Thibivillers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Thibivillers
Thibivillers
La mairie de Thibivillers.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Oise
Arrondissement Beauvais
Canton Chaumont-en-Vexin
Intercommunalité Communauté de communes du Vexin Thelle
Maire
Mandat
Déborah HAMIER
2015-2020
Code postal 60240
Code commune 60630
Démographie
Population
municipale
174 hab. (2015 en diminution de 15,53 % par rapport à 2010)
Densité 27 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 18′ 09″ nord, 1° 54′ 03″ est
Altitude Min. 86 m
Max. 156 m
Superficie 6,35 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Oise

Voir sur la carte administrative de l'Oise
City locator 14.svg
Thibivillers

Géolocalisation sur la carte : Oise

Voir sur la carte topographique de l'Oise
City locator 14.svg
Thibivillers

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Thibivillers

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Thibivillers

Thibivillers est une commune française située dans le département de l'Oise, en région Hauts-de-France.

Géographie[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

La prononciation locale courante (au XXe s.) est en API [tibivile̝ː][1].

Le nom est attesté sous la formeTibivillare vers 1090. Il s'agit d'un composé d'un nom d'homme germanique Theudbo, variante Theudbo, voire Tiepo et du bas latin villare « écart, ferme, hameau », dérivé du latin villa[1]. La racine du nom germanique theud- signifiait « peuple »[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Thibivillers Blason Taillé: au 1e de gueules au filet en croix alésé d'argent et cantonné de quatre oiseaux du même, au 2e d'azur au lion d'argent; au filet en barre d'argent brochant sur la partition[3].
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 2009[4] Bernard Renaud   Décédé en fonction
2009[4] 2014 Jacques Bohère   Professeur retraité
2014[5] en cours
(au 19 octobre 2014)
Hervé Renaud   Agriculteur

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[6]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[7].

En 2015, la commune comptait 174 habitants[Note 1], en diminution de 15,53 % par rapport à 2010 (Oise : +2,23 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
292335308343450310300308293
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
296302298287262242225219223
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
228200182174171149115162164
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
164121134138168205196206174
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[8] puis Insee à partir de 2006[9].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

La population de la commune est relativement jeune. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (15,8 %) est en effet inférieur au taux national (21,6 %) et au taux départemental (17,5 %). À l'instar des répartitions nationale et départementale, la population féminine de la commune est supérieure à la population masculine. Le taux (53,1 %) est supérieur au taux national (51,6 %).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 46,9 % d’hommes (0 à 14 ans = 23,9 %, 15 à 29 ans = 8,7 %, 30 à 44 ans = 28,3 %, 45 à 59 ans = 25 %, plus de 60 ans = 14,1 %) ;
  • 53,1 % de femmes (0 à 14 ans = 21,2 %, 15 à 29 ans = 17,3 %, 30 à 44 ans = 23,1 %, 45 à 59 ans = 21,2 %, plus de 60 ans = 17,4 %).
Pyramide des âges à Thibivillers en 2007 en pourcentage[10]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,0 
90  ans ou +
0,0 
5,4 
75 à 89 ans
8,7 
8,7 
60 à 74 ans
8,7 
25,0 
45 à 59 ans
21,2 
28,3 
30 à 44 ans
23,1 
8,7 
15 à 29 ans
17,3 
23,9 
0 à 14 ans
21,2 
Pyramide des âges du département de l'Oise en 2007 en pourcentage[11]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,2 
90  ans ou +
0,8 
4,5 
75 à 89 ans
7,1 
11,0 
60 à 74 ans
11,5 
21,1 
45 à 59 ans
20,7 
22,0 
30 à 44 ans
21,6 
20,0 
15 à 29 ans
18,5 
21,3 
0 à 14 ans
19,9 

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

L'église Saint-Pierre.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Raymond Carlier (1892-1974), compositeur, directeur musical de la Société Philharmonique de 1922 à 1954[13], directeur de l'école municipale de Beauvais de 1946 à 1954, enterré au cimetière de Thibivillers.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Maurice Lebègue, Les noms des communes du département de l'Oise, Amiens, Société de Linguistique Picarde, , p. 37
  2. Albert Dauzat et Marie-Thérèse Morlet, Dictionnaire étymologique des noms de famille et prénoms de France, Paris, Larousse, (ISBN 2-03-340309-2)
  3. http://armorialdefrance.fr/page_blason.php?ville=17810
  4. a et b « Jacques Bohère, 90 ans, une vie au service des autres », Le Parisien,‎ (lire en ligne).
  5. « Thibivillers », Cartes de France (consulté le 19 octobre 2014)
  6. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  7. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  8. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  9. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  10. « Évolution et structure de la population à Thibivillers en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 14 novembre 2010)
  11. « Résultats du recensement de la population de l'Oise en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 14 novembre 2010)
  12. « Le palmarès des villes et villages fleuris », Le Courrier picard édition de l'Oise,‎
  13. Voir les dates significatives de l'Orchestre Philharmonique de l'Oise.