Baron (Oise)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Baron.

Baron
Baron (Oise)
Blason de Baron
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Oise
Arrondissement Senlis
Canton Nanteuil-le-Haudouin
Intercommunalité Communauté de communes du pays de Valois
Maire
Mandat
Anne-Sophie Sicard
2014-2020
Code postal 60300
Code commune 60047
Démographie
Population
municipale
774 hab. (2015 en diminution de 1,28 % par rapport à 2010)
Densité 36 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 10′ 26″ nord, 2° 43′ 49″ est
Altitude Min. 63 m
Max. 151 m
Superficie 21,47 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Oise

Voir sur la carte administrative de l'Oise
City locator 14.svg
Baron

Géolocalisation sur la carte : Oise

Voir sur la carte topographique de l'Oise
City locator 14.svg
Baron

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Baron

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Baron
Liens
Site web mairiedebaron.fr

Baron est une commune française située dans le département de l'Oise en région Hauts-de-France.

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Baron[1]
Montépilloy
Borest
Fresnoy-le-Luat
Fontaine-Chaalis Baron[1] Rosières
Montlognon Montagny-Sainte-Félicité Versigny

Toponymie[modifier | modifier le code]

Durant la Révolution, la commune porte le nom de Bar-sur-Nonette[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Administration municipale[modifier | modifier le code]

Compte tenu du nombre d'habitants dans la commune lors du dernier recensement, le conseil municipal est composé de 15 membres conformément au Code général des collectivités territoriales[3].

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Aux élections municipales de 2014, les 15 conseillers municipaux ont été élus dès le premier tour[4].

Liste des maires[modifier | modifier le code]

La mairie.
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 mars 2014 Philippe Moquet DVD[réf. nécessaire]  
mars 2014[5] en cours
(au 24 août 2014)
Anne-Sophie Sicard DVD[réf. nécessaire] Cadre supérieur (établissement public)
Vice-présidente de la communauté de communes du Pays de Valois[6]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[7]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[8].

En 2015, la commune comptait 774 habitants[Note 1], en diminution de 1,28 % par rapport à 2010 (Oise : +2,23 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
654666723668754784760823850
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
806736782840879821778769801
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
754786672635669690679653641
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
608597598715741777779780789
2015 - - - - - - - -
774--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[2] puis Insee à partir de 2006[9].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

La population de la commune est relativement jeune. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (16,4 %) est en effet inférieur au taux national (21,6 %) et au taux départemental (17,5 %). À l'instar des répartitions nationale et départementale, la population féminine de la commune est supérieure à la population masculine. Le taux (50,6 %) est du même ordre de grandeur que le taux national (51,6 %).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 49,4 % d’hommes (0 à 14 ans = 20,3 %, 15 à 29 ans = 15,8 %, 30 à 44 ans = 24,9 %, 45 à 59 ans = 22,6 %, plus de 60 ans = 16,4 %) ;
  • 50,6 % de femmes (0 à 14 ans = 23,3 %, 15 à 29 ans = 14,2 %, 30 à 44 ans = 25,1 %, 45 à 59 ans = 21 %, plus de 60 ans = 16,5 %).
Pyramide des âges à Baron en 2007 en pourcentage[10]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,0 
90  ans ou +
0,5 
2,1 
75 à 89 ans
4,1 
14,3 
60 à 74 ans
11,9 
22,6 
45 à 59 ans
21,0 
24,9 
30 à 44 ans
25,1 
15,8 
15 à 29 ans
14,2 
20,3 
0 à 14 ans
23,3 
Pyramide des âges du département de l'Oise en 2007 en pourcentage[11]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,2 
90  ans ou +
0,8 
4,5 
75 à 89 ans
7,1 
11,0 
60 à 74 ans
11,5 
21,1 
45 à 59 ans
20,7 
22,0 
30 à 44 ans
21,6 
20,0 
15 à 29 ans
18,5 
21,3 
0 à 14 ans
19,9 

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason ville fr Baron (Oise).svg

Les armes de Baron se blasonnent ainsi :

d'or au chevron de gueules, accompagné en chef de deux coquilles et en pointe d'un sanglier, le tout de sable.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Monuments historiques[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Baron compte deux monuments historiques sur son territoire.

  • Église Saint-Pierre-et-Saint-Paul, rue des Fontaines (RD 330a) (classée monument historique par liste de 1840[12]) : l'église suit un plan cruciforme et se compose d'une nef de trois travées avec des bas-côtés, d'un transept largement débordant, d'un chœur de trois travées au chevet à pans coupés, et de deux bas-côtés du chœur le long de ses deux premières travées. Le clocher avec une flèche en pierre haute de 45 m date du XVe siècle et se dresse à l'emplacement de la première travée du bas-côté sud. L'église proprement dite a été édifiée entièrement au XVIe siècle dans le style gothique flamboyant, et présente une rare homogénéité, encore plus à l'intérieur qu'à l'extérieur. La façade principale est celle du sud, et l'élément le plus soigné est le croisillon sud qui comporte le portail. Il n'y a pas de fenêtres hautes : les murs hauts de la nef et du chœur sont nus au-dessus des grandes arcades. L'intérieur est très sobre : il n'y a pas un seul chapiteau, et les moulures se concentrent sur les piles ondulées et les grandes arcades, mais les lignes claires et l'harmonie des proportions créent une impression d'élégance, soulignée par les boiseries du XVIIIe siècle provenant de l'abbaye de Chaalis[13].
  • Le manoir et grange dîmière de Beaulieu-le-Vieux, en écart, au nord du territoire communal, près de la RD 100 (grange classée monument historique par arrêté du 26 mars 1982 ; manoir avec sa salle à manger au rez-de-chaussée et la chambre à alcôve à l'étage au-dessus de la chapelle, cour pavée avec pédiluve pour chevaux et mur d'enceinte avec grille du XVIIIe siècle inscrits par le même arrêté[14]) : la ferme de Beaulieu-le-Vieux avec son manoir édifié au XVIe siècle et sa grange dîmière forment un ensemble isolé en pleins champs, éloignée des villages. Les bâtiments s'organisent le long de trois côtés de la cour carrée, partiellement pavée, et comportant en son centre un abreuvoir-pédiluve pour les chevaux et le bétail. La cour est délimitée par un mur d'enceinte partiellement ajouré du XVIIIe siècle, et cet ensemble ainsi que les pâtures l'entourant au nord, à l'est et au sud est compris dans une seconde enceinte dont la longueur avoisine les 800 m. Le manoir a été remanié au XVIIIe siècle et son intérieur est très restauré, si bien que le décor ne justifie pas une protection au titre des monuments historiques. Cependant, la salle à manger conserve un lambris assez sobre du XVIIe siècle, le buffet est recouvert par une dalle funéraire, l'escalier garde une rampe en fer forgé de facture simple du XVIIIe siècle, et une chambre à alcôve présente des décors en stuc exécutés par un artiste italien[14].
  • Le château de Baron.

Autres éléments du patrimoine[modifier | modifier le code]

  • Lavoir couvert, rue des Fontaines (RD 330a).

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Albéric Magnard (1865-1914), compositeur français, est mort héroïquement le 3 septembre 1914 face à l'envahisseur allemand dans son manoir des Fontaines à Baron, où il résidait depuis août 1904.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Communes limitrophes de Baron (Oise) sur Géoportail.
  2. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  3. art L. 2121-2 du code général des collectivités territoriales.
  4. « Résultats de l'élection municipales 2014 », sur le site du ministère de l'Intérieur (consulté le 25 avril 2014).
  5. « Baron », Cartes de France (consulté le 24 août 2014)
  6. « Anne-Sophie Sicard », sur http://www.viadeo.com (consulté le 24 août 2014).
  7. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  8. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  9. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  10. « Évolution et structure de la population à Baron en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 26 octobre 2010)
  11. « Résultats du recensement de la population de l'Oise en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 26 octobre 2010)
  12. « Église Saint-Pierre-et-Saint-Paul », notice no PA00114496, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  13. Dominique Vermand, Églises de l'Oise : Canton de Nanteuil-le-Haudouin, Beauvais, Conseil général de l'Oise / comité départemental du tourisme, , 32 p., p. 6-7.
  14. a et b « Ferme de Beaulieu-le-Vieux », notice no PA00114497, base Mérimée, ministère français de la Culture.