Novillers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Novillers
La mairie de Novillers.
La mairie de Novillers.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Oise
Arrondissement Beauvais
Canton Chaumont-en-Vexin
Intercommunalité Communauté de communes du Pays de Thelle et Ruraloise
Maire
Mandat
Thierry Devillard
2014-2020
Code postal 60730
Code commune 60469
Démographie
Population
municipale
354 hab. (2014 en diminution de 4,32 % par rapport à 2009)
Densité 74 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 16′ 20″ nord, 2° 12′ 55″ est
Altitude Min. 113 m
Max. 206 m
Superficie 4,79 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Oise

Voir sur la carte administrative de l'Oise
City locator 14.svg
Novillers

Géolocalisation sur la carte : Oise

Voir sur la carte topographique de l'Oise
City locator 14.svg
Novillers

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Novillers

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Novillers

Novillers est une commune française située dans le département de l'Oise en région Hauts-de-France.

Elle est localement appelée Novillers-les-Cailloux[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Le village, situé sur une ancienne voie romaine, était autrefois une dépendance de la paroisse de Sainte-Geneviève et disposait d'une chapelle près de laquelle se trouvait une maladrerie au lieu-dit le Fond-Ladre[1].

La commune a été créée en 1835, par détachement de celle de Sainte-Geneviève[2].

Le bourg a eu une activité essentiellement agricole, et comptait quelques ateliers de tabletterie et fabriques de brosses à dents. En 1900, il comptait deux cafés-épiceries[1].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

L'ancienne communauté de communes du pays de Thelle dans le département de l'Oise.

Rattachements administratifs et électoraux[modifier | modifier le code]

La commune se trouve dans l'arrondissement de Beauvais du département de l'Oise. Pour l'élection des députés, elle fait partie de la deuxième circonscription de l'Oise.

Elle faisait partie depuis sa création en 1835 du canton de Noailles[2]. Dans le cadre du redécoupage cantonal de 2014 en France, la commune fait désormais partie du canton de Chaumont-en-Vexin.

Intercommunalité[modifier | modifier le code]

La commune faisait partie de la communauté de communes du pays de Thelle, créée en 1996.

Dans le cadre des dispositions de la loi portant nouvelle organisation territoriale de la République (Loi NOTRe) du 7 août 2015, qui prévoit que les établissements publics de coopération intercommunale (EPCI) à fiscalité propre doivent avoir un minimum de 15 000 habitants[3], le préfet de l'Oise a publié en octobre 2015 un projet de nouveau schéma départemental de coopération intercommunale, qui prévoit la fusion de plusieurs intercommunalités, et en particulier de la communauté de communes du Pays de Thelle et de la communauté de communes la Ruraloise, formant ainsi une intercommunalité de 42 communes et de 59 626 habitants[4],[5].

La nouvelle intercommunalité, dont est membre la commune et dénommée provisoirement communauté de communes du Pays de Thelle et Ruraloise, est créée par un arrêté préfectoral du qui a pris effet le [6].

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1977[1] 2008 Gerty Beirens[7]   Agriculteur
Président du Syndicat des eaux d'Ully-Saint-Georges (1989 → 2014)
2008[1] en cours
(au 4 janvier 2017)
Thierry Devillard   Chef d'entreprise
Réélu pour le mandat 2014-2020[8]

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1836. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[9]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[10].

En 2014, la commune comptait 354 habitants[Note 1], en diminution de 4,32 % par rapport à 2009 (Oise : +2,14 %).

