Moyvillers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Moyvillers
Moyvillers
La halte de Moyvillers-les-Sablons.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Oise
Arrondissement Compiègne
Canton Estrées-Saint-Denis
Intercommunalité Communauté de communes de la Plaine d'Estrées
Maire
Mandat
Annick Decamp
2014-2020
Code postal 60190
Code commune 60441
Démographie
Gentilé Médiovillarois, Médiovillaroises
Population
municipale
630 hab. (2015 en augmentation de 6,42 % par rapport à 2010)
Densité 70 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 24′ 56″ nord, 2° 39′ 06″ est
Altitude Min. 73 m
Max. 114 m
Superficie 9,06 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Oise

Voir sur la carte administrative de l'Oise
City locator 14.svg
Moyvillers

Géolocalisation sur la carte : Oise

Voir sur la carte topographique de l'Oise
City locator 14.svg
Moyvillers

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Moyvillers

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Moyvillers

Moyvillers est une commune française située dans le département de l'Oise, en région Hauts-de-France.

Géographie[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Située sur la voie allant de Senlis à Roiglise (Somme) en passant par Saint-Martin-Longueau, Moyvillers est un lieu d'habitat très ancien sur lequel ont été trouvés des silex du Néolithique et des vestiges d'époque romaine qui laissent supposer un site antique important. N'oublions pas qu'au Moyen Âge, le village de Moyvillers est plus important que la commune voisine d'Estrée-Saint-Denis.

En 637, Clovis II et Nantilde, veuve de Dagobert, donne le village à l'abbaye de Saint-Denis qui en restera le seigneur dominant jusqu'à la Révolution.

L'agriculture et les métiers annexes (bourrelier, maréchal-ferrant...) associés à un petit artisanat (tissage, fabrique de corde de tille...) constitueront les principales activités des habitants.

Au début du XXe siècle, sur un territoire de 905 hectares, 431 hectares sont livrés à la culture et toute l'économie locale repose sur cette activité qui nécessite un tel personnel qu'en 1930, les deux hameaux du Bois de Lihus et du Transloy, siège de deux fermes regroupent 115 habitants, soit près du tiers de la population de la Moyvillers.

Avec le perfectionnement des techniques agricoles, la main-d'œuvre nécessaire à la mise en valeur des terres sera moins importante et les villageois devront s'exiler pour des raisons professionnelles. C'est ainsi que, vers le milieu des années soixante, la population sédentaire diminuera progressivement au profit des résidences secondaires, phénomène favorisé par la facilité d'accès en provenance de la région parisienne grâce à l'autoroute A1[1].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
2001 en cours
(au 14 septembre 2014)
Annick Decamp   Profession libérale retraitée
Réélue pour le mandat 2014-2020[2]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[4].

En 2015, la commune comptait 630 habitants[Note 1], en augmentation de 6,42 % par rapport à 2010 (Oise : +2,23 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
489466476497503509501504514
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
501488486471453466494489462
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
480458374344357403426378421
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
421418382467509498569579586
2015 - - - - - - - -
630--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

La population de la commune est relativement jeune. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (16,4 %) est en effet inférieur au taux national (21,6 %) et au taux départemental (17,5 %). Contrairement aux répartitions nationale et départementale, la population masculine de la commune est supérieure à la population féminine (51,1 % contre 48,4 % au niveau national et 49,3 % au niveau départemental).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 51,1 % d’hommes (0 à 14 ans = 20,9 %, 15 à 29 ans = 13,5 %, 30 à 44 ans = 26 %, 45 à 59 ans = 25,7 %, plus de 60 ans = 13,8 %) ;
  • 48,9 % de femmes (0 à 14 ans = 19,4 %, 15 à 29 ans = 13,4 %, 30 à 44 ans = 24,4 %, 45 à 59 ans = 23,7 %, plus de 60 ans = 19,1 %).
Pyramide des âges à Moyvillers en 2007 en pourcentage[7]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,3 
90  ans ou +
0,7 
5,1 
75 à 89 ans
9,2 
8,4 
60 à 74 ans
9,2 
25,7 
45 à 59 ans
23,7 
26,0 
30 à 44 ans
24,4 
13,5 
15 à 29 ans
13,4 
20,9 
0 à 14 ans
19,4 
Pyramide des âges du département de l'Oise en 2007 en pourcentage[8]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,2 
90  ans ou +
0,8 
4,5 
75 à 89 ans
7,1 
11,0 
60 à 74 ans
11,5 
21,1 
45 à 59 ans
20,7 
22,0 
30 à 44 ans
21,6 
20,0 
15 à 29 ans
18,5 
21,3 
0 à 14 ans
19,9 

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Bulletin d'information de la CCPE
  2. « Moyvillers », Cartes de France (consulté le 14 septembre 2014)
  3. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  4. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  7. « Évolution et structure de la population à Moyvillers en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 2 novembre 2010)
  8. « Résultats du recensement de la population de l'Oise en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 2 novembre 2010)