Malika Ménard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Malika Ménard
Malika Ménard en 2014.
Malika Ménard en 2014.
Biographie
Nationalité Française
Naissance (35 ans)
Rennes, (Ille-et-Vilaine)
Formation BTS droit /CFPJ
Site web modebymalikamenard.frVoir et modifier les données sur Wikidata
Physique
Taille 176 cm
Poids 54 kg
Cheveux Châtains foncés
Yeux Bleus
Pointure 39
Compétitions

Malika Ménard, née le à Rennes, est une reine de beauté, journaliste et animatrice de télévision française. Elle est élue Miss Calvados 2009, Miss Normandie 2009 puis Miss France 2010.

Biographie[modifier | modifier le code]

Au moment de l'élection de Miss France 2010, Malika Ménard est étudiante en troisième année de droit à l'université de Caen[1] et souhaite devenir journaliste[2]. Elle a auparavant obtenu un baccalauréat économique et social avec une mention « Bien », et entamé des études en classes préparatoires littéraires au lycée Malherbe de Caen, qu'elle abandonne par la suite.

Elle était également hôtesse au stade Michel-d'Ornano pour le stade Malherbe Caen, le club de football de la ville[3].

Miss France 2010[modifier | modifier le code]

Élue Miss Calvados et Miss Normandie en 2009, Malika Ménard participe au concours Miss France en 2010. Le jury, présidé par l'actrice et chanteuse Arielle Dombasle, était composé du couturier Jean-Paul Gaultier, de l'acteur Jimmy Jean-Louis, de l'animateur Jean-Luc Reichmann, de l'animatrice Mareva Galanter (Miss France 1999), de l'acteur Xavier Deluc et de l'actrice et ex-mannequin Farida Khelfa.

Malika Ménard est la première Miss France élue uniquement par les téléspectateurs. Elle a obtenu 34 % des votes du public, devant Miss Rhône-Alpes (20,1 %), Miss Bretagne (18,4 %), Miss Provence (16,1 %) et Miss Quercy-Rouergue (11 %)[4]. Sa 1re dauphine, Virginie Dechenaud, représente la France à l'élection de Miss Monde 2010[5].

Son règne est notamment marqué par la démission de Geneviève de Fontenay de la Société Miss France, en avril 2010.

Le à Las Vegas, Malika se classe parmi les finalistes du concours Miss Univers et termine au 13e rang[6].

Son titre de Miss France lui permet de voyager en Martinique, à La Réunion, en Nouvelle-Calédonie, aux États-Unis, à Saint-Martin, à Saint-Barthélemy, aux Maldives et en Guadeloupe.

Le , elle transmet sa couronne et son titre à Laury Thilleman, élue Miss France 2011.

Malika Ménard Miss France 2010.

Journalisme[modifier | modifier le code]

Malika Ménard intègre ensuite le Centre de formation et de perfectionnement des journalistes (CFPJ) et commence en une alternance de deux ans à TV Magazine[7].

Télévision et radio[modifier | modifier le code]

À partir de , Malika Ménard anime pendant quatre mois l'émission Paris tout compris, sur France 3, tous les dimanches à 10 h 50, en remplacement de Virginie de Clausade, partie en congé maternité[8]. Elle reprend les commandes du programme en et devient animatrice officielle, Virginie de Clausade étant partie sur TF1.

Le , elle prend les commandes de l'émission Face Off sur la chaine Syfy pour une durée de deux mois. Elle commente le concours Miss Monde 2012 sur Paris Première le .

À partir d', elle tient une chronique sur le football dans l'émission hebdomadaire Cissé Sport sur la radio Le Mouv'. Malika rejoint la chaîne sportive L'Équipe 21 en et présente l'actualité sportive en duo avec Lionel Rosso dans Le Grand Tour de l'Équipe le samedi et le dimanche entre 18 h et 20 h 15. Sur cette même chaîne, elle a présenté seule Le Grand Bêtisier du sport en .

Jean-Philippe Lustyk et Malika Ménard dans Paris le Club.

En , de retour sur France 3, Malika co-anime avec Jean-Philippe Lustyk, Paris, le club, la première émission de télévision dédiée au club de football de Paris, le Paris Saint-Germain[9].

Les 10 et , elle présente Paris en mode collections avec Pascal Mounier sur France 3 Paris Île-de-France.

En , elle fait une apparition dans le clip On verra du rappeur Nekfeu[10].

En , elle participe notamment à l'émission Le Grand Blind Test sur TF1, animée par Laurence Boccolini.

Depuis 2015, elle présente les supermarchés Lidl dans ses publicités télévisées.