          Évolution de la population  [ modifier ]
1836 1841 1846 1851 1856 1861 1866 1872 1876
206 214 229 211 198 207 183 177 179
1881 1886 1891 1896 1901 1906 1911 1921 1926
212 199 162 152 135 145 123 129 135
1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975 1982 1990
112 116 95 73 79 72 75 133 207
1999 2006 2007 2008 2013 2014 - - -
315 358 364 369 357 354 - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[2] puis Insee à partir de 2006[11].)
Histogramme de l'évolution démographique
Pyramide des âges en 2007

La population de la commune est relativement jeune. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (13,8 %) est en effet inférieur au taux national (21,6 %) et au taux départemental (17,5 %). Contrairement aux répartitions nationale et départementale, la population masculine de la commune est supérieure à la population féminine (52 % contre 48,4 % au niveau national et 49,3 % au niveau départemental).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 52 % d’hommes (0 à 14 ans = 28,1 %, 15 à 29 ans = 15,1 %, 30 à 44 ans = 22,4 %, 45 à 59 ans = 22,4 %, plus de 60 ans = 11,9 %) ;
  • 48 % de femmes (0 à 14 ans = 21,5 %, 15 à 29 ans = 13,6 %, 30 à 44 ans = 27,7 %, 45 à 59 ans = 21,5 %, plus de 60 ans = 15,8 %).
Pyramide des âges à Novillers en 2007 en pourcentage[12]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,0 
90  ans ou +
0,0 
3,6 
75 à 89 ans
3,4 
8,3 
60 à 74 ans
12,4 
22,4 
45 à 59 ans
21,5 
22,4 
30 à 44 ans
27,7 
15,1 
15 à 29 ans
13,6 
28,1 
0 à 14 ans
21,5 
Pyramide des âges du département de l'Oise en 2007 en pourcentage[13]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,2 
90  ans ou +
0,8 
4,5 
75 à 89 ans
7,1 
11,0 
60 à 74 ans
11,5 
21,1 
45 à 59 ans
20,7 
22,0 
30 à 44 ans
21,6 
20,0 
15 à 29 ans
18,5 
21,3 
0 à 14 ans
19,9 

Manifestations culturelles et festivités[modifier | modifier le code]

Une brocante, créée dans les années 1980, a lieu le dernier dimanche de juin[1].

Économie[modifier | modifier le code]

En 2017, la commune dispose d'une zone d'activité industrielle jouxtant Sainte-Geneviève. Des artisans sont implantés au hameau de la Mare-d'Ovillers, sur l'ex-RN 1 et au village[1].

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

L'église.

L'église Saint-Éloi, construite en briques, date du XIXe siècle. Elle comprend une façade du XVIe siècle est en pierres et silex[1].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2017, millésimée 2014, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2016, date de référence statistique : .

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f, g et h Philippe Delattre, « Tout savoir sur la commune de Novillers-les-Cailloux : Vingt-huitième opus de notre série d'articles consacrés aux villages de la communauté de communes du Pays de Thelle et de la Ruraloise qui vont fusionner », Le Bonhomme picard, édition de Clermont, no 3427,‎ , p. 14.
  2. a, b et c Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  3. Section III de l'article L. 5210-1-1 du code général des collectivités territoriales, sur Légifrance
  4. « Projet de schéma départemental de coopération intercommunale de l'Oise » [PDF], Préfecture de l'Oise, (consulté le 23 octobre 2016), p. 13-25.
  5. D. L., « Oise : six collectivités fusionnent », Le Parisien, édition de l'Oise,‎ (lire en ligne).
  6. « CC du Pays de Thelle et Ruraloise (N° SIREN : 200067973) », Fiche BANATIC, Ministère de l'intérieur, .
  7. « Les figures du Thelle : Gerty Beirens, bâtisseur de la commune », Le Bonhomme picard, édition de Clermont, no 3473,‎ , p. 24 « Il s'est intéressé à la vie de la commune et a été élu au conseil municipal lors d'une partielle en 1976. M. Beirens a d'abord été adjoint au maire puis élu maire en 1977. Un fauteuil qu'il conservera jusqu'en 2008. Il décidera alors de céder son fauteuil de maire à son premier adjoint, Thierry Devillard et restera 1er adjoint jusqu'en 2014 ».
  8. « Novillers », Cartes de France (consulté le 19 septembre 2014)
  9. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  10. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  11. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013 et 2014.
  12. « Évolution et structure de la population à Novillers en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 13 novembre 2010)
  13. « Résultats du recensement de la population de l'Oise en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 13 novembre 2010)