Monneville

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une commune de l’Oise
Cet article est une ébauche concernant une commune de l’Oise.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?). Le bandeau {{ébauche}} peut être enlevé et l’article évalué comme étant au stade « Bon début » quand il comporte assez de renseignements encyclopédiques concernant la commune.
Si vous avez un doute, l’atelier de lecture du projet Communes de France est à votre disposition pour vous aider. Consultez également la page d’aide à la rédaction d’un article de commune.

Monneville
La mairie.
La mairie.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Oise
Arrondissement Beauvais
Canton Chaumont-en-Vexin
Intercommunalité Communauté de communes du Vexin Thelle
Maire
Mandat
Maria Lefèvre
2014-2020
Code postal 60240
Code commune 60411
Démographie
Population
municipale
832 hab. (2014)
Densité 91 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 12′ 31″ nord, 1° 58′ 30″ est
Altitude Min. 69 m – Max. 154 m
Superficie 9,19 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Oise

Voir sur la carte administrative de l'Oise
City locator 14.svg
Monneville

Géolocalisation sur la carte : Oise

Voir sur la carte topographique de l'Oise
City locator 14.svg
Monneville

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Monneville

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Monneville
Liens
Site web www.monneville.fr
L'église du prieuré Saint-Martin de Marquemont.

Monneville est une commune française située dans le département de l'Oise en région Hauts-de-France.

Géographie[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

En 1863, la commune de Marquemont prend le nom de Monneville.

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
2001[1] 2008 Philippe Lefèvre    
mai 2008 mai 2010[2] Jacky Nourtier   Démissionnaire
juin 2010 ... Maria Lefèvre   Agricultrice retraitée
Réélue pour le mandat 2014-2020[3]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du milieu des années 2000, les populations légales des communes sont publiées annuellement. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[5],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 832 habitants, en diminution de -0,6 % par rapport à 2009 (Oise : 2,1 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
526 491 504 430 481 453 455 448 438
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
464 481 434 445 457 428 423 399 367
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
387 404 371 341 363 326 298 273 323
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2014
281 286 451 501 546 740 822 830 832
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006 [7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

La population de la commune est relativement jeune. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (17,5 %) est en effet supérieur au taux national (21,6 %) tout en étant toutefois inférieur au taux départemental (17,5 %). À l'instar des répartitions nationale et départementale, la population féminine de la commune est supérieure à la population masculine. Le taux (51,3 %) est du même ordre de grandeur que le taux national (51,6 %).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 48,7 % d’hommes (0 à 14 ans = 25,3 %, 15 à 29 ans = 18,5 %, 30 à 44 ans = 23 %, 45 à 59 ans = 22,5 %, plus de 60 ans = 10,7 %) ;
  • 51,3 % de femmes (0 à 14 ans = 19,5 %, 15 à 29 ans = 15,2 %, 30 à 44 ans = 22,3 %, 45 à 59 ans = 19,2 %, plus de 60 ans = 23,9 %).
Pyramide des âges à Monneville en 2007 en pourcentage[8]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,5 
90  ans ou +
3,1 
3,0 
75 à 89 ans
11,8 
7,2 
60 à 74 ans
9,0 
22,5 
45 à 59 ans
19,2 
23,0 
30 à 44 ans
22,3 
18,5 
15 à 29 ans
15,2 
25,3 
0 à 14 ans
19,5 
Pyramide des âges du département de l'Oise en 2007 en pourcentage[9]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,2 
90  ans ou +
0,8 
4,5 
75 à 89 ans
7,1 
11,0 
60 à 74 ans
11,5 
21,1 
45 à 59 ans
20,7 
22,0 
30 à 44 ans
21,6 
20,0 
15 à 29 ans
18,5 
21,3 
0 à 14 ans
19,9 

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Monument historique[modifier | modifier le code]

L'église Saint Laurent.

Monneville ne compte qu’un seul monument historique sur son territoire.

Article détaillé : Église Saint-Martin de Marquemont.
  • Église Saint-Martin de Marquemont, au hameau du même nom, au sein du cimetière (classée monument historique par décret du 22 mars 1934[10]) : Désaffectée lors du transfert de la mairie à Monneville en 1860 mais déjà pratiquement hors usage, elle tombe alors lentement en ruine. Grâce à l'engagement d'une association, les réparations les plus urgentes ont pu être effectuées, et la nef romane a même été en grande partie restaurée. L'un des premiers prix de l'émission Chefs-d'œuvre en péril a ainsi été décerné à l'église[réf. nécessaire]. Elle est surtout remarquable pour son portail roman du second quart du XIIe siècle, et son chœur gothique bâti vers 1240. D'un style élégant et léger, il rappelle chœur de l'abbatiale Saint-Martin de Pontoise, qui, lui, n'existe plus. Pour l'installation de boiseries au XVIIIe siècle, la travée de l'abside a malheureusement été mutilée. Le haut clocher du XVIe siècle est sans grand intérêt architectural extérieurement, alors que l'intérieur présente toute au moins une disposition originale et inhabituelle pour l'époque[11].

Autres éléments du patrimoine[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Les maires de Monneville », sur http://www.francegenweb.org (consulté le 14 septembre 2014).
  2. « Elections le 6 juin pour désigner deux conseillers », Le Parisien,‎ (lire en ligne).
  3. « Monneville », Cartes de France (consulté le 14 septembre 2014)
  4. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  5. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  8. « Évolution et structure de la population à Monneville en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 14 novembre 2010)
  9. « Résultats du recensement de la population de l'Oise en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 14 novembre 2010)
  10. Notice no , base Mérimée, ministère français de la Culture.
  11. Bernhard Duhamel, Guide des églises du Vexin français : Marquemont, Paris, Éditions du Valhermeil, , 344 p. (ISBN 2-905684-23-2), p. 224-227.
  12. Bernhard Duhamel, Guide des églises du Vexin français : Monneville, Paris, Éditions du Valhermeil, , 344 p. (ISBN 2-905684-23-2), p. 222.