Camille Lellouche

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Camille Lellouche
Description de cette image, également commentée ci-après
Camille Lellouche, en 2017.
Naissance (36 ans)
Paris 4e (France)
Nationalité Drapeau de la France Française
Profession Actrice
Humoriste
Chanteuse
Films notables Grand Central
Mon inconnue

Camille Lellouche est une actrice, humoriste et chanteuse française, née le dans le 4e arrondissement de Paris.

Elle a notamment acquis une notoriété auprès du grand public avec ses performances humoristiques et musicales sur YouTube[1] en 2014 et avec sa participation à l'émission The Voice : La Plus Belle Voix en 2015. En 2021, elle reçoit avec Grand Corps Malade une Victoire de la chanson originale pour le titre Mais je t'aime.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance[modifier | modifier le code]

Née le [3] dans le 4e arrondissement de Paris[4] au sein d’une famille juive séfarade, Camille Lellouche grandit en banlieue parisienne, à Vitry-sur-Seine[5]. Elle est la petite-fille d'Yvon Sallaud, ancien déporté et auteur du livre Les Coquelicots de la liberté[6].

Elle commence l'apprentissage du piano à l'âge de 4 ans[2]. Elle apprend ensuite l'alto[5]. En 1997, alors qu'elle a 10 ans, elle dit vouloir devenir chanteuse[7]. Plus tard, elle se produit dans des piano-bars[5]. En 2000, elle commence à suivre des cours de théâtre[7]. Elle se forme à la comédie chez Acting International[5]. Elle tente des castings à partir de 2005 et obtient quelques rôles mineurs[7]. En parallèle, elle travaille durant dix ans dans la restauration[8].

Débuts[modifier | modifier le code]

En 2012[7], Camille Lellouche est repérée par la réalisatrice Rebecca Zlotowski dans une brasserie parisienne[8], où elle est employée comme cheffe de rang[9]. Elle obtient alors un rôle important dans le long métrage Grand Central, aux côtés de Léa Seydoux, Tahar Rahim et Olivier Gourmet. Le film est sélectionné au Festival de Cannes 2013, ce qui permet à Camille Lellouche de monter les célèbres marches du Palais des festivals[2].

En parallèle, elle utilise Internet et les réseaux sociaux pour se faire connaître, postant notamment des vidéos humoristiques ou musicales sur YouTube[1], mais aussi sur Facebook et Instagram[8]. Cette expérience lui permet de développer divers personnages et de se constituer une base de fans, avec à cette époque plus de 2 300 000 followers[réf. nécessaire]. Sur un tournage, elle rencontre Laurent Junca et Dominique Perrin, qui décèlent son sens du show et lui conseillent de faire de la scène[5]. Sa première apparition sur scène en tant qu'humoriste aura ensuite lieu au Casino de Paris en première partie de Virginie Hocq[5].

The Voice[modifier | modifier le code]

En 2015, elle participe à la quatrième saison de l'émission The Voice sur TF1[10], où elle va jusqu'en demi-finale[8]. Elle intègre la troupe de The Voice pour la tournée des Zénith[5]. C'est durant l'enregistrement de l'émission qu'elle commence à écrire son futur spectacle[8].

Télévision et cinéma[modifier | modifier le code]

Camille Lellouche est ensuite engagée dans l'émission Touche pas à mon poste ! sur C8 en 2016, mais elle quitte rapidement l'émission de Cyril Hanouna, officiellement pour se concentrer sur sa carrière de comédienne[1],[11]. Elle monte en effet un one-woman-show, intitulé Camille en vrai (d'abord simplement appelé Camille Lellouche[2],[11]), avec lequel elle part en tournée dans toute la France en 2016[1]. Elle écrit et met en scène ce spectacle avec Laurent Junca[5]. Elle y incarne une grande variété de personnages féminins, avec la solitude comme fil conducteur, s'inspirant notamment des nombreux clients de restaurants qu'elle a croisés[8]. Entre les sketchs, Camille Lellouche chante et joue de la guitare[8].

Elle continue aussi sa carrière d'actrice au cinéma en tournant à nouveau avec Rebecca Zlotowski dans Planetarium (2016), aux côtés de Natalie Portman et Lily Rose Depp, puis dans Le Prix du succès (2017) de Teddy Lussi-Modeste.

En juin 2017, elle est la marraine de la 2e édition du Festigital à Hyères[12]. À partir de septembre 2017, elle se produit au Théâtre de la Gaîté-Montparnasse. En septembre 2017 également, elle intègre l'équipe de l'émission Quotidien sur TMC, où elle incarne différents personnages dans une capsule humoristique intitulée Face Cam[1].

Succès de la chanson Mais je t'aime[modifier | modifier le code]

En 2020, elle interprète, en duo avec Grand Corps Malade, le titre Mais je t'aime, qu'elle avait commencé à écrire et composer 3 ans auparavant [13]. En 2021, cette chanson reçoit le prix de la chanson originale de l'année lors des Victoires de la musique[14].

Vie privée[modifier | modifier le code]

En novembre 2021, Camille Lellouche témoigne dans l'émission de télévision Sept à huit sur une période de sa vie où elle a été victime de violences conjugales pendant deux ans, et en profite pour encourager les femmes à porter plainte et à dénoncer les actes de brutalité[15].

