Berneuil-en-Bray

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Berneuil.
image illustrant une commune de l’Oise
Cet article est une ébauche concernant une commune de l’Oise.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?). Le bandeau {{ébauche}} peut être enlevé et l’article évalué comme étant au stade « Bon début » quand il comporte assez de renseignements encyclopédiques concernant la commune.
Si vous avez un doute, l’atelier de lecture du projet Communes de France est à votre disposition pour vous aider. Consultez également la page d’aide à la rédaction d’un article de commune.

Berneuil-en-Bray
La mairie.
La mairie.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Oise
Arrondissement Beauvais
Canton Beauvais-2
Intercommunalité Beauvaisis
Maire
Mandat
Jacky Petit
2014-2020
Code postal 60390
Code commune 60063
Démographie
Population
municipale
795 hab. (2013)
Densité 52 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 20′ 59″ Nord, 2° 04′ 00″ Est
Altitude Min. 88 m – Max. 224 m
Superficie 15,15 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Hauts-de-France

Voir sur la carte administrative des Nord-Pas-de-Calais-Picardie
City locator 14.svg
Berneuil-en-Bray

Géolocalisation sur la carte : Oise

Voir sur la carte topographique de l'Oise
City locator 14.svg
Berneuil-en-Bray

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Berneuil-en-Bray

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Berneuil-en-Bray

Berneuil-en-Bray est une commune française située dans le département de l'Oise en région Hauts-de-France.

Géographie[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1789 1790 Pierre Oudaille    
1790 1792 François Gaillard    
1792 1793 Pierre Oudaille    
Mai 1793 Juin 1793 Sulpice Gaillard    
Juin 1793 1795 Jean-Nicolas Leroy    
1795 1801 Pierre Oudaille    
1801 1807 Pierre Oudaille    
1807 1813 ... Patin    
1813 1816 Jean-François Lefebure    
1816 1826 Henri Garnier    
1826 1830 ... Motte de Bizancourt    
1830 1832 Auguste Patin    
1832 1837 Jean-Pierre Lefevre    
1837 1838 Pierre Gaillard    
1838 1840 César Patin    
1840 1842 César Patin    
1842 1846 Denis Dupuis    
1846 1852 Jean Lefebure-Tribout    
1852 1865 Auguste Gaillard    
1865 1868 Prosper Gaillard    
1868 1874 Antoine Dupuis    
1874 1876 Côme Patin    
1876 1878 Benjamin Gaillard    
1878 1884 Noël Gaillard    
1884 1888 Noël Gaillard    
1888 1892 Noël Gaillard    
1892 1919 Prosper Mercier    
1919 1965 Gaston Leclerc    
1965 1971 Maurice Gueulle    
1971 1977 Maurice Gueulle    
1977 1983 Maurice Gueulle    
1983 1989 Christian Laouenan    
1989 1995 Christian Laouenan    
1995 2001 Raymond Gueulle    
mars 2001 2014 Raymond Gueulle Sans étiquette[1]  
mars 2014 en cours
(au 24 août 2014)
Jacky Petit[2]    

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

En 2013, la commune comptait 795 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1791. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1791 1793 1800 1806 1821 1826 1831 1836 1841
677 764 539 701 719 719 692 690 637
1846 1851 1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886
615 662 694 687 704 601 588 551 557
1891 1896 1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936
539 503 503 441 440 393 385 397 353
1946 1954 1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006
377 433 414 363 385 544 650 756 780
2008 2011 2013 - - - - - -
791 788 795 - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2004[4].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

La population de la commune est relativement jeune. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (12,9 %) est en effet inférieur au taux national (21,6 %) et au taux départemental (17,5 %). Contrairement aux répartitions nationale et départementale, la population masculine de la commune est supérieure à la population féminine (50,1 % contre 48,4 % au niveau national et 49,3 % au niveau départemental).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 50,1 % d’hommes (0 à 14 ans = 19,4 %, 15 à 29 ans = 17,4 %, 30 à 44 ans = 22,8 %, 45 à 59 ans = 26,6 %, plus de 60 ans = 13,8 %) ;
  • 49,9 % de femmes (0 à 14 ans = 22,4 %, 15 à 29 ans = 12,9 %, 30 à 44 ans = 24,2 %, 45 à 59 ans = 28,5 %, plus de 60 ans = 12,1 %).
Pyramide des âges à Berneuil-en-Bray en 2007 en pourcentage[5]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,0 
90  ans ou +
0,0 
2,8 
75 à 89 ans
4,1 
11,0 
60 à 74 ans
8,0 
26,6 
45 à 59 ans
28,5 
22,8 
30 à 44 ans
24,2 
17,4 
15 à 29 ans
12,9 
19,4 
0 à 14 ans
22,4 
Pyramide des âges du département de l'Oise en 2007 en pourcentage[6]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,2 
90  ans ou +
0,8 
4,5 
75 à 89 ans
7,1 
11,0 
60 à 74 ans
11,5 
21,1 
45 à 59 ans
20,7 
22,0 
30 à 44 ans
21,6 
20,0 
15 à 29 ans
18,5 
21,3 
0 à 14 ans
19,9 

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Château d'Auteuil.
  • Église du XIIIe siècle (classée monument historique).
  • Château d'Auteuil
  • Le Mont Florentin est l'un des derniers larris du Pays de Bray qui retrouve, quelques semaines en été, le pâturage des moutons qui a jadis façonné son paysage si caractéristique
Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • M. Deladreue (l'abbé), « Berneuil : Notice historique et archéologique », Mémoires de la Société académique d'archéologie, sciences et arts du département de l'Oise, Beauvais, Imprimerie départementale de l’Oise, vol. 12,‎ , p. 457-511 (ISSN 1280-5343, lire en ligne)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant à l'année 2006, première population légale publiée calculée conformément aux concepts définis dans le décret no 2003-485 du 5 juin 2003, et les années correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et aux années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. EIP, Annuaire des Mairies de l'Oise (60), Cannes, Les Éditions Céline, coll. « Annuaire des maires de France », , 254 p. (ISBN 9782352581604, lire en ligne), p. 38
  2. « J. C. Paillart réélu maire », L'Observateur de Beauvais, no 836,‎ , p. 23 (ISSN 1287-7565)
  3. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  4. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2008, 2011, 2013.
  5. « Évolution et structure de la population à Berneuil-en-Bray en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 14 novembre 2010)
  6. « Résultats du recensement de la population de l'Oise en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 14 novembre 2010)