Daniel Prévost (acteur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Daniel Prévost, Prévost et Forestier (homonymie).
Daniel Prévost
Description de cette image, également commentée ci-après
Daniel Prévost en 2013
Nom de naissance Denis Forestier
Naissance (78 ans)
Garches (Seine-et-Oise, France)
Nationalité Drapeau de France Français
Profession Acteur
Films notables Uranus
Le Dîner de cons
La Vérité si je mens ! 2
Les Petits Ruisseaux

Daniel Prévost, de son vrai nom Denis Forestier, est un comédien et humoriste français, né le à Garches (Seine-et-Oise, aujourd'hui Hauts-de-Seine).

Enfance et formation[modifier | modifier le code]

Daniel Prévost est le fils de Louise Drancourt et de Mohand Aït-Salem[1],[2]. Sa mère la lui ayant cachée, il n'apprend que tardivement l'identité de son père. Celui-ci est un algérien Kabyle, originaire de Taghzout, Illilten. Dans les années 1990, Daniel Prévost se rend en Algérie et retrouve la famille de son père[3].

Sorti de l'école dramatique de la rue Blanche à Paris avec un premier prix de comédie, il décroche, en 1961, un rôle au théâtre dans Un certain M. Blot, aux côtés de Michel Serrault. Dès ses débuts, il rencontre Boby Lapointe, ils jouent dans les mêmes cabarets, et Jean Yanne dont il deviendra l'un des acteurs fétiches. Une bonne école pour développer son comique de l'absurde.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Dans les années 1960, lors du festival d'Elseneur au Danemark, Daniel rencontre une Danoise, Yette, qu'il épouse et avec laquelle il a trois enfants : Sören, Erling et Christophe Prévost, eux-mêmes comédiens. Elle décède dans un hôtel de Lille le alors qu'elle accompagnait Daniel durant le tournage de Monsieur Joseph pour France 2[4].

Carrière[modifier | modifier le code]

Il débute assez tôt à la télévision, dans les années 1960 chez Jean-Christophe Averty (Les Raisins verts, Douches écossaises), dans Les Saintes chéries, une série avec Daniel Gélin et dans les sketches de La Caméra invisible. En même temps, il débute au cinéma sous la direction de Gérard Pirès, Michel Audiard et Jean Yanne.

Mais c'est dans la fin des années 1970 qu'il va devenir célèbre avec ses chroniques dans Le Petit Rapporteur (1975 - 1976) de Jacques Martin (une émission comique où va également percer Pierre Desproges). Un des reportages les plus connus fut celui que Daniel fit sur le village de Montcuq, avec Pierre Bonte. Il se fait remarquer par le grand public par son humour grinçant. Il devient célèbre aussi par les sketches loufoques écrits par Gébé et Roland Topor pour Merci Bernard (1980) de Jean-Michel Ribes.

Il anime brièvement Anagram un jeu télévisé sur TF1 de septembre à décembre 1985.

Daniel Prévost en juin 1999 pour la dernière de La Grosse Émission

On le voit ensuite dans d'importants seconds rôles, notamment dans Uranus, en Rochard, cheminot communiste pleutre, souffre-douleur de Gérard Depardieu, Le Dîner de cons, comédie qui a eu un gros succès commercial et pour lequel il obtient le César du meilleur second rôle en jouant Cheval, le contrôleur des impôts et La Vérité si je mens ! 2, en directeur de supermarché qui tire le maximum de ses fournisseurs et finit par se faire rouler.

Il participe à des projets potaches comme La Nuit de l'invasion des nains de jardin venus de l'espace. De plus, en 1999, il présente pendant plusieurs mois La Grosse émission sur la chaîne Comédie !. Il alterne sa carrière au cinéma avec des one-man shows de spectacles comiques.

En 2006, dans René Bousquet ou le grand arrangement de Laurent Heynemann, puis en 2007 dans le téléfilm Monsieur Joseph d'Olivier Langlois, il laisse apparaître un registre dramatique qu'on ne lui connaissait pas encore.

En 2008, il tourne sous la direction de Francis Huster dans le film Un homme et son chien, aux côtés de Jean-Paul Belmondo

Lors de l'émission La Traversée du miroir sur France 5 du , il a déclaré avoir la double nationalité française et algérienne.

En 2017, il a été filmé par Gérard Courant pour son anthologie cinématographique Cinématon. Il est le numéro 2993 de cette collection.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

1968 - 1970[modifier | modifier le code]

Note :
Il est souvent crédité à tort pour Le Roi de cœur (1966) de Philippe de Broca. Il avait confirmé dans une émission de Canal+, En aparté, qu'il n'avait jamais participé à ce film.

1971 - 1980[modifier | modifier le code]

1981 - 1990[modifier | modifier le code]

1991 - 2000[modifier | modifier le code]

2001 - 2010[modifier | modifier le code]

2010 -[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Au théâtre ce soir[modifier | modifier le code]

Émissions télévisées[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Publicité[modifier | modifier le code]

  • Système U : il prête sa voix pour les spots publicitaires des magasins U depuis les années 1980[5] et à partir de début 2014 uniquement dans les spots radio.
  • MAAF.
  • Renault : en duo avec CLaude Piéplu pour la Renault 6[6],
  • Michelin[7],
  • Rivoire et Carret : en duo avec Pierre Desproges[8].

Discographie[modifier | modifier le code]

  • 1961 : Un certain Monsieur Blot de Robert Rocca d'après le livre de Pierre Daninos. Réalisation de René Dupuy. Au piano : Michel Ramos. Avec Michel Serrault et Georges Audoubert, Christine Aurel, Jacqueline Cros, Robert Destain, Michel George, Fernand Guiot, Francis Joffo, Claude Larue, Paul Le Person, Francine Olivier, Daniel Prévost, Danielle Rocca, Pierre Roussel, André Thorent, Jean Yanne. Commentaires dits par Robert Rocca. Enregistrement public au Théâtre Gramont. (Philips B 76.509)
  • 1964 : Finale des relais de la chansons française : François Néry, Christian Bréaud, Jean-Pierre Huser, Serge Lama, Daniel Prévost : Les jobs (Prévost), Le schtrock (Prévost). Orchestre d'Henri Pelissier. (Autoproduction RC 64)[9].
  • 1966 : La gitana (Prévost, Riffard, Cagnasso) / Les jobs (Prévost) / Brève rencontre (Prévost, Riffard, Cagnasso) / Horrible amour (Prévost). Production : Pierre Vassiliu. (Decca 460.956)
  • 1966 : Hélène (Prévost, Riffard, Cagnasso) / Madame Irma (Prévost, Riffard, Cagnasso) / Mon bateau (Prévost, Riffard, Cagnasso) / Tu m’as plu (Prévost, Riffard, Cagnasso). Production : Pierre Vassiliu. Orchestre d'Ivan Jullien. (Decca 460.979)
  • 1976 : Je demande Melle Angèle (porte 1 à 7) (l’Insoutenable, Cantate Wip 736 opus 45) / Je demande Melle Angèle (porte 8 à 14) (l’Insoutenable, Cantate Wip 736 opus 45) / Je demande Melle Angèle (porte 15 à 21) (l’Insoutenable, Cantate Wip 736 opus 45) / Je demande Melle Angèle (porte 22 à 28) (l’Insoutenable, Cantate Wip 736 opus 45). Jacques Martin, Pierre Desproges, Daniel Prévost, Piem, Pierre Bonte, Stéphane Collaro. Orchestration : Robert Quibel. Piano : André Dauchy. Contient deux 45 tours. La chanson se termine au numéro 28. (WIP / Polydor 2607 902 2)
  • 1977 : Le grand prix de la connerie française (Daniel Prévost - Nathalie Courval) / L’écrivain (Daniel Prévost). Réalisation : Pierre Vielhescaze & Claude Kolton. Enregistré en public au théâtre Fontaine (Paris). Extrait de la pièce "Grandeur et misère de Marcel Barju" avec la participation de Nathalie Courval & Bernard Charlan. (Mouche Records / Sonopresse MR 46807)
  • 1985 : La ronde des métiers (avec la participation des scouts de France / Mégalo song (Puma 1391 / Carrère 13 905)
  • 1989 : Loulou Nénette / Loulou Nénette (remix club). Daniel Prévost et Jacques Balutin. Paroles et Musique : Jean-Max Rivière - Alain Turban / Christian Loigerot - Thierry Geoffroy. (Carrère 14 707)
  • 1991 : Déconnage immédiat. Enregistrement audio du spectacle éponyme : Le commandant de bord / La candidature / Dans un sens, ça tombe bien / Les sondages / Le Garage Gaudin. 1 / Le journal TV / La prise du public en otage / Le peigne ; Intermède musical / La leçon d'anglais / Le Garage Gaudin. 2 ; Intermède musical / Le sketch faible / J'ai trompé ma femme / Le Garage Gaudin. 3 / Général Daniel : sketch faible / Les Excuses / Le Garage Gaudin. 4. Ingénieur du son : Jean-Claude Deblais. (WEA 9031753342)
  • 1992 : Le garage Gaudin. Extrait du spectacle "Déconnage immédiat". Ingénieur du son : Jean-Claude Deblais. (WEA PRO 342)
  • 2008 : Alain Resnais - Portrait Musical : Sur le Quai Malaquais (BOF "Pas sur la bouche" - 2003) – Musique de Maurice Yvain - Paroles de André Barde - Orchestre dirigé par Bruno Fontaine - Chanteurs : Audrey Tautou, Daniel Prévost, Isabelle Nanty, Jalil Lespert, Lambert Wilson, Pierre Arditi, Sabine Azéma. (EmArcy / Universal Music Jazz France 530524 3)

