Tillé (Oise)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tillé
Entrée de Tillé.
Entrée de Tillé.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Oise
Arrondissement Beauvais
Canton Mouy
Intercommunalité Beauvaisis
Maire
Mandat
Bruno Marchetti
2014-2020
Code postal 60000
Code commune 60639
Démographie
Population
municipale
1 080 hab. (2014)
Densité 73 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 27′ 51″ nord, 2° 06′ 44″ est
Altitude Min. 81 m – Max. 136 m
Superficie 14,8 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Hauts-de-France

Voir sur la carte administrative des Nord-Pas-de-Calais-Picardie
City locator 14.svg
Tillé

Géolocalisation sur la carte : Oise

Voir sur la carte topographique de l'Oise
City locator 14.svg
Tillé

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Tillé

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Tillé

Tillé est une commune française située dans le département de l'Oise, en région Hauts-de-France.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune de Tillé compte 1 102 habitants et est située à l'ouest de la région Picardie.

Tillé est un village situé à 4 kilomètres au nord de la ville de Beauvais, proche de grands axes tels que la départementale 1001 (ex-route nationale 1), ou encore de l'autoroute A16 reliant Paris à Calais.

Le village fait partie de la communauté d'agglomération du Beauvaisis et est situé dans le canton de Mouy, au nord-est de Beauvais.

Il a quitté la communauté de communes rurales du Beauvaisis pour rejoindre la communauté d'agglomération du Beauvaisis.

Transports en commun[modifier | modifier le code]

Tillé est, tout comme Beauvais, desservie par la ligne et par la  Navette Express Hôtels , ces deux lignes étant gérées par les Transports urbains du Beauvaisis.

Climat[modifier | modifier le code]

Le climat tillois appartient à la frange méridionale de l’Europe du Nord-Ouest et, comme l’ensemble de ce grand domaine géographique, elle est largement occupée au cours de l’année par des masses d’air humides et fraîches venues de l’Atlantique Nord, réchauffées cependant par les eaux plus tièdes de la dérive nord-atlantique. En hiver, le climat est généralement plus humide que froid, se situe en limite ouest des avancées d’air polaire continental froid et sec. Au printemps, comme en automne, voire en hiver, peuvent survenir des journées ensoleillées.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1999[3] jusqu'à ce jour Bruno Marchetti   Ingénieur BTP en retraite
Réélu pour le mandat 2014-2020[4]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[5]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[6],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 1 080 habitants, en diminution de -0,83 % par rapport à 2009 (Oise : 2,1 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
672 637 672 693 674 697 667 663 665
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
632 632 591 593 578 565 606 647 645
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
604 631 610 585 644 606 557 304 549
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
837 877 1 011 1 144 1 129 1 074 1 044 1 089 1 080
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[7] puis Insee à partir de 2006[8].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

La population de la commune est relativement âgée. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (23,4 %) est en effet supérieur au taux national (21,6 %) et au taux départemental (17,5 %). Contrairement aux répartitions nationale et départementale, la population masculine de la commune est supérieure à la population féminine (51,1 % contre 48,4 % au niveau national et 49,3 % au niveau départemental).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 51,1 % d’hommes (0 à 14 ans = 17,6 %, 15 à 29 ans = 18,5 %, 30 à 44 ans = 18,9 %, 45 à 59 ans = 23,2 %, plus de 60 ans = 21,7 %) ;
  • 48,9 % de femmes (0 à 14 ans = 15,6 %, 15 à 29 ans = 15,2 %, 30 à 44 ans = 20,3 %, 45 à 59 ans = 23,8 %, plus de 60 ans = 25,2 %).
Pyramide des âges à Tillé en 2007 en pourcentage[9]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,5 
90  ans ou +
0,8 
4,1 
75 à 89 ans
5,8 
17,1 
60 à 74 ans
18,6 
23,2 
45 à 59 ans
23,8 
18,9 
30 à 44 ans
20,3 
18,5 
15 à 29 ans
15,2 
17,6 
0 à 14 ans
15,6 
Pyramide des âges du département de l'Oise en 2007 en pourcentage[10]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,2 
90  ans ou +
0,8 
4,5 
75 à 89 ans
7,1 
11,0 
60 à 74 ans
11,5 
21,1 
45 à 59 ans
20,7 
22,0 
30 à 44 ans
21,6 
20,0 
15 à 29 ans
18,5 
21,3 
0 à 14 ans
19,9 

Héraldique[modifier | modifier le code]

Armes de Tillé

Les armes de Tillé se blasonnent ainsi : bandé d'or et de gueules de 6 pièces, la première bande de gueules chargé d'un lion de sable

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église romane carrée avec chœur circulaire du XIe siècle, ressemblant à la Basse-Œuvre de Beauvais, remaniée au XVIe siècle avec un chœur de 1550 et une nef du XIIe siècle.

Ville fleurie : une fleur attribuée en 2007 par le Conseil des Villes et Villages Fleuris de France au Concours des villes et villages fleuris[11].

Principaux équipements[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Aéroport de Beauvais-Tillé.

La commune accueille l'aéroport de Beauvais-Tillé.

Elle est en regroupement pédagogique intercommunal avec Maisoncelle-Saint-Pierre et Guignecourt[12].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d Daniel Delattre, L'oise : les 693 communes, Delattre à Grandvilliers,
  2. « Tillé »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur le site du Quid (consulté le 5 juillet 2008)
  3. « Tillé : Bruno Marchetti part pour un 3e mandat », Le Bonhomme picard, édition de Grandvilliers, no 3271,‎ , p. 25
  4. « Le maire de Tillé était l'ingénieur en BTP du chantier », Le Parisien, édition de l'Oise,‎ (lire en ligne).
  5. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  6. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee.
  7. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  8. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  9. « Évolution et structure de la population à Tillé en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 12 novembre 2010)
  10. « Résultats du recensement de la population de l'Oise en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 12 novembre 2010)
  11. « Le palmarès des villes et villages fleuris », Le Courrier picard édition de l'Oise,‎
  12. « Tillé », sur le site de la communauté d'agglomération du Beauvaisis (consulté le 5 juillet 2008)