à 44 ans
21,6 
20,0 
15 à 29 ans
18,5 
21,3 
0 à 14 ans
19,9 

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Monument historique[modifier | modifier le code]

Russy-Bémont ne compte qu’un seul monument historique sur son territoire.

Article détaillé : Église Saint-Laurent de Bémont.
  • Église Saint-Laurent (inscrite aux monuments historiques par arrêté du [11]) : Elle est dominée par un puissant clocher en bâtière de la seconde moitié du XVIe siècle, qui s'élève au-dessus de la première travée du bas-côté sud, et culmine à 25 cm de hauteur. Les petites dimensions de l'édifice le font apparaître bien plus grand qu'il n'est en réalité. Si les élévations extérieures de l'église ne montrent aucun intérêt particulier, l'intérieur révèle une construction de qualité entièrement voûtée d'ogives, qui réunit une nef de deux travées de la première période gothique à des bas-côtés et un chœur bâtis sous quatre campagnes distinctes au cours de la première moitié du XVIe siècle. Si la nef se démarque par son parti original, avec deux grandes arcades et deux travées de bas-côté au nord pour une travée de nef avec une voûte quadripartite ordinaire, les autres parties illustrent la transition successive du style gothique flamboyant vers la Renaissance. L'église est également remarquable pour sa complexité et ses nombreuses statues, qui ont toutes été transférées au musée de l'Archerie et du Valois de Crépy-en-Valois[12].

Autres éléments du patrimoine[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

  • L'usine de conserves de Russy-Bémont, fondée en 1933, produit 60 000 tonnes de conserves de légumes par an.[réf. nécessaire]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Louis Graves, Précis statistique sur le canton de Crépy-en-Valois, arrondissement de Senlis (Oise), Beauvais, Annuaire de l'Oise, 1836, 252 p., p. 158.
  2. a b et c Louis Graves, Précis statistique sur le canton de Crépy-en-Valois, arrondissement de Senlis (Oise), Beauvais, Annuaire de l'Oise, 1836, 252 p., p. 159.
  3. Résultats officiels des élections municipales 2008 à Russy-Bémont sur le site officiel du Ministère de l'Intérieur
  4. « RUSSY-BEMONT », Union des Maires de l'Oise (consulté le 28 septembre 2014)
  5. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  6. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  7. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  8. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  9. « Évolution et structure de la population à Russy-Bémont en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 1er novembre 2010)
  10. « Résultats du recensement de la population de l'Oise en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 1er novembre 2010)
  11. « Église Saint-Laurent », notice no PA00114850, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  12. Dominique Vermand, Églises de l'Oise, canton de Crépy-en-Valois : Les 35 clochers de la Vallée de l'Automne, Comité Départemental de Tourisme de l'Oise / S.E.P Valois Développement, , 56 p., p. 41.