Jaulzy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Jaulzy
Jaulzy
L'ancienne halte de Jaulzy.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Oise
Arrondissement Compiègne
Canton Compiègne-1
Intercommunalité Communauté de communes du canton d'Attichy
Maire
Mandat
Daniel Terrade
2014-2020
Code postal 60350
Code commune 60324
Démographie
Gentilé Jaulziens, Jaulziennes
Population
municipale
903 hab. (2017 en diminution de 0,77 % par rapport à 2012)
Densité 124 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 23′ 44″ nord, 3° 03′ 48″ est
Altitude Min. 36 m
Max. 152 m
Superficie 7,26 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Oise
Voir sur la carte administrative de l'Oise
City locator 14.svg
Jaulzy
Géolocalisation sur la carte : Oise
Voir sur la carte topographique de l'Oise
City locator 14.svg
Jaulzy
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Jaulzy
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Jaulzy
Liens
Site web https://www.jaulzy.fr/jaulzy/

Jaulzy est une commune française située dans le département de l'Oise, en région Hauts-de-France.

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Jaulzy
Couloisy Attichy Bitry
Jaulzy Courtieux
Croutoy Hautefontaine

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom du village, « Jaulzy » provient du nom latin « Jaziacum » dont la lettre « i » au fil des années est devenue un « y ».

Histoire[modifier | modifier le code]

Par l'origine de son nom latin, nous pouvons en déduire que les origines du village remontent aux conquêtes romaines de la Gaule, au Ve siècle av. J.-C.

En 486 ap. J.-C., avec les invasions barbares et la victoire de Clovis à Soissons, les Francs s'installent dans le village.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 En cours
(au 8 septembre 2014)
Daniel Terrade   Agriculteur retraité
Réélu pour le mandat 2014-2020[1]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[3].

En 2017, la commune comptait 903 habitants[Note 1], en diminution de 0,77 % par rapport à 2012 (Oise : +1,75 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
272309335386580420403429438
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
417391336367324355346367364
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
353379389375413454429453483
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
516537491539732811936909913
2017 - - - - - - - -
903--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

La population de la commune est relativement jeune. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (12,9 %) est en effet inférieur au taux national (21,6 %) et au taux départemental (17,5 %). Contrairement aux répartitions nationale et départementale, la population masculine de la commune est supérieure à la population féminine (50,1 % contre 48,4 % au niveau national et 49,3 % au niveau départemental).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 50,1 % d’hommes (0 à 14 ans = 23,7 %, 15 à 29 ans = 20,7 %, 30 à 44 ans = 20,2 %, 45 à 59 ans = 23,3 %, plus de 60 ans = 12,1 %) ;
  • 49,9 % de femmes (0 à 14 ans = 24,9 %, 15 à 29 ans = 15,4 %, 30 à 44 ans = 22,7 %, 45 à 59 ans = 23,3 %, plus de 60 ans = 13,6 %).
Pyramide des âges à Jaulzy en 2007 en pourcentage[6]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,0 
90  ans ou +
0,4 
2,0 
75 à 89 ans
5,1 
10,1 
60 à 74 ans
8,1 
23,3 
45 à 59 ans
23,3 
20,2 
30 à 44 ans
22,7 
20,7 
15 à 29 ans
15,4 
23,7 
0 à 14 ans
24,9 
Pyramide des âges du département de l'Oise en 2007 en pourcentage[7]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,2 
90  ans ou +
0,8 
4,5 
75 à 89 ans
7,1 
11,0 
60 à 74 ans
11,5 
21,1 
45 à 59 ans
20,7 
22,0 
30 à 44 ans
21,6 
20,0 
15 à 29 ans
18,5 
21,3 
0 à 14 ans
19,9 

Emblème[modifier | modifier le code]

Emblème de Jaulzy

L’emblème de Jaulzy, bien qu'en forme d'écu, est trop éloigné des règles héraldiques pour être envisagé comme un blason. L’emblème du village date de 1987. Il a été créé à la demande du maire de cette période, Jacques Cance. Une malle-poste est représentée en son centre, faisant référence à l'histoire du village.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Jaulzy possède une église, l'église Saint Martin[8] qui a été reconstruite durant la période de la Renaissance, en 1551. Cette reconstruction a eu lieu après l'installation de la cloche fondue en 1541. Le monument résulte majoritairement de cette reconstruction, cependant le bras nord du transept, qui était à l'origine une chapelle, peut-être attribué au milieu du XIIIe siècle. Des traces de peinture datant de la même époque sont encore visibles. Parmi le mobilier de l'église, nous évoquerons seulement le grand retable du maître-autel, daté de 1775 et d'un lutrin du XVIIIe siècle.

Des ruines d'un château sont visibles dans le village. Le château d'Ortois aurait été construit vers 1550 par les seigneurs de Blérancourt, les Lanvin. Cette construction remplaçait surement des vestiges plus anciens, tel que le prouve l’existence de caves datant du XIVe siècle. Le monument fut détruit sous la Révolution, seul subsistent les tourelles d'angles du parc en forme de cloche, dans la Rue des Tournelles. En 1810 un corps de logis est édifié à la place de l'ancien château.

La piste cyclable longeant l'ancien chemin de fer.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Abel Ferry, neveu de Jules Ferry, meurt à Jaulzy, sept jours après avoir été blessé par un obus dans l'Aisne. Cet homme politique radical, député des Vosges, avait été un combattant acharné, membre du gouvernement en même temps que soldat au front.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Émile COËT, Notice historique et statistique sur les communes de l’arrondissement de Compiègne, Compiègne, 1883.
  • Chanoine Eugène MÜLLER, « Courses archéologiques autour de Compiègne », Bulletin de la Société historique de Compiègne, t. 11, 1904, p. 271.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :