Aller au contenu

André Manoukian

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
André Manoukian
Description de cette image, également commentée ci-après
André Manoukian, à Hermonville, en 2014.
Informations générales
Nom de naissance André Antranik Manoukian
Naissance (67 ans)
Lyon 4e
Activité principale Auteur-compositeur, pianiste
Activités annexes Animateur de radio
Genre musical Jazz
Instruments Piano
Années actives depuis 1987

André Manoukian est un auteur-compositeur et pianiste français, né le dans le 4e arrondissement de Lyon. Il est également chroniqueur, présentateur d'émissions de radio et de télévision et comédien depuis les années 2000.

Il exerce sur France Inter dans les émissions Partons en live et Par Jupiter !. À la télévision, il présente notamment La Vie secrète des chansons sur France 3 et est ponctuellement commentateur du Concours Eurovision de la chanson. Entre 2003 et 2016, il est membre du jury du télé-crochet Nouvelle Star diffusé tout d'abord sur M6 puis sur D8 et a présenté Dédé les doigts de fée sur Paris Première de 2007 à 2016.

Jouant surtout pour la télévision, il est notamment apparu dans les séries Fais pas ci, fais pas ça et Alexandra Ehle sur France Télévisions.

Jeunesse et formation

[modifier | modifier le code]

André Antranik Manoukian naît le à Lyon[1] de parents arméniens[note 1], commerçants dans le prêt-à-porter[2], dans le quartier du Grand Trou situé dans le 8e arrondissement.

Son père qui joue du piano et du violon en amateur lui fait découvrir très tôt la musique classique. André suit des cours de piano classique dès l'âge de 6 ans[2]. Il fait ses études au collège-lycée Ampère de Lyon et y obtient son baccalauréat C[3]. Alors qu'il est étudiant en médecine, il arrête ses études en première année, travaille dans une banque puis gagne sa vie comme démonstrateur de synthétiseurs et d’orgues dans les supermarchés. En raison d'un chagrin d'amour, il quitte la France pour les États-Unis et s'inscrit en 1977 au Berklee College of Music, une école de musique, de jazz en particulier. De retour à Lyon, il y crée son premier big band avec le trompettiste Pierre Drevet, Horn Stuff[4].

Vie privée

[modifier | modifier le code]

Il est père de trois enfants, Julie, réalisatrice (née en 1982), de sa première épouse Sophie, Anton et Aris (nés en 2000 et 2001), qu'il a eus avec Stéphanie. Il est grand-père d'un petit Ethan né en 2009 de sa fille aînée[5].

André Manoukian avec Malia (Vienne 2007).

En 1983, André Manoukian découvre la chanteuse Liane Foly[4], qui devient sa compagne de 1984 à 1995, et pour laquelle il crée ses premiers succès tels que Ça va, ça vient, Au fur et à mesure et Doucement. Il a travaillé avec des artistes tels que Mireille Darc, Michel Petrucciani, Richard Galliano, Charles Aznavour, Nicolas Peyrac, Gilbert Bécaud, Diane Dufresne, Nicole Croisille, Natacha Atlas, Dick Rivers, Janet Jackson, Victoria Petrosillo, Camille Bazbaz et Malia. Il compose les musiques des films Quatre étoiles et Jean-Philippe.

Il est bien connu du grand public pour sa participation, en tant que juré, au télé-crochet de M6, Nouvelle Star[4], depuis la première saison en 2003 (intitulée la première année À la recherche de la nouvelle star et aux côtés de Dove Attia, Varda Kakon et Lionel Florence).

En 2004, il se prête à l'exercice du doublage dans le DVD bonus du film Shrek 2, dans lequel il double l'un des jurés pendant le concours de chant.

De 2006 à 2008, il participe comme chroniqueur à l'émission T'empêches tout le monde de dormir en deuxième partie de soirée sur M6 et présentée par Marc-Olivier Fogiel.

Le , il présente Les Globes de cristal au côté d'Élisabeth Quin sur Paris Première. À partir du , il présente Dédé les doigts de fée sur Paris Première, émission autour d'invités assimilés à des morceaux de musique. Pour lui, leur vie est une chanson enregistrée sur un multipistes. Pour brosser le portrait de ses invités, André Manoukian les invite à se raconter dans un vrai studio d'enregistrement. Il compose un morceau unique en son genre. À la « couleur » de chaque période de la vie de son invité, il fait correspondre un instrument et une ligne musicale. À la clé, un morceau totalement personnalisé, le tube d'une vie.

