Cyril Hanouna

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cyril Hanouna
Image illustrative de l'article Cyril Hanouna
Cyril Hanouna le 29 octobre 2015.

Nom de naissance Cyril Valéry Isaac Hanouna
Date de naissance (41 ans)
Lieu de naissance Paris, France
Nationalité Drapeau de la France Française
Émissions Touche pas à mon poste ! sur D8
Les Pieds dans le plat sur Europe 1
L'Œuf ou la Poule ? sur D8
Nouvelle Star sur D8
Hanouna le matin sur Virgin Radio
La Bonne Touche sur RTL
C'est pour nous, c'est cadeau sur D8
Radio NRJ (2002)
Rire et Chansons (2005-2006)
RTL (2006-2011)
Virgin Radio (2011-2013)
Europe 1 (2013-2016)
Chaîne Comédie ! (2001-2002 & 2004)
France 2 (2002 & 2007-2008)
M6 (2003)
Direct 8 (2006-2007)
France 3 (2007-2010)
France 4 (2008-2012)
D8 (depuis 2012-2016)
Canal 8 (depuis 2016-)

Cyril Hanouna, né le à Paris[1], est un animateur de télévision, producteur de télévision ( H2O Productions ) et animateur de radio français. Il est aussi acteur, chroniqueur et, dans une moindre mesure, scénariste et humoriste[2].

Il est notamment connu pour le succès de son émission Touche pas à mon poste ! sur France 4 puis D8, consacrée à l'actualité de la télévision et des médias. Il anima aussi l'émission radio Les Pieds dans le plat sur Europe 1, entre 2013 et 2016.

Cyril Hanouna est un personnage clivant dans le paysage audio-visuel français. Tandis qu'une grande partie des téléspectateurs l'apprécie pour sa générosité, son autodérision, et sa proximité avec le public, il agace certains autres dont intellectuels et journalistes[3]. Ceux-ci parlent de « vulgarité » et de contenu « abêtissant » dans Touche pas à mon poste ! Et ils l'accusent d'être « mégalomane » et « tyrannique » envers ses collaborateurs. De fait, D8 et Cyril Hanouna ont fait l'objet de plusieurs mises en garde du CSA qui pointe du doigt notamment le caractère parfois « humiliant » des plaisanteries de l'animateur envers ses collaborateurs[4].

Biographie[modifier | modifier le code]

Famille et jeunesse[modifier | modifier le code]

Cyril Valéry Isaac Hanouna naît le 23 septembre 1974 à Paris, de parents d'origine juive tunisienne[5], arrivés en France de Tunis en 1969. Son père, Ange Hanouna, après des études de médecine, ouvre un cabinet de médecine générale aux Lilas (Seine-Saint-Denis). Sa mère Esther Sitruk est gérante d’une boutique de vêtements de luxe à Vincennes[1]. Après avoir redoublé sa première, Cyril Hanouna parvient à obtenir un bac D (baccalauréat scientifique avec spécialité biologie) dans le but d'étudier la médecine comme son père[6]. L'animateur déclarera plus tard avoir triché dans toutes les matières[7]. Il obtient ensuite un DEUG en Éco-gestion et intègre l'INTEC, école d'expertise comptable, qu'il quitte avant la fin du cursus[8]. En parallèle, il exerce différents métiers, employé de banque, VRP en tissus[9] ou encore animateur dans un centre de loisirs juif, Shalom Loisirs. Il se dit, d'ailleurs, de par son éducation, respectueux des traditions et coutumes juives[1],[10],[11]. C'est dans ce centre, qu'il fait connaissance avec la comédienne Géraldine Nakache.

En 2003, il quitte l’appartement de ses parents : il était resté « Tanguy » jusqu’à l’âge de 30 ans[1]. La même année il rencontre une certaine Émilie[12] qui fait des études pour devenir institutrice. Ils auront ensemble une fille, Bianca[13], née le 3 mars 2011, et un garçon, Lino[14], né le 14 mai 2012.

Cyril Hanouna est surnommé « Baba » par ses fans car c'est comme cela que l'appelait sa mère. À noter que baba signifie aussi « papa » en arabe.

Carrière à la télévision[modifier | modifier le code]

Passionné par la télévision, Cyril Hanouna s'inscrit, dès l'âge de dix-huit ans, comme candidat à des jeux télévisés, Le Juste Prix[15] et Que le meilleur gagne[6] en 1993.

C'est à l'âge de 23 ans, en 1997 qu'il fait ses débuts en tant que stagiaire chaine Comédie ! où il avait envoyé un CV. Il y écrit les textes des bandes-annonces au côté de Marina Foïs[16]; puis devient accessoiriste des Robin des Bois et rédacteur pour Nicolas Deuil alors présentateur sur la chaîne[6]. Deux ans plus tard, puisant dans ses racines tunisiennes, Cyril Hanouna se lance, avec Yves Azéroual, dans l'écriture de la série télévisée Sur la vie d'ma mère diffusée sur France 2 pendant un an[réf. souhaitée].

