Cyril Hanouna

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cyril Hanouna
Image illustrative de l'article Cyril Hanouna
Cyril Hanouna en 2010.

Nom de naissance Cyril Valéry Isaac Hanouna
Date de naissance (40 ans)
Lieu de naissance Paris, France
Nationalité Drapeau de la France Française
Émissions Touche pas à mon poste ! sur D8
Les pieds dans le plat sur Europe 1
L'Œuf ou la Poule ? sur D8
Nouvelle Star sur D8
Hanouna le matin sur Virgin Radio
La Bonne Touche sur RTL
Radio NRJ (2002)
Rire et Chansons (2005-2006)
RTL (2006-2011)
Virgin Radio (2011-2013)
Europe 1 (depuis 2013)
Chaîne Comédie ! (2000-2002 & 2004)
TF1 (2001)
France 2 (2002-2003 & 2007-2008)
M6 (2003)
Direct 8 (2006-2007)
France 3 (2007-2010)
France 4 (2008-2012)
D8 (depuis 2012)

Cyril Hanouna, né le à Paris[1], est un animateur de télévision, producteur de télévision, et animateur de radio français. Il est aussi un acteur, chroniqueur et, dans une moindre mesure, scénariste et humoriste[2].
Il est surtout connu pour être l'animateur de Touche pas à mon poste ! sur D8 et Les pieds dans le plat sur Europe 1.

Biographie[modifier | modifier le code]

Famille et jeunesse[modifier | modifier le code]

Cyril Valéry Isaac Hanouna naît le à Paris, de parents d'origine juive tunisienne[3], arrivés en France depuis Tunis en 1969. Son père Ange Hanouna, après des études de médecine, a ouvert un cabinet de médecine générale aux Lilas (Seine-Saint-Denis) ; sa mère Esther (née Sitruk) est gérante d’une boutique de vêtements de luxe à Vincennes[1]. Après avoir redoublé son année de première, Cyril parvient à obtenir un baccalauréat D (baccalauréat scientifique avec spécialité biologie) dans le but d'étudier la médecine comme son père[4]. L'animateur affirme avoir triché dans toutes les matières afin de l'obtenir[5]. Il entame ensuite des études de gestion pour devenir expert-comptable, décrochant un DEUG en éco-gestion puis intégrant l'INTEC, école d'expertise comptable qu'il ne finit pas[6]. En parallèle, il travaille temporairement comme employé de banque, VRP en tissus[7] ou encore animateur dans un centre de loisirs juif nommé Shalom Loisirs, où il fit d'ailleurs la connaissance de la comédienne Géraldine Nakache. Cyril Hanouna se dit, à ce propos, impliqué de tout temps dans la vie religieuse du fait de son éducation, respectant au maximum, selon lui, les traditions et coutumes juives[1],[8],[9].

En 2003, il rencontre Émilie[10] et devient, le , le père d'une fille prénommée Bianca[11] et le , d’un garçon prénommé Lino[12].

Carrière à la télévision[modifier | modifier le code]

Passionné par la télévision, dès l'âge de 18 ans, il s'inscrit comme candidat à des jeux télévisés, Le Juste Prix et Que le meilleur gagne[4] en 1993.

En 1997, il débute comme stagiaire de Marina Foïs[13] sur la chaîne Comédie ! où il avait envoyé un CV. Il y écrit les textes des bandes-annonces, puis devient accessoiriste des Robin des Bois et l'auteur de Nicolas Deuil alors présentateur sur la chaîne[4].

Cyril Hanouna puise dans ses racines tunisiennes pour coécrire avec Yves Azéroual la série télévisée Sur la vie d'ma mère en 1999, diffusée sur France 2 pendant un an[réf. souhaitée].

De 2000 à 2002, sur la chaîne Comédie ! il est successivement coprésentateur des deuxième et troisième saisons de La Grosse Émission d'où ont émergé avant lui des humoristes tels que le duo Kad et Olivier[4].

En 2001, il anime le magazine de société La pub, c'est ma grande passion consacré aux annonces les plus drôles ou inattendues (le titre de l'émission est un clin d'œil à une célèbre réplique publicitaire d'Omar Sharif dans le spot pour le tiercé). Par la suite il rejoint la télévision hertzienne et TF1 où il est venu 2 fois en tant chroniqueur de l'émission à succès Les Enfants de la télé d'Arthur aux côtés de Nicolas Deuil.

Quelques mois plus tard, durant l'été 2002, il coprésente le magazine estival Tous au club en compagnie de Julie Raynaud sur France 2 qui se fait connaître du grand public.

De à juin 2003, il prend la suite de Michaël Youn à l'animation de l'émission matinale quotidienne le Morning Live sur M6 et en profite pour quitter l’appartement de ses parents, étant resté Tanguy jusqu’à l’âge de 30 ans[1]. Lorsque Max le remplace, l'émission change de nom et devient C'est pas trop tôt !.

De septembre à , Cyril Hanouna réintègre France 2 au sein de l'équipe de Qu'est-ce qui se passe quand ? présenté par Gaël Leforestier. L'émission sera vite remplacée par la diffusion d'une sitcom américaine[réf. souhaitée].

En 2004, il est de retour sur le câble et présente une émission quotidienne La Vie est une fête sur Comédie !, chaîne de ses premiers pas. Entre-temps, en 2004 et en 2005, il est invité comme candidat à Fort Boyard sur France 2. Sa sortie des prisons du fort reste dans le bêtisier du jeu[réf. souhaitée].

En 2006, il présente sur Direct 8, Le Gros Direct, puis retourne sur le service public pour présenter Hanouna Plage en 2007 sur France 3[réf. souhaitée].

Chaque année de 2007 à 2009, il présente Le Grand Bêtisier de l'année sur France 3.

En 2007 et 2008, il anime l'émission Ensemble contre le racisme sur France 2.

Du au , il anime Pliés en 4 sur France 4. De 2008 à 2012, France 4 lui donne la présentation du Tennis Club durant les 15 jours du tournoi de Roland-Garros10 h tous les jours).

Pour France 3, lors du Concours Eurovision de la chanson 2008, il est le porte-parole de la France et annonce les points du jury français lors du décompte des points. En 2009, il commente le 54e concours Eurovision de la chanson en direct de Moscou, aux côtés de Julien Courbet ; puis en 2010 le 55e concours Eurovision en direct d'Oslo, aux côtés de Stéphane Bern.

En 2009, il anime Quand la télé joue le jeu et Quand la télé se déguise sur France 3.

Le , il présente l'émission La Porte ouverte à toutes les fenêtres sur France 4 dans laquelle apparaissent beaucoup d'humoristes français (Jean-Luc Lemoine, Jonathan Lambert entre autres…). Cependant, ce programme est supprimé faute d'audience le . En , il coanime sur France 2 un magazine du Téléthon avec Alessandra Sublet[14].

À partir du samedi , il présente sur France 3 une nouvelle formule du jeu Fa Si La Chanter à 20 h 10 anciennement présenté par Pascal Brunner et arrêté 10 ans plus tôt. Faute d'audience, le 26 juillet 2010, France 3 annonce l'arrêt de l'émission, alors que des émissions déjà enregistrées restent à diffuser. Finalement, l'émission est supprimée le 29 août 2010 en raison d'une audience restée trop basse.

À partir du , il présente Touche pas à mon poste ! sur France 4, le jeudi à 22 h 30[15]. En , il présente sur France 2 et France 3 l'émission du samedi après-midi du Téléthon, avec Olivier Minne et Tania Young[16].

Il a aussi animé le gala de l'association Ni putes ni soumises, retransmis à la télévision.

Il devient ensuite l'animateur emblématique de France 4 où il anime la première soirée des Victoires de la musique 2011, des et . Il présente également sur cette chaîne des bêtisiers : Ces animaux qui nous font rire le et le , Ces enfants qui nous font rire, le bêtisier consacré aux enfants.

En , il annonce son départ de France 4. Son émission Touche pas à mon poste ! est transférée sur la nouvelle chaîne D8 avec ses chroniqueurs habituels : Thierry Moreau, Jean-Michel Maire, Enora Malagré, Jean-Luc Lemoine, Christophe Carrière. Certains chroniqueurs, comme Éric Dussart ou Justine Fraioli ne le suivent pas tandis que d'autres comme Gérard Louvin, Élise Chassaing, Alexia Laroche-Joubert, Valérie Bénaïm, Philippe Vandel, Nicolas Rey rejoignent l'équipe. L'émission propose une nouvelle formule avec, entre autres, de nouvelles rubriques animées par Camille Combal et Bertrand Chameroy[17].

Cyril Hanouna déclare gagner 15 000 euros net par mois pour l'animation de l'émission, soit autant que certains des chroniqueurs[18]. En décembre 2012 et janvier 2013, il anime deux prime-time spéciaux de l'émission : Touche pas à mon top !, une sorte de best-of de Touche pas à mon poste !, avec la rediffusion des meilleurs moments de l'émission depuis 2010 (émissions télé, délires sur le plateau) et des invités-surprises.

En octobre 2012, le quotidien Libération, analysant le parcours télévisuel de Cyril Hanouna avance que celui-ci « accumule les échecs d’audience… avec une constance qui force l’admiration »[19]. Cette idée reçue vole en éclats en 2013, tant il accumule les succès et les audiences sur D8. En effet, les deux derniers mois de la saison 2012/2013 de Touche pas à mon poste ! sont exceptionnels en termes d'audience, tournant régulièrement autour du million de téléspectateurs[20].

Il présente la Saison 9 de Nouvelle Star sur D8, diffusée chaque mardi entre novembre 2012 et . Il déclare toucher 60 000 euros brut pour l'ensemble de l'émission[18]. Lors des primes-time diffusés en direct à partir du , il est remplacé dans Touche pas à mon poste ! par d'autres présentateurs comme Bruce Toussaint, Ariane Massenet, Laurence Ferrari, Maïtena Biraben et Audrey Pulvar. Le 10 avril, Daphné Roulier le remplace lors du Grand Switch de la chaîne. Lors de la saison 5, il est remplacé certains vendredis par Jean-Luc Lemoine ou Valérie Bénaïm.

Le , il coanime avec Enora Malagré sur D17 la soirée spéciale Virgin Radio Fans, qui récompense chaque meilleur fan de chanteurs. Le concert en direct est organisé par la radio du même nom.

Pour la première fois, il entre au classement TV scope des animateurs préférés des Français à la 20e place pour le classement du mois de mars 2013. Il a également été élu « animateur de l'année » par les internautes à l'occasion du TV Notes 2013[21].

En novembre 2013, il se plaint lors d'un entretien de « ne gagner que 25 000 euros par mois ». Cette information est abondamment commentée de manière ironique par les réseaux sociaux, puis par les médias. Jack Dion dans Marianne voit dans cette sortie le révélateur d'une « perte du sens commun » et du « contact avec la réalité »[22]. Cette polémique est d'autant plus relayée qu'outre ce salaire, il a un revenu de 50 000 euros par mois comme animateur sur Europe 1 et 4 000 euros par émission (soit 60 000 euros par mois) comme producteur d'H2O Productions[23].

Il présente les prime-time de la saison 10 de Nouvelle Star de décembre 2013 à févier 2014, en direct sur D8.

En janvier 2014, il « remporte », le Gérard de l'animateur pour Touche pas à mon poste! lors de la 8e cérémonie des Gérard de la télévision.

Le 18 avril 2014, il présente en prime-time, avec Camille Combal, L'Œuf ou la Poule ?, un jeu de culture générale sur D8 dans lequel s'affrontent 8 personnalités. L'émission rencontre un grand succès (1 405 000 téléspectateurs et 6,4 % du public[24]).

Le il anime sur D8 le télé-crochet The Cover qui sera selon ses termes « un échec ».

Le 23 avril 2015, il anime l'émission de parodies CQFD ! Ce qu'il fallait détourner.

À la surprise générale, lors du Touche pas à mon poste ! du 2 mars 2015, Cyril annonce son intention de postuler à la présidence de France Télévisions[25]. L'animateur de D8 figure donc dans la liste des 33 candidats comme l'annonce le CSA en date du 1er avril 2015[26]. L'aventure s'arrête le 16 avril 2015 : Cyril annonce, avec humour et en direct lors de Touche pas à mon poste !, que le CSA n'a finalement pas retenu sa candidature[27]. Il montre même à l'antenne, sur l'écran géant du plateau, la lettre qui lui est adressée.

En mai 2015, il présente le concert des 60 ans d'Europe 1 au Zénith de Paris sur D8.

Le 25 juin 2015, il anime Le Gros Show, une émission dans laquelle il présente des happenings et réalise notamment des défis périlleux avec Alessandra Sublet.

Carrière à la radio[modifier | modifier le code]

En février 2002, il devient coauteur du Le Qui's qui? inspiré du Who's Who et pour lequel il collabore avec l'équipe du 6 h-9 h de NRJ.

Pour la rentrée 2002, il fait ses débuts à la radio dans l'émission Planet Arthur où il est coanimateur d'Arthur aux côtés de Manu Levy et Valérie Bénaïm pendant six mois. Il fait ses preuves en 2005 dans la radio Rire et Chansons d’abord à l’antenne le week-end avant d'en devenir le présentateur vedette et d'être appelé en 2006 par RTL où il présente le jeu familial La Bonne Touche aux côtés de Jean-Pierre Foucault[4].

De 2005 à 2007, il anime Les Peopleries. Muriel Robin a été la marraine de l'émission. Initialement programmée sur la plage horaire 18 h-19 h du week-end, l'émission devient quotidienne en 2006 où elle occupe le 12 h-13 h. Finalement, elle devient matinale, et rallongée de deux heures occupant la grille du 6 h-9 h. Ses complices chroniqueurs sont Fabien Lecœuvre, qui fut par ailleurs pour un temps, le professeur de Michaël Youn avant de devenir le monsieur « People » de la scène parisienne et animateur de la rubrique « potins ». Il est épaulé par Nicolas Deuil, l'ancien complice de Cyril sur Comédie ! et TF1. L'équipe est complétée par Claire, ancienne miss météo de l'émission devenue coanimatrice à la suite du départ de Marion. Claire continuera tout de même d'assurer les prévisions météorologiques. Pendant la tranche du 8 h-9 h, les Peopleries du Matin reçoivent un invité qui fait l'actualité.

Cyril Hanouna (2014)

Les personnages récurrents sont Jean-Walter (le coiffeur gay), Jason Le Maçon (la porno star), Adélaïde Garrett (l'Anglaise égarée), Jean-José (le conteur de poèmes / l'aspirant légionnaire), Nikos Rastapopulos (le paranoïaque), Patoche (l'ami), Bruno (l'informaticien) et Claire la secrétaire (la nymphomane).

L'émission disparait de la grille de Rire et Chansons en 2007.

Le 8 juin 2011, il est remercié par RTL qui anticipe son départ pour Virgin Radio[28] et n'a plus le droit d'animer son jeu La Bonne Touche sans avoir pu dire au-revoir aux auditeurs et sans une explication à l'antenne de Jean-Pierre Foucault qui a animé seul l'émission comme si de rien n'était. Il divulguera plus tard son salaire[18] de 15 000 euros par mois lorsqu'il animait ce jeu sur RTL.

En 2011, il apparaît en voix-off dans une campagne de publicité à la radio pour les supermarchés Cora.

À partir du 22 août 2011, il anime la matinale de Virgin Radio intitulée Hanouna le matin entre h et h aux côtés d'Enora Malagré et Fabien Delettres. L'émission est composée de jeux avec les policiers, de la musique et des auditeurs qui animent Virgin Radio le matin.

Le 27 août 2012, la saison 2 de Hanouna le matin débute avec une nouvelle équipe et l'arrivée de Cartman et Tiffany.

À la rentrée 2013, il arrive sur Europe 1 pour présenter l'émission Les pieds dans le plat de 10 h 30 à 12 h 30 avec certains chroniqueurs de Touche pas à mon poste ! (Valérie Bénaïm, Jean-Luc Lemoine et occasionnellement Camille Combal) ainsi que Pierre Bellemare et Laurent Guimier, en remplacement de Faites entrer l'invité de Michel Drucker[29]. À la rentrée 2014, Les pieds dans le plat change d'horaire 16 h à 18 h 30. Il est rejoint par Gilles Verdez, Olivier de Kersauson (quand il rentre de Polynésie), Jean-Pierre Foucault...

Carrière de producteur[modifier | modifier le code]

Article détaillé : H2O Productions.

En 2010, Cyril est également cofondateur de la société « Click and Game Entertainment »[30] qui a lancé le , « la 1re chaîne de jeux TV sur Internet ».

Carrière sur scène et au cinéma[modifier | modifier le code]

Il décide de se produire sur les planches du théâtre Trévise de Paris pour son premier one-man-show, intitulé, Cyril Hanouna est une ordure, centré sur le thème du people, avec pour sous-titre « Plus trash que Voici et plus glamour que Le Monde diplomatique» !(« Les 10 Premières ») au mois d'octobre 2004. La mise en scène est signée par Julie Raynaud (de La Grosse Émission), avec qui il a coécrit les sketches. Du succès du spectacle découleront Les Prolongations de janvier à février 2005.

L'anthologie de ses meilleures émissions sur Comédie! et M6 intitulée Les Plus grands délires* de Cyril Hanouna à la Télé ! (*Kadars !) est commercialisée sous la forme d'un DVD au début de février 2006. « Kadars » étant la traduction tunisienne de « délires ».

En 2006, il présente toujours son one-man show intitulé Hanouna est une ordure.

En 2014, les rappeurs Stomy Bugsy et Passi sont invités d'une émission de Touche pas à mon poste !. Stomy Bugsy révèle qu'il est le réalisateur d'un film, La Dernière Passe, où Cyril Hanouna jouait un prostitué homosexuel nommé Minou. Le film, une comédie, raconte l'histoire d'un jeune homme issu d'une famille de mafieux pour laquelle son homosexualité pose problème[31][réf. insuffisante].

Il fait partie du casting du film La Vérité si je mens ! 3[32] sorti en février 2012. Il y tient le rôle de Hervé Cockpit, un homme d'affaires bigame alternant voyages en France et en Chine.

Autres activités[modifier | modifier le code]

Le 7 juin 2013, Cyril Hanouna remporte pour la première fois le tournoi des personnalités de Roland-Garros[33] (tennis).

Émissions de télévision[modifier | modifier le code]

Émissions de radio[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

  • 2012 : Soda - saisons 2 & 3 (W9) : un amoureux de la mère de Slim

Clips[modifier | modifier le code]

DVD[modifier | modifier le code]

Livres[modifier | modifier le code]

  • Les Peopleries : 300 potins de vos stars préférées ! - juin 2000
  • Le qui's qui ! Le livre de ceux qui feraient mieux de changer de nom (avec Jonathan Lambert, Philippe Lelièvre, Arnaud Lemort, Henri de Lorme), Michel Mafon - mars 2002
  • 200 énigmes qui vont vous rendre fou, Michel Lafon - juin 2009

Palmarès et récompenses[modifier | modifier le code]

  • TV Notes
    • Animateur de l'année 2012, 2013, 2014 et 2015.
  • TVScope
    • Élu meilleur animateur de l'année 2013
  • GQ (magazine)
    • Homme GQ de l'année[34]
  • Gold Prix de la TNT 2015
    • Meilleur animateur

Critiques[modifier | modifier le code]

Cyril Hanouna est critiqué par le journal Libération, lui reprochant « d'alterner gloussements hystériques et chorégraphie sur les Sardines de Patrick Sébastien »[35]. Sa position de maître du divertissement sur D8 lui est beaucoup reprochée en connaissance de ses nombreux échecs passés. En 2013, le même journal le qualifie de « pénible »[36].

Le Figaro voit Cyril Hanouna comme « un clown, un pitre né » et lui reproche sa « sur-activité »[37].

Le magazine VSD fait sa une sur Hanouna avec le titre « Ça va le melon ? », brocardant un Cyril Hanouna « jamais avare de critiques vis-à-vis de ses confrères »[38].

L'animateur est critiqué par Christophe Conte du magazine Les Inrockuptibles, qui critique son « omniprésence audiovisuelle » et sa « vulgarité »[39].

