Le Mont-Saint-Adrien

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Adrien.
Le Mont-Saint-Adrien
Vue du village depuis Saint-Paul.
Vue du village depuis Saint-Paul.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Oise
Arrondissement Beauvais
Canton Beauvais-1
Intercommunalité Beauvaisis
Maire
Mandat
Jean-Luc Bracquart (SE)
2014-2020
Code postal 60650
Code commune 60428
Démographie
Population
municipale
632 hab. (2014)
Densité 82 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 26′ 50″ nord, 2° 00′ 19″ est
Altitude Min. 89 m – Max. 173 m
Superficie 7,74 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Hauts-de-France

Voir sur la carte administrative des Nord-Pas-de-Calais-Picardie
City locator 14.svg
Le Mont-Saint-Adrien

Géolocalisation sur la carte : Oise

Voir sur la carte topographique de l'Oise
City locator 14.svg
Le Mont-Saint-Adrien

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Le Mont-Saint-Adrien

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Le Mont-Saint-Adrien

Le Mont-Saint-Adrien est une commune française située dans le département de l'Oise, en région Hauts-de-France.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le Mont-Saint-Adrien est située à 7 kilomètres à l'ouest de Beauvais. Les deux communes sont séparées par la forêt du Parc de Saint-Quentin. Le Mont-Saint-Adrien est également constituée du hameau de Rome au bord de la RD1, à 6 kilomètres à l'ouest de Beauvais. Située sur les hauteurs de Beauvais, elle se trouve au nord de Saint-Paul sur le bord d'un plateau crayeux.

Histoire[modifier | modifier le code]

Au Moyen Âge, le Mont-Saint-Adrien s'étendait jusqu'au hameau de Rome dont il ne reste plus grand chose aujourd'hui. Initialement, Le mont-Saint-Adrien était une abbaye rattachée au village de Saint-Paul. Ce n'est qu'à la fin du moyen âge que ce lieu devint un village autonome.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

La mairie du village.
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1983 1995 Maurice Sibleyras   Professeur
1995 2001 Jean-Luc Bracquart   Ingénieur retraité
Réélu pour le mandat 2014-2020[1]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1836. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[3],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 632 habitants, en augmentation de 10,88 % par rapport à 2009 (Oise : 2,1 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1836 1841 1846 1851 1856 1861 1866 1872 1876
439 384 356 370 629 610 285 254 228
1881 1886 1891 1896 1901 1906 1911 1921 1926
230 206 177 192 175 186 199 178 172
1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975 1982 1990
173 160 186 156 211 257 321 440 472
1999 2004 2009 2014 - - - - -
626 598 570 632 - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

La population de la commune est relativement âgée. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (24,7 %) est en effet supérieur au taux national (21,6 %) et au taux départemental (17,5 %). Contrairement aux répartitions nationale et départementale, la population masculine de la commune est supérieure à la population féminine (50,4 % contre 48,4 % au niveau national et 49,3 % au niveau départemental).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 50,4 % d’hommes (0 à 14 ans = 16,7 %, 15 à 29 ans = 14,3 %, 30 à 44 ans = 18,1 %, 45 à 59 ans = 27,5 %, plus de 60 ans = 23,4 %) ;
  • 49,6 % de femmes (0 à 14 ans = 18,4 %, 15 à 29 ans = 9,2 %, 30 à 44 ans = 21,2 %, 45 à 59 ans = 25,1 %, plus de 60 ans = 26,2 %).
Pyramide des âges à Le Mont-Saint-Adrien en 2007 en pourcentage[6]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,0 
90  ans ou +
1,1 
6,3 
75 à 89 ans
7,1 
17,1 
60 à 74 ans
18,0 
27,5 
45 à 59 ans
25,1 
18,1 
30 à 44 ans
21,2 
14,3 
15 à 29 ans
9,2 
16,7 
0 à 14 ans
18,4 
Pyramide des âges du département de l'Oise en 2007 en pourcentage[7]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,2 
90  ans ou +
0,8 
4,5 
75 à 89 ans
7,1 
11,0 
60 à 74 ans
11,5 
21,1 
45 à 59 ans
20,7 
22,0 
30 à 44 ans
21,6 
20,0 
15 à 29 ans
18,5 
21,3 
0 à 14 ans
19,9 

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

L'église du village.

Dans ce modeste village se trouve une église, une petite école, une mairie, un cimetière et une ferme.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]