Puis, de 2000 à 2002, il obtient son premier poste d'animateur télé sur la chaîne Comédie !, où il coprésente les deuxième et troisième saisons de La Grosse Émission, d'où ont émergé des humoristes tels que Kad et Olivier[6]. Et, durant l'été 2002, il coprésente le magazine estival Tous au club en compagnie de Julie Raynaud sur France 2 qui se fait connaître du grand public. En 2001, sur Comédie ! toujours, il anime le magazine La pub, c'est ma grande passion consacré aux annonces publicitaires les plus drôles ou inattendues. Il fait ensuite un passage à TF1 comme chroniqueur aux côtés de Nicolas Deuil dans Les Enfants de la télé d'Arthur. De mars à , sur M6, il prend la relève de Michaël Youn aux commandes l'émission matinale quotidienne Morning Live. En septembre de la même année, Cyril Hanouna réintègre France 2 au sein de l'équipe de Qu'est-ce qui se passe quand ? présenté par Gaël Leforestier mais l'émission est un échec.

En 2004, il est de retour sur Comédie ! où il présente la quotidienne La Vie est une fête. Par ailleurs, lors des étés 2004 et en 2005, il est candidat au jeu Fort Boyard sur France 2. [réf. souhaitée]. En 2006, il présente sur Direct 8, Le Gros Direct, puis retourne sur le service public pour présenter l'émission de divertissement Hanouna Plage en 2007 sur France 3[réf. souhaitée]. Chaque année, en décembre, de 2007 à 2009, il présente Le Grand Bêtisier de l'année en prime-time sur France 3. Il anime aussi l'émission Ensemble contre le racisme sur France 2 en 2007 et 2008.

Du au , il anime Pliés en 4 sur France 4. En février 2008, il présente en prime-time sur France 3 Quand la télé se déguise, une émission de divertissement composée de nombreuses archives permettant de revoir des personnalités qui se sont déguisées à la télévision. De plus, chaque année de 2008 à 2012, en mai et juin, sur France 4, il présente Tennis Club durant les 15 jours du tournoi de Roland-Garros. Pour France 3, lors du 53e Concours Eurovision de la chanson se déroulant le 24 mai 2008 à Belgrade (Serbie), il est le porte-parole de la France, il annonce depuis Paris, lors du vote final, les points attribués par le jury français.

Le , il présente le jeu La Porte ouverte à toutes les fenêtres sur France 4 dans lequel apparaissent beaucoup d'humoristes français (Jean-Luc Lemoine, Jonathan Lambert entre autres…). Le même mois, il présente en prime-time sur France 3 Quand la télé joue le jeu, qui permet de revoir, grâce à de nombreuses images d'archives, les moments forts des jeux télévisés, toutes époques confondues. Le mois suivant, il commente pour France 3, avec Julien Courbet, le 54e Concours Eurovision de la chanson en direct de Moscou en Russie. En , sur France 2, il anime avec Alessandra Sublet un magazine du Téléthon [17].

À partir du samedi , il présente sur France 3 une nouvelle formule du jeu musical Fa Si La Chanter. Faute d'audience, le , France 3 annonce l'arrêt de l'émission, alors que des numéros déjà enregistrés restent à diffuser. L'émission s'arrête le .

C'est à partir du , que Cyril Hanouna présente Touche pas à mon poste ! sur France 4, le jeudi à 22 h 30[18].

Parallèlement, le 29 mai 2010, il commente, en direct, aux côtés de Stéphane Bern le 55e Concours Eurovision de la chanson se déroulant à Oslo (Norvège) et retransmis sur France 3. Il présente aussi en décembre sur France 2 et France 3 l'émission du samedi après-midi du Téléthon, avec Olivier Minne et Tania Young[19]. Il a aussi animé le gala de l'association Ni putes ni soumises, retransmis à la télévision. Il devient ensuite l'animateur emblématique de France 4 où il anime la première soirée des Victoires de la musique 2011, les et . Il présente également sur cette chaîne des bêtisiers avec pour thèmes les animaux puis les enfants : Ces animaux qui nous font rire le , et le Ces enfants qui nous font rire.

En , il annonce son départ de France 4. Son émission Touche pas à mon poste ! est transférée sur la nouvelle chaîne D8 avec ses chroniqueurs habituels : Thierry Moreau, Jean-Michel Maire, Enora Malagré, Jean-Luc Lemoine, Christophe Carrière. Certains chroniqueurs, comme Éric Dussart ou Justine Fraioli ne le suivent pas tandis que d'autres personnalités comme Gérard Louvin, Élise Chassaing, Alexia Laroche-Joubert, Valérie Bénaïm, Philippe Vandel, Nicolas Rey rejoignent l'équipe des chroniqueurs. L'émission propose une nouvelle formule avec, entre autres, de nouvelles rubriques animées par Camille Combal et Bertrand Chameroy[20].

Cyril Hanouna déclare gagner 15 000 euros net par mois pour l'animation de l'émission, soit autant que certains des chroniqueurs[21]. En décembre 2012 et janvier 2013, il anime les deux premiers prime-time spéciaux de l'émission Touche pas à mon top !, une sorte de best-of de Touche pas à mon poste !, avec la rediffusion des meilleurs moments de l'émission depuis 2010 et des invités-surprises.

En , le quotidien Libération, analysant le parcours télévisuel de Cyril Hanouna fait remarquer que celui-ci « accumule les échecs d’audience… avec une constance qui force l’admiration »[22]. En 2013, ce n'est plus vrai. En effet, les deux derniers mois de la saison 2012/2013 de Touche pas à mon poste ! enregistrent de très bonnes audiences se situant régulièrement autour du million de téléspectateurs[23].

Puis, parallèlement, il présente la saison 9 de Nouvelle Star sur D8, diffusée chaque mardi entre novembre 2012 et (le télé-crochet étant transféré de M6 à D8). Il déclare toucher 60 000 euros brut pour l'ensemble de l'émission[21]. Lors des primes-time diffusés en direct à partir du , il est remplacé dans Touche pas à mon poste ! (diffusé juste avant Nouvelle Star) par d'autres présentateurs comme Bruce Toussaint, Ariane Massenet, Laurence Ferrari, Maïtena Biraben et Audrey Pulvar. Le , Daphné Roulier le remplace lors de la journée spéciale Grand switch de la chaîne. Lors de la saison 5 de TPMP !, il est remplacé certains vendredis par Jean-Luc Lemoine ou Valérie Bénaïm. Le , il anime aussi avec Enora Malagré, sur D17, la soirée spéciale Virgin Radio Fans qui récompense les meilleurs fans de chanteurs avec un concert en direct organisé par la station de radio.

En Mars 2013, pour la première fois, Cyril Hanouna entre au classement mensuel TVscope des animateurs préférés des Français à la 20e place. Il a également été élu « animateur de l'année » par les internautes à l'occasion du TV Notes 2013[24].

En novembre 2013, il déclare gagner 25 000 euros par mois mais ajoute que c'est «peu comparé à d'autres animateurs». Cette déclaration crée la polémique. Jack Dion dans le magazine Marianne voit dans cette phrase le révélateur d'une « perte du sens commun » et du « contact avec la réalité »[25]. La polémique ne fait qu'enfler quand on découvre que, outre ce salaire, il perçoit 50 000 euros par mois comme animateur sur Europe 1 et 4 000 euros par émission comme producteur de TPMP ! chez H2O Productions[26] .Malgrè cela, en , il « remporte » le Gérard de l'animateur pour Touche pas à mon poste! lors de la 8e cérémonie des Gérard de la télévision.

Les projet s'enchainent pour l'animateur, et de décembre 2013 à février 2014, il présente les prime-times de la saison 10 de Nouvelle Star, en direct sur D8. Le , il présente en prime-time, avec Camille Combal, le premier numéro de L'Œuf ou la Poule ?, un jeu de culture générale sur D8 dans lequel s'affrontent 8 personnalités. L'émission rencontre rapidement un grand succès (1 405 000 téléspectateurs et 6,4 % du public[27]). Et après plusieurs numéros, la présentation est cédée à Camille Combal. Le ,il anime en première partie de soirée sur D8 le télé-crochet The Cover, dans lequel des artistes en solo ou groupes anonymes font des reprises de chansons célèbres devant un jury. Le , il anime l'émission de parodies CQFD ! Ce qu'il fallait détourner.

Lors du Touche pas à mon poste ! du , Cyril Hanouna créé la surprise en annonçant son intention de postuler à la présidence de France Télévisions[28],[29]. L'animateur de D8 figure donc dans la liste des 33 candidats communiquée par le CSA le 1er avril 2015[30]. Le canular prend fin le 16 avril 2015 quand l'animateur annonce en direct que finalement le CSA n'a pas retenu sa candidature[31] et qu'il montre à l'antenne, sur l'écran géant, la lettre qui lui est adressée.

En , il présente le concert anniversaire des 60 ans d'Europe 1 au Zénith de Paris sur D8. Et un mois plus tard, le , il anime Le Gros Show, une émission dans laquelle il présente des « happenings » et réalise des « défis périlleux », notamment avec Alessandra Sublet.

En 2015, alors qu'il s'apprête à signer avec D8 un nouveau contrat de cinq ans, la direction du groupe Canal+ se sépare d'Ara Aprikian, qui dirige notamment D8, ce qui entraine l'ajournement de ce nouveau contrat. L'animateur se tourne alors vers TF1, qui se déclare prêt à l'accueillir mais Vincent Bolloré, le nouveau patron du groupe Canal, ne souhaitant pas laisser Cyril Hanouna partir, décide de renouveller son contrat pour 250 millions d'euros[32].

En 2016, le 9 février, il se fait remarquer alors qu'il est invité sur Le Divan de Marc-Olivier Fogiel. En effet, de nature assez pudique, c'est l'occasion pour lui de revenir sur ses débuts à la télévision et à la radio, sa traversée du désert avant le succès actuel mais aussi sa vie personnelle et notamment sa jeunesse, aux Lilas. L'émission rassemble 685 000 téléspectateurs, pour 7,1 % de parts de marché. 

Carrière à la radio[modifier | modifier le code]

Cyril Hanouna commence sa carrière à la radio en tant qu'auteur. En effet, en février 2002, il coécrit du Le Qui's qui? inspiré du Who's Who et pour lequel il collabore avec l'équipe du 6 h–9 h de NRJ.

C'est à la rentrée 2002, qu'il fait ses débuts à la radio dans l'émission Planet Arthur où il est coanimateur aux côtés d'Arthur, Manu Levy et Valérie Bénaïm pendant six mois sur Fun Radio. Il fait ses preuves en 2005 dans la radio Rire et Chansons puisqu'il devient le présentateur vedette de Les Peopleries dont Muriel Robin est la marraine. Initialement programmée sur la plage horaire 18 h–19 h du week-end, l'émission devient quotidienne en 2006 où elle occupe la case 12 h–13 h. Finalement elle est rallongée de deux heures et occupe la grille du 6 h–9 h. Ses complices chroniqueurs sont Fabien Lecœuvre, qui fut par ailleurs pour un temps, le professeur de Michaël Youn avant de devenir le monsieur « People » de la scène parisienne et animateur de la rubrique « potins ». Il est épaulé par Nicolas Deuil, l'ancien complice de Cyril sur Comédie ! et TF1. L'équipe est complétée par Claire, miss météo de l'émission devenue également coanimatrice à la suite du départ de Marion. Pendant la tranche du 8 h–9 h, les Peopleries du Matin reçoivent un invité qui fait l'actualité. Les personnages récurrents sont Jean-Walter (le coiffeur gay), Jason Le Maçon (la porno star), Adélaïde Garrett (l'Anglaise égarée), Jean-José (le conteur de poèmes / l'aspirant légionnaire), Nikos Rastapopulos (le paranoïaque), Patoche (l'ami), Bruno (l'informaticien) et Claire la secrétaire (la nymphomane). L'émission disparaît de la grille de Rire et Chansons en 2007.

Cyril Hanouna (2014)

Parallèlement, Cyril Hanouna est appelé en 2006 par RTL pour présenter le jeu familial La Bonne Touche aux côtés de Jean-Pierre Foucault[6]. Cinq ans plus tard, le 8 juin 2011, la station de radio, qui anticipe son départ annoncé pour Virgin Radio, le remercie[33]. L'émission continuera seulement avec Jean-Pierre Foucault. Hanouna divulguera plus tard son salaire[21] de 15 000 euros par mois pour l'émission.

À la suite de cela, il anime la matinale de Virgin Radio à partir du 22 août 2011, intitulée Hanouna le matin entre h et h aux côtés d'Enora Malagré et Fabien Delettres. L'émission est composée de jeux avec les policiers, de musique et d' interventions des auditeurs. L'année suivante, la saison 2 d'Hanouna le matin débute avec une nouvelle équipe et l'arrivée de Cartman et Tiffany. L'émission s'arrête le vendredi 28 juin 2013, Cyril s'en allant sur Europe 1Christophe Beaugrand reprend alors la matinale de Virgin radio, désormais intitulée Virgin Tonic.

À la rentrée 2013, Hanouna arrive donc sur Europe 1 pour présenter l'émission Les Pieds dans le plat de 10 h 30 à 12 h 30 avec certains chroniqueurs de Touche pas à mon poste ! (Valérie Bénaïm, Jean-Luc Lemoine et ponctuellement Camille Combal) ainsi que Pierre Bellemare et Laurent Guimier. Cette nouvelle émission remplace Faites entrer l'invité présentée Michel Drucker[34]. L'année suivante, pour la deuxième saison l'équipe s'étoffe avec l'arrivée de Gilles Verdez, Olivier de Kersauson, Jean-Pierre Foucault, Estelle Denis, et Bertrand Chameroy. De plus, l'horaire change pour passer de 16 h à 18 h 30 qui était le créneau de Laurent Ruquier, parti à RTL animer Les grosses Têtes. Les audiences d'Hanouna ne sont cependant pas aussi bonnes que celles que faisaient Ruquier[35]. Malgré cela, il affirme dans TPMP! qu'il n'entend pas jeter l'éponge et le 20 janvier 2016, Fabien Namias, le directeur général d’Europe 1, confirme la poursuite de l'émission en 2016-2017. Mais les audiences d'Europe 1 continuent à baisser au fil des mois pour atteindre des scores historiquement bas pour la station. L'émission se voit même dépassée par celles de France Inter, de Fun radio et de NRJ diffusées à la même heure[36]. Finalement en juin 2016, Hanouna annonce son départ de l'émission qui a perdu 300 000[37] auditeurs[38]. L'émission prend fin le jeudi 9 juin 2016. C'est le journaliste Thomas Thouroude qui prend le relais pour animer l’Euro de Football.

Carrière de producteur[modifier | modifier le code]

Article détaillé : H2O Productions.

Fin 2007, Hanouna crée avec Virginie Foucault et Bertrand Houard la société « F2H » pour produire ou coproduire les émissions de divertissement auxquelles il participe1. En Avril 2010, il change d'associé et crée la société « H2O Production ». Hanouna est également cofondateur de la société « Click and Game Entertainment »[39] depuis , « la 1re chaîne de jeux TV sur Internet ».

Carrière sur scène et au cinéma[modifier | modifier le code]

Il décide de se produire sur les planches du théâtre Trévise de Paris pour son premier one-man-show, intitulé Cyril Hanouna est une ordure, centré sur le thème du people, avec pour sous-titre « Plus trash que Voici et plus glamour que Le Monde diplomatique ! » (« Les 10 Premières ») au mois d'octobre 2004. La mise en scène est signée par Julie Raynaud (de La Grosse Émission), avec qui il a coécrit les sketches. Du succès du spectacle découleront Les Prolongations de janvier à février 2005.

L'anthologie de ses meilleures émissions sur Comédie! et M6 intitulée Les Plus grands délires* de Cyril Hanouna à la Télé ! (*Kadars !) est commercialisée sous la forme d'un DVD au début de février 2006. « Kadars » étant la traduction de « délires » en arabe tunisien.

En 2006, il présente toujours son one-man-show intitulé Hanouna est une ordure.

En 2014, les rappeurs Stomy Bugsy et Passi sont invités d'une émission de Touche pas à mon poste !. Stomy Bugsy révèle qu'il est le réalisateur d'un film, La Dernière Passe, où Cyril Hanouna jouait un prostitué homosexuel nommé Ninou. Le film, une comédie, raconte l'histoire d'un jeune homme issu d'une famille de mafieux pour laquelle son homosexualité pose un problème[40][réf. insuffisante].

Il fait partie du casting du film La Vérité si je mens ! 3[41] sorti en février 2012. Il y tient le rôle de Hervé Cockpit, un homme d'affaires bigame alternant voyages en France et en Chine.

Autres activités[modifier | modifier le code]

En 2011, il apparaît en voix-off dans une campagne de publicité à la radio pour les supermarchés Cora.

Le , Cyril Hanouna remporte pour la première fois le tournoi des personnalités de Roland-Garros[42] (tennis).

Critiques et polémiques[modifier | modifier le code]

Critiques générales sur le personnage[modifier | modifier le code]

A plusieurs reprises, Cyril Hanouna s'est vu décerner des Gérards de la télévision assez négatifs comme le « Gérard de l'accident industriel » en 2007, celui du « pire animateur de l'année » en 2013 et 2014, et celui de « l'animateur qui ne se drogue pas »[43].

À partir de 2012, alors que TPMP se voit couronné de succès, plusieurs journaux émettent des critiques à l'encontre de l'animateur. Le Figaro présente Cyril Hanouna comme « un clown, un pitre né » et lui reproche sa « sur-activité »[44]. Libération, lui reproche « d'alterner gloussements hystériques et chorégraphie sur Les Sardines de Patrick Sébastien »[45]. Ses excellentes audiences sur D8 lui sont beaucoup reprochées eu égard à ses nombreux échecs passés. En septembre de la même année, le même journal l'avait qualifié de « pénible »[46]. En 2013, Le magazine VSD fait sa une sur Hanouna avec le titre « Ça va le melon ? », brocardant un Cyril Hanouna « jamais avare de critiques vis-à-vis de ses confrères »[47]. En 2013 toujours, l'animateur est critiqué par Christophe Conte du magazine Les Inrockuptibles, qui souligne son « omniprésence audiovisuelle » et sa « vulgarité »[48]. De plus, Philippe Bouvard, lors d'un entretien pour Le Figaro, en Septembre 2013, affirme que Cyril Hanouna « n'a aucun talent » et « a des gros sabots et ne fait pas dans le raffiné »[49] mais il s'excusera un an plus tard[50]. Par ailleurs, le philosophe Michel Onfray va plus loin en disant qu'il est un mauvais modèle pour les jeunes et que cela illustrerait une société en perte de repères et amenant cet attrait envers le djihadisme. Cyril Hanouna n'a pas voulu répondre, refusant d'avoir à traiter avec un « islamophobe notoire ».[réf. nécessaire]

Affaires et controverses[modifier | modifier le code]

En 2014, pendant une émission de TPMP, Cyril Hanouna décide de faire gagner à un téléspectateur un voyage au Brésil pour assister à la Coupe du monde de football. Cependant, ce n'est que plus tard que lui et son équipe furent informés qu'il ne restait plus de billets disponibles pour ce pays au moment de la Coupe du monde. La presse s'est rapidement empressée de qualifier cela "d'arnaque".

Un an plus tard, le 10 juin 2015, Cyril Hanouna, grand fan du chanteur Kendji Girac, montre à l'antenne le livre biographique sur l'artiste écrit par le journaliste Thierry Cadet, et, se rendant compte qu'il n'y a pas de dédicace de Kendji à l'interieur, déchire le livre en mimant l'agacement. Si cet acte a amusé le public et le chanteur (qui a remercié Cyril sur Twitter[51]), cela a suscité une très vive réaction de la part du directeur de la maison d'édition qui publie l'ouvrage, Yves Derai qui déclare : « J'ai trouvé cela inadmissible... ».

Par ailleurs, dans Touche pas à mon poste, Cyril Hanouna se livre régulièrement à des plaisanteries avec ses chroniqueurs, et certaines personnalités considérent cela comme des « séances d'humiliation publique », notamment Bruno Donnet, animateur de l'émission Instant Médias sur France Inter, qui voit dans le comportement du présentateur « la normalisation de l'humiliation », et notamment sur Matthieu Delormeau[52]. Cyril Hanouna et ses chroniqueurs, Matthieu Delormeau compris, ont répondu au journaliste que ce n'est pas de l'humiliation mais juste de l'humour et de l'autodérision. Hanouna conseille au passage à Donnet de « sortir » de ce que l'on pourrait appeler son « cercle parisien », toutefois le Conseil supérieur de l'Audiovisuel mettra en garde Hanouna contre les dérapages de TPMP[53],[54].

En février 2016, Cyril Hanouna est caricaturé par la une de Charlie Hebdo sous la forme d'un moustique suçant le cerveau des enfants regardant la télévision, avec le titre « Cyril Hanouna, le virus qui rend con » (en référence au Virus Zika)[55]. Les internautes sont partagés, des fans de Cyril Hanouna s'insurgent, d'autres veulent « rester Charlie » et pensent que c'est de l'humour. L'hebdomadaire satirique fait un portrait acide de l'animateur. Ce dernier reste positif comme souvent, et prend cela avec humour : déguisé en moustique, il distribue des exemplaires de Charlie Hebdo aux passants, lui aussi veut « être Charlie ».

En février toujours, Le Canard enchaîné révèle que Julien Cazarre, chroniqueur humoriste dans J+1 sur Canal+ Sport, a porté plainte contre l'animateur de Touche pas à mon poste ! et Enora Malagré. D'après lui, les deux personnalités l'ont menacé de violences physiques. Une semaine après ces révélations, Arnaud Ramsay, qui travaille pour I-Télé et France Football a également porté plainte contre Hanouna qui lui aurait dit : « On va s'expliquer, je vais venir te défoncer, tu ne sais pas qui je suis, tu vas avoir de gros problèmes, je vais venir te chercher à I-Télé, etc. ».

Le mois suivant, c'est au tour du magazine Society de s'en prendre à l'animateur. Il consacre une longue enquête de 16 pages à l'animateur, avec plusieurs entretiens avec des collaborateurs et des chroniqueurs. Toutefois, pas un de ces collaborateurs n'est nommé dans l'article. Il en ressort le portrait d'un homme tyrannique, prétentieux, colérique, faisant régner une ambiance délétère dans son équipe par ses « pratiques scabreuses, colères, menaces »56. Cet article a créé une véritable indignation sur les réseaux sociaux mais également parmi la bande de chroniqueurs qui se sont dit « attristés » et « scandalisés ». Selon l'équipe et les fans, rien de ce que dit l'article n'est vrai. Cependant, à la suite de cette dernière affaire, un des chroniqueur Bertrand Chameroy, ne supportant plus cet acharnement médiatique, annonce en direct son départ de l'émission. Cyril Hanouna est alors soupçonné d'avoir renvoyé et humilié en direct son chroniqueur Bertrand Chameroy qu'il soupçonnerait d’être la « taupe » de l'équipe en l'obligeant à « démissionner » en direct. Chameroy dément immédiatement avoir été renvoyé par Cyril avec qui il est très ami.

Toujours en mars 2016, une autre polémique s'annonce. Alors qu'Hanouna se montre extrêmement généreux avec les téléspectateurs depuis le début de TPMP!, quelques-uns se plaignent néanmoins de ne pas avoir reçu leur cadeau. Un article sur TéléObs[56] fait par exemple état de « Alexandra, accompagnante d'enfants en situation de handicap, trouve cela très drôle, après que la production lui ait expliqué qu'il était trop compliqué de faire partir ses deux élèves handicapés à Center Parcs, malgré les promesses de Cyril », ou encore une autre téléspectatrice ayant gagné une tablette tactile et qui aurait reçu une tablette de chocolat.

Le mois suivant, le 3 avril 2016, nouvelle polémique : l'animateur -ayant pour habitude dans TPMP! de mettre en scène une vie de couple fictive avec Camille Combal- s'envole vers Las Vegas pour un faux mariage avec lui. À cette occasion Hanouna pose en robe de mariée[57] et cette photo est considérée comme homophobe par de nombreux internautes et certains journalistes[58], qui la mettent en parallèle avec de nombreuses blagues du même genre que l'animateur adresse notamment à Matthieu Delormeau. Elles reprennent, disent-ils, des codes caricaturaux qu'on a pu voir dans La Cage aux folles ou dans le faux-mariage de Coluche avec Thierry Le Luron[59].

Le même mois, le 19 avril 2016, alors que TPMP! est diffusé en direct et afin de faire un peu de pub à La Nouvelle Star en manque d'audience, Cyril Hanouna envoie son chroniqueur Gilles Verdez déguisé en livreur faire un câlin au rappeur Joey Starr alors en coulisses avant son propre direct pour La Nouvelle Star. Celui-ci, surpris par la démarche dans la mesure où il est en froid avec le chroniqueur, lui assène alors une gifle en direct dans TPMP!, devant des millions de téléspectateurs[60]. Cyril Hanouna, étant évidemment contre la violence physique, se met alors en colère et refuse même de rendre l'antenne pour l'émission musicale tant que le rappeur n'aura pas fait d'excuses publiques[60]. Celui-ci refuse, déclarant : « On n’est pas des pantins, tu vas chez les gens, tu t’annonces, ça s’appelle le respect »[61]. En guise de riposte, l'animateur-star annonce qu'il annule son émission du lendemain pour faire pression sur le chanteur (via la chaîne), et tente de faire réagir les gens sur ce geste violent qui a fait saigner l'arcade du chroniqueur, notamment sur les réseaux sociaux[61]. Les jours suivants, Hanouna déclare qu'il veut faire renvoyer Joey Starr. Gilles Verdez apparait à l'écran avec un pansement sur l'arcade pendant plusieurs jours[60]. Cepndant ce comportement a provoqué de nombreuses moqueries et indignations sur internet[60]. Même Le Petit Journal de Canal + qui appartient pourtant au même groupe que D8 a ironisé dès le lendemain sur la situation, tournant en ridicule Cyril Hanouna pour avoir voulu défendre Gilles Verdez[62]. Le Conseil supérieur de l'audiovisuel, face à l'ampleur prise par cela, publie le 9 mai une mise en garde contre D8, signalant qu'il « regrette que cette provocation ait été diffusée en direct et que l’animateur, instigateur réel de celle-ci, ait pu faire part de son envie de représailles, dans une émission qui est notamment suivie par un public jeune, tout en faisant mine de ne pas rendre l’antenne »[63]. Le CSA ajoute : « même en prenant en compte le ton prétendument humoristique adopté pour la séquence, le Conseil, qui a été conduit à intervenir pour la quatrième fois en moins d’une année concernant cette émission, exprime par une mise en garde sa vive préoccupation du fait de la récurrence de débordements »[63]

