Boulogne-la-Grasse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une commune de l’Oise
Cet article est une ébauche concernant une commune de l’Oise.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?). Le bandeau {{ébauche}} peut être enlevé et l’article évalué comme étant au stade « Bon début » quand il comporte assez de renseignements encyclopédiques concernant la commune.
Si vous avez un doute, l’atelier de lecture du projet Communes de France est à votre disposition pour vous aider. Consultez également la page d’aide à la rédaction d’un article de commune.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Boulogne.
Boulogne-la-Grasse
Image illustrative de l'article Boulogne-la-Grasse
Blason de Boulogne-la-Grasse
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Oise
Arrondissement Compiègne
Canton Estrées-Saint-Denis
Intercommunalité Communauté de communes du Pays des Sources
Maire
Mandat
Charline Dézérable
2014-2020
Code postal 60490
Code commune 60093
Démographie
Population
municipale
467 hab. (2013)
Densité 50 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 36′ 43″ Nord, 2° 42′ 20″ Est
Altitude Min. 77 m – Max. 153 m
Superficie 9,41 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Oise

Voir sur la carte administrative de l'Oise
City locator 14.svg
Boulogne-la-Grasse

Géolocalisation sur la carte : Oise

Voir sur la carte topographique de l'Oise
City locator 14.svg
Boulogne-la-Grasse

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Boulogne-la-Grasse

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Boulogne-la-Grasse

Boulogne-la-Grasse est une commune française située dans le département de l'Oise en région Hauts-de-France.

Géographie[modifier | modifier le code]

Village situé à proximité de l'ancienne route nationale 17 (actuelle RD 1017) et de l'autoroute A1.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le suffixe "La Grasse" viendrait de la nature argileuse du sol.

Histoire[modifier | modifier le code]

Lieu situé sur la voie romaine reliant Caesaromagus (Beauvais) à Bavai.

De nombreux vestiges gallo-romains ont été retrouvés[1], des thermes dans l'actuel hameau de Bains.

Site d'une bataille entre Jean de Luxembourg et La Hire en 1437.

La commune a reçu la Croix de guerre 1914-1918.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1986 2008 Yves Floury DVD[2] Expert comptable
mars 2008[3] en cours
(au 25 août 2014)
Charline Dézérable   Réélue pour le mandat 2014-2020[4]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

En 2013, la commune comptait 467 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
790 792 801 720 786 770 728 694 698
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
648 603 557 545 515 482 510 476 503
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
465 452 417 414 383 369 381 395 409
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2008 2013 -
424 411 321 295 251 285 441 467 -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2004[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

La population de la commune est relativement âgée. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (25,6 %) est en effet supérieur au taux national (21,6 %) et au taux départemental (17,5 %). À l'instar des répartitions nationale et départementale, la population féminine de la commune est supérieure à la population masculine. Le taux (51,2 %) est du même ordre de grandeur que le taux national (51,6 %).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 48,8 % d’hommes (0 à 14 ans = 24,6 %, 15 à 29 ans = 9,8 %, 30 à 44 ans = 24,6 %, 45 à 59 ans = 15,4 %, plus de 60 ans = 25,6 %) ;
  • 51,2 % de femmes (0 à 14 ans = 25,2 %, 15 à 29 ans = 14,6 %, 30 à 44 ans = 19,9 %, 45 à 59 ans = 14,6 %, plus de 60 ans = 25,6 %).
Pyramide des âges à Boulogne-la-Grasse en 2007 en pourcentage[7]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,5 
90  ans ou +
1,3 
7,9 
75 à 89 ans
12,8 
17,2 
60 à 74 ans
11,5 
15,4 
45 à 59 ans
14,6 
24,6 
30 à 44 ans
19,9 
9,8 
15 à 29 ans
14,6 
24,6 
0 à 14 ans
25,2 
Pyramide des âges du département de l'Oise en 2007 en pourcentage[8]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,2 
90  ans ou +
0,8 
4,5 
75 à 89 ans
7,1 
11,0 
60 à 74 ans
11,5 
21,1 
45 à 59 ans
20,7 
22,0 
30 à 44 ans
21,6 
20,0 
15 à 29 ans
18,5 
21,3 
0 à 14 ans
19,9 

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de la ville de Boulogne-la-Grasse (60).svg

Les armes de Boulogne-la-Grasse se blasonnent ainsi : D'azur à trois tours d'argent ouvertes de sable.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église de 1927, avec un chœur plus ancien et des vitraux du XVIe siècle
  • château reconstruit en béton armé de 1890 à 1913 en style mi-médiéval, mi Renaissance, partiellement détruit pendant la Première Guerre mondiale[1]
  • Château de Bains.
  • Motte féodale de l'ancien château de la famille de Lancry.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Nicolas Puy, soldat qui aurait ramené de Crimée la variété de pomme Colapuy.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant à l'année 2006, première population légale publiée calculée conformément aux concepts définis dans le décret no 2003-485 du 5 juin 2003, et les années correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et aux années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Daniel Delattre, L'Oise - Les 693 communes, Delattre à Grandvilliers,
  2. EIP, Annuaire des Mairies de l'Oise (60), Cannes, Les Éditions Céline, coll. « Annuaire des maires de France », , 254 p. (ISBN 9782352581604, lire en ligne), p. 47
  3. Source : Quotidien Le courrier picard édition Oise du 31 mars 2008
  4. « Fiche commune : BOULOGNE-LA-GRASSE », Union des maires de l'Oise (consulté le 25 août 2014)
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2008, 2013.
  7. « Évolution et structure de la population à Boulogne-la-Grasse en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 7 novembre 2010)
  8. « Résultats du recensement de la population de l'Oise en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 7 novembre 2010)