Vaudancourt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Icône de paronymie Cet article possède un paronyme ; voir : Vaudoncourt.
Vaudancourt
L'entrée du village.
L'entrée du village.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Oise
Arrondissement Beauvais
Canton Chaumont-en-Vexin
Intercommunalité Communauté de communes du Vexin Thelle
Maire
Mandat
Charles Méaudre
2014-2020
Code postal 60240
Code commune 60659
Démographie
Population
municipale
180 hab. (2014)
Densité 39 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 14′ 03″ nord, 1° 45′ 23″ est
Altitude Min. 63 m
Max. 148 m
Superficie 4,67 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Oise

Voir sur la carte administrative de l'Oise
City locator 14.svg
Vaudancourt

Géolocalisation sur la carte : Oise

Voir sur la carte topographique de l'Oise
City locator 14.svg
Vaudancourt

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Vaudancourt

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Vaudancourt

Vaudancourt est une commune française située dans le département de l'Oise, en région Hauts-de-France.

Géographie[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Vaudancourt Blason Écartelé au 1) de sable à l'église d'argent ajouré du champ au 2) de gueules à une tête d'homme roux au naturel au 3) fuselé de gueules et d'argent au 4) d'or à trois fasces de sable.
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

La mairie.
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
(avant 1995) en cours
(au 23 octobre 2014)
Charles Méaudre DVD Agriculteur
Réélu pour le mandat 2014-2020[1]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[3],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 180 habitants, en augmentation de 6,51 % par rapport à 2009 (Oise : 2,1 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
264 269 261 283 287 310 310 305 311
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
259 233 223 215 232 219 185 200 192
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
190 183 165 162 158 164 171 155 156
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2007 2011 2014
136 117 116 142 151 151 163 176 180
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

La population de la commune est relativement jeune. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (19 %) est en effet supérieur au taux national (21,6 %) tout en étant toutefois inférieur au taux départemental (17,5 %). Contrairement aux répartitions nationale et départementale, la population masculine de la commune est supérieure à la population féminine (56,4 % contre 48,4 % au niveau national et 49,3 % au niveau départemental).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 56,4 % d’hommes (0 à 14 ans = 17,4 %, 15 à 29 ans = 18,5 %, 30 à 44 ans = 19,6 %, 45 à 59 ans = 26,1 %, plus de 60 ans = 18,5 %) ;
  • 43,6 % de femmes (0 à 14 ans = 16,9 %, 15 à 29 ans = 7 %, 30 à 44 ans = 25,4 %, 45 à 59 ans = 31 %, plus de 60 ans = 19,7 %).
Pyramide des âges à Vaudancourt en 2007 en pourcentage[6]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,0 
90  ans ou +
1,4 
8,7 
75 à 89 ans
4,2 
9,8 
60 à 74 ans
14,1 
26,1 
45 à 59 ans
31,0 
19,6 
30 à 44 ans
25,4 
18,5 
15 à 29 ans
7,0 
17,4 
0 à 14 ans
16,9 
Pyramide des âges du département de l'Oise en 2007 en pourcentage[7]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,2 
90  ans ou +
0,8 
4,5 
75 à 89 ans
7,1 
11,0 
60 à 74 ans
11,5 
21,1 
45 à 59 ans
20,7 
22,0 
30 à 44 ans
21,6 
20,0 
15 à 29 ans
18,5 
21,3 
0 à 14 ans
19,9 

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

L'église, vue depuis le nord-ouest.
Le porche du château.

Monument historique[modifier | modifier le code]

Vaudancourt ne compte qu'un seul monument historique sur son territoire.

  • Église Saint-Gervais-et-Saint-Protais, Grand-Rue (inscrite monument historique par arrêté du [8]) : C'est un petit édifice de style majoritairement gothique flamboyant, construit à la première moitié du XVIe siècle sur la base d'un édifice de plan cruciforme du début du XIIIe siècle. Seul le croisillon nord et le clocher en bâtière, qui constitue en même temps l'élément le plus remarquable de l'église, ont été laissés en place. Même la base du clocher, en même temps croisée du transept, a été entièrement reprise en sous-œuvre, et paraît entièrement flamboyante à l'intérieur. Une chapelle a été ajoutée dans l'angle entre nef et croisillon nord, et la nef a été dédoublée par la construction d'un collatéral du côté sud. Ces travaux ont probablement été achevés en 1544. Puis la nef a été voûtée d'ogives. Sa largeur considérable alliée à une faible hauteur motivèrent la soustraction d'un étroit couloir à la superficie de la nef du côté nord. C'est là l'une des particularités de l'église de Vaudancourt, avec la faible profondeur de l'abside quadrangulaire, et l'enfilade de quatre pignons au sud[9].

Autres éléments du patrimoine[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Vaudancourt », Cartes de France (consulté le 23 octobre 2014)
  2. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  3. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee.
  4. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  6. « Évolution et structure de la population à Vaudancourt en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 14 novembre 2010)
  7. « Résultats du recensement de la population de l'Oise en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 14 novembre 2010)
  8. « Église Saint-Gervais-et-Saint-Protais », notice no PA00125666, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  9. Bernhard Duhamel, Guide des églises du Vexin français : Vaudancourt, Paris, Éditions du Valhermeil, , 344 p. (ISBN 2-905684-23-2), p. 322-323.