Le , elle fait partie du jury de l'élection de Miss France 2017, à l'Arena de Montpellier.

En , elle intègre la chaine NRJ 12 pour y animer un magazine d'enquête et d'investigation inédit qui sera diffusé l'été en prime-time, intitulé Dans les secrets de...[11].

De à 2018, elle présente également 9h50 le matin en Normandie avec Laurent Quembre sur France 3 Normandie.

Le 19 décembre 2020, elle est présente lors de l'élection de Miss France 2021, composé d'anciennes Miss France et présidé par Iris Mittenaere, Miss France et Miss Univers 2016. L'élection se déroule au Puy du Fou et est retransmise en direct sur TF1 et est remportée par Amandine Petit découverte par Malika Ménard. Dans un entretien accordé à l'hebdomadaire Liberté - Le Bonhomme libre, Malika Ménard, a confié avoir incité Amandine Petit à participer à des concours de beauté, notamment Miss Normandie : « Je l'avais repérée dans la rue, elle avait 17 ans. Je faisais une dédicace à Caen, elle était venue me parler et je l'avais invitée à se présenter à Miss Normandie où elle avait fini dauphine. C'est la seule fois où ça m'est arrivé. J'ai trouvé qu'elle avait tous les critères pour aller loin dans la compétition. »[12]

Animatrice de télévision[modifier | modifier le code]

Participations TV[modifier | modifier le code]

Vie privée[modifier | modifier le code]

Fille de Gilles Ménard, kinésithérapeute et d'Armelle Huon, dentiste, Malika Ménard a un frère cadet prénommé Raphaël né en 1990. À la suite du divorce de ses parents alors qu'elle n'a que cinq ans, elle est séparée de son père durant plusieurs années avant de le retrouver à l'âge de 9 ans.

Côté cœur, elle a 16 ans lorsqu'elle se met en couple avec le footballeur Benoît Costil alors joueur au Stade Malherbe Caen où elle travaille en tant qu'hôtesse, et qu'elle connait depuis l'école. Leur relation prend fin en 2009 juste avant son sacre de Miss France.

On lui connaît une relation en 2014 avec un autre footballeur, le joueur de l'Olympique lyonnais, Clément Grenier. En 2015 elle est en couple avec le comédien Michaël Cohen, dont elle se sépare moins de deux ans après leur rencontre. Elle vit par la suite une première histoire avec le chanteur Ycare[13] entre 2016 et 2017. Quelques mois après leur séparation, ils se remettent à nouveau ensemble de janvier 2018 à début 2019. En mai 2020 elle entame une relation avec Christophe Juville, restaurateur marseillais et gérant du réseau de restaurants franchisés Spok. Après une première rupture au mois de février, ils se séparent finalement en juin 2021.

En 2020 dans son livre Fuck les complexes, elle révèle avoir été victime d'agressions sexuelles et d'attouchements dans son enfance dès l'âge de cinq ans[14].

Parcours[modifier | modifier le code]

Ouvrage[modifier | modifier le code]

  • Malika Ménard, Fuck les complexes, éditions Amphora, 2020

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. La Normande Malika est Miss France 2010 - Ouest-France, 6 décembre 2009.
  2. Miss Normandie élue Miss France 2010 - Laurent Quembre, France 3 Normandie, 30 décembre 2009.
  3. Miss France à d’Ornano - Sport24.com, 23 novembre 2010.
  4. Miss France 2010 : Malika Ménard élue avec 34 % des votes du public - Première, 6 décembre 2009.
  5. Résultats détaillés de la 63e élection de Miss France - TF1, 6 décembre 2009.
  6. « Miss Univers est Mexicaine, Malika Menard 13ème », ladepeche.fr,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  7. Malika Ménard, journaliste à TV Magazine, TVMag.fr, 10 mars 2011.
  8. Malika Ménard : sa carrière d’animatrice sera brève - Voici, 13 janvier 2011.
  9. Malika Menard de retour sur France 3 pour le PSG !, site officiel MalikaMenard.com.
  10. « Malika Ménard dans un clip de rap », sur lefigaro.fr, Le Figaro (consulté le ).
  11. lefigaro.fr, « Malika Ménard au cœur des secrets sur NRJ12 », TVMag,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  12. « Miss France 2021. Malika Ménard : « Miss Normandie est ma favorite ! » », sur actu.fr (consulté le )
  13. « Malika Ménard a rompu avec Ycare... mais n'est déjà plus un coeur à prendre », sur www.purepeople.com (consulté le )
  14. « Malika Ménard, abusée sexuellement : son enfer », sur www.journaldesfemmes.fr (consulté le )

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]