Florent Peyre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Florent Peyre
Description de cette image, également commentée ci-après

Florent Peyre au Casino de Paris le .

Naissance (37 ans)
Drapeau : France Valence, Drôme
Nationalité Drapeau : France Française
Profession Humoriste
Autres activités Comédien
Site internet florentpeyre.com

Florent Peyre, né le à Valence (Drôme), est un humoriste et comédien français. Il est devenu populaire en participant à l'émission On n'demande qu'à en rire sur France 2 entre 2010 et 2014.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après avoir côtoyé les milieux sportifs pendant dix ans, notamment la section sport-étude du Pôle France Ski nautique du CREPS de Saint-Raphaël de 1995 à 2002[1], il se tourne vers le théâtre à l'âge de 20 ans. Il commence sa formation au centre culturel à Saint-Raphaël où il joue dans deux pièces : « Ohé là bas » de William Saroyan et « Les Vacances » de Jean-Claude Grimberg[1].

En 2002, il intègre le Cours Florent, puis revient dans le sud et intègre le Conservatoire à rayonnement régional de Marseille pendant un an. Il écrit ses premiers sketchs qu'il interprète au Quai du Rire à Marseille et rencontre, en 2006, le metteur en scène Gilles Azzopardi.

Il accède à la notoriété en participant à l'émission On n'demande qu'à en rire de Laurent Ruquier sur France 2. Il entre parmi les humoristes vedettes de l'émission, avec 75 sketchs écrits et interprétés (dont 71 notés et 4 en tant que pensionnaire historique de la quatrième saison) entre le et l'arrêt de l'émission, le . Il enchaîne les passages et les succès avec des notes dépassant régulièrement les 90 points. Tous ses sketchs pour l'émission sont coécrits et mis en scène par Clair Jaz.

Florent Peyre possède aussi des talents d'imitateur. Dans ses spectacles, dans certains sketchs d'On n'demande qu'à en rire et sur certains plateaux de télévision, il imite Nikos Aliagas[2], Nelson Monfort[3], Karl Lagerfeld[4], Anne-Sophie Aparis[5], Jean Benguigui[6], Patrick Sébastien[réf. souhaitée], Silvio Berlusconi[7], la reine Élisabeth II[7], Charlie Chaplin[8], Nicolas Sarkozy[9] ou encore Cyril Hanouna[10].

En janvier 2014, il rejoint l'équipe de Touche pas à mon poste ! avec Cyril Hanouna sur D8 pour y présenter une chronique humoristique. N'y rencontrant pas son succès, il quitte l'émission assez rapidement. La même année, il apparaît dans le clip du titre Beau Black de Sébastien Patoche, parodie de l'animateur Patrick Sébastien par l'humoriste Cartman. En septembre, il participe au single inédit Kiss & Love au profit du Sidaction[11],[12].

Repéré par l'animateur Arthur qui produit aujourd'hui son spectacle, il intervient régulièrement dans ses émissions, notamment Vendredi tout est permis, Ce soir avec Arthur, Cinq à sept et La Grande Soirée des parodies TV. Dans cette dernière, diffusée sur TF1 en août 2015, un de ses sketchs mettant un scène un croisement entre Kendji Girac et Conchita Wurst crée la polémique, dénoncée par le centre LGBT de Dijon comme une « insulte transphobe » et « une mise en danger des personnes transgenres »[13],[14]. Le 2 septembre, via sa page Facebook, il présente ses excuses : « Si cette parodie a heurté la sensibilité de certains d'entre vous, j'en suis désolé ». En juin 2016, lors d'un procès pour agression transphobe à Lille, l'avocat de la défense, voulant minimiser l'acte du prévenu, a utilisé la parodie de Florent Peyre pour montrer que le terme de « travelo » n'était pas une insulte mais un mot humoristique. Cet argument n'a pas été retenu par le tribunal[15].

Le , à l'issue d'une représentation de son spectacle à Saint-Loubès, il déclare se lancer dans le cinéma aux côtés de Dany Boon[16]. Il tient ainsi un rôle relativement important, celui de l'agent du Raid Olivier Lopez, dans le film Raid dingue sorti en salles le .

Carrière[modifier | modifier le code]

Spectacles[modifier | modifier le code]

Rôles au cinéma[modifier | modifier le code]

Doublage[modifier | modifier le code]

Téléfilms[modifier | modifier le code]

Séries télévisées[modifier | modifier le code]

Émissions de télévision[modifier | modifier le code]

Participation à On n'demande qu'à en rire et au ONDAR Show[modifier | modifier le code]

Il réalise son premier sketch dans l'émission le . Il se fait rapidement remarquer pour son écriture et sa mise en scène, ainsi que sa capacité à interpréter des personnages variés. Il parvient à s'imposer comme l'un des principaux humoristes de l'émission avec 68 sketchs écrits et interprétés lors des deux premières saisons, et un score moyen de 82/100 par sketch.

À titre anecdotique, il se rompt le tendon d'Achille le lors de son cinquième passage sur le thème « La retraite de Monsieur Loyal ». Il a donc dû réaliser les trois passages suivants en béquilles.

Le , avec son sketch « Le retour en France des rugbymen », il obtient 99 points, ce qui lui permet d'égaler le record de l'émission, et d'être le premier à obtenir la note moyenne de 20/20 de la part du public présent dans les gradins du studio.

Seulement onze jours plus tard, le , il mène un sketch collectif sur le thème « Un handicapé est allé voir Intouchables » (accompagné de Jérémy Ferrari, Arnaud Tsamere, Arnaud Cosson, Babass, Constance et Lamine Lezghad) et réitère l'exploit en obtenant la note maximum de la part du jury et une moyenne de 19/20 de la part du public.

Le , il participe à l'émission spéciale en prime-time mais termine avant-dernier avec son sketch « 4e opus de Pirates des Caraïbes en Blu-Ray » et ne peut donc pas participer au gala On n'demande qu'à en rire au Casino de Paris programmé en juin de la même année. À la suite de nombreuses pétitions sur Internet et grâce au désistement d'Olivier de Benoist, il peut participer à la seconde émission spéciale le où il termine quatrième et parvient finalement à se qualifier pour le gala. Le , il finit deuxième de l'émission spéciale visant à déterminer le meilleur humoriste de la saison avec sa parodie de l'émission « The Voice ».

À partir d'octobre 2012, Florent Peyre participe au ONDAR Show, émission qui regroupe les principaux humoristes d'On n'demande qu'à en rire. Il y anime notamment la rubrique « Info Vraies » aux côtés d'Arnaud Tsamere. Cette émission est suspendue le , la chaîne estimant que ses audiences ne sont pas assez élevées. Il revient ensuite dans On n'demande qu'à en rire en tant que pensionnaire historique pour trois sketchs lors de la troisième saison et quatre sketchs lors de quatrième saison.

Le , il participe à une émission spéciale où (avec Jérémy Ferrari, Arnaud Tsamere et Nicole Ferroni) il note les sketchs des jurés habituels, Jean-Luc Moreau, Jean Benguigui, Laurent Ruquier et Jean-Marie Bigard.

Émissions de radio[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. L'émission n'a jamais été diffusée car les sketchs étaient jugés « indiffusables » à une heure de grande écoute. Le sketch de Florent Peyre était néanmoins présent dans le DVD best-of, sorti le .
  2. Florent Peyre est arrivé sur le plateau déguisé, sous le pseudonyme de Mathieu Nelbur, pour essayer de berner le jury. Il n'a révélé son identité qu'après avoir obtenu ses notes.

Références[modifier | modifier le code]