Dès 2006, il entame une coopération artistique avec la chanteuse afro-britannique Malia dont le troisième album Young Bones est sorti en .

Son premier livre, La Mécanique des fluides[6], sort en .

Il compose pour Gaëtane Abrial (candidate de Nouvelle star) l'album Cheyenne Song, sorti le .

Il crée son propre label, Va Savoir (EMI Group) et sort le l'album Inkala, sur lequel il est au piano avec Laurent Robin (batterie), Ira Coleman (contrebasse), et pour trois titres, Pierre Boussaguet (contrebasse). L'album est un mélange de compositions originales et de folk songs arméniennes ainsi que d'improvisations, proche des trios modernes de jazz (The Bad Plus, EST, Avishai Cohen, etc.), et se démarque par l’utilisation du chant modal arménien aux blue notes caractéristiques.

De 2008 à 2011, Tété où Dédé ?, une série documentaire diffusée sur France 5, suit André Manoukian et le musicien Tété en route pour un voyage à la rencontre des héritiers du jazz, du blues, du folk, du hip-hop et du rock.

Il entame également une carrière de comédien et, en 2008, rejoint le casting de la série Off Prime avec Virginie Efira sur M6. De 2009 à 2016, il interprète Thierry Kalamian, l'ex mari de Valérie Bouley, dans dix épisodes de Fais pas ci, fais pas ça sur France 2.

En 2009-2010 il est la voix off du programme court Les prénoms en musique sur TF1.

Après son album instrumental chez Blue Note Records, il sort So in love, un nouvel album de grands standards de Cole Porter, Burt Bacharach et George Gershwin chantés par la nouvelle scène française : Anaïs, Emily Loizeau, Helena Noguerra, Camélia Jordana, Benjamin Siksou, Cocoon, China Moses et Tété. Il a voulu rendre hommage à ses maîtres.

André Manoukian au Jazz Festival de Munster en 2011.

En 2010, il crée la première édition du Cosmojazz de Chamonix[4]. Installé dans « la plus belle vallée du monde » depuis quelques années, la musique lui manquait. Aussi en accord avec Éric Fournier, maire de Chamonix, il crée le premier festival Jazz en Altitude, durant trois jours, puis cinq jours en 2011.

En février-mars 2011, il participe à la première saison de l'émission Danse avec les stars sur TF1, aux côtés de la danseuse Candice Pascal, et termine huitième et dernier de la compétition.

En , il présente Le Meilleur de Nouvelle Star sur W9. Puis au mois de mars, il présente une nouvelle création musicale, Manoukian, mes rêves d'Orient, projet très personnel où il retourne vers ses origines orientales, dans le cadre du festival Vagamondes à Évry. Il s'est entouré de nombreux artistes : Ibrahim Maalouf, Elina Duni et les frères Chemirani.

En 2010, Nouvelle star s'arrête sur M6. Le télé-crochet revient sur D8 en 2012, André Manoukian reprend son activité de juré aux côtés de Sinclair, Maurane et Olivier Bas pour 150 000 [7] la saison (il déclare quant à lui toucher 100 000  brut pour la saison, soit moitié moins que sur M6[8]).

En 2012, il remplace Dave absent pendant une partie de l'émission La France a un incroyable talent, diffusée le sur M6. Il fait alors partie du jury avec Gilbert Rozon et Sophie Edelstein, jurés de l'émission lors de la saison 7. Gilbert Rozon étant juré depuis la saison 1, quant à Sophie Edelstein des saisons 1 à 3 et 5 à 7.

En 2012, il enregistre pour le site imusic-school une masterclass d'improvisation et d'accompagnement jazz au piano[9], sur laquelle il invite Malia.

En 2013, il anime depuis la rentrée sur France Inter Encore un matin, chronique musicale programmée entre h 24 et h 30, en remplacement de Didier Varrod.

En , il succède à Frédéric Lopez comme animateur de l'émission On va tous y passer, sur France Inter[10]. Le 29 du même mois, il est fait Chevalier des arts et des lettres par la ministre de la Culture Aurélie Filippetti.

Depuis , il présente une chronique musicale dans l'émission Par Jupiter ! (anciennement Si tu écoutes j'annule tout), toujours sur France Inter

En , il présente une émission Les Routes de la musique, sur France Inter et s'intéresse à tous les types de musique.

Depuis deux saisons, il présente l'émission musicale Partons en live sur France Inter. L'émission est enregistrée en public le mercredi soir à 19 h 30 et diffusée le vendredi soir à 21 h.