Disques pour la jeunesse

  • 1985 : Fantastique Maître Renard : Auteur du texte : Roald Dahl. Traducteurs : Marie Saint-Dizier et Raymond Farré. Compositeur : François Rauber. Récitants : Christine Delaroche, Daniel Prévost (Gallimard jeunesse A31174)
  • 1985 : Le Bon gros géant : Auteur du texte : Roald Dahl. Traducteurs : Marie Saint-Dizier et Raymond Farré. Compositeur : François Rauber. Récitants : Christine Delaroche, Daniel Prévost (Gallimard jeunesse A 65173)
  • 1985 : Le Doigt magique : Auteur du texte : Roald Dahl. Traducteurs : Marie Saint-Dizier et Raymond Farré. Compositeur : François Rauber. Récitants : Christine Delaroche, Daniel Prévost (Gallimard jeunesse GJ017)
  • 1992 : Les Aventures de Jeremy : La Légende du Kilimandjaro : Auteur du texte : André Schetritt. Chanteurs : Francis Lesty, Cathy Varda. Récitants : Jacques Balutin, Roger Carel, Darry Cowl, Micheline Dax, Daniel Prévost (Adès 691322)
  • 2002 : Alice au pays des merveilles : Auteur du texte : Lewis Carroll. Traducteur : Louis Cervin. Compositeur : Nicolas Bacri. Récitants : Anouk Grinberg, Daniel Prévost (Frémeaux & Associés FA 824)
  • 2004 : Gulliver à Lilliput : Auteur du texte : Jonathan Swift. Récitant : Daniel Prévost (Virgin EMI 7243 8748572 3)
  • 2004 : Les Habits neufs du roi : Auteur du texte : Hans Christian Andersen. Récitant : Daniel Prévost (Virgin EMI 7243 8748642 3)
  • 2004 : Peau d'âne : Auteur du texte : Charles Perrault. Récitant : Daniel Prévost (Virgin EMI 7243 8748602 3)
  • 2004 : Riquet à la houppe : Auteur du texte : Charles Perrault. Récitant : Daniel Prévost (Virgin EMI 7243 8748642 3)

Videographie[modifier | modifier le code]

