Benjamin Castaldi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Castaldi.
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour voir d'autres.
La mise en forme de cet article est à améliorer. (janvier 2016).

La mise en forme du texte ne suit pas les recommandations de Wikipédia. La typographie, les liens internes ou externes, les conventions de style, la présentation des sources, etc. sont autant de points qui peuvent ne pas convenir voire être absents. Découvrez comment faire pour le « wikifier ». Les raisons de la pose de ce bandeau sont peut-être précisées sur la page de discussion. Si seules certaines sections de l'article sont à wikifier, pensez à les indiquer en utilisant {{section à wikifier}}.

Benjamin Castaldi
Date de naissance (45 ans)
Lieu de naissance Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine)
Nationalité Drapeau de la France Française
Émissions Loft Story
Secret Story
You Can Dance
Nouvelle Star
Tahiti Quest
L'Académie des neuf
Super Million Question
Chaîne TF1 (2006-2014)
D8 (2015)
NT1 (2012)
Gulli (2014)
M6 (2001-2006)
NRJ 12 (2015-)

Benjamin Castaldi, né le à Boulogne-Billancourt dans les Hauts-de-Seine, est un animateur de télévision et de radio, et un producteur français. Il est le fils de Jean-Pierre Castaldi et Catherine Allégret mais aussi le petit-fils du réalisateur Yves Allégret et de l'actrice Simone Signoret.

Il effectue sa carrière principalement à la télévision, commençant en 1994 sur France 2, arrivant sur M6 en 2001 et rejoignant TF1 en 2006. Il présente sur TF1 les deux saisons de Loft Story ainsi que huit saisons de Secret Story (2007 - 2014).

Parcours professionnel à la télévision[modifier | modifier le code]

Études[modifier | modifier le code]

À l'issue de sa scolarité, Benjamin Castaldi obtient son bac sciences économiques et s'engage dans un cursus de « Sciences Po » qui s'avère peu concluant[réf. nécessaire].

1994-2001 : France 2, La Cinquième puis TF1[modifier | modifier le code]

Benjamin Castaldi débute à la télévision en 1994, aux côtés du présentateur vedette Michel Drucker, en tant que chroniqueur de cinéma dans l'émission de variété Studio Gabriel sur France 2. En 1998, il continue avec Michel Drucker, dans l'émission du dimanche après-midi Vivement dimanche. Pendant la même année, il présente L'étoffe des ados sur La Cinquième (actuellement France 5) magazine sur les lycéens et les collégiens, émission produite par Marie-France Brière et réalisée par Cyril Chamalet. En septembre 1999, il rejoint TF1 pour coprésenter l'émission Célébrités avec Carole Rousseau et Stéphane Bern. L'émission, produite par Jean-Louis Remilleux, traite de l'actualité des célébrités.

2001-2006 : M6[modifier | modifier le code]

En mars 2001, il rejoint la chaîne M6 pour animer avec succès la première émission de télé réalité française, Loft Story diffusée en quotidienne et en première partie de soirée (le jeudi). L'année suivante, il est aux commandes de la seconde saison française. Par la suite, il présente plusieurs émissions de divertissements et soirées spéciales en prime-time sur cette même chaîne. En 2003 et pendant quatre ans, il anime toujours sur M6 les quatre premières saisons de l'émission Nouvelle Star.

Cette même année, en parallèle à ses activités d'animateur, Benjamin Castaldi développe une activité de producteur via la société B3Com, cofondée avec Pierre-Antoine Boucly grâce au soutien de Lagardère Entertainment (Lagardère SCA) puis de Carrere Group. Il animera d'ailleurs sa propre émission en tant que producteur intitulé Tous les oppose sur M6. L’objectif de cette émission est de vaincre les préjugés. Pour ce faire, deux groupes de trois amis dont le style de vie, les principes ou le comportement s’opposent, sont observés sous l’œil des caméras pendant 48 heures. Ils vivent alors dans un bus aménagé et doivent décider à l’unanimité des achats et des activités.

En mai 2006, il est débarqué de la présentation de la Nouvelle Star en pleine diffusion et remplacé par Virginie Efira pour avoir annoncé par huissier sa démission de M6[1].

2006-2014 : TF1[modifier | modifier le code]

En septembre 2006, Benjamin Castaldi rejoint TF1 pour présenter différents divertissements et soirées spéciales en prime-time. Sa première prestation a lieu à la fin de ce même mois où il présente en première partie de soirée l'avant et après concert Johnny Hallyday, Flashback Tour, une soirée spéciale en direct de Bercy[2].

Au début de l'année 2007, il anime 1 contre 100, un nouveau jeu diffusé du lundi au vendredi à 18 h 20 sur TF1. Fin avril 2008, la nouvelle session d’1 contre 100, à l'antenne depuis quelques semaines, est déprogrammée brutalement en raison de contre-performances d'audience, notamment lors de sa dernière diffusion datée du vendredi , explique la chaîne dans un communiqué[3].

Le samedi à 20 h 50, il présente en direct le lancement de Secret Story sur TF1, une version revue et corrigée de Loft Story[4]. Il est aux commandes de l'émission pendant cinq saisons, présente l'After Secret sur TF1 en compagnie d'Adrien Lemaitre le vendredi 22 octobre 2010, et alors qu'en début d'année 2013 plusieurs sites ont annoncé le départ de Benjamin Castaldi, il présente une septième saison pendant l'été 2013[5] puis revient pour une 8e saison de Secret Story en 2014.

Le 29 décembre 2007, il présente une nouvelle émission : Le Grand Music Quizz, qui enregistre une audience de 5,4 millions de téléspectateurs pour 25.3% de PDA. Le second numéro du Grand Music Quizz fait une audience inférieure à la première, 4 966 000 téléspectateurs. Cette audience reste cependant convenable et arrive en première position des audiences de la soirée.

Benjamin Castaldi devient lui-même candidat à un nouveau jeu qui a été diffusé pour la première fois le samedi sur TF1. L'émission intitulée Qui peut battre Benjamin Castaldi ? est l'adaptation du divertissement allemand Schlag den Raab (de). L'animateur affronte un candidat au cours de treize épreuves physiques et intellectuelles. Si le candidat gagne, il remporte 100 000 euros. Pour se préparer à ce nouveau divertissement, Benjamin Castaldi aurait suivi un entraînement intensif dans le sud de la France. Ce jeu est présenté par Carole Rousseau et arbitré par Denis Brogniart[6].

Benjamin Castaldi anime la troisième saison de La Ferme Célébrités, en Afrique du Sud, début 2010 avec Jean-Pierre Foucault[7]. En 2010, il présente, avec Jean-Pierre Foucault, la troisième édition de La Ferme Célébrités.

Le vendredi 15 janvier 2010, il remporte Le Grand Concours des animateurs, neuvième édition sur TF1.

Du 2 janvier au 23 mars 2012, il anime La Roue de la fortune avec Valérie Bègue à la place de Christophe Dechavanne et Victoria Silvstedt, à 11h sur TF1. Le vendredi 25 mai 2012, il anime la sixième édition de la célèbre télé-réalité Secret Story sur TF1.

Le 2 août, il présente une toute nouvelle émission sur TF1 en prime-time baptisée The Winner Is ; l'émission est un échec d'audience, ne rassemblant que 2,6 millions de téléspectateurs. Benjamin Castaldi a déclaré le 3 septembre 2014 dans l'émission Touche pas à mon poste ! qu'il allait quitter TF1 pour animer La Nouvelle Star ! 2015 sur D8[8],[9].

D'autres moments de télévision[modifier | modifier le code]

Benjamin Castaldi fait également un passage sur NT1 en 2012 pour animer So you think you can dance, une émission consacrée à la danse. En 2014, il anime sur Gulli (en accord avec TF1) Tahiti Quest, une émission d'aventure qui propose à des familles de s'affronter. L'émission étant un succès d'audience pour la chaîne, elle est reconduite en saison 2. Depuis le , il anime l'émission L'Académie des neuf sur NRJ 12.

Activité radiophonique[modifier | modifier le code]

En mars 2000, il anime une émission d'interview d'invités connus sur Europe 1 entre 15 h 30 et 16 h 30.

Entre 2006 et 2007, côté radio, il est chargé des matinales de RTL2 entre 6 heures et 9 heures dans l'émission Le grand bazar.[précision nécessaire]

Le samedi 26 janvier 2008, Benjamin Castaldi présente la 9e cérémonie des NRJ Music Awards, retransmise en direct sur TF1 et en simultané sur NRJ depuis le Midem de Cannes[11].

Le 31 août 2015, il devient sociétaire des Grosses Têtes sur RTL, intégrant par là-même la bande à Ruquier.

Autres activités[modifier | modifier le code]

En 2004, il publie aux Éditions Albin-Michel, en collaboration avec le journaliste Jean-Michel Caradec'h, un livre de souvenirs qui fit scandale en révélant le passé de Montand, Et maintenant il faudra tout se dire. Il y raconte sa vie parmi les monstres sacrés qui ont bercé sa jeunesse, et révèle les relations qui ont lié Yves Montand et sa mère Catherine Allégret.

À la rentrée 2008, il tourne une publicité pour Sony, diffusée uniquement sur TF1[12].

Le 4 novembre 2015, son autobiographie intitulée Pour l'instant tout va bien sort aux éditions de l'Archipel[13].

Documentaire[modifier | modifier le code]

Benjamin Castaldi apparaît dans Elle s'appelait Simone Signoret, un documentaire réalisé par Christian Lamet et Nicolas Maupied, sur une idée originale d'Emmanuelle Guilcher. Une coproduction Dream way productions/INA. Première diffusion le 30 septembre 2010 sur France 5, à l'occasion de la commémoration du 25e anniversaire de la disparition de sa grand-mère Simone Signoret.

Caricature[modifier | modifier le code]

Notamment aux Guignols de l'info (Canal+), il est caricaturé en un personnage écervelé et hyperactif disant sans arrêt « C'est énnooorme ! » ou « Pas le temps, je tweete ! ».

Accident de moto[modifier | modifier le code]

Le samedi 23 juin 2012, il est victime d'un accident de moto. Il est alors touché au niveau des clavicules et a deux côtes cassées. Il sort le lendemain de l'hôpital. La Voix, qui n'intervient habituellement que dans la maison de Secret Story, le remplace via un écran de télévision, sur le plateau de l'émission. À partir du mercredi 27 juin 2012, c'est Nikos Aliagas qui reprend la présentation de l'émission en interim, en attendant le retour de Benjamin Castaldi[14]. Il revient à l'antenne pour la quotidienne du lundi 2 juillet, mais son retour sera de courte durée, puisqu'il doit retourner en urgence à l'hôpital le 14 juillet. Il n'a finalement pas deux mais six côtes cassées, et sa clavicule ne guérissant pas correctement, il doit se faire opérer en urgence. C'est la Voix qui prend le relais sur la présentation de la quotidienne de Secret Story.

Victime d'une escroquerie[modifier | modifier le code]

En décembre 2014, il se déclare publiquement victime d'une escroquerie et met en cause un notaire, un promoteur et une banque. Il réclame devant la justice six millions d'euros en réparation des préjudices qu'il a subis[15].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Il se marie le à Saint-Mandé avec Valérie[16] la mère de ses fils Julien (18 septembre 1996) et Simon (20 avril 2000), dont il divorce en 2001. Le 21 septembre 2002, il épouse l'animatrice Flavie Flament (rencontrée en décembre 2000 lors de l'émission Les P'tits princes, sur TF1), avec qui il a un fils, Enzo (8 février 2004). Ils se séparent en décembre 2006, avant de divorcer officiellement en juillet 2008. Le , il a épousé Vanessa Broussouloux à Copenhague (Danemark)[16].

Revenus[modifier | modifier le code]

En 2008, Benjamin Castaldi était payé 105 000 euros par mois[17] mais uniquement pendant les 3 mois qu'a duré Secret Story.

En 2012, il découvre qu'il est ruiné, se disant victime d'une escroquerie immobilière de la société Apollonia[18].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Castaldi et M6 : le clash. Virginie Efira présentera la Nouvelle star ce mercredi. », Le blog TV News,‎ (consulté le 30 décembre 2009)
  2. « Benjamin Castaldi dans l’attente de sa vraie rentrée sur TF1 », Toutelatele.com,‎ (consulté le 30 décembre 2009)
  3. Julien Lalande, « TF1 déprogramme dès lundi "Un contre 100" », sur Ozap,‎
  4. Jérôme Roulet, « Secret Story : le Loft Story nouvelle génération de TF1 », sur toutelatele.com,‎
  5. [1]
  6. Julien Mielcarek, « "Qui peut battre Benjamin Castaldi ?" le 29 novembre », sur Ozap,‎
  7. « Jean-Pierre Foucault coprésentera "La Ferme Célébrités" », Ozap,‎ (consulté le 30 décembre 2009)
  8. [vidéo] « TPMP - Benjamin Castaldi : Je quitte TF1 pour animer la Nouvelle Star sur D8 », sur Purepeople.com (consulté le 3 septembre 2014)
  9. « Benjamin Castaldi annonce qu'il quitte TF1 pour rejoindre D8 pour présenter la Nouvelle Star », sur Jeanmarcmorandini.com (consulté le 3 septembre 2014)
  10. « mes parents vont t'adorer »
  11. « Benjamin Castaldi présentera les NRJ Music Awards », sur metrofrance.com,‎
  12. Julien Lalande, « Benjamin Castaldi fait de la pub pour Sony », sur Ozap,‎
  13. Benjamin Castaldi : "J'ai vraiment pensé à en finir, mes enfants m'ont sauvé" sur purepeople.com, 24 octobre 2015
  14. «Secret story» : une clavicule et deux côtes cassées pour Castaldi, Le Point,‎ (consulté le 24 juin 2012)
  15. http://www.lepoint.fr/people/benjamin-castaldi-reclame-6-millions-d-euros-pour-escroquerie-03-12-2014-1886504_2116.php
  16. a et b Filiation sur Wikifrat (fraternelle.org) Fraternelle : l’encyclopédie biographique de l’Homo erectus
  17. « Quels salaires pour les stars de la TV? », sur Le JDD,‎
  18. Marc Fourny, « Benjamin Castaldi réclame 6 millions d'euros pour escroquerie », sur lepoint.fr/,‎