Alison Arngrim

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Alison Arngrim
Description de l'image Alison_Arngrim_2009.jpg.
Nom de naissance Alison Margaret Arngrim
Naissance (55 ans)
New York (État de Drapeau de l'État de New York New York -
Drapeau des États-Unis États-Unis)
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Profession Actrice
Films notables Le Deal
Séries notables La Petite Maison dans la prairie

Alison Arngrim (née le à New York) est une actrice américaine principalement connue pour son rôle de Nellie Oleson dans La Petite Maison dans la prairie lorsqu'elle était enfant.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière[modifier | modifier le code]

Elle effectue depuis 2006 une carrière en France, avec son spectacle humoristique Confessions d'une garce de la prairie, en duo avec son ami français Patrick Loubatière. Après son succès parisien au Théâtre Déjazet, elle est régulièrement en tournée dans les petites communes françaises. Elle a aussi tenu un rôle dans le film Le Deal de Jean-Pierre Mocky.

Début 2012, Alison Arngrim et Patrick Loubatière débutent un tout nouveau spectacle intitulé La Malle aux Trésors de Nellie Oleson. Il s'agit d'un spectacle interactif, mêlant humour et émotion, dont la première a eu lieu le 18 mai 2012 à Forbach[1].

Aux États-Unis, elle fait essentiellement carrière au théâtre. Outre son one-woman show, elle a joué récemment dans les pièces de théâtre Last Summer At Bluefish Cove et Flirting With Morty à Los Angeles.

Alison Arngrim est impliquée dans les œuvres caritatives, principalement la lutte contre le SIDA et les maltraitances sur mineur, parlant souvent au nom du groupe Protect.

Elle est mariée avec le musicien Robert Paul Schoonover depuis 1993.

Plusieurs distinctions lui ont été décernées pour son engagement humanitaire : Friend in Deed Award, Celebration of Life Award, PROTECT National Leadership Award, etc.

Alison Arngrim a été la marraine du festival de Country Music 2010 à Mirande dans le Gers.

Confessions d'une garce de la prairie[modifier | modifier le code]

Spectacle de stand-up écrit, mis en scène et interprété par Alison Arngrim et Patrick Loubatière en langue française.

La tournée se fait uniquement dans les petites communes, pour retrouver l'atmosphère familiale de La Petite Maison dans la prairie[2].

La mythique Nellie Oleson plaisante sur l'étiquette de garce qui lui colle à la peau depuis l'enfance. Elle livre des anecdotes sur le tournage et les comédiens. Des scènes de la série sont projetées sur écran géant. Alison Arngrim y parle également de sa vision de la France (ses rencontres avec les célébrités françaises, les différences culturelles avec les États-Unis…).

La Malle aux trésors de Nellie Oleson[modifier | modifier le code]

Ce nouveau spectacle, toujours en français, écrit par Patrick Loubatière et interprété par Alison Arngrim et Patrick Loubatière, est aussi présenté lors d'une tournée privilégiant toujours les petites communes.

Ce duo interactif entraîne les spectateurs de surprise en surprise en leur offrant la possibilité de plonger leur main dans une malle remplie d’objets souvenirs ("cultes" ou complètement insolites), liés au tournage de La Petite Maison dans la prairie. Chaque objet donne lieu à des anecdotes inédites, vidéos et photos rares.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Elle est la fille de l'actrice canadienne Norma MacMillan et du producteur américain Thor Arngrim, ainsi que la sœur de l'acteur canadien Stefan Arngrim.

Alison Arngrim, interprète de la tête à claques Nelly Oleson dans le feuilleton mythique La Petite Maison dans la Prairie, vient de publier ses mémoires aux éditions Florent Massot, La Petite Garce dans la Prairie. 

Un ouvrage dans lequel la comédienne revient sur l'enfance cauchemardesque qu'elle a vécue, au sein d'une famille excentrique mais surtout déplaisante et malsaine, et partage également avec nous la terrible douleur de la perte de meilleur ami, Steve Tracy, emporté par le SIDA. "Nous n'étions pas une famille normale. Mon père avait des amis très séduisants. J'ai commencé à suspecter quelque chose très tôt, mais je n'ai pas su que mon père était gay avant d'être une adulte", écrit-elle d'abord. Elle s'attarde ensuite sur sa maman, une femme loin de l'image qu'on peut se faire d'une mère de famille classique des années 1960... "Elle ne se préoccupait pas du ménage et aimait les films de guerre. Le soir, pour me coucher, elle ne me lisait pas d'histoires pour enfants mais me parlait de cinéma ou de Raspoutine". se souvient-elle. 

Entourée de baby-sitters aussi instables que dangereuses (une avait des problèmes d'alcool, une autre, de drogue, tandis qu'une troisième, jugée folle par les médecins, a fini internée en hôpital psychiatrique).

Elle se souvient également des longues après-midis qu'elle passait sous le surveillance de son frère, Stefan, de six ans son aîné. "J'étais régulièrement violée par Stephan. Il m'a aussi initiée à la drogue", écrit Alison Arngrim. Elle réclamera à ses parents d'être séparée de son frère, sans toutefois évoquer les abus sexuels dont elle est victime, mais ses appels au secours resteront vains. Impossible pour elle de parler : c'est sous les menaces de mort de son propre frère, prêt à l'égorger avec un couteau de cuisine, qu'elle vit au quotidien. A l'âge de 9 ans, découvrant que les sévices infligés par son frère sont illégaux, elle parvient à exercer sur une pression sur lui, en le menaçant de prévenir la police, et ainsi, à le maintenir à distance. 

Deux ans plus tard, elle sera repérée par les producteurs de La Petite Maison dans la Prairie et engagée pour endosser le rôle de Nelly Oleson. Âgée de 20 ans quand le programme s'arrête, Alison Arngrim sombre ensuite dans une profonde dépression et finit par avouer la vérité à ses parents au sujet des abominations que son frère lui a fait subir et pour lesquels il ne s'est jamais excusé. "La dernière fois que l'on s'est contactés, c'était pour la mort de mon père. Mon frère ne me parle plus", conclut-elle. 

Filmographie[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]