Vrocourt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Icône de paronymie Cet article possède un paronyme ; voir : Frocourt.
Page d’aide sur l’homonymie Pour l’article ayant un titre homophone, voir Vraucourt.
Vrocourt
La mairie
La mairie
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Oise
Arrondissement Beauvais
Canton Grandvilliers
Intercommunalité Communauté de communes de la Picardie Verte
Maire
Mandat
Aurélie Leguay
2014-2020
Code postal 60112
Code commune 60697
Démographie
Population
municipale
36 hab. (2014)
Densité 8,2 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 31′ 47″ nord, 1° 53′ 14″ est
Altitude Min. 99 m – Max. 181 m
Superficie 4,4 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Oise

Voir sur la carte administrative de l'Oise
City locator 14.svg
Vrocourt

Géolocalisation sur la carte : Oise

Voir sur la carte topographique de l'Oise
City locator 14.svg
Vrocourt

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Vrocourt

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Vrocourt

Vrocourt est une commune française située dans le département de l'Oise, en région Hauts-de-France.

Géographie[modifier | modifier le code]

Village picard de la vallée du Thérain, situé sur la route Beauvais - Dieppe (RD 133) et aisément accessible par l'ancienne RN30 (actuelle RD 930).

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs[1]
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 2008 Jean Denœud    
mars 2008 2014 Michel Miou   Maçon retraité
2014[2] en cours
(au 30 octobre 2014)
Aurélie Leguay   Technicienne

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[4],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 36 habitants, en diminution de -7,69 % par rapport à 2009 (Oise : 2,1 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1836 1841 1846 1851 1856
131 116 135 145 112 138 117 123 112
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901
108 97 96 117 95 106 90 79 72
1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962
75 64 49 51 64 43 54 45 40
1968 1975 1982 1990 1999 2007 2011 2014 -
40 31 30 33 42 41 38 36 -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

La population de la commune est relativement âgée. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (31,7 %) est en effet supérieur au taux national (21,6 %) et au taux départemental (17,5 %). À l'instar des répartitions nationale et départementale, la population féminine de la commune est supérieure à la population masculine. Le taux (58,5 %) est supérieur de plus de deux points au taux national (51,6 %).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 41,5 % d’hommes (0 à 14 ans = 5,9 %, 15 à 29 ans = 5,9 %, 30 à 44 ans = 29,4 %, 45 à 59 ans = 23,5 %, plus de 60 ans = 35,3 %) ;
  • 58,5 % de femmes (0 à 14 ans = 20,8 %, 15 à 29 ans = 4,2 %, 30 à 44 ans = 20,8 %, 45 à 59 ans = 25 %, plus de 60 ans = 29,2 %).
Pyramide des âges à Vrocourt en 2007 en pourcentage[7]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,0 
90  ans ou +
0,0 
11,8 
75 à 89 ans
16,7 
23,5 
60 à 74 ans
12,5 
23,5 
45 à 59 ans
25,0 
29,4 
30 à 44 ans
20,8 
5,9 
15 à 29 ans
4,2 
5,9 
0 à 14 ans
20,8 
Pyramide des âges du département de l'Oise en 2007 en pourcentage[8]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,2 
90  ans ou +
0,8 
4,5 
75 à 89 ans
7,1 
11,0 
60 à 74 ans
11,5 
21,1 
45 à 59 ans
20,7 
22,0 
30 à 44 ans
21,6 
20,0 
15 à 29 ans
18,5 
21,3 
0 à 14 ans
19,9 

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

L'église.
  • Moulin du Clos-Guidon, de 1837 restauré en 2008 (propriété privée)[9],[10].
    Ce moulin a eu une carrière complexe, puisque construit comme moulin à huile, il devint moulin à farine en 1872. Acquis par un opticien de Songeons en 1882, il est converti en usine de matériel d´optique, spécialisée dans la préparation des tiges de fers de lunettes et dans le polissage des verres. En 1923, il devient une scierie et cesse son activité en 1980. Le moulin n'est ouvert au public que durant les journées du patrimoine.
  • Moulin du Clos-Guérin (également propriété privée).
  • Église de 1540 en silex, restaurée en 2004, avec une statue équestre en bois peint de la Charité de Saint-Martin (fin XVIe siècle)[11].
  • Vallée du Thérain.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Les maires de Vrocourt », sur http://www.francegenweb.org (consulté le 30 octobre 2014)
  2. « Vrocourt », Cartes de France (consulté le 30 octobre 2014)
  3. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  4. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee.
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  7. « Évolution et structure de la population à Vrocourt en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 12 novembre 2010)
  8. « Résultats du recensement de la population de l'Oise en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 12 novembre 2010)
  9. M.S., « Vrocourt : Un moulin restauré sauvé de la ruine », Le Bonhomme picard,‎
  10. Bertrand Fournier, « Moulin à huile du Clos-Guidon ; puis usine de matériel optique Duru ; puis scierie Sanglier à Vrocourt (60) », sur le site de patrimoine de France,
  11. Nicolas Déjardin ; Bertrand Fournier ; Isabelle Isnard, « Groupe sculpté équestre : Charité de saint Martin à Vrocourt (60) », sur le site de patrimoine de France, (consulté le 31 août 2008)