Patrice Laffont

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Laffont.

Patrice Laffont, né le 21 août 1939[1],[2] ou 1940[3],[4] à Marseille, est un animateur, comédien et écrivain français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est le fils de l'éditeur Robert Laffont[5] et le père de l'humoriste Axelle Laffont.

Les débuts[modifier | modifier le code]

Patrice Laffont souhaite réussir par lui-même : "Je suis ce qu'on pourrait appeler un fils de famille. Mon père est l'éditeur Robert Laffont. J'ai donc bénéficié d'une vie, d'une atmosphère confortables, et j'aurais pu faire sans difficultés une belle carrière dans l'édition avec l'aide de "papa". Mais le problème, c'est que je n'avais pas envie qu'on dise "normal, c'est le fils de...". Orgueil de ma part, ou simplement envie de me prouver, mais j'ai préféré assumer mon propre destin.[6]"

Il joue dans plusieurs pièces et films dans les années 1960, dont un rôle d'un jeune play-boy dans Le Gendarme de Saint-Tropez en 1964. Il est l'ami de Michel Fugain et de Michel Sardou avec lesquels il collabore à l'écriture de chansons[7]. Journaliste sur Europe 1, il est repéré par le producteur Armand Jammot qui lui fait faire ses débuts à la télévision en mai 1970 avec Aujourd'hui Madame.

Animateur régulier sur la 2e chaîne (1972-2003)[modifier | modifier le code]

Après avoir collaboré au magazine télévisé Aujourd'hui Madame, en 1972 il devient célèbre en présentant Des chiffres et des lettres pendant 17 ans, avant d'en devenir producteur en 2000[8]. La carrière de Patrice Laffont atteint son apothéose dans les années 1990 : il est alors le maître de Fort Boyard de 1990 à 1999 et l'animateur du jeu quotidien Pyramide.

Animateur occasionnel (depuis 2003)[modifier | modifier le code]

Après l'échec du Juste Euro et l'abandon de Pyramide en juillet 2003, Patrice Laffont se fait plus rare sur le petit écran : il ne présente que quelques soirées spéciales et occasionnelles[9]. Il anime avec Gaël Leforestier la soirée « Climaction » en faveur de l'environnement en 2003[10]. Puis après un passage par Intervilles en 2005 et la pièce de boulevard Jamais 2 sans toi, il anime de 2007 à juin 2009 une émission de poker sur Direct 8[9] : Direct Poker. Sur cette même chaîne, il anime de décembre 2008 à février 2009 On va s'aimer. À partir de l'été 2009, Patrice Laffont revient sur le service public pour y présenter un nouveau jeu télévisé sur France 3, La Liste gagnante, produit par Nagui[9] et diffusé du au , date à laquelle l'émission s'arrête faute d'audience[11].

En 2011, il présente un jeu sur NRJ 12, 12 bagages, produit par Benjamin Castaldi[11].

L'émission Pyramide redémarre en 2014 mais il est remplacé par Olivier Minne. En 2019, à l'occasion de la 30e saison de Fort Boyard, Patrice Laffont devient un personnage récurrent, accueillant les candidats en vigie avant de les envoyer faire une épreuve dans le passé de l'émission, dans la séquence de la Machine à remonter le temps.

Liste des émissions[modifier | modifier le code]

1970 - 1979[modifier | modifier le code]

1980 - 1989[modifier | modifier le code]

1990 - 1999[modifier | modifier le code]

2000 - 2009[modifier | modifier le code]

Depuis 2010[modifier | modifier le code]

Comédien[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

One man show[modifier | modifier le code]

  • 2011-2013 : Je hais les jeunes, produit par Alex Vic, écrit par Eric Laugérias et Raphael Pottier

Apparitions au cinéma[modifier | modifier le code]

Musique[modifier | modifier le code]

Je déchiffre ses lettres[14] en 1986

  • Auteurs compositeurs : Hubert Ithier - Philippe Lacoste
  • Pochette : Alain Marouani
  • Durée : 3 min 14 s
  • Label : Carrère
  • Référence : 14.058

Écrivain[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Benjamin Rabier (journaliste), « Patrice Laffont fête ses 80 ans : "Tant que je suis encore vaillant, je continuerai..." », sur www.programme-tv.net, Télé Loisirs, (consulté le 2 octobre 2019)
  2. « Patrice LAFFONT - Dirigeant de la société Haute Tension Production », sur dirigeants.bfmtv.com, BFM Business (consulté le 2 octobre 2019)
  3. « Notice de personne "Laffont, Patrice (1940-....)" », sur Bibliothèque nationale de France (consulté le 16 septembre 2019)
  4. « Laffont, Patrice (1940-....) », sur www.idref.fr (consulté le 16 septembre 2019)
  5. a et b (fr) « Carte blanche à Patrice Laffont », sur lesoir.be,
  6. Interview de Patrice Laffont publiée dans L'Écho républicain de la Beauce et du Perche, 3 décembre 1975 : "Patrice Laffont, responsable de "Un sur Cinq", cette émission veut parler le vrai langage des jeunes"
  7. (fr) « Biographie », sur laffont-patrice.com
  8. site des Chiffres et des Lettres sur france3.fr.
  9. a b c et d (fr) « Patrice Laffont revient pour une nouvelle manche », sur francesoir.fr,
  10. « Emission « Climaction » – France 2 – Juin 2003 – Jean-Marc Jancovici », sur jancovici.com (consulté le 21 octobre 2019).
  11. a et b (fr) « Patrice Laffont animera un jeu de dating sur NRJ 12 », sur programme-tv.net,
  12. a et b « Article Télé Star 1990 », sur fortboyard.net,
  13. Avant que le ciel ne nous tombe sur la tête - L'Encyclopédie des Émissions TV, sur Toutelatele.com.
  14. « Je déchiffre ses lettres (par Patrice Laffont et Bénédicte) - fiche chanson - B&M », sur www.bide-et-musique.com (consulté le 26 octobre 2017)