Cuvergnon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cuvergnon
Image illustrative de l'article Cuvergnon
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Picardie
Département Oise
Arrondissement Arrondissement de Senlis
Canton Canton de Betz
Intercommunalité Communauté de communes du pays de Valois
Maire
Mandat
Yann Leyris
2014-2020
Code postal 60620
Code commune 60190
Démographie
Population
municipale
313 hab. (2012)
Densité 43 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 10′ 28″ N 2° 59′ 24″ E / 49.1744, 2.9949° 10′ 28″ Nord 2° 59′ 24″ Est / 49.1744, 2.99  
Altitude Min. 97 m – Max. 141 m
Superficie 7,33 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Cuvergnon

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Cuvergnon

Cuvergnon est une commune française située dans le département de l'Oise en région Picardie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

Cufarno, Cuvernio[1].

En ce qui concerne Villers-les-Potées : Villare ad forestam, Villers-les-Forêts, Villers-les-Potez[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1880   Pierre Augustin Lacorne    
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 2014 Dominique Proffit    
2014[3] en cours
(au 30 août 2014)
Yann Leyris    

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

En 2012, la commune comptait 313 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
278 299 321 320 325 339 305 300 297
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
291 297 275 278 278 285 302 279 303
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
282 231 201 271 252 249 247 269 229
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2006 2009
229 206 201 221 279 317 314 314 315
2012 - - - - - - - -
313 - - - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2004[5].)
Histogramme de l'évolution démographique


Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

La population de la commune est relativement jeune. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (15,2 %) est en effet inférieur au taux national (21,6 %) et au taux départemental (17,5 %). Contrairement aux répartitions nationale et départementale, la population masculine de la commune est supérieure à la population féminine (50,2 % contre 48,4 % au niveau national et 49,3 % au niveau départemental).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 50,2 % d’hommes (0 à 14 ans = 23,4 %, 15 à 29 ans = 10,1 %, 30 à 44 ans = 23,4 %, 45 à 59 ans = 26,6 %, plus de 60 ans = 16,4 %) ;
  • 49,8 % de femmes (0 à 14 ans = 20,4 %, 15 à 29 ans = 16,6 %, 30 à 44 ans = 22,9 %, 45 à 59 ans = 26,1 %, plus de 60 ans = 14,1 %).
Pyramide des âges à Cuvergnon en 2007 en pourcentage[6]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,6 
90  ans ou +
0,0 
4,4 
75 à 89 ans
4,5 
11,4 
60 à 74 ans
9,6 
26,6 
45 à 59 ans
26,1 
23,4 
30 à 44 ans
22,9 
10,1 
15 à 29 ans
16,6 
23,4 
0 à 14 ans
20,4 
Pyramide des âges du département de l'Oise en 2007 en pourcentage[7]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,2 
90  ans ou +
0,8 
4,5 
75 à 89 ans
7,1 
11,0 
60 à 74 ans
11,5 
21,1 
45 à 59 ans
20,7 
22,0 
30 à 44 ans
21,6 
20,0 
15 à 29 ans
18,5 
21,3 
0 à 14 ans
19,9 

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

La Pierre Saint Vaast est un monolithe de grès couché, de 3,50 mètres de long, 1,50 mètre de large et 1,10 mètre de hauteur maximale, formant plan incliné. Elle est située près de la limite communale, à droite du chemin qui mène à Bargny. Le rocher fait référence à une légende concernant Saint Vaast, évêque d'Arras et de Cambrai. Celui-ci aurait domestiqué un ours et l'aurait attaché à une longe. Sur la face supérieure du rocher, on montre les traces des pas de l'ours et de la chaîne à laquelle il était attaché. Jusque vers 1920, les 6 février, la Pierre Saint Vaast fut un lieu de pèlerinage local. On y menait les enfants qui avaient du mal à marcher. Il faut dire que Saint Vaast, patron de la paroisse de Cuvergnon, se prononce localement "Va"[8] et que l'ordre que l'on donnait aux enfants lâchés sur la pierre ("Vas-y !") faisait jeu de mots avec le nom du saint.

L'Eglise Saint Vaast, de la fin du XVIe siècle, possède des restes des XIIe et XIIIe siècles. La partie la plus remarquable est le portail en plein cintre[9], avec trois colonnettes différemment ornées. Ce portail, qui date du début du XIIe siècle, est très proche de celui de Marolles. A l'intérieur de l'église, un tableau représente Saint Vaast accueillant un enfant qui apprend à marcher (voir la Pierre Saint Vaast).

Le mausolée de la famille Lacorne, de style néo-gothique, fut construit au milieu du XIXe siècle par Pierre-Auguste Lacorne, maire. Il est situé à mi-chemin de Cuvergnon et de Villers-les-Potées[10].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Anonyme, "Cuvergnon, légende ou réalité ? Histoire de la Pierre Saint Vaast". Exposition "Mémoires de nos villages", Foyer rural du Valois-Multien, Betz, 1982, 13 p.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant à l'année 2006, première population légale publiée calculée conformément aux concepts définis dans le décret no 2003-485 du 5 juin 2003, et les années correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et aux années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Louis Graves, Précis statistique sur le canton de Betz, arrondissement de Senlis (Oise), Beauvais, Achille Desjardins, 1851, 178 p., p. 82
  2. Louis Graves, Précis statistique sur le canton de Betz, arrondissement de Senlis (Oise), Beauvais, Achille Desjardins, 1851, 178 p., p. 83
  3. « Cuvergnon », Cartes de France (consulté le 30 août 2014)
  4. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2004, 2006, 2009, 2012
  6. « Évolution et structure de la population à Cuvergnon en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 1er novembre 2010)
  7. « Résultats du recensement de la population de l'Oise en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 1er novembre 2010)
  8. Cuvergnon, légende ou réalité ? Histoire de la Pierre Saint Vaast. Foyer rural du Valois-Multien, Betz, 1982.
  9. Muller Eugène, Quelques notes de voyage, Comité archéologique de Senlis, tome IX, 1884, pp. 25-46.
  10. Allegret Roger, Cuvergnon, petite histoire d'un petit village, 1994.