Pour Philippe Bouvard lors d'une interview pour lefigaro.fr, Cyril Hanouna « n'a aucun talent » et « a des gros sabots et ne fait pas dans le raffiné »[40]. Toutefois, Philippe Bouvard s'excuse en septembre 2014[41].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d Matthias Gurtler, « CV de stars : Cyril Hanouna », VSD,‎ .
  2. « Cyril Hanouna à la soirée humour du 24 juin 2010 organisée par la fondation France Israël et Hadassah France. »,‎ 29 juil. 2010
  3. « Cyril Hanouna : « J'ai mis du temps à m'imposer » », sur Le Parisien,‎
  4. a, b, c, d et e Isabelle Morizet, Interview de Cyril Hanouna dans l'émission Il n’y a pas qu’une vie dans la vie sur Europe 1, 5 mai 2013
  5. http://www.linternaute.com/television/tv-business/cyril-hanouna-triche-au-bac-joeystarr-de-caunes-l-animateur-se-lache-0613.shtml
  6. « Cyril Hanouna trace sa route », sur L'Union,‎
  7. Lionel Dural, « Les « vies » de Cyril Hanouna », sur ldpeople.com,‎
  8. Le gros dossier Cyril Hanouna animateur au Shalom Loisirs, Télé Loisirs, 6 novembre 2012, consulté le 6 avril 2013
  9. J'ai mis du temps à m'imposer, Leparisien.fr, 22 janvier 2013, consulté le 6 avril 2013.
  10. http://www.premiere.fr/Star/Cyril-Hanouna-1985092
  11. Jean-Marc Morandini, « Cyril Hanouna va être papa »,‎ .
  12. « Cyril Hanouna : la vraie « Nouvelle Star » », sur Le Parisien,‎
  13. http://www.purepeople.com/article/tpmp-cyril-hanouna-ex-boniche-de-marina-fois-il-comble-ses-desirs_a148378/1#lt_source=external,manual
  14. « Téléthon 2009 : le programme du samedi 5 décembre », sur leblogtvnews.com,‎
  15. France 4 : Cyril Hanouna va animer une émission sur la télé dès le 1er avril
  16. Valérie Cèbe, « Téléthon 2011 : Sophie Davant donne le top-départ à Pau », sur larepubliquedespyrenees.fr,‎
  17. Cyril Hanouna quitte France Télévisions, lefigaro.fr, 18 mai 2012.
  18. a, b et c Cyril Hanouna dévoile son salaire et tacle TF1, Puremedias, 22 janvier 2013
  19. De quoi Cyril Hanouna est-il le nom?, Raphaël Garrigos, Isabelle Roberts, Libération.fr, 19 octobre 2012
  20. http://www.ozap.com/actu/audiences-touche-pas-a-mon-poste-au-plus-haut-sur-d8-double-le-grand-journal-sur-canal/449267
  21. http://www.metronews.fr/culture/alessandra-sublet-et-cyril-hanouna-elus-animateurs-preferes-des-francais/mmfr!Q4Ip7nr1JNMEk/
  22. Le syndrome Hanouna, Jack Dion, marianne.net, 4 décembre 2013
  23. Thomas Hugues, Médias, le magazine sur France 5, 8 décembre 2013, 14 min 50 s.
  24. http://www.ozap.com/actu/audiences-france-2-en-tete-avec-candice-renoir-lancement-rate-pour-the-best-hanouna-cartonne-sur-d8/452839
  25. http://www.purepeople.com/article/tpmp-cyril-hanouna-candidat-a-la-presidence-de-france-televisions_a155880/1
  26. http://lci.tf1.fr/economie/medias/france-televisions-33-candidats-sur-la-ligne-de-depart-8588280.html
  27. http://www.programme-tv.net/news/tv/65293-france-televisions-cyril-hanouna-annonce/
  28. Cyril Hanouna : « Pourquoi je quitte RTL », consulté le 14 juin 2011.
  29. Hermance Murgue, « Cyril Hanouna sur Europe 1 à la rentrée », L'Express, 3 mai 2013.
  30. Communiqué de Presse Click and Game Entertainment
  31. http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=110223.html
  32. Cyril Hanouna dans La Vérité si je mens 3
  33. « Cyril Hanouna a remporté le tournoi des personnalités », sur siege.fft.fr
  34. « Ibrahimovic, Delanoë, Hanouna et Daft Punk "hommes GQ de l'année" », Le Nouvel Observateur,‎ .
  35. De quoi Cyril Hanouna est-il le nom ? Libération, octobre 2013
  36. Le coup de pied de l’Hanouna Raphaël Garrigos et Isabelle Roberts, Libération.fr, 9 septembre 2013
  37. Touche pas à mon poste : il fallait mieux le rater, Le Figaro, octobre 2012
  38. Cyril Hanouna se chope le melon ?, rtl.be, aout 2013
  39. Cyril Hanouna répond au magazine "Les Inrocks" qui l'a traité de "sombre couillon", PureMedias, septembre 2013
  40. Philippe Bouvard : "Cyril Hanouna n'a aucun talent" PureMedias, 10 septembre 2013
  41. http://tvmag.lefigaro.fr/programme-tv/article/television/83681/apres-les-vacheries-philippe-bouvard-et-cyril-hanouna-s-adorent.html

Liens externes[modifier | modifier le code]