Les Enfants de la télé (France)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Les Enfants de la télé.
Les Enfants de la télé
Logo de l'émission depuis septembre 2017.
Logo de l'émission depuis septembre 2017.

Genre Divertissement
Réalisation Corentin Son
Serge Khalfon
Gérard Pullicino
Pascal Duchêne,
Jean-Louis Cap, (Anciennement)
Franck Broqua (Anciennement)
Présentation Laurent Ruquier (depuis 2017) [1]
Ancienne présentation Pierre Tchernia (1994-2006)
Arthur (1994-2016)
Pays Drapeau de la France France
Langue Français
Nombre de saisons 22
Production
Lieu de tournage La Plaine Saint-Denis
Durée 70 minutes
Format d’image 16/9
Format audio Stéréo
Production Valérie Lascar
Société de production EndemolShine France :
Case Productions (1994-2010)
Endemol Productions (2010-2016)
In the target (depuis 2017)
Diffusion
Diffusion France 2 (1994-1996, 2017-)
Ancienne diffusion TF1 (1996-2016)
Lieu de première diffusion France
Date de première diffusion
Statut En production
Public conseillé Tout public
Site web france.tv/france-2/les-enfants-de-la-tele

Les Enfants de la télé est une émission de divertissement française diffusée sur France 2 de sa création le jusqu'au , puis sur TF1 du 8 novembre 1996 au et présentée par Pierre Tchernia (1994-2006) et Arthur (1994-2016). L'émission est diffusée depuis le 3 septembre 2017 sur France 2 et présentée par Laurent Ruquier.

Historique[modifier | modifier le code]

Sur les conseils de Carlo Freccero[2],[3] (directeur des programmes de France 2, anciennement de La Cinq) qui emmène Arthur en Italie pour lui montrer les émissions qui correspondent le mieux à sa personnalité, l'animateur revient avec une émission plus familiale[4]. Le [5] : il arrive à France 2 avec Les Enfants de la télé coanimé par Pierre Tchernia, une émission d'archives télévisées. L'audience ne cesse d'augmenter. Durant sa 1re période sur France 2, elle est diffusée un samedi sur deux en 2e partie de soirée (vers 22 h 30).

En , France 2 décide de se séparer d'Arthur, à la suite du « scandale des animateurs-producteurs » impliquant le président de l'époque Jean-Pierre Elkabbach[6]. Cependant, l'émission sera maintenue avec des best-of jusqu'au . Celles-ci seront diffusées tout l'été 1996 à 19 h 20 chaque jour.

L'émission est transférée sur TF1, à partir du , en bénéficiant pour la 1re fois d'une diffusion en prime-time à 20 h 50.

Arthur anime tout seul l'émission à partir de septembre 2010. Pierre Tchernia l'a accompagné dans l'émission de sa création jusqu'en juin 2006, puis est revenu en novembre 2007. Cependant, il s'est fait de plus en plus rare. Karen Minier a coanimé l'émission d'août 2006 à avril 2007 avant de démissionner pour des raisons inconnues. Elle a été remplacée par Virginie de Clausade qui a coprésenté l'émission, de mai 2007 à mai 2010.

L'émission est adaptée notamment au Canada sous le même nom, Les Enfants de la télé, diffusée sur la Télévision de Radio-Canada et animée par Véronique Cloutier et Antoine Bertrand et depuis 2014 par André Robitaille et Édith Cochrane.

Les Enfants de la télé s'arrête le 5 avril 2016 après près de 20 ans sur TF1 et revient sur sa chaîne d'origine, France 2, un an plus tard, le 3 septembre 2017, en version hebdomadaire le dimanche après-midi, et cette fois-ci présentée par Laurent Ruquier[7]. L'horaire reprend la case de Vivement dimanche diffusée jusqu'en juin 2016, laissant place la saison suivante à une programmation plus floue avec des rediffusions d'On n'est pas couché entre septembre et décembre 2016, puis un magazine « 13h15 L'après-midi » issu de 13 h 15, le dimanche jusqu'en mars 2017 et enfin « Grands Portraits » présenté par Marie-Sophie Lacarrau et diffusé de mars à juin 2017.

Concept[modifier | modifier le code]

On présente aux invités des « casseroles », des images souvent ridicules mais drôles les concernant. L'émission est diffusée une fois par mois à 20h50 sur TF1 du 8 novembre 1996 au 5 avril 2016 (sur France 2 du 17 septembre 1994 au 4 mai 1996 puis à partir du 3 septembre 2017).

Principe[modifier | modifier le code]

La phrase culte de l'émission est « Je veux bien que l'on rigole, mais je ne veux pas que l'on se moque ! ». En effet, à chaque émission, Arthur aime rire avec ses invités en leur sortant des images d'archives qu'ils pensaient avoir enterrées (les fameuses casseroles). L'émission est ponctuée par plusieurs bêtisiers et autres extraits d'émissions françaises et étrangères.

L'émission se termine avec Arthur qui dit : « Et comme disait Valéry... ». On voit ensuite la fameuse image de Valéry Giscard d'Estaing datant du s'adressant aux Français en disant : « Au revoir ! ».

Chroniqueurs[modifier | modifier le code]

Arthur renouvelle régulièrement son équipe de chroniqueurs. Thierry Métral, Christophe Renaud, Sofia Aram et Cyril Hanouna ont fait partie de l'équipe à une époque.

Durant la saison 2005-2006, Mélanie Angélie s'occupe de la rubrique internet, anciennement assurée par Isabelle Quenz. Bérénice a repris de novembre 2006 à septembre 2007 la rubrique de Nicolas Deuil, les seconds plans, ainsi que la rubrique internet.

Habillages visuel et sonore[modifier | modifier le code]

Générique[modifier | modifier le code]

Le générique des Enfants de la télé écrit par Le groupe "Boule Carré", c'est l'intro du morceau "La Stratégie du Canapé" premier single du groupe qui a servi pour la musique du générique. (solo de guitare dynamique joué par Lol le guitariste mythique de Nulle Part Ailleurs sur Canal+ ) dans l'esprit de Jimi Hendrix. Le logo (de couleur bleu turquoise présent depuis la rentrée de septembre 2003) restent les mêmes.

[modifier | modifier le code]

Au départ, il n'existait pas de logo au générique de l'émission. Pendant les séquences, on pouvait voir une télévision qui cachait un bébé derrière celle-ci. Ensuite un bébé souriant est apparu. Le premier logo concret des Enfants de la Télé apparaît à peine lors de la saison 2000-2001. Sur fond bleu azur, les lettres du titre de l'émission se font plus dynamiques (telle une explosion). Enfin, le logo apparaît en septembre 2003 mais uniquement au générique lui aussi renouvelé... Sur les écrans du plateau, on pouvait encore apercevoir l'ancien. L'émission aurait été enregistrée avant la création du logo, dans le courant du mois de juin. Celui-ci s'affiche en bleu turquoise et s'inspire d'électrons gravitant autour d'un noyau. Depuis décembre 2012, l'habillage graphique et le logo de l'émission ont une nouvelle fois évolué.

Plateau de l'émission[modifier | modifier le code]

Le parterre du plateau est blanc de 1994 à août 2002.

Lors de la première de la saison 2002-2003, en septembre 2002, le parterre a été changé en noir. Cela rend le studio plus sobre mais moins joyeux, ce qui n'est pas à l'image de l'émission (qui réunit ce soir-là Patrick Bruel, Jacques Weber, José Garcia et Patrick Timsit entre autres). Dès l'émission suivante, le plateau est redevenu blanc, jusqu'en août 2003.

Lors de la spéciale « cérémonie » d'avril 2003 qui accueille notamment Gad Elmaleh, Catherine Frot, Claude Brasseur pour la sortie en salle du film Chouchou, les décorateurs dressent alors le tapis rouge. Puis, il est resté en place de septembre 2003 à juin 2011.

Depuis juillet 2011, le plateau a changé de moquette : le tapis rouge est remplacé par un tapis bleu turquoise

La fameuse table des Enfants de la Télé, elle s'est sophistiquée à partir de février 2006 : elle a été surélevée (même modèle que celle des 100 plus grands...). Au centre de celle-ci, un écran où le logo est souvent mis en évidence ou le plan serré d'un invité apparaît.

De décembre 2012 au 5 avril 2016, le plateau a été redécoré, écrans plats en décor, nouveau générique visuel, nouveau logo, musique du générique inchangée.

Depuis septembre 2017,le plateau est plus petit que sur TF1.

Faits marquants[modifier | modifier le code]

Directs[modifier | modifier le code]

L'émission est enregistrée (sauf exceptions). Le dernier direct de l'émission remonte à décembre 2003. Jamel était l'invité de l'émission ainsi que Jean-Marie Bigard, Michel Serrault, José Garcia... Arthur avait voulu remettre ça pour la deuxième fois avec Jamel. Celui-ci était déjà venu en janvier 2002 pour la promotion de Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre.

Incidents de plateau[modifier | modifier le code]

En janvier 2002, Jamel Debbouze rentre dans l'histoire du bêtisier en osant renverser sur la tête de l'animateur sa tasse remplie de jus d'orange. L'émission est ce soir-là en direct et Arthur aura eu du mal à finir son émission. Celui-ci a d'ailleurs rendu l'antenne avec plus d'une heure de retard.

Presque deux ans plus tard, à l'occasion des fêtes de fin d'année 2003, Arthur retente l'expérience en réinvitant son ami Jamel. Déçu par sa prestation tout au long du show, la discorde s'installe entre eux et Jamel n'est plus réapparu dans l'émission jusqu'au 26 novembre 2011 pour la promo de son film Hollywoo'[réf. nécessaire]. Arthur compte désormais sur Éric et Ramzy pour mettre du piment au show. Les téléspectateurs en ont eu la preuve en avril 2005 : ce soir-là, Éric, Ramzy et Francis Lalanne montent sur la table de l'émission après que Ramzy ait capturé la perruque de Francis Lalanne.

Le chanteur veut alors en effet faire croire au public qu'il s'est fait couper les cheveux. En réalité, celui-ci a glissé ses longs cheveux sous une perruque qui lui donne les cheveux étrangement courts. Il monte sur la table en cassant plusieurs écrans de télévision.

Hommage à Jacques Villeret[modifier | modifier le code]

Jacques Villeret est mort le , mais apparaît pourtant dans l'émission du 29 janvier car celle-ci avait été enregistrée le 17 janvier. Arthur enregistre une courte séquence diffusée en début d'émission pour rendre hommage au comédien disparu. Les autres invités de cette émission étaient Denise Fabre, Michaël Youn, Franck Dubosc, Annie Cordy, Nikos Aliagas et Pierre Tchernia.

Vingtième anniversaire[modifier | modifier le code]

À l'occasion du vingtième anniversaire de l'émission, le président Valéry Giscard d'Estaing est l'invité surprise de l'émission du . Il revient alors sur son célèbre « Au revoir » qui conclut chaque émission et affirme : « Quand on part, qu'est-ce qu'on dit ? Au revoir. Alors, j'avais préparé un texte et la porte de la pièce était derrière moi. Et je me suis dit : un départ, c'est physique. On observe un départ, donc je vais me lever et je vais partir. Et à ce moment, je n'avais pas remarqué que la porte était très loin ! Je me suis retourné et j'ai eu affaire à un long chemin vers la porte. Les caméras l'ont enregistré et en ont fait un événement. Et vous l'avez repris. »[8],[9].

Les enfants du 31[modifier | modifier le code]

Les enfants du 31 est une déclinaison de l'émission, qui a été diffusée en 2006 et 2007, le 31 décembre sur TF1. Cette émission a été conçue pour remplacer 120 minutes de bonheur, émission du soir du 31 décembre, qu'a présentée Arthur depuis 2000, et qui réunissait les animateurs de la chaîne. En 2006, il décide de mixer Les Enfants de la télé et 120 minutes de bonheur, et présentait Les Enfants du 31 avec comme invités des animateurs de TF1, mais aussi des habitués des Enfants de la télé.

  • De 1996 à 1998 : La fureur du 31
  • En 1999 : Et vous, vous faites quoi le 31 ?
  • De 2000 à 2005 : 120 minutes de bonheur

Le dimanche , Arthur présente Les enfants du 31 en compagnie de Karen Minier (sa complice à l'époque dans l'émission) et de Sandrine Quétier (coanimatrice de 100 plus grands..., émission produite par Arthur). Le plateau est toujours celui de 120 minutes de bonheur mais avec une table qui peut accueillir les invités. L'émission est reconduite en 2007, (Karen Minier a été remplacée par Virginie de Clausade) à la suite d'audiences satisfaisantes.

Arthur et son émission sont remplacés le 31 décembre 2007, par Les 100 Plus Grands... du 31 animé par Christophe Dechavanne, Sandrine Quétier et Patrice Carmouze, émission qui sera reconduite en 2009. Mais le , c'est Arthur qui reprend l'animation de la soirée de la Saint-Sylvestre, avec En route pour 2011, depuis La Plaine Saint-Denis. Il recommence le avec En route pour 2012, depuis Le Lido de Paris. Il anime Le 31, tout est permis le 31 décembre 2012 depuis les studios du Club Dorothée à La Plaine Saint-Denis.

Le CD des Enfants de la télé[modifier | modifier le code]

Un CD a été édité en 1996 par Versailles et Sony, reprenant des génériques de dessins animés, d'émissions et de séries connus :

  1. Amicalement vôtre
  2. Starsky et Hutch
  3. Les Mystères de l'Ouest
  4. Happy Days
  5. Dallas
  6. Mission : impossible
  7. Kojak
  8. L'homme de fer
  9. La Panthère rose
  10. L'Île aux enfants
  11. Goldorak
  12. Inspecteur Gadget
  13. Chapi Chapo
  14. Wattoo-Wattoo
  15. Oum le dauphin blanc
  16. Arsène Lupin
  17. Les Brigades du Tigre
  18. Les Chevaliers du ciel
  19. Les Nouvelles Aventures de Vidocq
  20. Thierry la Fronde
  21. Les Cinq Dernières Minutes
  22. Histoires sans paroles
  23. Le ciné-club d'Antenne 2
  24. Les Animaux du Monde (le lion et le chat)
  25. Les jeux de 20 heures
  26. Des chiffres et des lettres
  27. Aujourd'hui Madame (Grand'route)
  28. Les Enfants de la télé (générique composé par Jean-Jacques Goldman)

Jeu de société[modifier | modifier le code]

En 2008, Lansay a édité l'émission en jeu de société. Le principe du jeu est de devoir chanter, mimer, répondre à des questions, et parfois faire des gags, appelés ici casseroles. En septembre 2016, Larousse sort un jeu de société de l'émission.

Les émissions[modifier | modifier le code]

Années 1990[modifier | modifier le code]

France 2

TF1

Années 2000[modifier | modifier le code]

Années 2010[modifier | modifier le code]

Période France 2 ( 2017 - )[modifier | modifier le code]

Audiences (2017)[modifier | modifier le code]

Émission Jour et horaire de diffusion Invités Audience moyenne Réf.
Nombre de téléspectateurs PDM
1 Dimanche de 14 h 20 à 15 h 40 Vianney, Chantal Ladesou, Grégoire Ludig[10] 1 420 000 11,3 % [11]
2 Dimanche de 14 h 20 à 15 h 40 Denise Fabre, François-Xavier Demaison, Michel Boujenah, Bigflo et Oli 1 260 000 9,9 % [12]
3 Dimanche de 14 h 20 à 15 h 40 Pascal Obispo, Amelle Chahbi, Antoine Duléry, Thierry Lhermitte 1 270 000 9,9 % [13]
4 Dimanche de 14 h 20 à 15 h 40 Anne Roumanoff, Artus, Richard Berry, Nolwenn Leroy 1 120 000 10,4 % [14]
5 Dimanche de 14 h 20 à 15 h 40 Christophe Willem, Christophe Dechavanne, François Cluzet, François Berléand 1 420 000 11,6 % [15]
6 Dimanche de 14 h 20 à 15 h 40 Fabrice Éboué, Ramzy Bédia, Shy'm, Sophie Davant 1 330 000 10.7% [16]
7 Dimanche de 14 h 20 à 15 h 40 Bérengère Krief, Sylvie Vartan, Ary Abittan, Jean-Paul Gautier, Michel Fugain 1 040 000 10.1% [17]
8 Dimanche de 14 h 20 à 15 h 40 Josiane Balasko, Marilou Berry, Arnaud Ducret, Laurent Boyer 1 470 000 11.5% [18]

Légende :

En fond vert = Les plus hauts chiffres d'audiences/PDA
En fond rouge = Les plus bas chiffres d'audiences/PDA

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Benoit Daragon et Carine Didier, « Laurent Ruquier animera "Les Enfants de la télé" sur France 2 » sur Le Parisien, 23 juin 2017
  2. « Carlo Freccero », sur vivelacinq.fr
  3. Pierre de Gasquet, « Valse de dirigeants à la tête de France Télévision », sur Les Échos,
  4. « Arthur », sur Les Échos,
  5. Fernand Letist, « Les retours sur images d'Arthur », sur Le Soir,
  6. A.B., « L'affaire des "voleurs de patates" » sur Marianne, 20 janvier 2003
  7. Benjamin Meffre, « "Les Enfants de la télé" de Laurent Ruquier sur France 2 dès le 3 septembre » sur PureMédias, 14 août 2017
  8. « Quand Valéry Giscard d’Estaing participe aux "Enfants de la Télé" », sur atlantico.fr,
  9. « Quand Valéry Giscard d'Estaing s'invite aux "Enfants de la télé" », sur lci.fr,
  10. "Les Enfants de la télé" de France 2 annonce ses tout premiers invités sur PureMédias, 29 août 2017
  11. Jérôme Roulet, « Les enfants de la télé : quelle audience pour la première de Laurent Ruquier ? » sur toutelatele.com, 4 septembre 2017
  12. Jérôme Roulet, « Les enfants de la télé : Laurent Ruquier en baisse face aux ajustements de grille de M6 » sur toutelatele.com, 11 septembre 2017
  13. Jérôme Roulet, « Les enfants de la télé passent sous la barre des 10%, Laurent Ruquier reste devant M6 » sur toutelatele.com, 18 septembre 2017
  14. Benjamin Meffre, « Audiences dimanche : Laurent Delahousse sous les 10%, "Baby Boom" en net repli sur TF1, "C politique" en forme » sur PureMédias, 25 septembre 2017
  15. Florian Guadalupe, « Audiences dimanche : Anne-Claire Coudray puissante, "19h, le dimanche" faible, "Les Enfants de la télé" en forme » sur PureMédias, 2 octobre 2017
  16. http://www.ozap.com/actu/audiences-dimanche-les-terriens-du-dimanche-au-plus-haut-sur-c8-enquete-exclusive-en-forme/538837
  17. http://www.ozap.com/actu/audiences-dimanche-laurent-delahousse-souffre-face-a-tf1-c-politique-au-plus-haut/539382
  18. http://www.ozap.com/actu/audiences-dimanche-ardisson-et-drucker-au-top-record-pour-herve-mathoux-laurent-ruquier-et-karim-rissouli/540107

Liens externes[modifier | modifier le code]