Couloisy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Couloisy
Église Notre Dame de Couloisy, monument historique
Église Notre Dame de Couloisy, monument historique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Picardie
Département Oise
Arrondissement Compiègne
Canton Compiègne-1
Intercommunalité Communauté de communes du canton d'Attichy
Maire
Mandat
Jean-Claude Cormont
2014-2020
Code postal 60350
Code commune 60167
Démographie
Population
municipale
499 hab. (2012)
Densité 133 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 23′ 59″ N 3° 01′ 41″ E / 49.3997, 3.028149° 23′ 59″ Nord 3° 01′ 41″ Est / 49.3997, 3.0281  
Altitude Min. 37 m – Max. 127 m
Superficie 3,74 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Oise

Voir sur la carte administrative de l'Oise
City locator 14.svg
Couloisy

Géolocalisation sur la carte : Oise

Voir sur la carte topographique de l'Oise
City locator 14.svg
Couloisy

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Couloisy

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Couloisy

Couloisy est une commune française située dans le département de l'Oise en région Picardie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le bourg se situe dans la vallée de l'Aisne en rive gauche entre Cuise-la-Motte et Jaulzy, il est traversé par la route nationale 31.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Raid Pékin-Paris 1907

En août 1907 lors du Raid Pékin-Paris et de l'avant dernière étape qui devait les mener de Soissons à Compiègne, Georges Cormier et Victor Collignon (tous deux respectivement 2e et 3e) sur voitures De Dion-Bouton, firent halte au café de Couloisy situé sur la RN 31, afin de faire le plein en bidons de carburant et se désaltérer. Ils furent accueillis par le Marquis Jules-Albert de Dion et le "petit père" Bouton" au garage Chauviet de Compiègne. Le lendemain une foule en liesse les escortait dans les rues de Paris jusqu'à l'arrivée du Raid, devant le journal Le Matin (France).

Guerre 1914-1918

Monument aux morts

Si le village fut bombardé à plusieurs reprises, il fut surtout un cantonnement et un lieu de repos de 1914 à 1918, pour les poilus. En date du 16 juin 1918, dans son Journal de Marche, le Colonel du 2e Bataillon de Chasseurs à Pieds rapporte l'état des maisons abandonnées à la hâte par ses habitants et pillées, que ses hommes découvrent à leur arrivée. Le Général Mangin, donne l'ordre de traduire en cour martiale tout militaire pris dans une affaire de vol. Dans la grange du n°47 route de Reims sur la RN31, les 28e, 99e, 417e régiments d'infanterie, le 106 Bataillon de Chasseurs à Pied, le 15e régiment de Dragons, le 3e Régiment de Zouaves et bien d'autres encore, ont laissé des vestiges (graffitis, postes de tir, etc...). Les restes de deux roulantes de cuisine, des affaires personnelles et d'émouvantes lettres de jeunes gens venus du Creusot pour mourir lors de la deuxième bataille de Picardie et surtout lors des assauts sur Noyon, y furent découvertes en 2008 dans la paille encore intacte de l'époque.

Georges Langevin lors de son repos dans le village, écrivit un émouvant poème à sa femme Henriette :

ICI-BAS
Ici-bas les lèvres effleurent
Sans rien laisser de leur velours
Je rêve aux baisers qui demeurent
Toujours
Ici-bas tous les hommes pleurent
Leurs amitiés ou leurs amours
Je rêve aux couples qui demeurent
Toujours, Toujours
Geo Langevin, Juillet 1916, Couloisy Oise

Le village de Couloisy a reçu la Croix de Guerre le 21 février 1921.

Après la guerre, les familles dont les maisons étaient détruites furent relogées dans des maisons de bois très caractéristiques de la Reconstruction Provisoire [1]. Un exemplaire, encore en très bon état, a été conservé sur le site de la Roseraie.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 2008 André Papyn    
mars 2008 en cours
(au 29 août 2014)
Jean-Claude Cormont   Retraité
Réélu pour le mandat 2014-2020[1]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

En 2012, la commune comptait 499 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1836 1841 1846 1851 1856
146 140 167 156 176 211 194 183 187
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901
191 190 171 146 161 147 157 146 163
1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962
148 166 185 210 210 200 185 222 241
1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012 -
256 331 439 464 528 494 488 499 -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[2] puis Insee à partir de 2004[3].)
Histogramme de l'évolution démographique


Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

La population de la commune est relativement jeune. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (20,5 %) est en effet supérieur au taux national (21,6 %) tout en étant toutefois inférieur au taux départemental (17,5 %). À l'instar des répartitions nationale et départementale, la population féminine de la commune est supérieure à la population masculine. Le taux (53,1 %) est supérieur au taux national (51,6 %).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 46,9 % d’hommes (0 à 14 ans = 16,2 %, 15 à 29 ans = 18,8 %, 30 à 44 ans = 24,9 %, 45 à 59 ans = 21,8 %, plus de 60 ans = 18,3 %) ;
  • 53,1 % de femmes (0 à 14 ans = 19,7 %, 15 à 29 ans = 17 %, 30 à 44 ans = 20,8 %, 45 à 59 ans = 20,1 %, plus de 60 ans = 22,4 %).
Pyramide des âges à Couloisy en 2007 en pourcentage[4]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,0 
90  ans ou +
0,0 
5,2 
75 à 89 ans
8,9 
13,1 
60 à 74 ans
13,5 
21,8 
45 à 59 ans
20,1 
24,9 
30 à 44 ans
20,8 
18,8 
15 à 29 ans
17,0 
16,2 
0 à 14 ans
19,7 
Pyramide des âges du département de l'Oise en 2007 en pourcentage[5]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,2 
90  ans ou +
0,8 
4,5 
75 à 89 ans
7,1 
11,0 
60 à 74 ans
11,5 
21,1 
45 à 59 ans
20,7 
22,0 
30 à 44 ans
21,6 
20,0 
15 à 29 ans
18,5 
21,3 
0 à 14 ans
19,9 

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église Notre Dame de Couloisy, Monument Historique
  • Monument aux morts
  • La Roseraie [2] de Couloisy, roses anciennes ou modernes, dans un jardin privé de 10 000 m² ouvert gratuitement au public.
  • Ses pistes cyclables et la proximité de l'Aisne et de la Forêt de Compiègne sont des atouts touristiques pour la commune.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant à l'année 2006, première population légale publiée calculée conformément aux concepts définis dans le décret no 2003-485 du 5 juin 2003, et les années correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et aux années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Couloisy », Cartes de France (consulté le 29 août 2014)
  2. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  3. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2012.
  4. « Évolution et structure de la population à Couloisy en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 1 novembre 2010)
  5. « Résultats du recensement de la population de l'Oise en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 1 novembre 2010)