Animateur de télévision[modifier | modifier le code]

Émissions de radio[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

  • 2012 : Soda - saisons 2 & 3 (W9) : un amoureux de la mère de Slim

Clips[modifier | modifier le code]

  • 2012 : clip de la chanson La Danse de l'épaule de Cyril Hanouna : le chanteur
  • 2013 : clip de la chanson Quand il pète il troue son slip de Sébastien Patoche : lui-même (apparition)
  • 2014 : clip de la chanson Fresh Prince de Soprano : le barbier
  • 2014 : clip de la chanson Kiss & Love Pour le Sidaction : Lui-Même (apparition)
  • 2015 : clip de la chanson Bogda Bogdanov de Cyril Hanouna (avec Igor et Grichka Bogdanoff, Marc Lavoine, Cartman) : le chanteur
  • 2016 : clip de la chanson FFF de Sam's : lui-même (apparition)

DVD[modifier | modifier le code]

Livres[modifier | modifier le code]

  • Les Peopleries : 300 potins de vos stars préférées ! - juin 2000
  • Le qui's qui ! Le livre de ceux qui feraient mieux de changer de nom (avec Jonathan Lambert, Philippe Lelièvre, Arnaud Lemort, Henri de Lorme), Michel Lafon - mars 2002
  • 200 énigmes qui vont vous rendre fou, Michel Lafon - juin 2009

Palmarès et récompenses[modifier | modifier le code]

  • TV Notes
    • Animateur de l'année 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016
  • TVScope
    • Élu meilleur animateur de l'année 2013
  • GQ (magazine)
    • Homme GQ de l'année 2013[65]
  • Gold Prix de la TNT 2015
    • Meilleur animateur
  • Les Z'awards de la télé 2015
    • La meilleure coiffure
    • Le plus d'heures d'antenne
  • Nommé aux GulliZ 2015 dans la catégorie chanteur préféré pour Bogda Bogdanov.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d Matthias Gurtler, « CV de stars : Cyril Hanouna », VSD,‎ .
  2. « Cyril Hanouna à la soirée humour du 24 juin 2010 organisée par la fondation France Israël et Hadassah France. »,‎
  3. « Touche pas à mon poste : avant Society, Cyril Hanouna déjà dans le collimateur des médias ! », sur www.linternaute.com (consulté le 4 juin 2016)
  4. « Nouilles dans le caleçon : Cyril Hanouna mis en garde par le CSA », sur ladepeche.fr (consulté le 4 juin 2016)
  5. « Cyril Hanouna : « J'ai mis du temps à m'imposer » », sur Le Parisien,‎
  6. a, b, c, d et e Isabelle Morizet, Interview de Cyril Hanouna dans l'émission Il n’y a pas qu’une vie dans la vie sur Europe 1, 5 mai 2013
  7. « Cyril Hanouna : triche au bac, Joey Starr, de Caunes... L'animateur se lâche », sur linternaute.com (consulté le 25 mai 2016)
  8. « Cyril Hanouna trace sa route », sur L'Union,‎
  9. Lionel Dural, « Les « vies » de Cyril Hanouna », sur ldpeople.com,‎
  10. Le gros dossier Cyril Hanouna animateur au Shalom Loisirs, Télé Loisirs, 6 novembre 2012, consulté le 6 avril 2013
  11. J'ai mis du temps à m'imposer, Leparisien.fr, 22 janvier 2013, consulté le 6 avril 2013.
  12. « Cyril Hanouna », sur premiere.fr (consulté le 25 mai 2016)
  13. Jean-Marc Morandini, « Cyril Hanouna va être papa »,‎ .
  14. « Cyril Hanouna : la vraie « Nouvelle Star » », sur Le Parisien,‎
  15. « Cyril Hanouna dans le Juste Prix, sa première télé ! » [html], sur tf1.fr, TF1 (consulté le 5 décembre 2015).
    Extrait de l'émission et interview de Philippe Risoli.
  16. « TPMP - Cyril Hanouna : Ex-boniche de Marina Foïs, il comble ses désirs », sur purepeople.com (consulté le 25 mai 2016)
  17. « Téléthon 2009 : le programme du samedi 5 décembre », sur leblogtvnews.com,‎
  18. « France 4 : Cyril Hanouna va animer une émission sur la télé dès le 1er avril », sur ozap.com (consulté le 25 mai 2016)
  19. Valérie Cèbe, « Téléthon 2011 : Sophie Davant donne le top-départ à Pau », sur larepubliquedespyrenees.fr,‎
  20. Cyril Hanouna quitte France Télévisions, lefigaro.fr, 18 mai 2012.
  21. a, b et c Cyril Hanouna dévoile son salaire et tacle TF1, Puremedias, 22 janvier 2013
  22. De quoi Cyril Hanouna est-il le nom?, Raphaël Garrigos, Isabelle Roberts, Libération.fr, 19 octobre 2012
  23. « Audiences : "Touche pas à mon poste", au plus haut sur D8, double "Le Grand Journal" de Canal+ », sur ozap.com (consulté le 25 mai 2016)
  24. http://www.metronews.fr/culture/alessandra-sublet-et-cyril-hanouna-elus-animateurs-preferes-des-francais/mmfr!Q4Ip7nr1JNMEk/
  25. Le syndrome Hanouna, Jack Dion, marianne.net, 4 décembre 2013
  26. Thomas Hugues, Médias, le magazine sur France 5, 8 décembre 2013, 14 min 50 s.
  27. « Audiences : France 2 en tête avec "Candice Renoir", lancement difficile pour "The Best", Hanouna cartonne sur D8 », sur ozap.com (consulté le 25 mai 2016)
  28. Sarah Lecœuvre, « Cyril Hanouna candidat à la présidence de France Télévisions » [php], sur lefigaro.fr, Le Figaro,‎ publié et mis à jour le (consulté le 5 décembre 2015).
  29. « TPMP - Cyril Hanouna : Candidat à la présidence de France Télévisions ! », sur purepeople.com (consulté le 25 mai 2016)
  30. « France Télévisions : 33 candidats (dont Cyril Hanouna) sur la ligne de départ », sur MYTF1NEWS,‎ (consulté le 25 mai 2016)
  31. F.P, « France Télévisions : Cyril Hanouna annonce que sa candidature n'a pas été retenue (VIDEO) », sur Télé-Loisirs (consulté le 25 mai 2016)
  32. « Cyril Hanouna, son vrai visage », sur www.vsd.fr,‎ (consulté le 3 décembre 2015).
  33. Cyril Hanouna : « Pourquoi je quitte RTL », consulté le 14 juin 2011.
  34. Hermance Murgue, « Cyril Hanouna sur Europe 1 à la rentrée », L'Express, 3 mai 2013.
  35. (fr) Florent Rossi, « "Les Pieds Dans Le Plat" menacé sur Europe 1 - Planète TV », sur Planète TV (consulté le 5 juin 2016)
  36. (fr) lefigaro.fr, « Audiences radio : Cyril Hanouna ne fait pas le poids face à.. », sur TVMag,‎ (consulté le 5 juin 2016)
  37. Sous l'ère Hanouna, elle a perdu 400 000 auditeurs et n'en a gagné que 100 000, et surtout pas assez de jeunes pour compenser les départs.
  38. Alexis Delcambre, « Cyril Hanouna confirme son départ d’Europe 1 », sur lemonde.fr,‎
  39. « Lysanxia - LYSANXIA et crise d’angoisse. Le SECRET POUR GUÉRIR sans médicament », sur winizz.fr (consulté le 25 mai 2016)
  40. AlloCine, « La Dernière passe », sur AlloCiné (consulté le 25 mai 2016)
  41. lefigaro.fr, « Cyril Hanouna dans La Vérité si je mens 3 », sur TVMag (consulté le 25 mai 2016)
  42. « Cyril Hanouna a remporté le tournoi des personnalités », sur siege.fft.fr
  43. Hanouna, Bolloré, Biraben: Canal+ couronné par les Gérard de la télévision.
  44. Touche pas à mon poste : il fallait mieux le rater, Le Figaro, octobre 2012
  45. De quoi Cyril Hanouna est-il le nom ? Libération, octobre 2013
  46. Le coup de pied de l’Hanouna Raphaël Garrigos et Isabelle Roberts, Libération.fr, 9 septembre 2013
  47. Cyril Hanouna se chope le melon ?, rtl.be, aout 2013
  48. Cyril Hanouna répond au magazine "Les Inrocks" qui l'a traité de "sombre couillon", PureMedias, septembre 2013
  49. Philippe Bouvard : "Cyril Hanouna n'a aucun talent" PureMedias, 10 septembre 2013
  50. Xavier Allain, « Après les vacheries, Philippe Bouvard et Cyril Hanouna s'adorent », sur Le Figaro,‎ .
  51. « Kendji Girac approuve Cyril Hanouna, qui avait déchiré sa biographie en direct sur D8 », sur 20minutes.fr,‎
  52. « Cyril Hanouna et la « normalisation de l’humiliation » », sur ojim.fr,‎ .
  53. « Nouilles dans le caleçon : Cyril Hanouna mis en garde par le CSA », sur ladepeche.fr
  54. « Le CSA épingle TPMP pour un dérapage sur les trisomiques », sur Le Huffington Post
  55. «Le virus qui rend con» : Charlie Hebdo se paie Cyril Hanouna, sur ladepeche.fr,‎ .
  56. « Quand "Touche pas à mon poste" ne fait pas de cadeau », sur Teleobs,‎
  57. Photo d'Hanouna en robe de mariée
  58. «Touche pas à mon poste»: L'émission est-elle vraiment gay-friendly?, sur www.20minutes.fr,‎
  59. « "TPMP". Faux mariage gay à Las Vegas, blagues limites... Hanouna et l'homophobie ordinaire », sur leplus.nouvelobs.com/,‎
  60. a, b, c et d Anouk Perry, « Cyril Hanouna visé par le CSA après « l’affaire » JoeyStarr VS Gilles Verdez », sur Madmoizelle.com,‎ .
  61. a et b « Joeystarr met une gifle à Gilles Verdez, Hanouna crée un scandale », sur Les Inrocks,‎ .
  62. « Le Petit Journal ironise sur le clash Hanouna/Joey Starr », sur Les Inrocks,‎ .
  63. a et b Conseil supérieur de l'audiovisuel, « Séquence dans l’émission "Touche pas à mon poste" du 19 avril 2016 : mise en garde de D8 », sur www.csa.fr,‎ .
  64. « Un autre monde », sur unifrance.org (consulté le 25 mai 2016)
  65. « Ibrahimovic, Delanoë, Hanouna et Daft Punk "hommes GQ de l'année" », Le Nouvel Observateur,‎ .