Le 17 mai 2022, elle annonce via Instagram qu'elle est enceinte de son premier enfant, une fille[16].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Longs métrages[modifier | modifier le code]

Courts métrages[modifier | modifier le code]

  • 2015 : Quelques secondes de Nora el Hourch : Jessica
  • 2017 : L'Appel d'Akim Omiri et Kaza

Télévision[modifier | modifier le code]

Cette section concerne les programmes de fiction. Pour les émissions, voir la section « Émissions de télévision ».

Clips[modifier | modifier le code]

Émissions de télévision[modifier | modifier le code]

Participante[modifier | modifier le code]

Chroniqueuse[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

Singles & EP[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

Distinction[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e et f Lucile Bellan, « Qui est Camille Lellouche, la nouvelle recrue de Yann Barthes dans Quotidien ? », sur gala.fr, 1" septembre 2017.
  2. a b c et d Lisa Etcheberry, « TPMP : Qui est Camille Lellouche, la nouvelle chroniqueuse de Cyril Hanouna ? », sur programme-tv.net, .
  3. Plusieurs sources secondaires mentionnent l'année 1987 sans plus de précision sur la date[1],[2]. Camille Lellouche indiquait pour sa part une date de naissance précise, le 10 juin 1986, sur une ancienne version de sa présentation sur son compte Twitter officiel : « Camille Lellouche », sur Twitter (consulté le ) (version archivée sur Internet Archive).
  4. [vidéo] « La Trou Story de Camille Lellouche », sur Facebook (consulté le )
  5. a b c d e f g et h « Camille Lellouche », sur artistes.pooleventsproductions.com (consulté le ).
  6. Benjamin Meffre, « "Clique" : Camille Lellouche en larmes en évoquant son grand-père », sur ozap.com, .
  7. a b c et d « Biographie : Camille Lellouche », sur peoplefolie.fr (consulté le ) (sur Internet Archive).
  8. a b c d e f et g « Camille Lellouche, l’artiste aux mille facettes », sur leprogres.fr, .
  9. « Camille Lellouche », sur 3tcafetheatre.com (consulté le ) (sur Internet Archive).
  10. « Camille Lellouche : Sa biographie », sur allocine.fr (consulté le ).
  11. a et b François Coulaud, « Quotidien : qui est Camille Lellouche la nouvelle chroniqueuse ex de TPMP ? », sur telestar.fr, .
  12. « HYERES : Festigital du 23 au 25 juin 2017 »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur presseagence.fr, .
  13. « Camille Lellouche raconte pourquoi elle pleure dans le clip «Mais je t'aime» avec Grand corps malade », sur LEFIGARO,
  14. a et b Emmanuel Marolle avec Eric Bureau et Marie Poussel, « Récompensée aux Victoires, la chanson de Grand Corps Malade et Camille Lellouche a failli ne jamais exister », sur leparisien.fr, (consulté le )
  15. « Camille Lellouche raconte les violences conjugales qu’elle a subies », sur www.20minutes.fr (consulté le )
  16. « Camille Lellouche attend son premier enfant et dévoile son sexe - Elle », sur elle.fr, (consulté le )
  17. Laëtitia Forhan, « Les SEGPA : l'adaptation ciné de la web-série produite par Cyril Hanouna débarque au cinéma », sur allocine.fr, (consulté le )
  18. « Aya Nakamura invite Camille Lellouche et Karidja Touré dans son nouveau clip », sur Le HuffPost, (consulté le )
  19. Damien Canivez, « « Les Touristes ». Arthur et sa bande en stage intensif chez les pompiers, ce soir sur TF1 », sur ouest-france.fr, .
  20. Jade Olivier, « Jamel et ses amis au Marrakech du Rire 2018 (W9) : Camille Lellouche tacle l'ex-coach de The Voice Jenifer, la vérité sur la chevelure de Laurent Delahousse...(VIDEO) », sur programme-tv.net, .
  21. « Camille Lellouche : "Le Marrakech du rire, c’était mon rêve" », sur programme-television.org, .
  22. « The Voice 2021 – Edgar chante Ne me jugez pas de Camille Lellouche (KO) - The Voice | TF1 », sur MYTF1 (consulté le )
  23. « Camille Lellouche - MusicBrainz », sur musicbrainz.org (consulté le )
  24. a b et c « Camille Lellouche », sur Discogs (consulté le )
  25. "Mais je t'aime" : Grand Corps Malade et Camille Lellouche en duo pour l'album "Mesdames", sur chartsinfrance.net, consulté le 20 juin 2020
  26. « Camille Lellouche : "Chanter 'N’insiste pas' m’abîme un peu, mais c’est un devoir" », sur www.rtl.fr (consulté le )
  27. Lucie Valais et Mis à jour le 22/07/21 11:11, « Camille Lellouche : écoutez "Fumette", sa nouvelle chanson », sur www.linternaute.com (consulté le )
  28. « Musique - Camille Lellouche règlerait ses comptes avec Rayane Bensetti », sur 20 minutes, (consulté le )
  29. « « T’es où », la nouvelle chanson toute en émotion de Camille Lellouche », sur www.20minutes.fr (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :