Godenvillers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Godenvillers
Godenvillers
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Oise
Arrondissement Clermont
Intercommunalité CC du PLateau Picard
Maire
Mandat
Alain Fournier
2020-2026
Code postal 60420
Code commune 60276
Démographie
Gentilé Godenvillérois(es)
Population
municipale
228 hab. (2017 en augmentation de 22,58 % par rapport à 2012)
Densité 44 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 35′ 23″ nord, 2° 33′ 13″ est
Altitude Min. 75 m
Max. 117 m
Superficie 5,18 km2
Élections
Départementales Canton d'Estrées-Saint-Denis
Législatives 1re circonscription de l'Oise
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Hauts-de-France
Voir sur la carte administrative des Hauts-de-France
City locator 14.svg
Godenvillers
Géolocalisation sur la carte : Oise
Voir sur la carte topographique de l'Oise
City locator 14.svg
Godenvillers
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Godenvillers
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Godenvillers

Godenvillers est une commune française située dans le département de l'Oise en région Hauts-de-France.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Godenvillers est un village-rue du plateau picard, situé à 7 km au sud de Montdidier, 39 km au nord-est de Beauvais et 39 km au sud-est d'Amiens.

Le territoire a une forme grossièrement triangulaire, et constitue une plaine traversée par une vallée sèche vers celle de la rivière les Trois Doms.

Fodenvillers est traversée par la ligne d'Ormoy-Villers à Boves, dont la station la plus proche est la gare de Montdidier.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le village a été attesté sous les noms de Codenviller, Gandainviller en 1208, Gandanvilers, Godeinvillé, Godainviller, (Godeinvillà en 1201)[1],

Histoire[modifier | modifier le code]

Le patronage de la paroisse, sons l'invocation de saint Lucien, appartenait à l'abbaye Saint-Martin-aux-Jumeaux d'Amiens, selon la confirmation faite en 1147 par l'évêque Thierry[1].

Le village a dépendu du |duché-pairie d'Halluin[1].

Vers 1839, l'activité du village était essentiellement agricole, et on notait l'exiostence d'un moulin à vent. Quelques femmes vivaient de la couture de gants[1].

Première Guerre mondiale

À la fin de la guerre, le village a subi d'importantes destructions[2] et a été décoré de la Croix de guerre 1914-1918, le [3].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Rattachements administratifs et électoraux[modifier | modifier le code]

La commune se trouve depuis 1926 dans l'arrondissement de Clermont du département de l'Oise. Pour l'élection des députés, elle fait partie depuis 1988 de la première circonscription de l'Oise.

Elle faisait partie depuis 1793 du canton de Maignelay-Montigny[4]. Dans le cadre du redécoupage cantonal de 2014 en France, la commune est désormais intégrée au canton d'Estrées-Saint-Denis.

Intercommunalité[modifier | modifier le code]

La commune est membre de la communauté de communes du Plateau Picard, créée fin 1999.

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 1983 mars 1989 Michel Brochot DVD Agriculteur
mars 1989 mars 2001 Guy Legoy DVD Agriculteur
mars 2001 mars 2008 Michel Lacroix SE[5]  
mars 2008 En cours
(au 3 juin 2020)
Alain Fournier   Retraité
Réélu pour le mandat 2020-2026[6],[7],[8]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[9]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[10].

En 2017, la commune comptait 228 habitants[Note 1], en augmentation de 22,58 % par rapport à 2012 (Oise : +1,75 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
276274286282271288273259216
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
202214209185187184181158124
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
146143140138156152148140143
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
139117118119120135134167219
2017 - - - - - - - -
228--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[11].)
Histogramme de l'évolution démographique
Pyramide des âges en 2007

La population de la commune est relativement jeune. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (18,7 %) est en effet supérieur au taux national (21,6 %) tout en étant toutefois inférieur au taux départemental (17,5 %). À l'instar des répartitions nationale et départementale, la population féminine de la commune est supérieure à la population masculine. Le taux (51,5 %) est du même ordre de grandeur que le taux national (51,6 %).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 48,5 % d’hommes (0 à 14 ans = 21,5 %, 15 à 29 ans = 15,4 %, 30 à 44 ans = 29,2 %, 45 à 59 ans = 18,5 %, plus de 60 ans = 15,4 %) ;
  • 51,5 % de femmes (0 à 14 ans = 24,6 %, 15 à 29 ans = 11,6 %, 30 à 44 ans = 26,1 %, 45 à 59 ans = 15,9 %, plus de 60 ans = 21,7 %).
Pyramide des âges à Godenvillers en 2007 en pourcentage[12]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,0 
90  ans ou +
0,0 
4,6 
75 à 89 ans
8,7 
10,8 
60 à 74 ans
13,0 
18,5 
45 à 59 ans
15,9 
29,2 
30 à 44 ans
26,1 
15,4 
15 à 29 ans
11,6 
21,5 
0 à 14 ans
24,6 
Pyramide des âges du département de l'Oise en 2007 en pourcentage[13]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,2 
90  ans ou +
0,8 
4,5 
75 à 89 ans
7,1 
11,0 
60 à 74 ans
11,5 
21,1 
45 à 59 ans
20,7 
22,0 
30 à 44 ans
21,6 
20,0 
15 à 29 ans
18,5 
21,3 
0 à 14 ans
19,9 

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église Saint-Lucien : le clocher et le chœur datent du XVIe siècle, la nef fut construite au XVIIe siècle. Sur la voûte du chœur, ciel peint avec la colombe du Saint Esprit. Un chemin de croix est peint sur les murs de la nef, et les vitraux sont de Barillet et Lechevalliers.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason godenvillers fr.svg

Les armes de Godenvillers se blasonnent ainsi [réf. nécessaire] :

par deux écus accolé : 1 de gueules aux trois bandes cousues de sable et 2 burelé d'argent et d'azur aux trois chevrons de gueules, dont le premier est écimé, brochant sur le tout.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]


Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d Louis Graves, Précis statistique sur le canton de Maignelay : Arrondissement de Clermont (Oise) : Extrait de l'Annuaire de 1839 (lire en ligne), sur Google Books.
  2. Carte spéciale des régions dévastées, document mentionné en liens externes, 1920.
  3. Journal officiel du 30 mars 1922, p. 34505.
  4. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. Annuaire des Mairies de l'Oise (60), EIP (ISBN 978-2-35258-160-4, lire en ligne)
  6. Réélu pour le mandat 2014-2020 : « Plateau picard : voici le visage de vos nouveaux élus », Le Bonhomme picard, édition de Clermont, no 3283,‎ , p. 21
  7. « Alain Fournier repart également », Le Bonhomme picard, édition Breteuil Crèvecœur, no 3589,‎ , p. 12.
  8. « Ils sont vous nouveau élus », Le Bonhomme picard, édition de Grandvilliers, no 3606,‎ , p. 24
  9. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  10. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  11. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.
  12. « Évolution et structure de la population à Godenvillers en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 9 novembre 2010)
  13. « Résultats du recensement de la population de l'Oise en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 9 novembre 2010)