À la rentrée 2016, il est annoncé comme chroniqueur dans Le Grand Journal sur Canal+, présenté par Victor Robert[11]. L'émission a pris fin le 3 mars 2017.

Depuis , André Manoukian présente l'émission documentaire La Vie secrète des chansons sur France 3[12] (seul à la présentation en 2015-2016, avec Wendy Bouchard à partir d'octobre 2016 puis de nouveau seul à partir de 2017). Il y assure la voix-off et reçoit ses invités autour de son piano.

De 2017 à 2020, , il tient la chronique La Manoukianthérapie dans l'émission Je t'aime, etc. présentée par Daphné Bürki sur France 2. Il est muni d'un piano numérique qu'il utilise ponctuellement pour illustrer son propos.

Il a commenté en duo plusieurs éditions du Concours Eurovision de la chanson : les demi-finales en 2018, 2019 et 2023, sur France 4 et la finale en 2019 sur France 2. Il a également été juré de télé-crochet de la sélection française pour l'Eurovision sur France 2 : en janvier 2019, dans Destination Eurovision puis dans Eurovision France, c'est vous qui décidez ! en 2021 et 2022.

Il est nommé parrain de l'édition 2019 du FIMU, qui a lieu du 6 au à Belfort.

Discographie

[modifier | modifier le code]

Albums solo

[modifier | modifier le code]

Compositions et réalisations

[modifier | modifier le code]

Réalisations

[modifier | modifier le code]

Compositions

[modifier | modifier le code]

Arrangements

[modifier | modifier le code]

Filmographie

[modifier | modifier le code]

 Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par les bases de données Allociné et IMDb.

Comme acteur

[modifier | modifier le code]

Télévision

[modifier | modifier le code]
  • 2004 : Shrek 2 : lui-même (l'idole de Fort Fort Lointain), seulement dans les bonus
  • 2021 : La Musique spoliée : le trésor secret des nazis (documentaire) : voix off[14]

Comme compositeur

[modifier | modifier le code]

Publications

[modifier | modifier le code]

Activités médiatiques

[modifier | modifier le code]

Émissions de radio

[modifier | modifier le code]
  • 2013 : présentateur de la chronique musicale quotidienne Encore un matin sur France Inter
  • Depuis 2013 : présentateur de l'émission musicale Partons en live sur France Inter
  • 2014 : animateur de l'émission On va tous y passer sur France Inter
  • Depuis 2014 : chroniqueur musical dans l'émission Par Jupiter ! sur France Inter
  • 2015 : présentateur de l'émission Les Routes de la musique sur France Inter

Émissions de télévision

[modifier | modifier le code]

Notes et références

[modifier | modifier le code]
  1. Son nom s'écrit en arménien : Անդրե Մանուկյան.

Références

[modifier | modifier le code]
  1. Archives municipales de Lyon, 4e arrondissement, tables décennales des naissances 1953-1962, cote 2E2799
  2. a et b Sylvain Siclier, « André Manoukian : « L'Arménie m'a fait revenir au jazz » », sur Le Monde,
  3. Véronique Cauhapé, « André Manoukian monte en gamme », sur lemonde.fr,
  4. a b c et d Isabelle Maradan, « André Manoukian : "A 20 ans, j'étais guichetier à la banque le jour et pianiste dans un cabaret le soir" », sur letudiant.fr, .
  5. « André Manoukian: l'éternelle star, c'est son clan », Gala.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  6. André Manoukian, La Mécanique des fluides, Éditions Michel Lafon, , 280 p. (ISBN 978-2-7499-0796-3 et 2-7499-0796-9)
  7. « Nouvelle Star 2012 : les salaires de Hanouna, Manoukian et Sinclair », sur Terrafemina,
  8. Kevin Boucher, « "Nouvelle Star" : André Manoukian dévoile son salaire », sur Ozap,
  9. « Nouvelle Star, Imusic-school… Les confessions d'André Manoukian (VIDEO) », sur programme.tv (consulté le )
  10. « VIDEO. Lopez passe le témoin à Manoukian sur France Inter », Le Parisien,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  11. Benjamin Meffre, « Le Grand Journal : André Manoukian sera chroniqueur la saison prochaine » sur PureMédias, 11 août 2016
  12. La vie secrète des chansons (présentation sur le site de France 3)
  13. « Mourad, le pianiste virtuose de la Castellane à Marseille, sort son premier album », sur France 3 Provence-Alpes-Côte d'Azur (consulté le )
  14. « La Musique spoliée : le trésor secret des nazis », sur film-documentaire.fr (consulté le ).

Liens externes

[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :