Boubiers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Boubiers
Boubiers
Église Saint-Gilles-Saint-Leu.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Oise
Arrondissement Beauvais
Intercommunalité Communauté de communes du Vexin-Thelle
Maire
Mandat
Sophie Levesque
2020-2026
Code postal 60240
Code commune 60089
Démographie
Population
municipale
409 hab. (2018 en diminution de 7,47 % par rapport à 2013)
Densité 40 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 13′ 18″ nord, 1° 52′ 14″ est
Altitude Min. 82 m
Max. 136 m
Superficie 10,35 km2
Type Commune rurale
Aire d'attraction Paris
(commune de la couronne)
Élections
Départementales Canton de Chaumont-en-Vexin
Législatives Deuxième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Hauts-de-France
Voir sur la carte administrative des Hauts-de-France
City locator 14.svg
Boubiers
Géolocalisation sur la carte : Oise
Voir sur la carte topographique de l'Oise
City locator 14.svg
Boubiers
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Boubiers
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Boubiers

Boubiers est une commune française située dans le département de l'Oise en région Hauts-de-France.

Géographie[modifier | modifier le code]

Boubiers est un village du Vexin français, à la source du Réveillon. Boubiers est situé à 7 km de Chaumont-en-Vexin et à une dizaine de Gisors.

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Typologie[modifier | modifier le code]

Boubiers est une commune rurale, car elle fait partie des communes peu ou très peu denses, au sens de la grille communale de densité de l'Insee[Note 1],[1],[2],[3].

Par ailleurs la commune fait partie de l'aire d'attraction de Paris dont elle est une commune de la couronne[Note 2]. Cette aire regroupe 1 929 communes[4],[5].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Boubiers absorbe Le Fayel entre 1790 et 1794.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Boubiers Blason
D'argent au lion couronné de gueules; au chef d'azur chargé de trois fleurs de lis d'argent[6].
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
  mars 1989 Marcel Doré    
mars 1989 mars 2001 Joseph Barbe    
mars 2001 2020 M. Claude Sauvaget DVD[7] retraité
Réélu pour le mandat 2014-2020[8]
2020 En cours Sophie Levesque    

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[9]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[10].

En 2018, la commune comptait 409 habitants[Note 3], en diminution de 7,47 % par rapport à 2013 (Oise : +1,44 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
305338339308347335362350354
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
334358385343317297308292291
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
263287296236284315315280317
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016
306291252255320370369432412
2018 - - - - - - - -
409--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[11] puis Insee à partir de 2006[12].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

La population de la commune est relativement jeune. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (13 %) est en effet inférieur au taux national (21,6 %) et au taux départemental (17,5 %). À l'instar des répartitions nationale et départementale, la population féminine de la commune est supérieure à la population masculine. Le taux (52 %) est du même ordre de grandeur que le taux national (51,6 %).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 48 % d’hommes (0 à 14 ans = 18,1 %, 15 à 29 ans = 16,9 %, 30 à 44 ans = 23,7 %, 45 à 59 ans = 27,1 %, plus de 60 ans = 14,1 %) ;
  • 52 % de femmes (0 à 14 ans = 23,4 %, 15 à 29 ans = 17,2 %, 30 à 44 ans = 23,4 %, 45 à 59 ans = 24 %, plus de 60 ans = 12 %).
Pyramide des âges à Boubiers en 2007 en pourcentage[13]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,0 
90  ans ou +
0,0 
4,5 
75 à 89 ans
4,7 
9,6 
60 à 74 ans
7,3 
27,1 
45 à 59 ans
24,0 
23,7 
30 à 44 ans
23,4 
16,9 
15 à 29 ans
17,2 
18,1 
0 à 14 ans
23,4 
Pyramide des âges du département de l'Oise en 2007 en pourcentage[14]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,2 
90  ans ou +
0,8 
4,5 
75 à 89 ans
7,1 
11,0 
60 à 74 ans
11,5 
21,1 
45 à 59 ans
20,7 
22,0 
30 à 44 ans
21,6 
20,0 
15 à 29 ans
18,5 
21,3 
0 à 14 ans
19,9 

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Monument historique[modifier | modifier le code]

L'église Saint-Gilles-Saint-Leu.

Boubiers ne compte qu'un seul monument historique sur son territoire.

  • Église Saint-Gilles-Saint-Leu (classée monument historique par arrêté du 22 juillet 1943, avec le cimetière qui l'entoure[15]) : Elle a été construite au XIIe siècle, agrandie au XIIIe siècle et partiellement reconstruite au XVIe siècle.

Autres éléments du patrimoine[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Micheline Sandrel (1918-2012), journaliste, présentatrice de télévision et écrivaine, est née à Boubiers.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Bernhard Duhamel, Guide des églises du Vexin français, Paris, Éditions du Valhermeil, , 344 p. (ISBN 2-905684-23-2), p. 69-70

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Selon le zonage des communes rurales et urbaines publié en novembre 2020, en application de la nouvelle définition de la ruralité validée le en comité interministériel des ruralités.
  2. La notion d'aire d'attraction des villes a remplacé, en , celle d'aire urbaine afin de permettre des comparaisons cohérentes avec les autres pays de l'Union européenne.
  3. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2021, millésimée 2018, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2020, date de référence statistique : 1er janvier 2018.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Typologie urbain / rural », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le 2 avril 2021).
  2. « Commune rurale - définition », sur le site de l’Insee (consulté le 2 avril 2021).
  3. « Comprendre la grille de densité », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le 2 avril 2021).
  4. « Liste des communes composant l'aire d'attraction de Paris », sur le site de l'Institut national de la statistique et des études économiques (consulté le 2 avril 2021).
  5. Marie-Pierre de Bellefon, Pascal Eusebio, Jocelyn Forest, Olivier Pégaz-Blanc et Raymond Warnod (Insee), « En France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville », sur le site de l'Institut national de la statistique et des études économiques, (consulté le 2 avril 2021).
  6. http://armorialdefrance.fr/page_blason.php?ville=3342
  7. EIP, Annuaire des Mairies de l'Oise (60), Cannes, Les Éditions Céline, coll. « Annuaire des maires de France », , 254 p. (ISBN 978-2-35258-160-4, lire en ligne), p. 46.
  8. « Fiche commune : Boubiers », Union des maires de l'Oise (consulté le 24 août 2014).
  9. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  10. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  11. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  12. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017 et 2018.
  13. « Évolution et structure de la population à Boubiers en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 14 novembre 2010).
  14. « Résultats du recensement de la population de l'Oise en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 14 novembre 2010).
  15. « Église Saint-Denis », notice no PA00114540, base Mérimée, ministère français de la Culture.