  • 1978 Musique And Music Special Gainsbourg : Daniel Prévost : Maria (Gainsbourg). Enregistré le 9 avril 1978, Paris, réalisateur Dirk Sanders. 50 min
  • 1991 Daniel Prévost, déconnage immédiat : Le commandant de bord / La candidature / Dans un sens, ça tombe bien / Les sondages / Le garage Gaudin (1) / Le journal TV / La prise du public en otage / Le peigne / Intermède musical / La leçon d'Anglais / Le garage Gaudin (2) / Intermède musical / La poésie / Le sketch faible / J'ai trompé ma femme / Le garage Gaudin (3) / Général Daniel (sketch faible) / Les excuses / Le garage Gaudin (4), écrit et interprété par Daniel Prévost, musique de Claude Cassagno, enregistrement en public au Grand Théâtre d'Edgar, Paris 1991, réalisatrice Isabelle Salvini. 1 h 08 min
  • 1993 Les histoires du Père Castor : Le petit cochon trop gourmand , auteurs Daniel Prévost et Romain Simon. 40 min
  • 2003 Sodome et Virginie : Écrit et mis en scène par Daniel Prévost, décors de Jacques Tardi, avec Thierry Buenafuente, Monique Couturier, Florence Muller, enregistrement en public au Théâtre de la Gaîté Montparnasse, Paris 2003, réalisateur Laurent Préyale. 2 h 20 min
  • 2006 Paris world tour 2006 : écrit et interprété par Daniel Prévost, écrit et mis en scène par Sören Prévost, musique de Erling Prévost, d'après "Les pensées" de Daniel Prévost, enregistrement en public à l'Olympia, Paris le 16 janvier 2006, réalisateur Bernard Farroux, contient aussi "Sacré Daniel Prévost", "Moi, je...", "Uppercut", "Raisons économiques". 1 h 33 min
  • 2007 C'est Prévost ou rien, la déconne est un état d'esprit !!! : Comprend extraits d'émissions de la télévision française et des spectacles de l'artiste. 5 h

Publications[modifier | modifier le code]

  • Mesures d'urgence pour une société plus chaleureuse même en hiver, Denoël, 1986 (ISBN 2207232220)
  • Le pont de la révolte, Denoël, coll. « Romans Français », janvier 1995 (ISBN 2207242692)
  • Sodome et Virginie, tragédie nécro-spirituelle en trois actes, illustrations de Jacques Tardi, Denoël, octobre 1996 (ISBN 2207244873)
  • Journal intime. Les années de réflexion (1939-1995), Verticales, coll. « Littérature », mars 1998 (ISBN 2843350786)
  • Flippou, le chien, co-auteur Yette Prévost, illustrations de Andy Li, Les 3 Orangers, 1998 (notice BnF no FRBNF36594898)
  • Flippou quitte sa famille, co-auteur Yette Prévost, illustrations de Andy Li, Les 3 Orangers, 1998 (ISBN 2912883032)
  • Un couple de notre temps, roman satirique, Le Cherche Midi, coll. « Le Sens de l'Humour », 2000 (ISBN 2862747335)
  • Le passé sous silence, Gallimard, coll. « Folio », juin 2001 (ISBN 2070416879)
  • Coco belles-nattes, Gallimard, coll. « Folio », juin 2003 (ISBN 2070427978)
  • Lettres d'adieu, Le Cherche Midi, 2005 (ISBN 2749103479)
  • Éloge du moi et autres pensées, contient "Éloge du moi" suivi de "Les pensées", Hors Collection, coll. « Bibliothèque de l'humour », octobre 2006 (ISBN 2258071135)
  • Bestiaire pour tous, dernières nouvelles animales, Le Castor Astral, janvier 2007 (ISBN 9782859203795)
  • Délires, Le Cherche Midi, coll. « Humour », février 2010 (ISBN 274911585X)
  • Madame B., ma seconde mère, Le Cherche Midi, coll. « Récits », 2012 (ISBN 9782749115870)

Sur Daniel Prévost[modifier | modifier le code]

  • Daniel Prévost, L'Arme du rire par Robert Belleret in Portraits sur le vif, Amazon éditeur, 2014

Distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :