Chantal Lauby

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Chantal Lauby, née à Gap le 23 mars 1948[1], est une présentatrice française de télévision, devenue humoriste et actrice. Elle a fait partie du groupe d'humoristes Les Nuls.

Biographie[modifier | modifier le code]

Née à Gap, Chantal Lauby passe son enfance en Auvergne, entre Auzon et Clermont-Ferrand. Elle commence à la télévision comme speakerine sur FR3 Auvergne. Sa carrière sur les antennes régionales de France 3 et de Radio France la conduit sur la Côte d'Azur où elle se fait remarquer, lors de l'été 1977, en étant la première femme du monde à chevaucher une orque devant les caméras au Marineland d'Antibes[2]. Elle y fait la rencontre de Bruno Carette, puis est mutée à Marseille.

En 1977, elle est la correspondante locale des jeux de 20h à Cannes[3].

Sur FR3, avec Bruno Carette, elle présente Azur Rock, Un petit clip vaut mieux qu’une grande claque et Bzzz !, des émissions comiques constituées de sketches. Grâce à cette dernière, ils sont repérés par les directeurs des programmes de la jeune chaîne à péage Canal+, Alain de Greef et Albert Mathieu. Lauby et Carette vont alors former Les Nuls avec Alain Chabat et Dominique Farrugia. Leur première création a été un pastiche de séries spatiales Objectif : nul en février 1987.

Elle présente successivement ensuite avec ses acolytes le JTN, un faux journal dans Nulle part ailleurs, ABCD NULS, Histoire(s) de la Télévision et Les Nuls l’émission.

Lors de la dissolution du groupe, elle se tourne d'abord vers des rôles en télévision (elle sera notamment Louise, personnage principal de la série Eva Mag) avant de se consacrer principalement au cinéma dans les années 2000. En 2002, elle réalise Laisse tes mains sur mes hanches, où elle rassemble des personnalités aussi diverses que Claude Perron, Rossy de Palma, Jean-Hugues Anglade, Bernard Menez, Armelle Deutsch, Stéphane Bern, Myriam Boyer ou encore le rappeur Ménélik puis tourne avec Laurent Baffie ou encore Bruno Podalydès.

Depuis le 23 août 2010, elle participe à la matinale de Virgin Radio aux côtés de Bruno Guillon et toute son équipe en tant que voix off.

Elle est la mère de Jennifer Ayache (née en 1983), chanteuse du groupe de rock français Superbus.

Discographie[modifier | modifier le code]

  • Bizet Come Back, parodie de l’opéra Carmen de Bizet, paroles de Pierre Jolivet, 45 tours (1978).
  • Reprise de L'été indien de Joe Dassin, avec Vincent Malone à la trompette. (1995).
  • Paris super tango, enregistrement inédit.
  • Salvator Adamo Tous mes mensonges (2010)

Filmographie[modifier | modifier le code]

Chantal Lauby, au centre, avec Alain Chabat et Dominique Farrugia.

Réalisatrice[modifier | modifier le code]

Scénariste[modifier | modifier le code]

Actrice[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Courts-métrages[modifier | modifier le code]

Téléfilms[modifier | modifier le code]

Séries télévisées[modifier | modifier le code]

Chantal Lauby apparait en 1988 dans un épisode de la série Palace en tant que Léonie Plantagrain, "la femme qui commande une bise pour son mari". Plus récemment, elle a été le personnage principal de la série Eva Mag, diffusée en 1999 - 2000 sur Canal+ et rediffusée depuis sur Comédie!. Elle a par ailleurs fait différentes apparitions dans les séries Caméra Café (2001 et 2004), Victoire Bonnot et la web-série Hello Geekette (dans l'épisode 1 de la saison 3, en tant que la mère de la Geekette).

Théâtre[modifier | modifier le code]

Publicités[modifier | modifier le code]

Dans les années 1990, elle joue dans quatre publicités télévisées pour les bonbons La Vosgienne[4].

Émissions[modifier | modifier le code]

Chantal Lauby présente en 2012 avec Jean-Luc Lemoine l'émission Génération Canal sur Comédie+. Cette émission regroupe le meilleur de l'humour Canal depuis sa création avec par exemple Les Guignols de l'info, Omar et Fred, Les Nuls, ...
Elle fait aussi une apparition dans un des sketchs de Palmashow l'émission avec Grégoire Ludig et David Marsais intitulé Quand ils préparent une manif.

Divers[modifier | modifier le code]

Le 11 septembre 2012 Chantal Lauby a été la marraine de la Boutique AdopteUnMec, événement qui a fait un petit buzz médiatique international et qui a eu lieu dans la Crèmerie de Paris à Châtelet. La Boutique exposait des garçons réels dans des boites Barbie, présentés comme des "marchandises" mises à disposition pour les clientes féminines du site internet[5].

Distinction[modifier | modifier le code]

Récompense[modifier | modifier le code]

Décoration[modifier | modifier le code]

Officier de l'ordre des Arts et des Lettres Officier de l'ordre des Arts et des Lettres (arrêté du 16 janvier 2014[7]).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Cinq infos sur... Chantal Lauby (Qu'est ce qu'on a fait au bon dieu ? sur Canal+) Actu - Télé 2 Semaines », sur www.programme.tv/news (consulté le 26 septembre 2016)
  2. Télé 7 Jours n°899 du 20 août 1977, pages 4 et 5 : "C'est sous l'oeil de la caméra et à la stupéfaction des spectateurs que Chantal Laubie (sic), la ravissante speakerine de FR3 Nice-Côte d'Azur, a réalisé cet exploit : être la première femme du monde à chevaucher un orque".
  3. https://www.youtube.com/watch?v=kz1MjUnJlb8
  4. Culturepub.fr Bonbons la vosgienne Consulté le 22 février 2014.
  5. Video présentant la soirée Adopte un Mec avec Chantal Lauby
  6. Allocine.fr ; page "Festival de l'Alpe d'Huez 2013" Page consultée le 22 octobre 2013.
  7. Aurélie Filippetti, « Arrêté du 16 janvier 2014 portant nomination et promotion dans l'ordre des Arts et des Lettres », sur le site du ministère de la Culture et de la Communication, (consulté le 6 octobre 2014).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]