Ivry-le-Temple

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ivry-le-Temple
Rue principale.
Rue principale.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Oise
Arrondissement Beauvais
Canton Chaumont-en-Vexin
Intercommunalité Communauté de communes des Sablons
Maire
Mandat
Michel Jantolek
2014-2020
Code postal 60173
Code commune 60321
Démographie
Population
municipale
693 hab. (2014)
Densité 56 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 13′ 46″ nord, 2° 01′ 51″ est
Altitude Min. 72 m – Max. 126 m
Superficie 12,47 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Oise

Voir sur la carte administrative de l'Oise
City locator 14.svg
Ivry-le-Temple

Géolocalisation sur la carte : Oise

Voir sur la carte topographique de l'Oise
City locator 14.svg
Ivry-le-Temple

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Ivry-le-Temple

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Ivry-le-Temple

Ivry-le-Temple est une commune française située dans le département de l'Oise en région Hauts-de-France.

Géographie[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

La commune est attestée sous la forme latinisée Iuriacum en 1186[1],Euriacum en 1209, Symon Faber de Ivri en 1211 [2], Aper Iuriacum juxta Hanovillam (« à Ivry près d'Hénonville ») en 1237, Milicie templi de Yvriaco (« temple militaire d'Ivry ») en 1245, Petrus de Ivriaco (Pierre d'Ivry) en 1247, Fratres ordinis milicie templi de Yvriaco in vulgassino francie en 1300, Preceptor de Yvriaco Sancti Johannis de Jherosolime en 1337, L'ospital d'Ivry-le-Temple en 1373 (allusion à la maladrerie, (hôpital pour lépreux) fondée en 1160 et détruite vers 1750), Ivry-le-Temple en 1483 [3], Ivry-la-Commanderie au XVIIIe siècle.

Archétype celtique de type *Ebur-i-acum « lieu des ifs » ou « propriété d'Éburius »[réf. nécessaire].

Ivry a adjoint à son nom le vocable Temple, parce qu'il s'agit d'une ancienne possession templière , l'Ordre du Temple possédait à Ivry la commanderie Saint-Jacques, établie vers 1200 [4].

Histoire[modifier | modifier le code]

Les templiers eurent à Ivry une commanderie vers l'an 1200 [5]. Après la suppression de l'Ordre, cet établissement devint une commanderie de l'Ordre de Saint-Jean de Jérusalem. Il n'en reste rien, une ferme a été construite à son emplacement.

La gare, construite en 1906, a cessé son activité en 1933 et sert aujourd'hui d'habitation.

L'industrie de la tabletterie s'est manifestée à Ivry par la création en 1902, par M. Paris, d'un atelier pour le travail de la nacre, appelée "nacre blanche" ou "franche". Situé au 65 rue des Templiers, son activité cessa en 1938.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Ivry-le-Temple Blason D'or à la croix pattée de gueules.
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

La mairie.
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 2014 Jacques Leclerc   Retraité-agriculteur
mars 2014[6] en cours
(au 2 avril 2014)
Michel Jantolek   Retraité

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[7]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[8],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 693 habitants, en augmentation de 5,64 % par rapport à 2009 (Oise : 2,1 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
385 408 424 415 573 447 448 455 467
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
503 518 506 458 541 527 463 460 421
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
450 518 496 492 471 522 502 514 425
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
402 483 506 588 598 658 647 656 693
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[9] puis Insee à partir de 2006[10].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

La population de la commune est relativement jeune. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (17,4 %) est en effet inférieur au taux national (21,6 %) et au taux départemental (17,5 %). À l'instar des répartitions nationale et départementale, la population féminine de la commune est supérieure à la population masculine. Le taux (51,1 %) est du même ordre de grandeur que le taux national (51,6 %).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 48,9 % d’hommes (0 à 14 ans = 24,3 %, 15 à 29 ans = 13,7 %, 30 à 44 ans = 23,7 %, 45 à 59 ans = 21,5 %, plus de 60 ans = 16,8 %) ;
  • 51,1 % de femmes (0 à 14 ans = 21,5 %, 15 à 29 ans = 14,9 %, 30 à 44 ans = 23 %, 45 à 59 ans = 22,7 %, plus de 60 ans = 17,9 %).
Pyramide des âges à Ivry-le-Temple en 2007 en pourcentage[11]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,3 
90  ans ou +
0,3 
3,1 
75 à 89 ans
5,7 
13,4 
60 à 74 ans
11,9 
21,5 
45 à 59 ans
22,7 
23,7 
30 à 44 ans
23,0 
13,7 
15 à 29 ans
14,9 
24,3 
0 à 14 ans
21,5 
Pyramide des âges du département de l'Oise en 2007 en pourcentage[12]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,2 
90  ans ou +
0,8 
4,5 
75 à 89 ans
7,1 
11,0 
60 à 74 ans
11,5 
21,1 
45 à 59 ans
20,7 
22,0 
30 à 44 ans
21,6 
20,0 
15 à 29 ans
18,5 
21,3 
0 à 14 ans
19,9 

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • L'église Saint Martin.
  • Le lavoir.
  • Le pigeonnier de la ferme de la commanderie des Templiers.
  • Le golf des Templiers.
Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Bernhard Duhamel, Guide des églises du Vexin français : Ivry-le-Temple, Paris, Éditions du Valhermeil, , 344 p. (ISBN 2-905684-23-2), p. 184-186

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. cartulaire du chapitre de Beauvais
  2. Dans le cartulaire de Saint Victor de Paris
  3. Dans le cartulaire de l'abbaye du Val Notre Dame, Val d'Oise.
  4. Section d'archéologie du village, essai de toponymie sur Neuville-Bosc,(bulletin d'information n°4), en 1984.
  5. Section d'archéologie du village, essai de toponymie sur Neuville-Bosc,(bulletin d'information n°4), 1984.
  6. « Les maires élus et réélus avec les nouveaux conseils municipaux installés », L'Echo du Thelle, no 523,‎ , p. 12
  7. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  8. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee.
  9. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  10. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  11. « Évolution et structure de la population à Ivry-le-Temple en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 14 novembre 2010)
  12. « Résultats du recensement de la population de l'Oise en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 14 novembre 2010)