Gaudechart

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Gaudechart
L'église de Gaudechart et le monument aux morts.
L'église de Gaudechart et le monument aux morts.
Blason de Gaudechart
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Oise
Arrondissement Beauvais
Canton Grandvilliers
Intercommunalité Communauté de communes de la Picardie Verte
Maire
Mandat
Fabienne Cuvelier
2014-2020
Code postal 60210
Code commune 60269
Démographie
Population
municipale
355 hab. (2014)
Densité 62 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 36′ 58″ nord, 1° 57′ 44″ est
Altitude Min. 134 m – Max. 199 m
Superficie 5,71 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Oise

Voir sur la carte administrative de l'Oise
City locator 14.svg
Gaudechart

Géolocalisation sur la carte : Oise

Voir sur la carte topographique de l'Oise
City locator 14.svg
Gaudechart

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Gaudechart

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Gaudechart

Gaudechart est une commune française située dans le département de l'Oise, en région Hauts-de-France.

Géographie[modifier | modifier le code]

Gaudechart est situé à proximité de l'ancienne route nationale 1 (RN 1). Par la route, le village se trouve à 6 km de Grandvilliers et 24 km de Beauvais[1].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Seigneurie[modifier | modifier le code]

  • Guillaume de Gaudechart, suivit Raoul, comte de Soissons dans la troisième croisade. Il se trouva à la prise de Saint-Jean-d'Acre en 1191.
  • Pierre de Gaudechart, écuyer, paraît dans une charte de l'abbaye de Saint-Lucien, près de Beauvais de l'an 1200.
  • Philippe, Raoul et Pierre de Gaudechart, mentionnés au cours des XIIIe et XIVe siècles.
  • Philippe II de Gaudechart, qui épousa en 1538, Claude de Fouilleuse, fille de Jacques, seigneur de Flavacourt et de Françoise du Bec de Varden, d'où :
  • Robert de Gaudechart, chevalier, seigneur du Fayel, de L'Espine, de Frénoy et de Bachivilliers, qui épousa, en secondes noces le 14 janvier 1596 : Gabrielle de Saveuse, dame de Querrieu, d'où :
  • François Ier de Gaudechart, né en 1608, seigneur de Querrieu, marquis de Querrieu par lettres patentes d'avril 1652[2].

Armoiries[modifier | modifier le code]

Armes de la famille de Gaudechart, branche des marquis de Querrieu : d'argent à 9 merlettes de gueules posées en orle, les tenants sont des anges, la couronne celle des marquis, et la devise : Vivit post funera virtus[3].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 2008 Roger Gauvin    
mars 2008 14 octobre 2009[4] Charles Chauchat   Démissionnaire
novembre 2009 en cours
(au 2 avril 2014)
Fabienne Cuvelier   Enseignante du 1er degré
Réélue pour le mandat 2014-2020[5]

À la suite de dissensions au sein du conseil municipal, le maire Charles Chauchat a démissionné en 2009, démission acceptée par le préfet de l'Oise le 14 octobre 2009. D'autres élus ayant également démissionné, des élections municipales partielles eurent lieu le 15 novembre 2009, ce qui permit au conseil, redevenu complet avec six nouveaux élus, d'élire son nouveau maire[6],[7], Fabienne Cuvellier.

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[8]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[9],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 355 habitants, en augmentation de 3,8 % par rapport à 2009 (Oise : 2,1 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
549 513 622 513 523 496 489 475 431
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
440 479 454 444 433 391 405 387 373
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
355 321 321 330 322 302 293 275 263
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2008 2013 2014
275 275 221 257 276 283 338 353 355
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[10] puis Insee à partir de 2006[11].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

La population de la commune est relativement jeune. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (17,8 %) est en effet supérieur au taux national (21,6 %) tout en étant toutefois inférieur au taux départemental (17,5 %). À l'instar des répartitions nationale et départementale, la population féminine de la commune est supérieure à la population masculine. Le taux (53 %) est supérieur au taux national (51,6 %).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 47 % d’hommes (0 à 14 ans = 20,8 %, 15 à 29 ans = 17 %, 30 à 44 ans = 22 %, 45 à 59 ans = 23,3 %, plus de 60 ans = 17 %) ;
  • 53 % de femmes (0 à 14 ans = 22,9 %, 15 à 29 ans = 19,6 %, 30 à 44 ans = 19 %, 45 à 59 ans = 20,1 %, plus de 60 ans = 18,5 %).
Pyramide des âges à Gaudechart en 2007 en pourcentage[12]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,0 
90  ans ou +
1,1 
3,8 
75 à 89 ans
7,3 
13,2 
60 à 74 ans
10,1 
23,3 
45 à 59 ans
20,1 
22,0 
30 à 44 ans
19,0 
17,0 
15 à 29 ans
19,6 
20,8 
0 à 14 ans
22,9 
Pyramide des âges du département de l'Oise en 2007 en pourcentage[13]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,2 
90  ans ou +
0,8 
4,5 
75 à 89 ans
7,1 
11,0 
60 à 74 ans
11,5 
21,1 
45 à 59 ans
20,7 
22,0 
30 à 44 ans
21,6 
20,0 
15 à 29 ans
18,5 
21,3 
0 à 14 ans
19,9 

Héraldique[modifier | modifier le code]

Armes de Gaudechart

Les armes de Gaudechart se blasonnent ainsi : d'argent à neuf merlettes de gueules posées en orle.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église Notre-Dame-de-la-Nativité datant du XVIe siècle.
  • Couvent des sœurs de Saint-Joseph de Cluny.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. ViaMichelin
  2. Alfred Gosselin : Monographie du village de Querrieu (références : Carrés d'Hozier et Collection Chérin), Mémoire de la Société des Antiquaires de Picardie tome XXXVIII, Archives départementales de la Somme : 3REV 38
  3. Alfred Gosselin op. cit.
  4. « Carnet », Lettre du Préfet de l'Oise, no 52,‎ , p. 4 (lire en ligne)
  5. « Les maires déjà en place », Le Bonhomme picard, édition de Grandvilliers, no 3283,‎ , p. 16
  6. Sylvie Godin, « Gaudechart : élections municipales suite à des démissions en série : Nouveau coup de théâtre : les élections reportées », Le Bonhomme picard,‎ , p. 11
  7. « Gaudechart - élections municipales : les six conseillers élus dès le premier tour », Le Bonhomme picard,‎ , p. 15
  8. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  9. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  10. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  11. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  12. « Évolution et structure de la population à Gaudechart en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 10 novembre 2010)
  13. « Résultats du recensement de la population de l'Oise en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 10 novembre 2010)