Éric Elmosnino

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Éric Elmosnino
Description de cette image, également commentée ci-après

Éric Elmosnino au déjeuner des nommés des César du cinéma 2011.

Naissance (51 ans)
Suresnes, (Seine, France)
Nationalité Drapeau de la France Française
Profession Acteur, musicien
Films notables Gainsbourg, vie héroïque
Le Skylab
La Famille Bélier

Éric Elmosnino, né le à Suresnes, est un acteur français, révélé par son rôle dans le film Gainsbourg, vie héroïque pour lequel il obtient un César du meilleur acteur en 2011.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il a étudié au Conservatoire national supérieur d'art dramatique. Après sa sortie du Conservatoire, il a beaucoup travaillé au Théâtre Nanterre-Amandiers avec Jean-Pierre Vincent.

Au cinéma, il est, en 1992, Christian Ribet, l'ami de Guillaume de Tonquédec, dans le film Tableau d'honneur de Charles Nemes. En 2006, il joue au théâtre dans Naître d'Edward Bond, mis en scène par Alain Françon, au Festival d'Avignon puis au Théâtre national de la Colline à Paris.

Il est à partir de janvier 2008 à l'affiche du Théâtre Antoine à Paris, pour la création de Yasmina Reza, Le Dieu du carnage.

En 2009, Joann Sfar l'a choisi pour incarner Serge Gainsbourg dans son film Gainsbourg, vie héroïque[1], rôle pour lequel il obtient en 2011 le César du meilleur acteur.

En 2012, il incarne un personnage inspiré de Richard Sovied, charismatique patron de Télé Bocal, dans Télé gaucho, de Michel Leclerc.

En 2013, il rejoint le casting du Cœur des hommes 3, compensant ainsi l'absence de Gérard Darmon qui a refusé de reprendre son rôle de Jeff.

En 2014, il interprète un professeur de musique dans le film La Famille Bélier qui connaît un important succès.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Long-métrages[modifier | modifier le code]

Court-métrages[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Acteur[modifier | modifier le code]

Metteur en scène[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Serge Gainsbourg ressuscite, toutlecine.com, 28 avril 2008 » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?)
    Un nouveau Serge Gainsbourg ?, lesinrocks.com, 29 avril 2008
    Le Gainsbourg de Joann Sfarr, lefigaro.fr, 28 avril 2008
  2. Tribeca sourit à Elmosnino et Chapiron, Allocine.fr, 3 mai 2010
  3. Palmarès du festival du film de Cabourg

Liens externes[modifier | modifier le code]